Arlois

l'Arlois
Illustration
Le château d'Estours sur l'Arlois à Crêches-sur-Saône.
Carte.
Cours de l’Artois
Loupe sur carte verte l'Arlois sur OpenStreetMap.
Caractéristiques
Longueur 11,2 km [1]
Bassin collecteur Rhône
Débit moyen (Crêches-sur-Saône)
Nombre de Strahler 3
Régime pluvial océanique
Cours
Source dans le bois des Ceures
· Localisation Solutré-Pouilly
· Altitude 500 m
· Coordonnées 46° 17′ 08″ N, 4° 42′ 24″ E
Confluence la Saône
· Localisation Crêches-sur-Saône
· Altitude 172 m
· Coordonnées 46° 14′ 12″ N, 4° 48′ 27″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Goitrond
· Rive droite Préty
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Rhône, Saône-et-Loire
Arrondissements Mâcon, Villefranche-sur-Saône
Cantons Mâcon-Sud, Belleville, la Chapelle-de-Guinchay
Régions traversées Bourgogne-Franche-Comté, Auvergne-Rhône-Alpes

Sources : SANDRE:« U4310500 », Géoportail, OpenStreetMap

L'Arlois est un ruisseau du Mâconnais, dans les deux départements du Rhône et de Saône-et-Loire, en régions Bourgogne-Franche-Comté et Auvergne-Rhône-Alpes et un affluent de rive droite de la Saône, donc un sous-affluent du fleuve le Rhône.

Géographie

Communs du château de Thoiriat proche de l'Arlois, à Crêches-sur-Saône.

De 11,2 km de longueur[1], l'Arlois prend sa source dans le bois des Ceures au pied de la roche noire, non loin du petit hameau de "La Grange du Bois", à 500 m d'altitude[2]

l'Arlois coule en gros du nord-ouest vers le sud-est et traverse les villages de Chasselas, Leynes, Saint-Vérand, Chânes.

Finalement il conflue en rive droite de la Saône à Crêches-sur-Saône, à 172 m d'altitude, à 200 m au sud du port d'Arciat et du pont d'Arciat (inauguré en 2010)[3] de la route départementale D51a sur la Saône, près du lieu-dit Prés de Bezenan, et de l'aire de repos des Sablons, sur l'autoroute du Soleil[2], en face de la commune de Cormoranche-sur-Saône.

Communes et cantons traversés

Dans les deux départements du Rhône (une commune : Cenves) et de Saône-et-Loire, l'Artois traverse huit communes et trois cantons :

Soit en termes de cantons, l'Artois prend source dans le canton de Mâcon-Sud, traverse ou longe le canton de Belleville et conflue dans le canton de la Chapelle-de-Guinchay, le tout dans les deux arrondissement de Mâcon et arrondissement de Villefranche-sur-Saône.

Bassin versant

L'Arlois traverse une seule zone hydrographique « La Saône de l'Artois inclus à la Chalaronne » (U431) de 27 130 km2 de superficie[1][note 1].

Organisme gestionnaire

Affluents

L'Arlois a deux affluents référencés[1] :

Rang de Strahler

Le rang de Strahler de l'Arlois est donc de trois.

Hydrologie

Son régime hydrologique est dit pluvial océanique.

Climat

Aménagements et écologie

Vignes de l’appellation Pouilly-Fuissé et la Roche de Solutré fréquentée par le président François Mitterrand.

Pêche et AAPPMA

L'Arlois a donné son hydronyme à l'AAPPMA et société de pêche l'Arloise, sise à Crêches-sur-Saône[3]. L'Arlois est un cours d'eau de première catégorie, et des lâchers de truite ont lieu deux fois par an. Le lac des Sablons et la Gravière sont deux plans d'eau de pêche au sud de l'embouchure de l'Arlois[3]. La population piscicole du lac des Sablons est constituée de brochets, truites arc-en-ciel, sandres, brochets, poisson fourrage et de black-bass. Une pollution importante a eu lieu en 2011 entrainant la disparition de 100 % des poissons à Chânes[4].

Voir aussi

wikilien alternatif2

Les coordonnées de cet article :

Notes et références

Notes

  1. le SANDRE 2020 n'affiche plus les superficies des zones hydrographiques, ni les répartitions par type de terrains
  2. rd pour rive droite et rg pour rive gauche

Références

  1. a b c et d Sandre, « Fiche cours d'eau - L'Arlois (U4310500) » (consulté le 28 février 2014)
  2. a et b Géoportail - IGN, « Géoportail » (consulté le 28 février 2014)
  3. a b et c « AAPPMA l'Arloise Crêches-sur-Saône », sur larloise.jimdo.com (consulté le 28 février 2014)
  4. « le Journal de Saône-et-loire : La rivière de l'Arlois polluée sur plus de 4 km », sur www.lejsl.com (consulté le 28 février 2010)
Ressource relative à la géographie :