Aymeric Laporte

Aymeric Laporte

Laporte avec l'Al-Nassr en 2023.
Situation actuelle
Équipe Al-Nassr FC
Numéro 27
Biographie
Nom Aymeric Jean Louis Gérard Alphonse Laporte
Nationalité Français
Espagnol
Nat. sportive Espagnol
Naissance (30 ans)
Agen (France)
Taille 1,91 m (6 3)
Poste Défenseur
Pied fort Gauche
Parcours junior
Années Club
2000-2009 SU Agen
2009-2010 Aviron bayonnais
2010-2011 Athletic Bilbao
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2011-2018 Athletic Bilbao 222 (10)
2011-2012 CD Baskonia 033 0(2)
2018-2023 Manchester City 180 (12)
2023- Al-Nassr FC 039 0(4)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2011 France -17 ans 011 0(1)
2011-2012 France -18 ans 009 0(0)
2012-2013 France -19 ans 012 0(1)
2013-2016 France espoirs 019 0(1)
2016-2017 France 0 0 0 (0)
2021- Espagne 035 0(1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales senior, incluant le parcours amateur et en équipe réserve.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour :

Aymeric Laporte , né le à Agen, est un footballeur international espagnol d'origine française, qui évolue au poste de défenseur à Al-Nassr.

Il débute le football dans le club de sa ville natale, le SU Agen. Repéré par l'Athletic Bilbao, le jeune défenseur doit attendre ses seize ans pour quitter la France selon les règles de l'UEFA. Il passe donc quelques mois chez le club partenaire de l'Aviron bayonnais. En mai 2010, il rejoint donc le Pays basque. Prêté un an à la filiale du club, le CD Basconia, en quatrième division, Laporte s'impose à partir de la saison 2012-2013 avec l'Athletic.

Aymeric Laporte devient titulaire au sein de l'équipe basque qui se qualifie pour la Ligue des champions 2013-2014. La saison suivante, l'Athletic Bilbao perd en finale de la Coupe du roi puis de la Supercoupe d'Espagne à la rentrée 2015. Laporte dispute également la Ligue Europa, avec un quart de finale en 2016.

En janvier 2018, Manchester City paye sa clause libératoire et fait de Laporte le second défenseur le plus cher de l'histoire du football. Laporte s'y impose pour l'exercice 2018-2019 avant de perdre sa place de titulaire face à la concurrence au sein de l'équipe jouant le titre et la Ligue des champions.

Passé par toutes les équipes françaises de jeunes dont il est le plus souvent capitaine, Aymeric Laporte n'a jamais joué pour l'équipe de France A. Appelé à trois reprises par Didier Deschamps à partir de 2016[1], le défenseur n'y joue pas en raison des choix du sélectionneur puis d'une blessure[2]. En 2021, après plusieurs sollicitations depuis les sélections de jeunes, il est naturalisé espagnol et fait partie de l'équipe d'Espagne disputant l'Euro 2020, la Coupe du monde 2022, la Ligue des nations en 2023, qu'il remporte ainsi que l'Euro 2024 qu'il remporte également.

Biographie

Enfance et formation

Aymeric Laporte commence le football au SU Agen[3] à 5 ans et demi, en 2000, dans le club de sa ville natale. Il intègre par la suite la section sport-étude du collège Didier-Lamoulie de Miramont-de-Guyenne[4].

En 2009, lors de la Coupe nationale des cadets à Clairefontaine, il se fait remarquer par Bordeaux, venu deux fois à la charge, Arsenal et le Paris SG[5]. Après un essai infructueux à l'Olympique de Marseille[3], Laporte est repéré par l'Athletic Bilbao lors d'un match amical de la sélection d'Aquitaine à Ciboure face à une équipe de jeunes du club espagnol[6],[7]. Il est alors aussi suivi par les recruteurs du Liverpool FC[4]. Cependant, n'ayant pas l'âge requis selon le règlement de l'UEFA (seize ans) pour pouvoir jouer dans un club étranger, il évolue avec l'Aviron bayonnais durant la saison 2009-2010, structure partenaire du club basque. Il s’entraîne alors à Bilbao durant la semaine avant de rejoindre l’Aviron le week-end pour les matchs[7]. Bayonne n’est qu’une courte étape de six mois[3],[7].

Il rejoint officiellement Athletic Bilbao lors de l'été 2010 et vit avec son père, ancien rugbyman[7]. Le club espagnol le recrute notamment au titre de ses origines basques (un grand-parent), conformément à sa politique nationaliste[8],[9]. Aymeric Laporte n’a que seize ans lorsqu’il paraphe, le 7 février 2011, son premier contrat professionnel de trois saisons et demi avec l’Athletic Bilbao[4].

L’Agenais poursuit sa progression au sein des équipes de jeunes du club basque[4]. Avant d'en intégrer l'équipe réserve, le joueur doit cependant passer par la filiale du club, le CD Basconia, qui évolue en quatrième division[7] lors de la saison 2011-2012[4]. Recruté avec cinq autres Français, Laporte développe son espagnol et se mêle aux joueurs locaux[7]. Lors de cette première saison professionnelle, Laporte est de nouveau courtisé par Liverpool, ainsi que par le FC Barcelone et le Paris SG[4].

Révélation à l'Athletic Bilbao (2012-2018)

Crédit image:
Mathieu from Marseille, France
licence CC BY-SA 2.0 🛈
Marcelo Bielsa lance Laporte en professionnel.

Aymeric Laporte intègre l'équipe première de l'Athletic Bilbao pour la saison 2012-2013. Marcelo Bielsa lui fait jouer son premier match[3] le 28 novembre 2012[7], lors d'un match de Ligue Europa contre l'Hapoël Ironi Kiryat Shmona[10]. Il joue ensuite son premier match en Liga (D1) le 9 décembre 2012 contre le Celta Vigo.

Lors de la saison 2013-2014, il marque son premier but avec l'Athletic le 28 octobre 2013 contre Getafe, et est élu dans l'équipe type de la mi-saison[11],[12]. Nommé dans l'équipe-type de la phase aller de Liga 2013-2014[13], il conserve cette place au terme de la saison[14] aux côtés de l'Uruguayen Diego Godin (Atletico Madrid)[3]. Bilbao termine en quatrième position et se qualifie pour le tour préliminaire de Ligue des champions. Laporte est alors sollicité pour intégrer l'équipe A d'Espagne avant la Coupe du monde 2014 et refuse cette première avance[15].

En 2014-2015, Laporte découvre la Ligue des champions. Bilbao et son défenseur français sont finalistes de la Coupe d'Espagne. Ils disputent et remportent la Supercoupe espagnole 2015 à la rentrée suivante, le premier titre de Laporte.

Crédit image:
licence CC BY 2.0 🛈
Laporte face à Lionel Messi en septembre 2014.

Sa saison 2015-2016 s'arrête à la fin du mois de mars 2016 après une blessure contractée en équipe de France espoirs[16]. En août 2016, Laporte est convoité par Manchester City nouvellement entraîné par Pep Guardiola[17]. Laporte déclare « Je n'ai que vingt-deux ans, j'ai le temps de progresser et voir d'autres horizons », prolonge son contrat jusqu'en 2020 et devient le joueur le mieux payé de l'effectif basque, passant de deux à 4,5 millions d'euros annuels[17].

L'exercice 2016-2017 ressemble aux précédents pour Laporte : titulaire au sein de la défense centrale d'une équipe disputant la Lique Europa et disputant la qualification l'édition suivante.

Son début de saison 2017-2018 est réussie, mais ne le voit toujours pas être récompensé d'une convocation en équipe de France A[18].

Le 29 janvier 2018, l'Athletic Bilbao annonce que la clause libératoire de son contrat, à hauteur de 65 millions d'euros, est réglée au siège de la Liga. Le joueur n'est donc plus lié au club[19]. Laporte joue à 161 reprises en Liga espagnole avec Bilbao[6] pour un total de 222 matchs en sept ans sous la tunique des Lions[7].

Manchester City (2018-2023)

Crédit image:
ФК ШАХТЕР
licence CC BY-SA 3.0 🛈
Après plusieurs refus, Pep Guardiola parvient à recruter Laporte début 2018.

Le , Aymeric Laporte s'engage officiellement avec Manchester City en paraphant un contrat de cinq ans[20]. Il devient alors le deuxième défenseur le plus cher du monde – après Virgil van Dijk à 84 millions d'euros – avec un transfert estimé à 65 millions d'euros[3]. Aymeric ne dispute que treize matchs sur la seconde moitié de la saison 2017-2018.

Pour l'exercice suivant, Laporte s'impose dans l'axe de la défense mancunienne[21]. En février 2019, il n'a manqué aucune journée de Premier League (27 matches dont 26 comme titulaire) et prolonge son contrat de deux années supplémentaires, jusqu'en 2025[21]. En fin de saison 2018-2019, le défenseur français est le troisième joueur le plus utilisé par Pep Guardiola. L'équipe remporte toutes les compétitions nationales et donc le quadruplé Community Shield-Carabao Cup-FA Cup-Premier League. En fin de saison, Laporte est élu au sein de l'équipe-type de Premier League[22].

Le , Laporte se blesse gravement lors d'un match de Premier League contre Brighton et sort sur civière alors qu'il vient d'être appelé en équipe de France par Didier Deschamps[23].

Lors de la saison 2020-2021, Aymeric est barré par la charnière centrale Stones-Dias qui satisfait Guardiola[24]. Le , Laporte inscrit de la tête l'unique but de la finale de la Coupe de la Ligue contre Tottenham Hotspur qui permet aux Citizens de remporter cette compétition pour la huitième fois en neuf finales[25],[26].

Le 23 août 2023, après plusieurs jours de rumeurs l'envoyant en Arabie Saoudite, il annonce officiellement son départ du club.

Al-Nassr (depuis 2023)

Le 24 août 2023, Aymeric Laporte s'engage officiellement avec Al-Nassr en paraphant un contrat de trois ans pour un transfert aux alentours des 30 millions d'euros[27]. Il joue son premier match de championnat le contre Al-Fateh (victoire 5-0). Le 1er février 2024, lors du match amical contre l'Inter Miami remporté 6-0 par son équipe, il marque un coup franc direct de plus de 60 mètres de distance[28].

Équipe nationale

Sélections françaises jeunes

Aymeric Laporte enchaîne les sélections avec le brassard de capitaine des différentes catégories d'âge chez les sélections de jeunes (U17, U18, U19 et Espoirs)[7]. Il est déjà approché par la Fédération espagnole pour en intégrer ses équipes jeunes[7].

Laporte est sélectionné en équipe de France des moins de 17 ans pour la Coupe du monde 2011 de la catégorie au Mexique. Aymeric Laporte participe à quatre des cinq matchs des Bleuets, dont deux comme titulaire[4]. La France est éliminée en quarts par l'équipe locale (1–2). Le défenseur est capitaine de la sélection éliminée en quart de finale. Il est toujours le capitaine de l'équipe de France des moins de 19 ans, finaliste du Championnat d'Europe 2013[29].

Le défenseur passe ensuite chez les Espoirs (moins de 21 ans) dès 2013[29], à 19 ans. Début 2014, Laporte est contacté pour intégrer l'équipe A d'Espagne avant la Coupe du monde 2014 et déclare « Pour l'instant, je ne suis pas dans cette optique-là »[15]. Fin 2015, alors capitaine des Espoirs français de Pierre Mankowski engagés en qualifications de l'Euro 2017, Laporte laisse entendre sur une radio basque qu’il pourrait répondre favorablement à une éventuelle convocation de la sélection espagnole[30]. En mars 2016, il se blesse au cours d'un match contre l'Écosse espoirs. Atteint d'une fracture du péroné droit nécessitant une intervention chirurgicale, sa convalescence est estimée à plusieurs mois[16].

De la France à l'Espagne en A

Aymeric Laporte est convoqué pour la première fois en équipe de France A le 29 septembre 2016 par Didier Deschamps, pour les matches contre les Pays-Bas et la Bulgarie, qualificatifs pour la Coupe du monde 2018, mais il n'entre pas en jeu[31]. Le 26 mars 2017, il est retenu par Didier Deschamps pour remplacer Adil Rami, blessé, pour un match amical contre l'Espagne[6]. N'entrant pas de nouveau en jeu, il s'agit de sa dernière apparition sur une feuille de match de l'équipe de France[7]. Dans les médias, le joueur de l'Athletic Bilbao multiplie les appels du pied au sélectionneur français, évoquant plusieurs fois sa « grosse désillusion » et rappelant à l'envie qu'il « ne pense qu'à l'équipe de France »[6]. Laporte n'est pas retenu pour la Coupe du monde 2018[6].

Le 29 août 2019, il est convoqué par Didier Deschamps dans le cadre des deux rencontres de qualification à l'Euro 2020 contre l'Albanie et l'Andorre. Le sélectionneur français justifie son choix : « C'était une question de concurrence, comme chaque fois. Ce n'est pas la même réflexion qu'en juin, on n'est pas dans la même situation sportive. Il joue dans un grand club, il est performant, l'appeler me semblait logique »[6]. Cependant, Laporte se blesse avec Manchester City entre-temps et n'y participe pas[6]. Il ne sera plus jamais convoqué avec les Bleus, barré par l'émergence de jeunes défenseurs centraux gauchers en équipe de France (Clément Lenglet, Presnel Kimpembe)[6].

Le 11 mai 2021, le journal Marca annonce que le natif d’Agen, tout juste naturalisé espagnol[6], jouera avec l'équipe d'Espagne lors de l’Euro 2020 prévu en juin 2021[32]. Laporte fait partie de la sélection de 24 joueurs dévoilée par le sélectionneur Luis Enrique le 24 mai[33]. Ce dernier compte sur Laporte pour reconstruire sa défense, affaiblie par la retraite internationale de Gerard Piqué et la perte de vitesse de Sergio Ramos[6]. Le 4 juin 2021, il débute avec l'Espagne lors d'un match amical à Madrid face au Portugal (0-0). Le 15 juin 2021, il honore une seconde sélection lors du premier match de l'Espagne dans la Compétition de l'Euro 2020 contre la Suède (0-0). Sa troisième sélection a lieu au match suivant, le 23 juin 2021, la Roja affronte la Slovaquie et il marque de la tête le second but de la rencontre (5-0)[34].

Le , il fait partie de la sélection de 26 joueurs établie par Luis Enrique pour participer à la Coupe du monde 2022[35].

En mai 2024, il figure dans une liste élargie de 29 joueurs appelés par Luis de la Fuente pour l'Euro 2024 puis il fait partie de la liste définitive de 26 joueurs publiée le 7 juin[36],[37]. Auteur d’un Euro de très haut niveau aux côtés de Robin Le Normand, Aymeric Laporte a été l’un des grands artisans du titre de l’Espagne[38].

Statistiques détaillées

Par saison

Laporte joue à 161 reprises en Liga espagnole avec l'Athletic Bilbao[6].

Statistiques de Aymeric Laporte au [39]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Espagne Total
Division M. B. P.d. M. B. P.d. M. B. P.d. M. B. P.d. Comp. M. B. P.d. M. B. P.d. M. B. P.d.
2012-2013 Athletic Bilbao Liga 15 0 0 0 0 0 - - - - - - C3 2 0 0 - - - 17 0 0
2013-2014 Liga 35 2 0 3 0 0 - - - - - - - - - - - - - 38 2 0
2014-2015 Liga 33 0 1 7 0 0 - - - - - - C1+C3 7+2 0 1+0 - - - 49 0 2
2015-2016 Liga 26 3 1 5 2 0 - - - 2 0 0 C3 12 0 0 - - - 45 5 1
2016-2017 Liga 33 2 0 4 0 0 - - - - - - C3 6 0 0 - - - 43 2 0
2017-2018 Liga 19 0 1 1 0 0 - - - - - - C3 10 1 0 - - - 30 1 1
Sous-total 161 7 3 20 2 0 - - - 2 0 0 - 39 1 1 - - - 222 10 4
2017-2018 Drapeau de l'Angleterre Manchester City Premier League 9 0 0 1 0 0 - - - - - - C1 3 0 0 - - - 13 0 0
2018-2019 Premier League 35 3 3 4 0 0 1 0 0 1 0 0 C1 10 2 0 - - - 51 5 3
2019-2020 Premier League 15 1 0 2 0 0 0 0 0 0 0 0 C1 3 0 0 - - - 20 1 0
2020-2021 Premier League 16 0 0 4 0 0 3 2 0 - - - C1 4 0 0 7 1 0 34 3 0
2021-2022 Premier League 33 4 0 2 0 0 0 0 0 0 0 0 C1 9 0 0 8 0 0 52 4 0
2022-2023 Premier League 12 0 0 5 0 0 3 0 0 - - - C1 4 0 0 9 0 0 33 0 0
2023-2024 Premier League 1 0 0 - - - - - - - - - - - - - - - - 1 0 0
Sous-total 121 8 3 18 0 0 7 2 0 1 0 0 - 33 2 0 24 1 0 204 13 3
2023-2024 Drapeau de l'Arabie saoudite Al-Nassr FC Pro League 27 4 1 4 0 0 - - - 1 0 0 ACL 7 0 0 11 0 0 50 4 1
Total sur la carrière 309 19 7 42 2 0 7 2 0 4 0 0 - 79 3 1 35 1 0 476 27 8

Liste des matchs internationaux

Palmarès

Manchester City

Athletic Bilbao

En sélection

Avec l'Espagne, Aymeric Laporte est finaliste de la Ligue des nations en 2021 et vainqueur de la Ligue des nations en 2023. Il remporte également l'Euro en 2024.

Distinctions personnelles

Sur le plan individuel, Aymeric Laporte est nommé dans l'équipe-type de la phase aller de la Liga 2013-2014[13]. Il conserve sa place au terme de la saison[14], sa seconde en première division, aux côtés de l'Uruguayen Diego Godin (Atletico Madrid)[3].

Laporte est ensuite membre de l'équipe-type de Premier League au terme de l’exercice 2018-2019[22].

Notes et références

  1. « Aymeric Laporte retenu avec l'équipe de France pour affronter la Bulgarie et les Pays-Bas », sur Europe 1.
  2. Jean-Marcel BOUDARD, « Euro 2021. Quand Aymeric Laporte, l’espagnol, jouait pour la France », sur Ouest-France.fr, (consulté le )
  3. a b c d e f et g Christophe Bérard, « Football : quatre choses à savoir sur Aymeric Laporte, la nouvelle folie de Manchester City », sur leparisien.fr, (consulté le ).
  4. a b c d e f et g « Un père si fier de son fils », sur SudOuest.fr, (consulté le ).
  5. Olivier Bossard, « 10 choses à savoir sur Aymeric Laporte », France Football,‎ , p. 46
  6. a b c d e f g h i j et k Thibaut Geffrotin, « Euro 2020 : Aymeric Laporte, le Français devenu espagnol par ambition », sur Le Point, (consulté le ).
  7. a b c d e f g h i j et k « Laporte, LV1 espagnol », sur SOFOOT.com, (consulté le ).
  8. Aymeric Laporte a « arrêté de regarder les papillons », sofoot.com, 26 septembre 2013.
  9. Aymeric Laporte, un Basque parmi les Basques, onlyfootball.fr, 14 mai 2013.
  10. Laporte a joué !, lequipe.fr, 29 novembre 2012.
  11. Bilbao remercie son jeune coq , football.fr, 29 octobre 2013.
  12. Liga : Griezmann et Laporte dans l'équipe-type à mi-saison, eurosport.fr, 15 janvier 2014.
  13. a et b Griezmann et Laporte dans l'équipe type de la phase aller, lequipe.fr, 15 janvier 2014.
  14. a et b Equipe-type: Sept Colchoneros, aucun Blaugrana, Sports.fr, 20 mai 2014.
  15. a et b « Ces jeunes joueurs qui pourraient aussi échapper aux Bleus », sur L'Équipe, (consulté le ).
  16. a et b « Aymeric Laporte a été opéré », sur lequipe.fr, L'Équipe, .
  17. a et b « Athletic Bilbao : Aymeric Laporte s'ouvre à City et Guardiola », sur L'Équipe, (consulté le ).
  18. Paul Dev, « Equipe de France ou Roja : le cas Aymeric Laporte (Athletic Bilbao) vu d'Espagne », sur France Football, (consulté le ).
  19. Fabien Borne, « En attendant de signer à Manchester City, Aymeric Laporte a payé sa clause libératoire », sur Eurosport.fr, (consulté le ).
  20. Max Franco Sanchez, « Officiel : Manchester City s’offre Aymeric Laporte ! », sur footmercato.net, (consulté le ).
  21. a et b « Aymeric Laporte prolonge son contrat à Manchester City jusqu'en 2025 », sur L'Équipe, (consulté le ).
  22. a et b Premier League : Paul Pogba et Aymeric Laporte dans l'équipe type de l'année, lequipe.fr, 25 avril 2019.
  23. « Officiel : Aymeric Laporte (Manchester City) sort sur civière contre Brighton », sur lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le ).
  24. « Angleterre : Aymeric Laporte va devoir patienter sur le banc de Manchester City », sur L'Équipe, (consulté le ).
  25. Mathieu Brosseau, « Aymeric Laporte offre la Coupe de la Ligue à Manchester City », sur lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le ).
  26. « Football : Manchester City remporte la Coupe de la Ligue avant son match contre le PSG », sur fr.news.yahoo.com, (consulté le ).
  27. « Football : Aymeric Laporte rejoint Ronaldo à Al-Nassr », Sud Ouest,‎ (ISSN 1760-6454, lire en ligne, consulté le ).
  28. Youcef Touaitia, « VIDEO : le but sensationnel de Laporte ! », sur news.maxifoot.fr (consulté le ).
  29. a et b « Aymeric Laporte, la grosse surprise de Deschamps ? - Equipe de France - 2014-Brésil - Coupe du monde - Football », sur lefigaro.fr, (consulté le ).
  30. « Pierre Mankowski (Espoirs) : «Aymeric Laporte ? Le choix lui appartient» », sur L'Équipe, (consulté le ).
  31. Rémi Dupré, « Football : l’heure d’Aymeric Laporte en équipe de France », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le )
  32. (es) José Félix Diaz, « ¡Bombazo!: Laporte podrá jugar la Eurocopa con España », Marca,‎ (lire en ligne, consulté le )
  33. « Euro 2020 - Aymeric Laporte présent dans la liste de l'Espagne pour l'Euro, Sergio Ramos absent », sur eurosport.fr, .
  34. « Aymeric Laporte marque son premier but avec l'Espagne », sur lequipe.fr, .
  35. « L'Espagne sans Sergio Ramos mais avec Ansu Fati à la Coupe du monde », sur lequipe.fr, L'Équipe, .
  36. Clément Lemaître, « Euro 2024 - Liste de l'Espagne : Fabian Ruiz, Le Normand et Laporte convoqués, Asensio absent », sur eurosport.fr, .
  37. Justin Schroeder, « Euro 2024 : la liste définitive de l’Espagne avec un absent surprise », sur footmercato.net, .
  38. « Euro 2024 : Aymeric Laporte se paie la presse espagnole après le titre », sur https://www.footmercato.net,
  39. « Fiche d’Aymeric Laporte », sur footballdatabase.eu
  40. Le premier chiffre correspond au score de l'équipe jouant à domicile.
    Le score est écrit en vert si l'équipe d'Espagne a gagné le match, en noir si elle a fait match nul et en rouge si elle a perdu le match.

Liens externes