Gilbert Forray

Gilbert Forray, né le à Paris 16e[1] et mort le à Clamart (Hauts-de-Seine), est un militaire français. Général d'armée, il est chef de l'état-major particulier du président de la République du au , secrétaire général de la défense nationale du au , chef d'état-major de l'armée de terre du au et enfin grand chancelier de la Légion d'honneur du au .

Biographie

Formation

Après des études au lycée Janson de Sailly à Paris, Gilbert Forray intègre à 18 ans l'École spéciale militaire de Saint-Cyr (promotion Général Frère, 1948-1950).

Carrière militaire

Gilbert Forray choisit les Troupes de marine (section infanterie) à l'issue de sa formation et est affecté au 6e régiment de tirailleurs sénégalais, stationné au Maroc. Il est ensuite projeté en Indochine avec le 26e bataillon, où lui est confié le commandement d’une unité de commando au Nord Vietnam. De retour en France, il prend le commandement d’une section d'élèves sous-officiers de l'École militaire de Cherchell en , puis participe à la guerre d'Algérie au sein du 11e régiment d’infanterie coloniale.

Promu capitaine, il reçoit ensuite le commandement de la promotion des élèves officiers de l'Académie royale du Laos en 1957. Après avoir été breveté d'état-major en 1961, il est chargé de diriger l’instruction du 43e RBI. Après cette période, il est ensuite intégré au Groupe d’études générales de l'état-major de l'Armée de terre (EMAT).

Gilbert Forray est breveté de l'École supérieure de guerre. De 1972 à 1974, il est chef de corps du 5e régiment interarmes d'outre-mer, stationné à Djibouti. Il est ensuite chef du Service d'informations et de relations publiques des armées (SIRPA). Promu général de brigade en 1978, il prend le commandant la troisième brigade mécanisée à Wittlich en République fédérale d'Allemagne, puis est nommé adjoint opérationnel au général commandant la première division blindée à Trèves (Forces françaises en Allemagne).

Il commande les écoles de Saint-Cyr Coëtquidan de 1980 à 1983 et la Force d'action rapide (FAR) de 1984 à 1985.

Chef d'état-major

Le , Gilbert Forray est nommé chef de l'état-major particulier du président de la République et élevé aux rang et appellation de général d'armée[2].

Il est ensuite nommé le secrétaire général de la défense nationale[3], mais n'occupe ce poste que quelques mois[4]. Il est en effet nommé chef d'état-major de l'armée de terre le , et le reste jusqu'au .

Autres fonctions

Après son départ de l'Armée de terre, il est nommé conseiller d'État en service extraordinaire du [5] au [6].

Gilbert Forray est enfin grand chancelier de la Légion d'honneur et chancelier de l'ordre national du Mérite du au [7],[8]. À ce titre, il présente le grand collier de la Légion d'honneur à Jacques Chirac lors de son investiture, le [9].

Le , il est élu membre titulaire de l'Académie des sciences d'outre-mer, en succession du général Alain de Boissieu, au sein de la première section[10].

Il meurt le à l'hôpital d'instruction des armées Percy de Clamart[11],[12],[13]. Les honneurs militaires lui sont rendus le dans la cour d'honneur des Invalides[14], en présence de diverses hautes autorités civiles et militaires, dont le grand chancelier Benoît Puga, ainsi que d'une délégation de saint cyriens et d'élèves des Maisons d'éducation de la Légion d'honneur[12]. Une cérémonie d'hommages est ensuite célébrée à la cathédrale Saint-Louis ; son éloge funèbre est prononcé par le général d'armée Maurice Schmitt[4].

Distinctions

Gilbert Forray a obtenu de nombreuses distinctions et honneurs :

  • Il est nommé en 1990 caporal honoraire - matricule 178569 bis de la Légion étrangère
  • Membre de la Société des Cincinnati.
  • Il est président du "comité français de la route Washington Rochambeau".
  • Titulaire de sept citations dont une à l'ordre de l'armée, et a été blessé à deux reprises[15].
  • Il reçoit en 2003 le prix Richelieu Senghor il reçoit pour sa contribution et au rayonnement de la langue française[16].

Décorations

Legion Honneur GC ribbon.svg Ordre national du Merite GC ribbon.svg

Croix de Guerre des Theatres d'Operations Exterieurs ribbon.svg Croix de la Valeur Militaire ribbon.svg Palmes academiques Commandeur ribbon.svg Ordre du Merite agricole Commandeur 1999 ribbon.svg
Ordre des Arts et des Lettres Commandeur ribbon.svg Medaille d'Outre-Mer (Coloniale) ribbon.svg Croix du Combattant Volontaire 1939-1945 ribbon.svg Croix du Combattant (1930 France) ribbon.svg
Medaille commemorative de la Campagne d'Indochine ribbon.svg Medaille (Insigne) des Blesses Militaires ribbon avec deux blessures.png OESSG Cavaliere di Gran Croce BAR.jpg OPMM-gcX.svg
JOR Order of Independence GC.svg GRE Order of the Phoenix - Grand Cross BAR.png 29-GranEstrellaMilitarEcuador.png EGY Order of Merit - Grand Cross BAR.png
SEN Order of the Lion - Grand Cross BAR.png Order of Orange-Nassau ribbon - Grand Officer.svg Ordre de l'Ouissam Alaouite GO ribbon (Maroc).svg BRA Ordem do Merito Militar Grande Oficial.png
Order of Independence (Tunisia).png ARG Order of May - Grand Officer BAR.png National Order - Grand Officer (Niger) - ribbon bar.png UK Royal Victorian Order ribbon.svg
US Legion of Merit Commander ribbon.png GER Bundesverdienstkreuz 4 GrVK 218px.svg AUT Honour for Services to the Republic of Austria - 6th Class BAR.png Ordre de la Valeur (Cameroun) Commandeur 2nd type ribbon.svg
BRA Ordem de Rio Branco Comendador BAR.svg Order of the Crown of Thailand - 5th Class (Thailand) ribbon.svg LAO Order of the a Million Elephants and the White Parasol - Knight BAR.svg Ord.TriShaktiPatta.png
AUT Honour for Services to the Republic of Austria - 11th Class BAR.png QAT Order of Merit of the State of Qatar ribbon.svg Order of the Madara Horseman ribbon.jpg Kuwait Liberation Medal (Saudi Arabia) ribbon.svg

Intitulés

Publications

  • Pour quelques arpents de neige, Apolline, 2000, 265 p. (ISBN 2-8455-6013-3).
  • La route de Yorktown, Chiron, 2003, 271 p. (ISBN 2-7027-0777-7).
  • Et si New York avait parlé français, Economica, 2006, 404 p. (ISBN 2-7178-5237-9).
  • Juste un après-midi, Société des écrivains, 2007, 96 p. (ISBN 978-2-7480-3284-0).
  • La route d'Austerlitz, Guéna, 2009, 447 p. (ISBN 978-2-918320-01-2).
  • Les débarquements en Angleterre : De César à Hitler, Economica, coll. « Campagnes & stratégies » (no 86), 2010, 334 p. (ISBN 978-2-7178-5920-1).
  • La stratégie de l'audace (14 cas concret), Economica coll., 2013 (ISBN 978-2-7178-6548-6).
  • La défense française face à la montée des périls, Economica, 2015 (ISBN 2717867813).

Références

  1. Who's Who in France 1995-1996, 27e éd. (ISBN 2-85784-033-0), p. 705.
  2. « Fac-similé JO du 29/05/1985, page 05950 | Legifrance », sur www.legifrance.gouv.fr (consulté le 22 juillet 2017)
  3. Décret du 31 juillet 1987, JORF du 1er août 1987, p. 8654, NOR PRMD8705011D.
  4. a et b Allocution du général Schmitt prononcée aux Invalides, lors des obsèques du général Gilbert Forray, site de l'Association de soutien à l'armée française, 25 mai 2017 (consulté le 6 janvier 2020).
  5. Décret du 11 avril 1991 portant nomination d'un conseiller d'Etat en service extraordinaire.
  6. Décret du 15 juillet 1992 mettant fin aux fonctions d'un conseiller d'Etat en service extraordinaire.
  7. Décret du 5 juin 1992, JORF no 133 du 10 juin 1992, p. 7610, NOR PREX9210173D.
  8. Général Lang, « Éloge prononcé par le Général Lang à l'Académie des sciences d'Outre Mer », L'ancre d'Or-Bazeilles,‎ mai-juin 2017 no 418, p. 59
  9. Investiture de Jacques Chirac, sur le site de l'INA.
  10. Biographie du général d'armée Gilbert Forray sur le site de l'Académie des sciences d'outre-mer.
  11. Les décès de mars à août 2017, Bureau des officiers généraux du ministère des Armées, 15 septembre 2017 (consulté le 6 janvier 2020).
  12. a et b « Décès du général d'armée Gilbert Forray », sur le site de la Grande chancellerie de la Légion d'honneur, 18 mai 2017 (consulté le 6 janvier 2020).
  13. Décès du général Forray, ex-grand chancelier de la Légion d’honneur, L'Essor de la Gendarmerie nationale, 18 mai 2017 (consulté le 6 janvier 2020).
  14. « Honneurs rendus au Général d'Armée Gilbert Forray aux Invalides, le jeudi 18 mai 2017 » [vidéo], sur YouTube (consulté le 28 juillet 2020).
  15. « Biographie de Gilbert Forray - Grande Chancellerie », sur Grande Chancellerie de la Légion d'Honneur (consulté le 21 mai 2017)
  16. [1]

Liens externes