Transmission secondaire

Dans une chaîne cinématique entre un moteur et les roues d'un véhicule, la transmission secondaire, ou transmission finale[1], est le mécanisme qui transmet le mouvement entre la sortie de la boîte de vitesses et la, ou les, roues[a].

Cas particulier

Lorsqu'il n'y a pas de boîte de vitesse, il n'y a qu'une seule transmission, qui n'est alors ni primaire, ni secondaire comme c'est le cas de la plupart des voitures électriques[2].

Différents systèmes de transmissions secondaires

Automobile et poids lourd

Sur une automobile, la transmission secondaire assure le transfert de la puissance entre la sortie de la boîte de vitesses et les roues[3]. Sur une automobile à propulsion, comme sur la plupart des poids lourds, la transmission secondaire utilise un pont comprenant un arbre de transmission et un différentiel[4].

Dans le cas d'un véhicule 4x4, la transmission secondaire alimente aussi bien les roues avant que les roues arrière au travers d'une boîte de transfert[5].

Deux roues

En deux roues, la transmission secondaire, ou finale, est souvent réduite à une courroie, une chaîne et ses pignons ou une transmission acatène[6].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références

Notes

  1. Alors que la transmission primaire est celle qui va du moteur à la boîte de vitesses.

Références

  1. La transmission finale, sur toutsurlamoto.com, consulté le 4 aout 2016.
  2. Architecture d'une voiture électrique, fiches-auto.fr du 3 mai 2019, consulté le
  3. Voir : d) Définition de la transmission secondaire, geomoto.fr du 6 novembre 2011, consulté le
  4. Le pont sert à désigner l'organe assurant la transmission aux deux roues d'un même essieu sur un véhicule automobile., autotekno.com, consulté le
  5. 2 - LES 4 X 4 PERMANENTS, slideplayer.fr, consulté le
  6. La transmission finale, toutsurlamoto.com, consulté le

Articles connexes