FK Astana

FK Astana
FK Astana
Logo du
Généralités
Nom complet Astana Fýtbol Klýby
Noms précédents Lokomotiv Astana
(2009-2011)
Fondation 2009
Couleurs Jaune et bleu clair
Stade Astana Arena
(30 000 places)
Siège ul. Abaya 23, ofis 46,
Noursoultan
Championnat actuel Premier-Liga
Propriétaire Samrouk-Kazyna
Président Sayan Khamitjanov
Entraîneur Srđan Blagojević
Site web (kk) (ru) (en) fcastana.kz
Palmarès principal
National[1] Championnat du Kazakhstan (6)
Coupe du Kazakhstan (3)
Supercoupe du Kazakhstan (5)

Maillots

Kit left arm astana20h.png
Kit body astana20h.png
Kit right arm astana20h.png
Kit shorts astana20h.png
Kit socks.png
Domicile
Kit left arm astana20a.png
Kit body astana20a.png
Kit right arm astana20a.png
Kit shorts astana20a.png
Kit socks.png
Extérieur
Kit left arm egito1819a.png
Kit body vorskla1819h.png
Kit right arm egito1819a.png
Kit shorts.png
Kit socks 3 stripes silver.png
Neutre

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat du Kazakhstan de football 2022
0

Le Astana Fýtbol Klýby (en kazakh : Астана футбол клубы, Astana Foûtbol Kloûby), plus couramment abrégé en FK Astana, est un club kazakh de football fondé en 2009 et basé à Noursoultan, la capitale du pays.

Fondé sous le nom Lokomotiv avant de prendre son appellation actuelle en juin 2011, le club s'impose dès ses premières années dans les premières places du championnat kazakh et remporte notamment son premier trophée en 2010 avec la coupe du Kazakhstan. Il remporte son premier titre de champion à l'issue de la saison 2014, enchaînant par la suite six titres consécutifs jusqu'en 2019. Il forme également une rivalité avec l'historique Kaïrat Almaty dans le cadre du « derby des deux capitales ».

Du fait de ses succès sur le plan domestique, le FK Astana devient rapidement un des représentants privilégiés du Kazakhstan sur la scène européenne à partir de 2013, prenant régulièrement part à la Ligue des champions, dont il atteint notamment la phase de groupes en 2015, ainsi qu'à la Ligue Europa, où il accède à la phase finale au cours de la saison 2017-2018.

Les couleurs principales du club sont le jaune et le bleu clair. Il évolue depuis sa fondation à l'Astana Arena, d'une capacité de 30 000 places.

Histoire

Premières années (2009-2013)

Le 27 décembre 2008, les deux équipes privées du FK Almaty et du Megasport Almaty annoncent leur fusion afin de former un nouveau club appelé Lokomotiv au début d'année 2009. Celui-ci est délocalisé dans la foulée dans la capitale Astana, notamment dans la perspective d'emménager dans l'Astana Arena alors en cours de construction[3]. Pour sa première saison, l'équipe accueille notamment au sein de son effectif les internationaux russes Andreï Tikhonov et Egor Titov[4] ainsi que Rinat Abdulin, Maksat Baizhanov, Baffour Gyan, Maksim Chatskikh ou encore Patrick Ovie , le tout entraîne par Sergueï Iouran. Ces arrivées permettent au Lokomotiv d'être rapidement vu comme un prétendant au titre de champion, bien que le manque d'automatismes de l'effectif constitué ainsi que son âge moyen sont vus comme des freins à ces ambitions, l'équipe connaissant de plus une préparation mitigée qui la voit notamment s'incliner lourdement face au champion en titre Aktobe sur le score de 6-0[5]. Le club termine finalement la saison 2009 en deuxième position, à cinq points d'Aktobe. À cela s'ajoute de plus des problèmes financiers grandissants à partir de l'été tandis que le personnel d'entraîneurs dirigé par Iouran quitte ses fonctions début novembre[6].

Au début de l'année 2010, la direction du club est profondément remaniée avec l'arrivée d'un nouveau président et d'une nouvelle direction sportive qui nomme l'Allemand Holger Fach au poste d'entraîneur[7]. Ces changements s'accompagnent du départ d'une grande partie de l'effectif de la saison précédente, notamment Andreï Tikhonov et Egor Titov, licenciés pour « absentéisme » dans des circonstances suspectes[8]. Par la suite, au début du mois de mai, la participation du Lokomotiv à la Ligue Europa est refusée par l'UEFA en raison de l'obligation réglementaire pour un club d'exister depuis au moins trois ans pour prendre part aux compétitions européennes[9]. Malgré tout, l'équipe continue de jouer les premiers rôles en championnat, échouant cependant au podium lors de la dernière journée face à l'Irtych Pavlodar au début du mois de novembre[10]. Cette déception est suivie quelques jours plus tard d'une victoire en Coupe du Kazakhstan face au Chakhtior Karagandy qui permet au club de remporter son premier titre[11]. Il remporte dans la foulée la Supercoupe contre le Tobol Kostanaï au début du mois de mars 2011[12].

Renommé FK Astana en juin 2011 avec de plus un passage à des couleurs bleu et jaune similaires à l'équipe de cyclisme Astana[13],[14], la saison qui suit voit l'équipe finir une nouvelle fois quatrième, tandis qu'Holger Fach est remplacé au mois de novembre par Oleh Protasov. Ce dernier ne reste en poste que six mois avant de démissionner en avril 2012 après un mauvais début de saison au cours duquel Astana ne marque que sept points lors des six premiers matchs[15], sa place étant reprise par la suite par le Tchèque Miroslav Beránek, qui est également sélectionneur du Kazakhstan. Sous ses ordres, le club remporte une nouvelle fois la coupe nationale aux dépens de l'Irtych Pavlodar mais ne peut faire mieux qu'une cinquième place en championnat. Ces performances permettent malgré tout à Astana de disputer pour la Ligue Europa pour la première fois à l'été 2013, où il est cependant éliminé sèchement dès le premier tour de qualification par le Botev Plovdiv sur le score de 6-0 à l'issue de la confrontation en deux manches. Ce lourd revers signe la fin du mandat de Beránek qui quitte ses fonctions dans la foulée[16]. Son successeur Ioan Andone amène par la suite l'équipe à la deuxième place du championnat, marquant son retour sur le podium après trois ans au pied de celui-ci.

Domination domestique et performances européennes (2014-2020)

Après le départ d'Andone en fin d'année 2013, le club est brièvement repris par Vadim Abramov  qui occupe le poste d'entraîneur pendant deux semaines avant de s'en aller après l'arrivée d'un nouveau président durant le mois de décembre[17],[18]. C'est alors Grigori Babayan qui assure l'intérim pendant le premier semestre de 2014 avant la nomination du Bulgare Stanimir Stoilov à la tête de l'équipe au mois de juin. Peu après son arrivée, Astana connaît une seconde campagne bien plus fructueuse en Ligue Europa en atteignant cette fois le stade des barrages de qualification pour la phase de groupes, où il tombe finalement contre Villarreal sur le lourd score de 7-0. Cette performance est suivie en fin d'année par la première victoire du club en championnat avec une avance de cinq points sur le tenant du titre Aktobe[19].

L'année qui suit voit Astana prendre part pour la première fois à la phase qualificative de la Ligue des champions où, démarrant au deuxième tour, il bat successivement le NK Maribor, le HJK Helsinki et l'APOEL Nicosie pour atteindre la phase de groupes de la compétition, devenant le premier club kazakh à réaliser cette performance. Tiré ensuite dans le groupe C en compagnie de l'Atlético Madrid, du Benfica Lisbonne et de Galatasaray SK, il termine finalement dernier de la poule avec un bilan de quatre matchs nuls pour deux défaites[20],[21]. En parallèle de ce parcours, l'équipe parvient à conserver son titre de champion en terminant de peu devant le Kaïrat Almaty à la faveur d'un succès à domicile contre Aktobe lors du dernier tour[22]. Elle échoue cependant à accomplir le doublé en perdant la finale de la coupe face au Kaïrat.

Durant la saison 2016, le club échoue cette fois à atteindre la phase de groupes de la Ligue des champions en s'inclinant face au Celtic Glasgow lors du troisième de qualification. Il s'impose par la suite face au BATE Borisov lors des barrages de la Ligue Europa pour prendre part à la phase de groupes de cette compétition, où il finit une nouvelle fois quatrième et dernier malgré un succès à domicile face à l'APOEL Nicosie. Sur le plan domestique, Astana parvient à remporter un troisième titre consécutif et sort cette fois vainqueur de la coupe nationale, aux dépens du Kaïrat Almaty dans les deux cas, pour réaliser son premier doublé[23].

L'année 2017 voit l'équipe passer proche d'un retour en phase de poules de la Ligue des champions en atteignant le stade des barrages, avant d'être éliminée une nouvelle fois par le Celtic Glasgow. Repêchée dans les groupes de la Ligue Europa, elle est tirée au sein de la poule A en compagnie de Villarreal, du Slavia Prague et du Maccabi Tel-Aviv, et parvient cette fois à terminer en deuxième position, signant un bilan de trois victoires, un nul et deux défaites pour se qualifier en phase finale. Cette performance s'accompagne d'un nouveau titre de champion au début du mois de novembre[24],[25]. L'aventure européenne du club s'achève cependant au mois de février 2018 avec une défaite 6-4 face au Sporting CP au stade des seizièmes de finale. Peu après cette défaite, l'entraîneur Stanimir Stoilov quitte ses fonctions pour prendre la tête de la sélection kazakhe au début du mois de mars[26].

Après avoir démarré la saison 2018 sous les ordres de l'intérimaire Grigori Babayan, le poste d'entraîneur est repris en juin par l'Ukrainien Roman Hryhorchuk [27] qui doit cependant quitter ses fonctions dès le mois d'août pour des raisons personnelles[28]. L'intérim est à nouveau assuré par Babayan qui amène Astana à une nouvelle phase de groupes de Ligue Europa où il termine cette fois troisième. En championnat, l'équipe s'avère particulièrement dominante et s'assure un cinquième titre consécutif avec une avance de quinze points sur son dauphin le Kaïrat Almaty[29].

Voyant le retour de Roman Hryhorchuk à la tête de l'équipe en début d'année 2019, le club doit cependant faire face aux départs de plusieurs cadres importants tout au long de la saison, en particulier Marin Aničić et Junior Kabananga[30]. Ces pertes s'accompagnent d'une chute des performances de l'équipe, qui est éliminée dès le premier tour de qualification de la Ligue des champions, bien qu'elle parvient par la suite à atteindre à nouveau la phase de groupes de la Ligue Europa où elle finit quatrième et dernière avec cinq défaites pour un succès contre Manchester United. Domestiquement, la domination de la saison passée laisse place à une concurrence serrée pour le titre de champion face au Kaïrat Almaty, l'Ordabasy Chimkent et le Tobol Kostanaï, à l'issue de laquelle Astana sort finalement victorieux pour s'adjuger son sixième titre d'affilée[30].

Perte du titre de champion (depuis 2020)

Le début du mois de janvier 2020 est marqué par le départ de l'entraîneur Roman Hryhorchuk , qui est remplacé par le Tchèque Michal Bílek. Au cours d'une saison marquée par la pandémie de Covid-19 qui interrompt la tenue du championnat pendant plusieurs mois, le club connaît cette fois des performances désastreuses sur le plan continental, avec une élimination d'entrée en Ligue des champions face au Dinamo Brest, qui signe le départ de Bílek dès le mois d'août[31], puis en Ligue Europa contre le Budućnost Podgorica sous la houlette de l'intérimaire Paul Ashworth. Ce dernier dirige par la suite l'équipe jusqu'à la nomination d'Andreï Tikhonov à la mi-octobre[32]. Malgré cette arrivée, Astana connaît une fin de saison difficile sur le plan domestique, subissant notamment cinq défaites au cours des mois d'octobre et novembre. Cette mauvaise forme le voit finalement concéder le titre pour la première fois depuis 2013 en terminant troisième à neuf points du Kaïrat Almaty[33].

Continuant malgré tout l'aventure sous les ordres de Tikhonov, le club joue à nouveau les premiers rôles au cours de la saison 2021 durant laquelle il doit cette fois faire face à la concurrence du Tobol Kostanaï tout au long de l'exercice. Alors qu'Astana se place en première position à deux journées de la fin, il subit un revers décisif sur la pelouse du Kaïrat Almaty lors de l'avant-dernier tour[34] et doit à nouveau concéder le titre au Tobol[35]. Le match face au Kaïrat est également le théâtre d'un incident au cours duquel les joueurs d'Astana refusent temporairement de revenir sur le terrain pour la deuxième mi-temps afin de protester contre l'arbitrage. Cette action vaut à l'entraîneur Andreï Tikhonov d'être suspendu de toutes activités footballistiques au Kazakhstan pour deux ans[36],[37]. Sur le plan européen, le club participe à la première édition de la Ligue Europa Conférence durant l'été 2021, étant cependant éliminé au troisième tour de qualification par l'équipe finlandaise du KuPS Kuopio.

Bilan sportif

Palmarès

Compétitions nationales
 

Classements en championnat

La frise ci-dessous résume les classements successifs du club en championnat.

Championnat du Kazakhstan de football

Bilan par saison

Bilan par saison[38]
Saison Championnat Coupe Supercoupe Coupe d'Europe
Division Pos Pts J V N D BP BC Diff C Résultat
2009 1re 2e 60 26 20 0 6 54 24 +30 Huitièmes de finale
2010 4e 50 32 14 8 10 41 28 +13 Vainqueur
2011 4e 33 32 16 7 9 50 37 +13 Huitièmes de finale Vainqueur
2012 5e 46 26 13 7 6 34 24 +10 Vainqueur
2013 2e 62 32 19 5 8 56 28 +28 Quarts de finale Finale C3 Premier tour Q
2014 1er 64 32 18 10 4 63 26 +37 Demi-finales C3 Barrages Q
2015 1er 67 32 20 7 5 55 26 +39 Finale Vainqueur C1 Phase de groupes
2016 1er 73 32 23 4 5 47 21 +26 Vainqueur Finale C1 Troisième tour Q
C3 Phase de groupes
2017 1er 76 33 25 4 4 74 21 +51 Huitièmes de finale Finale C1 Barrages Q
C3 Seizièmes de finale
2018 1er 77 33 24 5 4 68 22 +46 Huitièmes de finale Vainqueur C1 Troisième tour Q
C3 Phase de groupes
2019 1er 69 33 22 3 8 67 28 +39 Huitièmes de finale Vainqueur C1 Premier tour Q
C3 Phase de groupes
2020 3e 36 20 11 3 6 32 21 +11 Vainqueur C1 Premier tour Q
C3 Deuxième tour Q
2021 2e 57 26 17 6 3 53 25 +28 Demi-finales C4 Troisième tour Q
Légende
  • Vainqueur de la compétition
  • Vice-champion ou finaliste de la compétition
  • Troisième de la compétition

Bilan européen

Bilan

Bilan européen du FK Astana au [39]
Compétition P M V N D BP BC Diff.
Ligue des champions (C1) 6 31 11 10 10 37 45 -8
Ligue Europa (C3) 7 47 17 9 21 64 74 -10
Ligue Europa Conférence (C4) 2 6 1 1 4 7 13 -6
Total 15 84 29 20 35 108 132 -24

Résultats

Légende
  • Victoire ou qualification pour le tour suivant
  • Match nul
  • Défaite ou élimination de la compétition

Note : dans les résultats ci-dessous, le score du club est toujours donné en premier.

Saison Compétition Tour Club Domicile Extérieur Total
2013-2014 Ligue Europa Premier tour Q Botev Plovdiv 0 - 1 0 - 5 0 - 6
2014-2015 Ligue Europa Premier tour Q Pyunik Erevan 2 - 0 4 - 1 6 - 1
Deuxième tour Q Hapoël Tel-Aviv 3 - 0 0 - 1 3 - 1
Troisième tour Q AIK Solna 1 - 1 3 - 0 4 - 1
Barrages Q Villarreal CF 0 - 3 0 - 4 0 - 7
2015-2016 Ligue des champions Deuxième tour Q NK Maribor 3 - 1 0 - 1 3 - 2
Troisième tour Q HJK Helsinki 4 - 3 0 - 0 4 - 3
Barrages Q APOEL Nicosie 1 - 0 1 - 1 2 - 1
Groupe C Benfica Lisbonne 2 - 2 0 - 2 Quatrième
Atlético Madrid 0 - 0 0 - 4
Galatasaray SK 2 - 2 1 - 1
2016-2017 Ligue des champions Deuxième tour Q Žalgiris Vilnius 2 - 1 0 - 0 2 - 1
Troisième tour Q Celtic FC 1 - 1 1 - 2 2 - 3
Ligue Europa Barrages Q BATE Borisov 2 - 0 2 - 2 4 - 2
Groupe B Olympiakos 1 - 1 1 - 4 Quatrième
APOEL Nicosie 2 - 1 1 - 2
Young Boys 0 - 0 0 - 3
2017-2018 Ligue des champions Deuxième tour Q Spartaks Jūrmala 1 - 1 1 - 0 2 - 1
Troisième tour Q Dinamo Zagreb 3 - 1 0 - 1 3 - 2
Barrages Q Celtic FC 4 - 3 0 - 5 4 - 8
Ligue Europa Groupe A Maccabi Tel-Aviv 4 - 0 1 - 0 Deuxième
Slavia Prague 1 - 1 1 - 0
Villarreal CF 2 - 3 1 - 3
Seizièmes de finale Sporting CP 1 - 3 3 - 3 4 - 6
2018-2019 Ligue des champions Premier tour Q Sutjeska Nikšić 1 - 0 2 - 0 3 - 0
Deuxième tour Q FC Midtjylland 2 - 1 0 - 0 2 - 1
Troisième tour Q Dinamo Zagreb 0 - 2 0 - 1 0 - 3
Ligue Europa Barrages Q APOEL Nicosie 1 - 0 ap 0 - 1 1 - 1
(2 - 1 tab)
Groupe K Dynamo Kiev 0 - 1 2 - 2 Troisième
Stade rennais 2 - 0 0 - 2
FK Jablonec 2 - 1 1 - 1
2019-2020 Ligue des champions Premier tour Q CFR Cluj 1 - 0 1 - 3 2 - 3
Ligue Europa Deuxième tour Q FC Santa Coloma 4 - 1 0 - 0 4 - 1
Troisième tour Q Valletta FC 5 - 1 4 - 0 9 - 1
Barrages Q BATE Borisov 3 - 0 0 - 2 3 - 2
Groupe L Manchester United 2 - 1 0 - 1 Quatrième
Partizan Belgrade 1 - 2 1 - 4
AZ Alkmaar 0 - 5 0 - 6
2020-2021 Ligue des champions Premier tour Q Dinamo Brest 3 - 6 N/A 3 - 6
Ligue Europa Deuxième tour Q Budućnost Podgorica 0 - 1 N/A 0 - 1
2021-2022 Ligue Europa Conférence Deuxième tour Q Aris Salonique 2 - 0 1 - 2 ap 3 - 2
Troisième tour Q KuPS Kuopio 3 - 4 1 - 1 4 - 5
2022-2023 Ligue Europa Conférence Deuxième tour Q Raków Częstochowa 0 - 1 0 - 5 0 - 6

Personnalités du club

Présidents du club

  • Sayan Khamitjanov

Entraîneurs du club

  • Vakhid Masoudov (janvier 2009-février 2009)
  • Sergueï Iouran (février 2009-janvier 2010)
  • Holger Fach (janvier 2010-novembre 2011)
  • Oleh Protasov (novembre 2011-avril 2012)
  • Miroslav Beránek (mai 2012-juillet 2013)
  • Ioan Andone (juillet 2013-novembre 2013)
  • Vadim Abramov (novembre 2013-décembre 2013)
  • Grigori Babayan (janvier 2014-juin 2014)
  • Stanimir Stoilov (juin 2014-mars 2018)
  • Grigori Babayan (mars 2018-juin 2018)
  • Roman Hryhortchouk (juin 2018-janvier 2020)
  • Michal Bílek (janvier 2020-août 2020)
  • Paul Ashworth (août 2020-octobre 2020)
  • Andreï Tikhonov (octobre 2020-novembre 2021)
  • Srđan Blagojević (depuis novembre 2021)

Effectif actuel

Effectif du FK Astana au 7 mars 2020[40]
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[41] Nom Date de naissance Sélection[42] Club précédent
1 G Drapeau du Kazakhstan Erić, NenadNenad Erić Capitaine 26/05/1982 (40 ans) Kazakhstan Kaïrat Almaty
22 G Drapeau du Kazakhstan Nepogodov, DmytroDmytro Nepogodov 17/02/1988 (34 ans) Kazakhstan Tobol Kostanaï
35 G Drapeau du Kazakhstan Pavlov, StanislavStanislav Pavlov 30/05/1994 (28 ans) Kazakhstan espoirs FK Tobol Kostanaï
2 D Drapeau de la Serbie Rukavina, AntonioAntonio Rukavina 26/01/1984 (38 ans) Serbie Villarreal CF
15 D Drapeau du Kazakhstan Beyssebekov, AbzalAbzal Beyssebekov 30/11/1992 (29 ans) Kazakhstan FC Vostok
24 D Drapeau de la Croatie Šimunovič, LukaLuka Šimunovič 24/05/1997 (25 ans) - Chakhtior Salihorsk
25 D Drapeau du Kazakhstan Malyi, SerhiySerhiy Malyi 05/06/1990 (32 ans) Kazakhstan Irtych Pavlodar
33 D Drapeau du Monténégro Tomašević, ŽarkoŽarko Tomašević 22/02/1990 (32 ans) Monténégro KV Ostende
44 D Drapeau du Kazakhstan Postnikov, EvgueniEvgueni Postnikov 16/04/1986 (36 ans) Kazakhstan FK Ventspils
76 D Drapeau du Kazakhstan Kachken, DinemoukhammedDinemoukhammed Kachken 04/01/2000 (22 ans) Kazakhstan espoirs Stadium Casablanca
77 D Drapeau du Kazakhstan Shomko, DmitriDmitri Shomko 19/03/1990 (32 ans) Kazakhstan Irtysh Pavlodar
7 M Drapeau de la Biélorussie Ebong, MaxMax Ebong 26/08/1999 (22 ans) Biélorussie Chakhtior Salihorsk
10 M Drapeau de l'Islande Sigurjónsson, Rúnar MárRúnar Már Sigurjónsson 18/06/1990 (32 ans) Islande Grasshopper Zurich
18 M Drapeau de la Biélorussie Maewski, IvanIvan Maewski 05/05/1988 (34 ans) Biélorussie Dynamo Kiev
27 M Drapeau du Kazakhstan Logvinenko, YuriyYuriy Logvinenko 22/07/1988 (34 ans) Kazakhstan FK Aktobe
28 M Drapeau du Kazakhstan Pertsoukh, YouriYouri Pertsoukh 13/05/1996 (26 ans) Kazakhstan Akjaïyk Oural
73 M Drapeau du Kazakhstan Jalmoukan, DidarDidar Jalmoukan 22/05/1996 (26 ans) Kazakhstan espoirs FK Aktobe
9 A Drapeau de la Roumanie Rotariu, DorinDorin Rotariu 29/07/1995 (27 ans) Roumanie Club Bruges
11 A Drapeau de l'Arménie Barseghyan, TigranTigran Barseghyan 22/09/1993 (28 ans) Arménie Kaysar Kyzylorda
14 A Drapeau de la Croatie Tomasov, MarinMarin Tomasov 31/08/1987 (34 ans) Croatie HNK Rijeka
29 A Drapeau de Chypre Sotiriou, PierosPieros Sotiriou 13/01/1993 (29 ans) Chypre FC Copenhague
99 A Drapeau du Kazakhstan Chtchetkine, AlekseyAleksey Chtchetkine 21/05/1991 (31 ans) Kazakhstan FK Aktobe
Entraîneur(s)
Entraîneur(s) adjoint(s)
Entraîneur(s) des gardiens
  • Nikolai Rodionov

Légende

Identité du club

Stade

Le club évolue dans le Astana Arena depuis sa création en 2009.

Annexes

Liens externes

Notes et références

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. (ru) « В Казахстане создан новый футбольный клуб “Локомотив” », sur titus.kz,‎ (consulté le )
  3. (en) « Tikhonov and Titov happy in Kazakhstan », sur uefa.com, (consulté le )
  4. (ru) « Премьер-лига на старте », sur sports.kz,‎ (consulté le )
  5. (ru) « Сергей Юран: «Футболисты и тренеры четвертый месяц не получают зарплату» », sur sports.kz,‎ (consulté le )
  6. (ru) « Хольгер Фах: «Зовите меня просто Коуч» », sur sports.kz,‎ (consulté le )
  7. (ru) « Титова и Тихонова выгнали из «Локо» за прогулы », sur svpressa.ru,‎ (consulté le )
  8. (ru) « Дан приказ: ему — в Европу… », sur sports.kz,‎ (consulté le )
  9. (ru) « «Тобол» — золото! «Актобе» — серебро! «Иртыш» — бронза! », sur sports.kz,‎ (consulté le )
  10. (en) « Lokomotiv win Kazakh Cup for first time », sur uefa.com, (consulté le )
  11. (ru) « «Тобол» — «Локомотив» 1:2. Премьера удалась! », sur sports.kz,‎ (consulté le )
  12. (ru) « ФК «Локомотив» переименован в ФК «Астана» », sur sports.kz,‎ (consulté le )
  13. « Astana, le football pour promouvoir la marque », sur footballski.fr, (consulté le )
  14. (ru) « Лашин Аймагамбетов и Олег Протасов подали в отставку », sur sports.kz,‎ (consulté le )
  15. (ru) « "Ботев" - "Астана": Разбитые при Бургасе », sur vesti.kz,‎ (consulté le )
  16. (ru) « Экс-тренер сборной Узбекистана возглавил ФК "Астана" », sur vesti.kz,‎ (consulté le )
  17. (ru) « Вадим Абрамов покинул пост главного тренера ФК «Астана» », sur uzdaily.uz,‎ (consulté le )
  18. (en) « Astana celebrating winning first Kazakh title », sur uefa.com, (consulté le )
  19. (en) « Astana earned EUR 16.7 mln in UEFA Champions League », sur inform.kz, (consulté le )
  20. « 2015 - Un an de football au Kazakhstan », sur footballski.fr, (consulté le )
  21. (ru) « FC Astana retain their Kazakhstan Premier League title », sur inform.kz, (consulté le )
  22. « 2016 - Un an de football au Kazakhstan », sur footballski.fr, (consulté le )
  23. (ru) « FC Astana wins fourth straight Kazakhstan Premier League title », sur astanatimes.com, (consulté le )
  24. « 2017 - Un an de football au Kazakhstan », sur footballski.fr, (consulté le )
  25. (ru) « Станимир Стойлов официально назначен главным тренером сборной Казахстана по футболу », sur vesti.kz,‎ (consulté le )
  26. (ru) « «Астана» официально представила нового главного тренера », sur sports.kz,‎ (consulté le )
  27. (ru) « «Астану» временно покинул главный тренер », sur sports.kz,‎ (consulté le )
  28. « 2018 - Un an de football au Kazakhstan », sur footballski.fr, (consulté le )
  29. a et b « 2019 - Un an de football au Kazakhstan », sur footballski.fr, (consulté le )
  30. (ru) « "Астана" уволила Билека с поста главного тренера клуба », sur rsport.ria.ru,‎ (consulté le )
  31. (ru) « Возвращение капитана », FK Astana,‎ (consulté le )
  32. « 2020 - Un an de football au Kazakhstan », sur footballski.fr, (consulté le )
  33. (ru) « «Откуда же взяться мотивации?!». Прогноз на матч КПЛ «Астана» — «Туран» сделали в России », Sports.kz,‎ (consulté le )
  34. (ru) « «Тобол» стал чемпионом Казахстана впервые за 11 лет », sur sport24.ru,‎ (consulté le )
  35. (ru) « Андрея Тихонова забанили на два года. Он увёл команду с поля из-за судейства », Championat.com,‎ (consulté le )
  36. « L'entraîneur du FC Astana suspendu 2 ans », So Foot, (consulté le )
  37. (ru) « Statistiques du FK Astana », sur wildstat.ru (consulté le )
  38. « FK Astana - Histoire », sur footballdatabase.eu (consulté le )
  39. « Effectif du FK Astana », sur transfermarkt.fr (consulté le )
  40. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  41. Seule la sélection la plus importante est indiquée.