Pierre Billecocq

Pierre Billecocq

Pierre Billecocq
Illustration.
Fonctions
Secrétaire d'État chargé des Transports

(10 mois et 23 jours)
Président Georges Pompidou
Gouvernement Messmer II
Prédécesseur André Bettencourt
Successeur Aymar Achille-Fould
Secrétaire d’État chargé de la Coopération

(8 mois et 30 jours)
Président Georges Pompidou
Gouvernement Messmer I
Prédécesseur Yvon Bourges
Successeur Pierre Abelin
Secrétaire d'État à l'Éducation nationale

(3 ans et 14 jours)
Président Georges Pompidou
Gouvernement Chaban-Delmas
Prédécesseur Jacques Trorial
Successeur Jacques Limouzy
Conseiller général du Nord

(3 ans)
Président Victor Provo
Député français

(11 mois et 21 jours)
Élection 30 juin 1968
Circonscription Nord
Législature IVe (Ve république)
Biographie
Nom de naissance Thierry Martin de Beaucé
Date de naissance
Lieu de naissance La Spezia, Italie
Date de décès (à 65 ans)
Lieu de décès Suresnes, France
Nationalité Français
Parti politique UDR
Diplômé de ENA

Pierre Billecocq, né le à La Spezia, en Ligurie, en Italie, et mort le à Suresnes, dans les Hauts-de-Seine, est un homme politique français.

Biographie

Il est ancien élève de l'ENA (promotion Croix-de-Lorraine, 1948). Il est élu député en 1968, après un duel face à Rachel Lempereur et succède ainsi à Henri Duterne. Il rejoint le groupe UDR. En 1969, il rejoint le gouvernement de Jacques Chaban-Delmas, en tant que Secrétaire d'État auprès du Ministre de l'Éducation, Olivier Guichard, et laisse son siège de député à son suppléant Hubert Rochet. Il rejoint le gouvernement de Pierre Mesmer en tant que secrétaire d'État chargé de la Coopération auprès du ministre des Affaires étrangères, Maurice Schumann de 1972 à 1973. En complément de ses missions gouvernementales, il est élu conseiller général sur le canton de Lille-nord-est en 1970. L'année suivante, il est élu maire de La Madeleine. Il se représente aux élections législatives de 1973 dans la troisième circonscription du Nord, et l'emporte, succédant ainsi à Alain Le Marc'hadour. Il devient Secrétaire d'État auprès du Ministre des Transports dans le gouvernement de Pierre Mesmer, Yves Guéna, de 1973 à 1974. Pendant sa nomination, il laisse sa place à l'Assemblée Nationale, à son suppléant, Claude Dhinnin.

À la suite de son départ du gouvernement, il ne reprend pas son siège de député, et se désengage,petit à petit, de la vie politique, hormis pour soutenir la candidature de Michel Debré en 1981.

Il poursuit sa vie professionnelle dans le privé. Il meurt le .


Notes et références

Liens externes