Asian Le Mans Series 2019-2020

Asian Le Mans Series 2019-2020
Description de cette image, également commentée ci-après
Marque déposée 🛈
Asian Le Mans Series 2019-2020
Généralités
Sport Endurance
Organisateur(s) ACO
Édition 8e
Épreuves 4
Site(s) Shanghai
The Bend
Sepang
Burinam
Site web officiel Site officiel

Palmarès
Vainqueur LMP2 :
G-Drive Racing By Algarve
LMP3 :
Nielsen Racing
GT :
HubAuto Corsa

Navigation

La saison 2019-2020 des Asian Le Mans Series est la huitième saison de ce championnat. À l'issue du championnat, quatre invitations pour les 24 Heures du Mans 2020 seront distribuées dont une pour l’équipe championne en Amateur.

Calendrier

Le 16 janvier 2019, l'Asian Le Mans Series annonce que le championnat va prendre une nouvelle dimension pour la saison 2019-2020 en se rendant en Australie et plus précisément sur le tracé de The Bend, situé au sud du pays à 100 km d’Adelaide[1],[2]. Un mois jour pour jour après avoir annoncé l’intégration d’une manche australienne, la date de l'épreuve a été arrêté. Le Bend Motorsport Park accueillera les concurrents du 10 et 12 janvier 2020. L'épreuve empruntera le circuit dans sa configuration la plus complète, à savoir le tracé de 7,77 kilomètres, faisant de lui le deuxième plus long tracé permanent après celui de la Nordschleife.

En marge de la finale de la saison 2018-2019, à Sepang, l'Asian Le Mans Series a dévoilé le menu de la campagne 2019-2020. Les concurrents s'affronteront à nouveau sur quatre courses de quatre heures, le Circuit international de Shanghai ayant l'honneur d'ouvrir les débats, lors d'un meeting commun avec le Championnat de Chine de voitures de tourisme. Alors qu'il faisait office de finale, Sepang sera dorénavant le théâtre de la troisième course qui se terminera de nuit après s'être déroulée au coucher du soleil. Enfin, les titres devraient se jouer le 23 février sur le Circuit international de Buriram, en Thaïlande[3]. Fuji disparait lui du calendrier.

Date Course Circuit Lieu Pays
1 24 novembre 4 Heures de Shanghai Circuit international de Shanghai Shanghai Drapeau de la République populaire de Chine Chine
2 12 janvier 4 Heures du Bend The Bend Motorsport Park Tailem Bend Drapeau de l'Australie Australie
3 15 février 4 Heures de Sepang Circuit international de Sepang Sepang Drapeau de la Malaisie Malaisie
4 23 février 4 Heures de Buriram Circuit international de Buriram Buriram Drapeau de la Thaïlande Thaïlande

Engagés

LMP2

La catégorie Prototype[4] est composée de voitures répondant à des réglementations développées par l'ACO et la FIA, c'est-à-dire soit la réglementation LMP2, soit la réglementation LMP3. Les voitures LMP2 datant de la réglementation de 2015 sont néanmoins admisses mais dans une classe amateur dédié[5].

Pour la catégorie LMP2, le poids minimum de la voiture est de 930 kg. D'un point de vue moteur, les voitures sont équipées d’un moteur Gibson Technology.

La catégorie LMP2 est coupée en deux, d'un coté les LMP2 ancienne génération pilotées par des AM tels que l'Oreca 05, le Ligier JS P2, le BR01, et comme motorisation, des constructeurs tels que Judd, Nissan ou Honda sont présents.

Puis les LMP2 de la génération actuelle pilotées par des équipages PRO sont les châssis Oreca 07, la Ligier JS P217, la Dallara P217 et la Riley Mk. 30. Le moteur GK428 4,2 L V8 atmosphérique, qui a été dévoilé lors des 24 Heures du Mans 2016 a une puissance de 600hp soit 100hp de plus que les LMP2 de la génération précédente.

Icon Class
P2 LMP2 PRO Génération Actuelle
P2 LMP2 AM Génération Précédente
No. Pays Équipe Voiture Classe Pilotes
Les chiffres entre parenthèses sont la ou les manches auxquelles le pilote ou l'écurie sont inscrits
LMP2
1 Eurasia Motorsport[6] Ligier JS P217[6] P2 Daniel Gaunt [7] (Toutes) Nobuya Yamanaka[7] (1, 4) Masataka Yanagida[7] (1, 3)
Nick Cassidy[7] (2, 4) Shane van Gisbergen (2)
4 ARC Bratislava[8] Ligier JS P2[8] P2 Miroslav Konôpka[8] (1,2) Andreas Laskaratos[8] (1,2) Kang Ling[8] (1)
Garnet Patterson (2)
36 Eurasia Motorsport[9] Ligier JS P217[9] P2 Nick Foster[9] (Toutes) Aidan Read[9] (Toutes) Roberto Merhi[10] (Toutes)
25 Rick Ware Racing[11] Ligier JS P2 P2 Philippe Mulacek (2-4) Guy Cosmo (2-4) Anthony Lazzaro (2-4)
26 G-Drive Racing By Algarve[12] Aurus 01[12] P2 Roman Rusinov[12] (Toutes) Léonard Hoogenboom[12] (Toutes) James French[12] (Toutes)
33 Inter Europol Competition[13] Ligier JS P217[13] P2 John Corbett[13] (Toutes) Nathan Kumar[13] (Toutes) Mitchell Neilson (1-2)
Danial Frost (3-4)
34 Mathias Beche[14] (Toutes) Jakub Śmiechowski (Toutes) James Winslow[14] (Toutes)
45 Thunderhead Carlin Racing[15] Dallara P217[15] P2 Ben Barnicoat (Toutes) Jack Manchester[15] (Toutes) Harry Tincknell (Toutes)
52 Rick Ware Racing[11] Ligier JS P2 P2 Mark Kvamme (1) Cody Ware [11] (Toutes) Gustas Grinbergas (2-4)
59 RLR Msport[16] Oreca 05[16] P2 John Farano[16] (1-2) Arjun Maini[16] (1-2) Andy Higgins[16] (1-2)
96 K2 Uchino Racing[17] Oreca 07[17] P2 Haruki Kurosawa[17] (1, 3–4) Shaun Thong [17] (1, 3–4)

Malgré différentes annonces, les écuries High Class Racing[18] et Panis-Barthez Compétition[19] n'ont pas participé au championnat.

LMP3

Concernant la catégorie LMP3, nous retrouvons des châssis tels que le Norma M30, le Ligier JS P3, le Ginetta-Juno P3-15 ou ADESS-03 équipé d'un moteur imposé, le Nissan VK50VE 5,0 L V8 atmosphérique.

No. Pays Équipe Voiture Classe Pilotes
Les chiffres entre parenthèses sont la ou les manches auxquelles le pilote ou l'écurie sont inscrits
LMP3
2 Nielsen Racing[20] Norma M30[20] P3 Colin Noble[21] (Toutes) Tony Wells[21] (Toutes)
3 Nielsen Racing[20] Norma M30[20] P3 Charles Crews (Toutes) Garett Grist[22] (Toutes) Rob Hodes[22] (Toutes)
8 Graff Racing[23] Norma M30[23] P3 Matthias Kaiser (3-4) Rory Penttinen (3) Neale Muston (4)
9 David Droux[24] (Toutes) Éric Trouillet[25] (Toutes) Sébastien Page[24] (1, 3-4)
Ricky Capo (2)
12 ACE1 Villorba Corse[26] Ligier JS P3[26] P3 Alessandro Bressan[26] (Toutes) Gabriele Lancieri  (Toutes) Yuki Harata[26] (1)
David Fumanelli  (2-4)
13 Inter Europol Competition[13] Ligier JS P3[13] P3 Martin Hippe[13] (Toutes) Nigel Moore[13] (Toutes)
14 Peter Paddon (2) Garth Walden  (2) Austin McCusker (2)
18 Philip Kadoorie (3-4) Dan Wells (3-4)
66 Viper Niza Racing [27] Ligier JS P3[27] P3 Dominic Ang[27] (Toutes) Douglas Khoo [27] (Toutes)

GT

Crédit image :
licence CC BY-SA 4.0 🛈

La catégorie GT[4] est composée de voitures répondant à différentes réglementations, c'est-à-dire soit les LMGTE, les FIA GT3 ou les GT 300 Japon.

Les voitures LMGTE sont des voitures de grand tourisme basées sur des voitures de série avec des limites et des spécifications définies par l'ACO pour les courses d'endurance.

Les voitures FIA GT3 sont encadrées par un ensemble de règles défini par la FIA pour les voitures de course GT conçues pour être utilisées dans diverses séries de courses à travers le monde. Cette réglementation permet d'homologuer une grande variété de voitures avec presque aucune limite quant à la taille et à la configuration du moteur ou à la construction ou à la disposition du châssis. Cependant, les voitures doivent être basées sur des modèles de série. Les performances de toutes les voitures FIA GT3 sont réglementées, soit par le Bureau GT de la FIA, soit par un organe décisionnel spécifique de la série (par exemple, l'ACO), grâce à une balance des performances qui ajuste les limites de puissance, afin d'assurer qu'un seul fabricant devienne dominant dans la classe.

Les GT 300 Japon sont souvent similaires à LMGTE ou FIA GT3 avec des spécifications définies par les règlements établis par la Fédération Automobile Japonaise (JAF).

Icône Classe
GT3 GT3
GT3 GT3 australienne
GTC GT Cup
GT4 GT4
Équipe Manche Voiture Moteur Classe No. Pilotes Manche
Drapeau de la République populaire de Chine Astro Veloce Motorsport 1,2 BMW M6 GT3 BMW P63 4,4 L V8 Bi-Turbo GT3 17 Drapeau de l'Allemagne Jens Klingmann 1,2
Drapeau de la République populaire de Chine Peiwen Qi 1,2
Drapeau de l'Italie Max Wiser 1,2
2 GT3 16 Drapeau de la République populaire de Chine Li Lin 2
Drapeau de la République populaire de Chine Zhiwei Lu 2
Drapeau du Japon Car Guy Racing[28] 1,2 Ferrari 488 GT3 Ferrari F154CB 3,9 L V8 Turbo GT3 7 Drapeau du Japon Kei Cozzolino[28] 1,2
Drapeau du Japon Takeshi Kimura[28] 1,2
Drapeau de l'Italie Antonio Fuoco 1
Drapeau du Japon D'Station Racing AMR[29] 1,2 Aston Martin Vantage AMR GT3[29] Aston Martin 4,0 L V8 Bi-Turbo GT3 77 Drapeau du Royaume-Uni Ross Gunn[29] 1,2
Drapeau du Japon Tomonobu Fujii[29] 1,2
Drapeau du Japon Satoshi Hoshino[29] 1,2
Drapeau de Taïwan HubAuto Corsa[30] 1,2 Ferrari 488 GT3 Ferrari F154CB 3,9 L V8 Turbo GT3 27 Drapeau de Taïwan Morris Chen[30] 1
Drapeau du Brésil Marcos Gomes[30] 1,2
Drapeau de l'Italie Davide Rigon[30] 1,2
Drapeau de la Suisse Spirit of Race[31] 1,2 Ferrari 488 GT3 Ferrari F154CB 3,9 L V8 Turbo GT3 51 Drapeau de l'Italie Alessandro Pier Guidi 1,2
Francesco Piovanetti 1,2
Oswaldo Negri Jr. 1,2
Drapeau du Japon JLOC 1,2 Lamborghini Huracan GT3 EVO Lamborghini 5,2 L V10 GT3 88 Drapeau du Portugal Andre Couto 1,2
Drapeau du Japon Yuya Motojima 1,2
Drapeau du Japon Yusaku Shibata 1,2
Drapeau de l'Indonésie T2 Motorsports 1,2 Ferrari 488 GT3 Ferrari F154CB 3,9 L V8 Turbo GT3 75 Drapeau de l'Indonésie David Tjiptobiantoro 1,2
Drapeau de l'Indonésie Rio Haryanto 1,2
Drapeau du Chili Christian Colombo 1,2
Drapeau de Taïwan FIST-Team AAI 1 BMW M6 GT3 BMW P63 4,4 L V8 Bi-Turbo GT3 90 Drapeau de la Suède Joel Eriksson 1
Drapeau de Taïwan Jun San Chen 1
Drapeau de la République populaire de Chine Hongli Ye 1

Résumé

4 Heures de Shanghai

Crédit image :
licence CC BY-SA 4.0 🛈
Roman Rusinov

La catégorie LMP2 et le classement général des 4 Heures de Shanghai ont été remportés par l'Aurus 01 de l'écurie G-Drive Racing By Algarve et pilotée par Roman Rusinov, James French et Léonard Hoogenboom.

La catégorie LMP3 a été remportée par la Ligier JS P3 de l'écurie Inter Europol Competition et pilotée par Nigel Moore et Martin Hippe.

La catégorie GT a été remportée par la Aston Martin Vantage AMR GT3 de l'écurie D'Station Racing et pilotée par Satoshi Hoshino, Tomonobu Fujii et Ross Gunn.

4 Heures du Bend

La catégorie LMP2 et le classement général des 4 Heures du Bend ont été remportés par l'Aurus 01 de l'écurie G-Drive Racing By Algarve et pilotée par Roman Rusinov, James French et Léonard Hoogenboom.

La catégorie LMP3 a été remportée par la Norma M30 de l'écurie Nielsen Racing et pilotée par Tony Wells et Colin Noble.

La catégorie GT a été remportée par la Ferrari 488 GT3 de l'écurie Car Guy et pilotée par Takeshi Kimura, Kei Cozzolino et Côme Ledogar.

4 Heures de Sepang

La catégorie LMP2 et le classement général des 4 Heures de Sepang ont été remportés par la Dallara P217 de l'écurie Thunderhead Carlin Racing et pilotée par Jack Manchester, Harry Tincknell et Ben Barnicoat.

La catégorie LMP3 a été remportée par la Norma M30 de l'écurie Graff et pilotée par Éric Trouillet, Sébastian Page et David Droux.

La catégorie GT a été remportée par la Lamborghini Huracan GT3 Evo de l'écurie JLOC et pilotée par Takashi Kogure, Yuya Motojima et Yusaku Shibata .

4 Heures de Buriram

Résultats

En gras le vainqueur de la course.

Course Équipe victorieuse LMP2 Équipe victorieuse LMP2 AM Équipe victorieuse LMP3 Équipe victorieuse GT Résultats
Pilotes victorieux LMP2 Pilotes victorieux LMP2 AM Pilotes victorieux LMP3 Pilotes victorieux GT
1 4 Heures de Shanghai G-Drive Racing By Algarve RLR Msport Inter Europol Competition D'Station Racing Résultats
Roman Rusinov
Léonard Hoogenboom
James French
John Farano
Arjun Maini
Andy Higgins
Martin Hippe
Nigel Moore
Ross Gunn
Satoshi Hoshino
Tomonobu Fujii
2 4 Heures du Bend G-Drive Racing By Algarve Rick Ware Racing Nielsen Racing Car Guy Résultats
Roman Rusinov
Léonard Hoogenboom
James French
Cody Ware 
Drapeau de la Lituanie Gustas Brinbergas
Tony Wells
Colin Noble
Takeshi Kimura
Kei Cozzolino
Côme Ledogar
3 4 Heures de Sepang Thunderhead Carlin Racing Rick Ware Racing Graff JLOC Résultats
Jack Manchester
Harry Tincknell
Ben Barnicoat
Cody Ware 
Drapeau de la Lituanie Gustas Brinbergas
Éric Trouillet
Sébastian Page
David Droux
Takashi Kogure
Yuya Motojima
Yusaku Shibata
4 4 Heures de Buriram Thunderhead Carlin Racing Rick Ware Racing ACE1 Villorba Corse HubAuto Corsa Résultats
Jack Manchester
Harry Tincknell
Ben Barnicoat
Philippe Mulacek
Guy Cosmo
Anthony Lazzaro
David Fumanelli 
Alessandro Bressan
Gabriele Lancieri 
Tim Slade 
Marcos Gomes
Liam Talbot

Classement

Attribution des points

Système des points
Position 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e Au-delà Pole position
Points 25 18 15 12 10 8 6 4 2 1 0.5 1

Championnat des Équipes

LMP2

Pos. Écurie Voiture SHA
Drapeau de la République populaire de Chine
BEN
Drapeau de l'Australie
SEP
Drapeau de la Malaisie
CHA
Drapeau de la Thaïlande
Points
1 G-Drive Racing By Algarve n°26 Aurus 01 1 1 3 2 83
2 Thunderhead Carlin Racing n°45 Dallara P217 3 3 1 1 82
3 Eurasia Motorsport n°36 Ligier JS P217 2 2 2 5 65
4 Inter Europol Endurance n°33 Ligier JS P217 5 4 6 6 38
5 Inter Europol Endurance n°34 Ligier JS P217 4 Ab. 5 7 28
6 K2 Uchino Racing n°96 Oreca 07 Ab. 4 3 27
7 Eurasia Motorsport n°1 Ligier JS P217 Ab. Ab. Ab. 4 13
Couleur Résultat
Or Vainqueur
Argent 2e place
Bronze 3e place
Vert Terminé, dans les points
Bleu Terminé, pas dans les points
Violet Abandon (Ab.)
Non classé (NC)
Rouge Pas qualifié (DNQ)
Noir Disqualifié (DSQ)
Blanc Pas au départ (DNS)
Blanc N'a pas participé
Blessé (INJ)
Exclu (EX)
Course annulée (C)

Bold – Pole

LMP2 Am

Pos. Écurie Voiture SHA
Drapeau de la République populaire de Chine
BEN
Drapeau de l'Australie
SEP
Drapeau de la Malaisie
CHA
Drapeau de la Thaïlande
Points
1 Rick Ware Racing n°52 Ligier JS P2 2 1 1 2 86
2 Rick Ware Racing n°25 Ligier JS P2 DNS 2 Ab 1 45
3 RLR Msport N°59 Oreca 05 1 Ab 26
4 ARC Bratislava n°4 Ligier JS P2 Ab 3 16
Couleur Résultat
Or Vainqueur
Argent 2e place
Bronze 3e place
Vert Terminé, dans les points
Bleu Terminé, pas dans les points
Violet Abandon (Ab.)
Non classé (NC)
Rouge Pas qualifié (DNQ)
Noir Disqualifié (DSQ)
Blanc Pas au départ (DNS)
Blanc N'a pas participé
Blessé (INJ)
Exclu (EX)
Course annulée (C)

Bold – Pole

LMP3

Pos. Écurie Voiture SHA
Drapeau de la République populaire de Chine
BEN
Drapeau de l'Australie
SEP
Drapeau de la Malaisie
CHA
Drapeau de la Thaïlande
Points
1 Nielsen Racing n°2 Norma M30 2 1 4 2 75
2 ACE1 Villorba Corse n°12 Ligier JS P3 4 3 5 1 62
3 Inter Europol Competition n°13 Ligier JS P3 1 2 3 Ab 59
4 Graff Racing n°9 Norma M30 3 Ab 1 Ab 40
5 Nielsen Racing n°3 Norma M30 6 Ab 2 5 37
6 Viper Niza Racing  n°65 Ligier JS P3 5 Ab 8 4 26
7 Graff Racing n°8 Norma M30 7 3 21
8 Inter Europol Competition n°18 Ligier JS P3 6 6 16
9 Inter Europol Competition n°14 Ligier JS P3 4 12
Couleur Résultat
Or Vainqueur
Argent 2e place
Bronze 3e place
Vert Terminé, dans les points
Bleu Terminé, pas dans les points
Violet Abandon (Ab.)
Non classé (NC)
Rouge Pas qualifié (DNQ)
Noir Disqualifié (DSQ)
Blanc Pas au départ (DNS)
Blanc N'a pas participé
Blessé (INJ)
Exclu (EX)
Course annulée (C)

Bold – Pole

GT

Pos. Écurie Voiture SHA
Drapeau de la République populaire de Chine
BEN
Drapeau de l'Australie
SEP
Drapeau de la Malaisie
CHA
Drapeau de la Thaïlande
Points
1 HubAuto Corsa n°27 Ferrari 488 GT3 6 2 2 1 71
2 Car Guy n°7 Ferrari 488 GT3 5 1 5 2 64
3 JLOC n°88 Lamborghini Huracan GT3 Evo 2 7 1 4 61
4 Spirit of Race n°51 Ferrari 488 GT3 4 3 3 3 57
5 Drapeau de l'Indonésie T2 Motorsports n°75 Ferrari 488 GT3 7 4 4 5 41
6 D'Station Racing n°77 Aston Martin Vantage AMR GT3 1 6 Ab Ab 33
7 Astro Veloce Motorsports n°17 BMW M6 GT3 3 5 25
8 FIST-Team AAI n°90 BMW M6 GT3 Ret WD 0
9 Astro Veloce Motorsports n°16 BMW M6 GT3 DNS Ab 0
Couleur Résultat
Or Vainqueur
Argent 2e place
Bronze 3e place
Vert Terminé, dans les points
Bleu Terminé, pas dans les points
Violet Abandon (Ab.)
Non classé (NC)
Rouge Pas qualifié (DNQ)
Noir Disqualifié (DSQ)
Blanc Pas au départ (DNS)
Blanc N'a pas participé
Blessé (INJ)
Exclu (EX)
Course annulée (C)

Bold – Pole

GT Am

Pos. Écurie Voiture SHA
Drapeau de la République populaire de Chine
BEN
Drapeau de l'Australie
SEP
Drapeau de la Malaisie
CHA
Drapeau de la Thaïlande
Points
1 Astro Veloce Motorsports n°16 BMW M6 GT3 DNS Ab 2
Couleur Résultat
Or Vainqueur
Argent 2e place
Bronze 3e place
Vert Terminé, dans les points
Bleu Terminé, pas dans les points
Violet Abandon (Ab.)
Non classé (NC)
Rouge Pas qualifié (DNQ)
Noir Disqualifié (DSQ)
Blanc Pas au départ (DNS)
Blanc N'a pas participé
Blessé (INJ)
Exclu (EX)
Course annulée (C)

Bold – Pole

Notes et références

  1. Laurent Mercier, « Direction l’Australie en 2019/2020 », sur endurance-info.com, (consulté le )
  2. Florian Defet, « Date arrêtée pour la manche australienne de l’Asian Le Mans Series 2019/20 », sur endurance24.fr, (consulté le )
  3. Thibaut Villemant, « Le calendrier 2019-2020 de l'Asian Le Mans Series dévoilé », sur autohebdo.fr, (consulté le )
  4. a et b (en) ACO, « Les Catégories », sur asianlemansseries.com (consulté le )
  5. Laurent Mercier, « Les anciennes LMP2 acceptées en 2019/2020 dans une classe Am », sur endurance-info.com, (consulté le )
  6. a et b David Bristol, « Eurasia Motorsport de retour en LMP2 en Asian Le Mans Series », sur endurance-info.com, (consulté le )
  7. a b c et d Laurent Mercier, « Asian Le Mans : Masataka Yanagida chez Eurasia Motorsport », sur endurance-info.com, (consulté le )
  8. a b c d et e Laurent Mercier, « Asian Le Mans : ARC Bratislava confirme son équipage LMP2 », sur endurance-info.com, (consulté le )
  9. a b c et d (en) Graham Goodwin, « Eurasia Add Second LMP2 Ligier To Asian Le Mans Series Entry », sur dailysportscar.com, (consulté le )
  10. Laurent Mercier, « Asian Le Mans : Eurasia Motorsport signe Roberto Merhi », sur endurance-info.com, (consulté le )
  11. a b et c Florian Defet, « L’Asian LMS et l’IMSA WTSC en LMP2 pour l’écurie Rick Ware Racing », sur endurance24.fr, (consulté le )
  12. a b c d et e David Bristol, « G-Drive Racing by Algarve en Asian Le Mans Series », sur endurance-info.com, (consulté le )
  13. a b c d e f g et h David Bristol, « Une 2e LMP2 et une LMP3 pour Inter Europol Competition en Asian ! », sur endurance-info.com, (consulté le )
  14. a et b Florian Defet, « AsLMS : Mathias Beche et James Winslow chez Inter Europol Competition », sur endurance24.fr, (consulté le )
  15. a b et c Laurent Mercier, « Asian Le Mans : Carlin confirme Jack Manchester sur la Dallara P217 », sur endurance-info.com, (consulté le )
  16. a b c d et e Pierre-Louis Le Mouëllic, « Une Oreca 05 pour RLR Msport en Asian Le Mans Series », sur endurance24.fr, (consulté le )
  17. a b c et d Laurent Mercier, « Asian Le Mans : K2 Uchino Racing avec une ORECA 07 », sur endurance-info.com, (consulté le )
  18. David Bristol, « High Class Racing en route vers l’Asian Le Mans Series avec deux Dallara », sur endurance-info.com, (consulté le )
  19. (en) Graham Goodwin, « Asian Le Mans Series News Notebook: More LMP2s Confirmed », sur dailysportscar.com, (consulté le )
  20. a b c et d Florian Defet, « Nielsen Racing avec une Norma M30 en Asian Le Mans Series 2019/20 », sur endurance24.fr, (consulté le )
  21. a et b Laurent Mercier, « Nielsen Racing confirme son 1er équipage Norma », sur endurance-info.com, (consulté le )
  22. a et b Laurent Mercier, « Deux nouveaux pilotes confirmés chez Nielsen Racing », sur endurance-info.com, (consulté le )
  23. a et b Florian Defet, « Graff confirme Eric Trouillet pour l’Asian Le Mans Series 2019/20 », sur endurance24.fr, (consulté le )
  24. a et b Laurent Mercier, « Asian LMS : Graff finalise son 1er équipage », sur endurance-info.com, (consulté le )
  25. Florian Defet, « Graff confirme Eric Trouillet pour l’Asian Le Mans Series 2019/20 », sur endurance24.fr, (consulté le )
  26. a b c et d Claude, « Une Ligier JS P3 pour ACE1 Villorba Corse en 2020 pour Bressan/Harata », sur endurance-info.com, (consulté le )
  27. a b c et d David Bristol, « Viper Niza Racing engage sa Ligier JS P3 en Asian », sur endurance-info.com, (consulté le )
  28. a b et c « Car Guy Racing rempile avec l'objectif Le Mans. », sur endurance-info.com, (consulté le ).
  29. a b c d et e « D’station Racing Enters Asian Le Mans Series », dailysportscar.com, Dailysportscar,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  30. a b c et d Laurent Mercier, « Asian Le Mans : HubAuto Corsa affiche clairement ses ambitions », sur endurance-info.com, (consulté le ).
  31. « Spirit of Race & ACE 1 Villorba Corse Join 2019/20 Asian Le Mans Series », dailysportscar.com, Dailysportscar,‎ (lire en ligne, consulté le ).

Annexes

Articles connexes

Lien externe