Suzanne Ploux

Suzanne Ploux
Fonctions
Secrétaire d'État auprès du ministre de l'Éducation nationale
Président Georges Pompidou
Gouvernement Messmer II
Prédécesseur Joseph Fontanet
(comme ministre)
Successeur Jacques Limouzy
Députée du Finistère
Élection 25 novembre 1962
Réélection 12 mars 1967
30 juin 1968
Législature IIe, IIIe et IVe législatures de la Ve République
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Rochefort-sur-Mer (Charente-Maritime)
Date de décès (84 ans)
Lieu de décès Versailles (Yvelines)
Nationalité Française
Parti politique UNR-UDT (1962-1967)
UDVe (1967-1968)
UDR (1968-1973)
Conjoint Marc Ploux, ingénieur général de l'armement, décédé le 30 novembre 1988

Suzanne Ploux, née le à Rochefort-sur-Mer (Charente-Maritime) et morte le à Versailles (Yvelines) est une femme politique française.

Biographie

Après des études secondaires à Bordeaux, elle devient élève de la maison de la Légion d’honneur de Saint-Denis. Après avoir participé à la Résistance[1] en Bretagne, dans le réseau Johnny, elle s’engage en politique dans le parti gaulliste, et est élue maire de Pont-de-Buis (Finistère) dès 1945, à 37 ans ; ses mandats sont marqués par la création d'une mairie (1953), d'un collège technique (1960), d'une maison de retraite (1968) et du complexe sportif du Drenit (1973).

Suzanne Ploux est élue député du Finistère en 1962. De 1968 à 1973, elle siège à l’Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe. Elle siège de 1965 à 1968 au Haut comité d'étude et d'information sur l'alcoolisme.

Elle siège au palais Bourbon jusqu'en 1973 où elle entre, le 12 avril, dans le deuxième gouvernement de Pierre Messmer comme secrétaire d’État auprès du ministère de l’Éducation nationale Joseph Fontanet (elle est remplacée à l'Assemblée nationale par son suppléant Jean Crenn) ; elle est chargée de suivre les questions de l’enseignement pré-scolaire, de l’éducation spécialisée et de l’action sociale en faveur des personnels de l’Éducation nationale.

Le 27 février 1974, elle quitte le gouvernement et son mandat municipal en octobre suivant pour des raisons familiales.

Fonctions

Sources et références

Références

Bibliographie

Article connexe