WeatherTech SportsCar Championship 2019

(Redirigé depuis United SportsCar Championship 2019)
WeatherTech SportsCar Championship 2019
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo commémorant les 50 ans de l'IMSA
Généralités
Sport Endurance
Organisateur(s) IMSA
Édition 6e
Épreuves 12
Site web officiel www.imsa.com

Palmarès
Vainqueur Drapeau : États-Unis Acura Team Penske

Navigation

La saison 2019 du WeatherTech SportsCar Championship est la sixième édition de cette compétition issue de la fusion des championnats American Le Mans Series et Rolex Sports Car Series. Elle se déroule du au et comprend douze manches[1].

La mini série regroupant les quatre principales courses du championnat (24 Heures de Daytona, 12 Heures de Sebring, 6 Heures de Watkins Glen et Petit Le Mans) prend le nom de Michelin Endurance Cup suite au désengagement de Tequila Patrón du championnat[2].

Le championnat 2019 revient à un format comprenant quatre catégories. En effet, les DPi et LMP2 sont désormais leur propre catégorie.

Afin de commémorer les 50 ans de l’IMSA, les instances ont dévoilé un nouveau logo qui représente la série pour cette saison.

Michelin équipe la totalité des catégories pour cette saison suite au retrait de Continental[3].

Calendrier

Le calendrier 2019 est dévoilé le 4 août 2018 et comprend douze manches[1].

  • La course fait partie de la Coupe Michelin Endurance Cup
  • Rnd. Course Durée Classes Circuit Lieu État, Pays Date
    1 Rolex 24 at Daytona 24 heures Toutes Daytona International Speedway Daytona Beach Drapeau de la Floride Floride, Drapeau des États-Unis États-Unis 26 & 27 janvier
    2 Mobil 1 12 Hours of Sebring 12 heures Toutes Sebring International Raceway Sebring Drapeau de la Floride Floride, Drapeau des États-Unis États-Unis 16 mars
    3 BUBBA burger Sports Car Grand Prix at Long Beach 1 heure 40 minutes P & GTLM Circuit urbain de Long Beach Long Beach Drapeau de la Californie Californie, Drapeau des États-Unis États-Unis 13 avril
    4 Acura Sports Car Challenge at Mid-Ohio 2 heures 40 minutes Toutes Mid-Ohio Sports Car Course Lexington Drapeau de l'Ohio Ohio, Drapeau des États-Unis États-Unis 5 mai
    5 Chevrolet Detroit Grand Prix 1 heure 40 minutes P & GTD Circuit de Belle-Isle Détroit Drapeau du Michigan Michigan, Drapeau des États-Unis États-Unis 1 juin
    6 Sahlen's Six Hours of The Glen 6 heures Toutes Watkins Glen International Watkins Glen Drapeau de l'État de New York New York, Drapeau des États-Unis États-Unis 30 juin
    7 SportsCar Grand Prix 2 heures 40 minutes Toutes Canadian Tire Motorsport Park Bowmanville Drapeau de l'Ontario Ontario, Drapeau du Canada Canada 7 juillet
    8 Northeast Grand Prix 2 heures 40 minutes GTLM, GTD Lime Rock Park Lakeville Drapeau du Connecticut Connecticut, Drapeau des États-Unis États-Unis 20 juillet
    9 Road America 2 heures 40 minutes Toutes Road America Elkhart Lake Drapeau du Wisconsin Wisconsin, Drapeau des États-Unis États-Unis 4 août
    10 Michelin GT Challenge at VIR 2 heures 40 minutes GTLM, GTD Virginia International Raceway Alton Drapeau de la Virginie Virginie, Drapeau des États-Unis États-Unis 25 août
    11 WeatherTech Raceway Laguna Seca 2 heures 40 minutes Toutes Circuit de Laguna Seca Monterey Drapeau de la Californie Californie, Drapeau des États-Unis États-Unis 15 septembre
    12 Motul Petit Le Mans 10 heures Toutes Road Atlanta Braselton Drapeau de la Géorgie (États-Unis) Géorgie, Drapeau des États-Unis États-Unis 12 octobre

    Changements au Calendrier

    • L’IMSA a lancé une série de sept courses de sprint pour les concurrents GTD dans le cadre du championnat WeatherTech SportsCar. Elle aura pour nom la WeatherTech Sprint Cup. Il y aura donc trois titres différents en GTD : celui de la saison « régulière », celui de la Sprint Cup et de la Michelin Endurance Cup

    Engagés

    DPi

    La classe DPi[4],[5] répond à la réglementation Daytona Prototype International (DPi)[6] ou les constructeurs automobiles utilisent un des châssis homologués par ACO et la FIA en LMP2 mais avec la possibilité de modifier la carrosserie et le moteur. Les zones de la carrosserie se situent au niveau de l'avant, des pontons et des ailes arrière et peuvent être modifiées sur le plan aérodynamique pour « coller » à l’esprit du constructeur.

    La Balance des Performances (BOP) entre les DPi sera étudiée avec des essais en soufflerie. Les commissaires de l'IMSA testeront et vérifieront également les moteurs avec pour objectif une puissance de 600 ch et un niveau comparable de puissance et de couple.

    Acura (Oreca), Mazda (Riley Technologies), Cadillac (Dallara) et Nissan (Onroak Automotive) ont développé des voitures répondant à cette réglementation.

    Les pneus Michelin sont utilisés par toutes les voitures.

    No. Pays Équipe Voiture Pilotes
    DPi
    5 Drapeau : États-Unis Mustang Sampling Racing[7] Cadillac DPi-V.R Drapeau : Portugal Filipe Albuquerque[7] (Toutes) Drapeau : Portugal João Barbosa[7] (Toutes) Drapeau : Brésil Christian Fittipaldi[8] (1) Drapeau : Nouvelle-Zélande Brendon Hartley[9] (2)
    Drapeau : Royaume-Uni Mike Conway[10] (6, 12)
    6 Drapeau : États-Unis Acura Team Penske[11] Acura ARX-05 Drapeau : États-Unis Dane Cameron[11] (Toutes) Drapeau : Colombie Juan Pablo Montoya[11] (Toutes) Drapeau : France Simon Pagenaud[11] (1-2, 6, 12)
    7 Drapeau : États-Unis Acura Team Penske[11] Acura ARX-05 Drapeau : Brésil Hélio Castroneves[11] (Toutes) Drapeau : États-Unis Ricky Taylor[11] (Toutes) Drapeau : États-Unis Alexander Rossi[11] (1-2) Drapeau : États-Unis Graham Rahal[12] (12)
    10 Drapeau : États-Unis Wayne Taylor Racing[13] Cadillac DPi-V.R Drapeau : États-Unis Jordan Taylor[13] (Toutes) Drapeau : Pays-Bas Renger van der Zande[13] (Toutes) Drapeau : Japon Kamui Kobayashi[14] (1) Drapeau : Espagne Fernando Alonso[14] (1)
    Drapeau : France Matthieu Vaxivière[15] (2-12)
    31 Drapeau : États-Unis Whelen Engineering Racing[7] Cadillac DPi-V.R Drapeau : Brésil Pipo Derani[7] (Toutes) Drapeau : Brésil Felipe Nasr[7] (Toutes) Drapeau : États-Unis Eric Curran[7] (1-2, 6, 12)
    50 Drapeau : États-Unis Juncos Racing[16] Cadillac DPi-V.R Drapeau : États-Unis William Owen [17] (1-7, 12) Drapeau : Autriche René Binder[18] (1-2, 6, 12) Drapeau : États-Unis Agustín Canapino [19] (1-2) Drapeau : États-Unis Kyle Kaiser [20] (1, 3-4)
    Drapeau : Brésil Victor Franzoni [21] (5, 7) Drapeau : États-Unis Spencer Pigot[22] (12)
    54 Drapeau : États-Unis CORE Autosport[23] Nissan Onroak DPi Drapeau : États-Unis Jonathan Bennett[23] (Toutes) Drapeau : États-Unis Colin Braun[23] (Toutes) Drapeau : France Romain Dumas[23] (1-2, 6, 12) Drapeau : France Loïc Duval[23] (1)
    55 Drapeau : Allemagne Mazda Team Joest[24] Mazda RT24-P Drapeau : États-Unis Jonathan Bomarito[25] (Toutes) Drapeau : Royaume-Uni Harry Tincknell[25] (1–3, 5–7, 9, 11–12) Drapeau : France Olivier Pla[25] (–2, 6, 12

    )

    Drapeau : États-Unis Ryan Hunter-Reay[26] (4)
    77 Drapeau : Allemagne Mazda Team Joest[24] Mazda RT24-P Drapeau : États-Unis Tristan Nunez[25] (Toutes) Drapeau : Royaume-Uni Oliver Jarvis[25] (Toutes) Drapeau : Allemagne Timo Bernhard[25] (1–2, 6, 12) Drapeau : Allemagne René Rast (1)
    84 Drapeau : États-Unis JDC Miller Motorsports[27] Cadillac DPi-V.R Drapeau : Suisse Simon Trummer[28] (Toutes) Drapeau : Afrique du Sud Stephen Simpson[28] (Toutes) Drapeau : États-Unis Chris Miller [28] (1–2, 6, 12) Drapeau : Colombie Juan Piedrahita [28] (1)
    85 Drapeau : États-Unis JDC Miller Motorsports[27] Cadillac DPi-V.R Drapeau : Canada Mikhail Goikhberg[28] (Toutes) Drapeau : France Tristan Vautier[28] (Toutes) Drapeau : Brésil Rubens Barrichello[28] (1) Drapeau : Canada Devlin DeFrancesco [28] (1)
    Drapeau : Colombie Juan Piedrahita [28] (2, 6, 12 )

    LMP2

    La classe LMP2[4],[5] est composée de voitures répondant à la réglementation LMP2 mise en place par l'ACO et la FIA pour le championnat du monde d'endurance FIA, c'est-à-dire un châssis Dallara, Ligier, Oreca ou Riley Technologies équipé d'un moteur V8 atmosphérique Gibson. Il n'y a pas de BOP dans cette catégorie.

    Les pneus Michelin sont utilisés par toutes les voitures.

    Cette classe étant une classe Pro-Am, chaque voiture ne doit pas être pilotée par plus de deux pilotes Platinium ou Or sur les courses d'endurance et doivent être pilotées par au moins un pilote Argent ou Bronze sur les autres courses. Le départ doit obligatoirement être pris par le pilote Bronze ou Argent[29].

    No. Pays Équipe Voiture Pilotes
    LMP2
    18 Drapeau : États-Unis Performance Tech Motorsports Oreca 07 Drapeau : Canada Cameron Cassels[30] (Toutes) Drapeau : États-Unis Kyle Masson[30] (1–2, 4, 6–7, 11–12) Drapeau : États-Unis Kris Wright[30] (1) Drapeau : États-Unis Robert Masson[30] (1)
    Drapeau : États-Unis Andrew Evans[31] (2, 6, 12) Drapeau : États-Unis James French[32] (9)
    38 Drapeau : États-Unis DragonSpeed[33] Oreca 07 Drapeau : Royaume-Uni Ben Hanley[33] (1) Drapeau : Suède Henrik Hedman[33] (1) Drapeau : France Nicolas Lapierre[33] (1) Drapeau : Australie James Allen (1)
    52 Drapeau : États-Unis PR1/Mathiasen Motorsports[34] Oreca 07 Drapeau : États-Unis Matt McMurry[34] (Toutes) Drapeau : France Gabriel Aubry[34] (1–2, 6, 12 Drapeau : États-Unis Mark Kvamme (1) Drapeau : France Enzo Guibbert (1)
    Drapeau : Danemark Anders Fjordbach[35] (2) Drapeau : États-Unis Eric Lux[36] (4, 6) Drapeau : Canada Dalton Kellett [37] (7, 11-12) Drapeau : États-Unis Patrick Kelly[32] (9)
    81 Drapeau : États-Unis DragonSpeed[38] Oreca 07 Drapeau : Mexique Roberto González[38] (1) Drapeau : Venezuela Pastor Maldonado[38] (1) Drapeau : Colombie Sebastian Saavedra (1) Drapeau : Irlande Ryan Cullen (1)

    GT Le Mans

    La classe GT Le Mans[4],[39] est composée de voitures répondant à la réglementation LM GTE mis en place par l'ACO, la FIA et l'IMSA. Les constructeurs Aston Martin, BMW, Chevrolet, Ferrari, Ford, et Porsche, ont des voitures qui répondent au règlement mis en place. La cylindrée du moteur est limitée à 5,5 L pour les moteurs atmosphérique ou 4.0 L pour les turbos/moteurs suralimentés. Le poids minimum est de 1 245 kg.

    Une Balance des Performances (BOP) est mise en place par l'IMSA afin d'harmoniser les performances des voitures.

    Les pneus Michelin sont utilisés par toutes les voitures.


    No. Pays Équipe Voiture Pilotes
    GT Le Mans
    3 Drapeau : États-Unis Corvette Racing[40] Chevrolet Corvette C7.R Drapeau : Espagne Antonio García (Toutes) Drapeau : Danemark Jan Magnussen (Toutes) Drapeau : Allemagne Mike Rockenfeller (1–2, 12
    4 Drapeau : États-Unis Corvette Racing[40] Chevrolet Corvette C7.R Drapeau : Royaume-Uni Oliver Gavin (Toutes) Drapeau : États-Unis Tommy Milner (1–4, 6, 9–12 Drapeau : Suisse Marcel Fässler (1–2, 7–8, 12
    24 Drapeau : États-Unis BMW Team RLL[41] BMW M8 GTE Drapeau : États-Unis John Edwards[41] (Toutes) Drapeau : Finlande Jesse Krohn[41] (Toutes) Drapeau : Australie Chaz Mostert [41] (1) Drapeau : Italie Alex Zanardi[41] (1)
    Drapeau : Autriche Philipp Eng[41] (2, 12)
    25 Drapeau : États-Unis BMW Team RLL[41] BMW M8 GTE Drapeau : États-Unis Connor De Phillippi[41] (Toutes) Drapeau : États-Unis Colton Herta[41] (1-2, 12) Drapeau : Autriche Philipp Eng[41] (1) Drapeau : Brésil Augusto Farfus (1)
    Drapeau : Royaume-Uni Tom Blomqvist (2–4, 6–12)
    62 Drapeau : États-Unis Risi Competizione Ferrari 488 GTE Drapeau : Royaume-Uni James Calado (1, 12) Drapeau : Italie Alessandro Pier Guidi (1, 12) Drapeau : Italie Davide Rigon (1) Drapeau : Espagne Miguel Molina (1)
    Drapeau : Brésil Daniel Serra (12)
    66 Drapeau : États-Unis Ford Chip Ganassi Racing Ford GT Drapeau : Allemagne Dirk Müller (Toutes) Drapeau : France Sébastien Bourdais (1-4, 12) Drapeau : États-Unis Joey Hand (1–2, 6–12)
    67 Drapeau : États-Unis Ford Chip Ganassi Racing Ford GT Drapeau : Australie Ryan Briscoe (Toutes) Drapeau : Royaume-Uni Richard Westbrook (Toutes) Drapeau : Nouvelle-Zélande Scott Dixon (1–2, 12)
    911 Drapeau : États-Unis Porsche GT Team[42] Porsche 911 RSR Drapeau : France Patrick Pilet[43] (Toutes) Drapeau : Royaume-Uni Nick Tandy[43] (Toutes) Drapeau : France Frédéric Makowiecki[43] (1–2, 12)
    912 Drapeau : États-Unis Porsche GT Team[42] Porsche 911 RSR Drapeau : Nouvelle-Zélande Earl Bamber[43] (Toutes) Drapeau : Belgique Laurens Vanthoor[43] (Toutes) Drapeau : France Mathieu Jaminet[43] (1–2, 12)

    GT Daytona

    La classe GT Daytona composée de voitures correspondant à la réglementation GT3 mise en place par la FIA[4],[44]. Les constructeurs Aston Martin, Audi, Bentley, BMW, Callaway, Ferrari, Honda, Lamborghini, Lexus, McLaren, Mercedes, Nissan, et Porsche, ont des voitures qui répondent au règlement mis en place[45].

    Une Balance des Performances (BOP) est mise en place par l'IMSA afin d'harmoniser les performances des voitures. Les pneus Michelin sont utilisés par toutes les voitures.

    Cette classe étant une classe Pro-Am, chaque voiture ne doit pas être pilotée par plus de deux pilotes Platinium ou Or sur les courses d'endurance et doivent être pilotées par au moins un pilote Argent ou Bronze sur les autres courses. Le départ doit obligatoirement être pris par le pilote Bronze ou Argent[29].

    No. Pays Équipe Voiture Pilotes
    GT Daytona
    8 Drapeau : États-Unis Starworks Motorsport[46] Audi R8 LMS Evo Drapeau : États-Unis Parker Chase [46] Drapeau : Écosse Ryan Dalziel [46] Drapeau : Allemagne Christopher Haase Drapeau : Argentine Ezequiel Perez Companc
    9 Drapeau : Canada Pfaff Motorsports[47] Porsche 911 GT3 R Drapeau : Canada Zach Robichon[47] Drapeau : Canada Scott Hargrove[47] Drapeau : Allemagne Lars Kern[47] Drapeau : Norvège Dennis Olsen [47]
    11 Drapeau : Autriche GRT Grasser Racing Team[48] Lamborghini Huracán GT3 Drapeau : Italie Mirko Bortolotti[49] Drapeau : Allemagne Christian Engelhart [49] Drapeau : Suisse Rolf Ineichen[49] Drapeau : Pays-Bas Rik Breukers
    12 Drapeau : Canada AIM Vasser Sullivan[50] Lexus RC F GT3 Drapeau : États-Unis Townsend Bell[51] Drapeau : États-Unis Frankie Montecalvo[51] Drapeau : États-Unis Aaron Telitz  Drapeau : États-Unis Jeff Segal
    13 Drapeau : Brésil Via Italia Racing Ferrari 488 GT3 Drapeau : Brésil Chico Longo Drapeau : Brésil Victor Franzoni  Drapeau : Brésil Marcos Gomes  Drapeau : Italie Andrea Bertolini
    14 Drapeau : Canada AIM Vasser Sullivan[50] Lexus RC F GT3 Drapeau : Royaume-Uni Jack Hawksworth[52] Drapeau : États-Unis Richard Heistand[53] Drapeau : États-Unis Austin Cindric  Drapeau : Nouvelle-Zélande Nick Cassidy
    19 Drapeau : États-Unis Moorespeed[54] Audi R8 LMS Drapeau : États-Unis Will Hardeman[54] Drapeau : Espagne Alex Riberas[54] Drapeau : États-Unis Andrew Davis[54] Drapeau : Allemagne Markus Winkelhock[54]
    29 Drapeau : Allemagne Montaplast avec Land Motorsport[55] Audi R8 LMS Evo Drapeau : Allemagne Christopher Mies[55] Drapeau : Belgique Dries Vanthoor[55] Drapeau : Suisse Ricardo Feller[55] Drapeau : Canada Daniel Morad[55]
    33 Drapeau : États-Unis Mercedes-AMG Team Riley Motorsports Mercedes-AMG GT3 Drapeau : États-Unis Ben Keating Drapeau : Pays-Bas Jeroen Bleekemolen Drapeau : Allemagne Luca Stolz  Drapeau : Brésil Felipe Fraga
    44 Drapeau : États-Unis Magnus Racing[56] Lamborghini Huracán GT3 Drapeau : États-Unis Andy Lally [56] Drapeau : États-Unis John Potter [56] Drapeau : États-Unis Spencer Pumpelly Drapeau : Suisse Marco Mapelli 
    46 Drapeau : Italie Ebimotors Lamborghini Huracán GT3 Drapeau : Italie Emanuele Busnelli Drapeau : Italie Fabio Babini Drapeau : Italie Giacomo Altoè  Drapeau : Royaume-Uni Taylor Proto
    47 Drapeau : États-Unis Precision Performance Motorsports [57] Lamborghini Huracan GT3 Evo Drapeau : Suède Linus Lundqvist  Drapeau : États-Unis Steve Dunn Drapeau : Serbie Miloš Pavlović Drapeau : États-Unis Don Yount
    48 Drapeau : États-Unis Paul Miller Racing[58] Lamborghini Huracan GT3 Evo Drapeau : États-Unis Bryan Sellers[58] Drapeau : États-Unis Ryan Hardwick[58] Drapeau : États-Unis Corey Lewis[58] Drapeau : Italie Andrea Caldarelli
    51 Drapeau : Suisse Spirit of Race Ferrari 488 GT3 Drapeau : Canada Paul Dalla Lana Drapeau : Portugal Pedro Lamy Drapeau : Autriche Mathias Lauda Drapeau : Brésil Daniel Serra
    57 Drapeau : États-Unis Heinricher Racing avec Meyer Shank Racing [59] Acura NSX GT3 Drapeau : Royaume-Uni Katherine Legge[59] Drapeau : Suisse Simona de Silvestro[59] Drapeau : Brésil Ana Beatriz[59] Drapeau : États-Unis Jackie Heinricher[59]
    63 Drapeau : États-Unis WeatherTech Racing[60] Ferrari 488 GT3 Drapeau : États-Unis Cooper MacNeil[60] Drapeau : Finlande Toni Vilander[60] Drapeau : Allemagne Dominik Farnbacher[60] Drapeau : États-Unis Jeff Westphal[60]
    71 Drapeau : États-Unis P1 Motorsports Mercedes-AMG GT3 Drapeau : Allemagne Maximilian Buhk Drapeau : Allemagne Fabian Schiller  Drapeau : Autriche Dominik Baumann Drapeau : Colombie JC Perez
    73 Drapeau : États-Unis Park Place Motorsports[61] Porsche 911 GT3 R Drapeau : États-Unis Patrick Lindsey[61] Drapeau : États-Unis Patrick Long[61] Drapeau : États-Unis Nick Boulle[61] Drapeau : Australie Matt Campbell 
    86 Drapeau : États-Unis Meyer Shank Racing avec Curb Agajanian [59] Acura NSX GT3 Drapeau : États-Unis Trent Hindman [62] Drapeau : Allemagne Mario Farnbacher[62] Drapeau : États-Unis Justin Marks[62] Drapeau : États-Unis A. J. Allmendinger[62]
    88 Drapeau : Canada WRT Speedstar Audi Sport[[63] Audi R8 LMS Evo Drapeau : Canada Roman de Angelis Drapeau : États-Unis Ian James Drapeau : Afrique du Sud Kelvin van der Linde  Drapeau : Belgique Frédéric Vervisch
    96 Drapeau : États-Unis Turner Motorsport[64] BMW M6 GT3 Drapeau : États-Unis Bill Auberlen[64] Drapeau : États-Unis Robby Foley[64] Drapeau : États-Unis Dillon Machavern[64] Drapeau : Allemagne Jens Klingmann [64]
    99 Drapeau : Allemagne NGT Motorsport[65] Porsche 911 GT3 R Drapeau : Allemagne Sven Müller Drapeau : Allemagne Jürgen Häring[65] Drapeau : Allemagne Alfred Renauer[65] Drapeau : Autriche Klaus Bachler 
    Drapeau : Allemagne Steffen Goerig
    540 Drapeau : États-Unis Black Swan Racing Porsche 911 GT3 R Drapeau : États-Unis Timothy Pappas Drapeau : Italie Matteo Cairoli Drapeau : Allemagne Dirk Werner Drapeau : Autriche Marco Seefried
    Drapeau : Canada Compass Racing[66] McLaren 720S GT3 Drapeau : États-Unis Matt Plumb [66] Drapeau : États-Unis Paul Holton[66]

    Résumé

    24 Heures de Daytona

    Article détaillé : 24 Heures de Daytona 2019.

    Les 24 Heures de Daytona sont remportées par la Cadillac DPi-V.R de l'équipe Wayne Taylor Racing et pilotée par Jordan Taylor, Renger van der Zande, Kamui Kobayashi et Fernando Alonso.

    12 Heures de Sebring

    Article détaillé : 12 Heures de Sebring 2019.

    Les 12 Heures de Sebring sont remportées par la Cadillac DPi-V.R de l'équipe Whelen Engineering Racing et pilotée par Felipe Nasr, Eric Curran et Pipo Derani.

    Grand Prix automobile de Long Beach

    Le Grand Prix automobile de Long Beach a été remporté par la Cadillac DPi-V.R de l'équipe Mustang Sampling Racing et pilotée par João Barbosa et Filipe Albuquerque.

    Sports Car Challenge à Mid-Ohio

    Le Sports Car Challenge à Mid-Ohio est remporté par l'Acura ARX-05 de l'écurie Acura Team Penske et pilotée par Dane Cameron et Juan Pablo Montoya.

    Sports Car Classic à Détroit

    Article détaillé : Sports Car Classic 2019.

    Le Sports Car Challenge à Mid-Ohio est remporté par l'Acura ARX-05 de l'écurie Acura Team Penske et pilotée par Dane Cameron et Juan Pablo Montoya, qui signent leur deuxième victoire consécutive de la saison.

    6 Heures de Watkins Glen

    Article détaillé : 6 Heures de Watkins Glen 2019.

    Le SportsCar Grand Prix à Bowmanville est remporté par la Mazda RT24-P de l'écurie Mazda Team Joest et pilotée par Tristan Nunez et Oliver Jarvis, qui signent la deuxième victoire consécutive de l'écurie Mazda Team Joest.

    SportsCar Grand Prix à Bowmanville

    Le SportsCar Grand Prix à Bowmanville est remporté par la Mazda RT24-P de l'écurie Mazda Team Joest et pilotée par Jonathan Bomarito, Olivier Pla et Harry Tincknell.

    Northeast Grand Prix à Lakeville

    Article détaillé : Northeast Grand Prix 2019.

    Le Sports Car Challenge à Mid-Ohio est remporté par la Ford GT de l'écurie Ford Chip Ganassi Racing et pilotée par Ryan Briscoe et Richard Westbrook, qui signent leur première victoire de la saison.

    Road Race Showcase à Elkhart Lake

    Article détaillé : Road Race Showcase 2019.

    Le SportsCar Grand Prix à Bowmanville est remporté par la Mazda RT24-P de l'écurie Mazda Team Joest et pilotée par Jonathan Bomarito et Harry Tincknell.

    GT Challenge à VIR

    Article détaillé : GT Challenge at VIR 2019.

    Le GT Challenge at VIR a été remporté par la Porsche 911 RSR de l'écurie Porsche GT Team et pilotée par Patrick Pilet et Nick Tandy.

    Grand Prix de Monterey

    Article détaillé : Monterey Grand Prix 2019.

    Le Grand Prix de Monterey a été remporté par l'Acura ARX-05 de l'écurie Acura Team Penske et pilotée par Dane Cameron et Juan Pablo Montoya.

    Petit Le Mans

    Article détaillé : Petit Le Mans 2019.

    Le Petit Mans sont remportées par la Cadillac DPi-V.R de l'équipe Whelen Engineering Racing et pilotée par Felipe Nasr, Eric Curran et Pipo Derani.

    Résultats

    Les vainqueurs du classement général de chaque manche sont inscrits en caractères gras.

    Course Daytona Prototype
    International (DPi)
    Le Mans Prototype 2
    (LMP2)
    GT Le Mans
    (GTLM)
    GT Daytona
    (GTD)
    Résultats
    Équipe victorieuse Équipe victorieuse Équipe victorieuse Équipe victorieuse
    Pilotes victorieux Pilotes victorieux Pilotes victorieux Pilotes victorieux
    1 Daytona Drapeau : États-Unis Konica Minolta Cadillac DPi-V.R Drapeau : États-Unis DragonSpeed Drapeau : États-Unis BMW Team RLL Drapeau : Autriche GRT Grasser Racing Team Résultats
    Drapeau : États-Unis Jordan Taylor
    Drapeau : Pays-Bas Renger van der Zande
    Drapeau : Japon Kamui Kobayashi
    Drapeau : Espagne Fernando Alonso
    Drapeau : Mexique Roberto González
    Drapeau : Venezuela Pastor Maldonado
    Drapeau : Colombie Sebastian Saavedra
    Drapeau : Irlande Ryan Cullen
    Drapeau : Brésil Augusto Farfus
    Drapeau : États-Unis Connor De Phillippi
    Drapeau : Autriche Philipp Eng
    Drapeau : États-Unis Colton Herta
    Drapeau : Italie Mirko Bortolotti
    Drapeau : Allemagne Christian Engelhart 
    Drapeau : Suisse Rolf Ineichen
    Drapeau : Pays-Bas Rik Breukers
    2 Sebring Drapeau : États-Unis Whelen Engineering Racing Drapeau : États-Unis Performance Tech Motorsports Drapeau : États-Unis Porsche GT Team Drapeau : Autriche GRT Grasser Racing Team Résultats
    Drapeau : Brésil Felipe Nasr
    Drapeau : États-Unis Eric Curran
    Drapeau : Brésil Pipo Derani
    Drapeau : États-Unis Kyle Masson
    Drapeau : États-Unis Andrew Evans
    Drapeau : Canada Cameron Cassels
    Drapeau : France Frédéric Makowiecki
    Drapeau : France Patrick Pilet
    Drapeau : Royaume-Uni Nick Tandy
    Drapeau : Suisse Rolf Ineichen
    Drapeau : Italie Mirko Bortolotti
    Drapeau : Pays-Bas Rik Breukers
    3 Long Beach Drapeau : États-Unis Mustang Sampling Racing N'y participent pas Drapeau : États-Unis Porsche GT Team N'y participent pas Résultats
    Drapeau : Portugal João Barbosa
    Drapeau : Portugal Filipe Albuquerque
    Drapeau : Nouvelle-Zélande Earl Bamber
    Drapeau : Belgique Laurens Vanthoor
    4 Lexington Drapeau : États-Unis Acura Team Penske Drapeau : États-Unis PR1/Mathiasen Motorsports Drapeau : États-Unis Porsche GT Team Drapeau : Canada AIM Vasser-Sullivan Résultats
    Drapeau : États-Unis Dane Cameron
    Drapeau : Colombie Juan Pablo Montoya
    Drapeau : États-Unis Matt McMurry
    Drapeau : États-Unis Eric Lux
    Drapeau : Nouvelle-Zélande Earl Bamber
    Drapeau : Belgique Laurens Vanthoor
    Drapeau : États-Unis Richard Heistand
    Drapeau : Royaume-Uni Jack Hawksworth
    5 Belle-Isle Drapeau : États-Unis Acura Team Penske N'y participent pas Drapeau : Canada AIM Vasser-Sullivan Résultats
    Drapeau : États-Unis Dane Cameron
    Drapeau : Colombie Juan Pablo Montoya
    Drapeau : Royaume-Uni Jack Hawksworth
    Drapeau : États-Unis Richard Heistand
    6 Watkins Glen Drapeau : Allemagne Mazda Team Joest Drapeau : États-Unis PR1/Mathiasen Motorsports Drapeau : États-Unis Porsche GT Team Drapeau : États-Unis Meyer Shank Racing avec Curb Agajanian  Résultats
    Drapeau : États-Unis Jonathan Bomarito
    Drapeau : France Olivier Pla
    Drapeau : Royaume-Uni Harry Tincknell
    Drapeau : France Gabriel Aubry
    Drapeau : États-Unis Eric Lux
    Drapeau : États-Unis Matt McMurry
    Drapeau : France Patrick Pilet
    Drapeau : Royaume-Uni Nick Tandy
    Drapeau : Allemagne Mario Farnbacher
    Drapeau : États-Unis Trent Hindman 
    Drapeau : États-Unis Justin Marks
    7 Mosport Drapeau : Allemagne Mazda Team Joest Drapeau : États-Unis PR1/Mathiasen Motorsports Drapeau : États-Unis Porsche GT Team Drapeau : États-Unis Turner Motorsport Résultats
    Drapeau : Royaume-Uni Oliver Jarvis
    Drapeau : États-Unis Tristan Nunez
    Drapeau : Canada Dalton Kellett 
    Drapeau : États-Unis Matt McMurry
    Drapeau : Nouvelle-Zélande Earl Bamber
    Drapeau : Belgique Laurens Vanthoor
    Drapeau : États-Unis Bill Auberlen
    Drapeau : États-Unis Robby Foley
    8 Lime Rock N'y participent pas Drapeau : États-Unis Ford Chip Ganassi Racing Drapeau : Canada Pfaff Motorsports Résultats
    Drapeau : Australie Ryan Briscoe
    Drapeau : Royaume-Uni Richard Westbrook
    Drapeau : Norvège Dennis Olsen 
    Drapeau : Canada Zach Robichon
    9 Road America Drapeau : Allemagne Mazda Team Joest Drapeau : États-Unis PR1/Mathiasen Motorsports Drapeau : États-Unis Ford Chip Ganassi Racing Drapeau : Canada Pfaff Motorsports Résultats
    Drapeau : États-Unis Jonathan Bomarito
    Drapeau : Royaume-Uni Harry Tincknell
    Drapeau : États-Unis Matt McMurry
    Drapeau : États-Unis Patrick Kelly
    Drapeau : Australie Ryan Briscoe
    Drapeau : Royaume-Uni Richard Westbrook
    Drapeau : Australie Matt Campbell 
    Drapeau : Canada Zach Robichon
    10 Virginia N'y participent pas Drapeau : États-Unis Porsche GT Team Drapeau : États-Unis Mercedes-AMG Team Riley Motorsports Résultats
    Drapeau : France Patrick Pilet
    Drapeau : Royaume-Uni Nick Tandy
    Drapeau : Pays-Bas Jeroen Bleekemolen
    Drapeau : États-Unis Ben Keating
    11 Laguna Seca Drapeau : États-Unis Acura Team Penske Drapeau : États-Unis PR1/Mathiasen Motorsports Drapeau : États-Unis Ford Chip Ganassi Racing Drapeau : États-Unis Paul Miller Racing Résultats
    Drapeau : États-Unis Dane Cameron
    Drapeau : Colombie Juan Pablo Montoya
    Drapeau : Canada Dalton Kellett 
    Drapeau : États-Unis Matt McMurry
    Drapeau : États-Unis Joey Hand
    Drapeau : Allemagne Dirk Müller
    Drapeau : États-Unis Bryan Sellers
    Drapeau : États-Unis Corey Lewis
    12 Road Atlanta Drapeau : États-Unis Whelen Engineering Racing Drapeau : États-Unis PR1/Mathiasen Motorsports Drapeau : États-Unis Risi Competizione Drapeau : États-Unis Turner Motorsport Résultats
    Drapeau : Brésil Felipe Nasr
    Drapeau : États-Unis Eric Curran
    Drapeau : Brésil Pipo Derani
    Drapeau : Canada Dalton Kellett 
    Drapeau : États-Unis Matt McMurry
    Drapeau : France Gabriel Aubry
    Drapeau : Royaume-Uni James Calado
    Drapeau : Italie Alessandro Pier Guidi
    Drapeau : Brésil Daniel Serra
    Drapeau : États-Unis Bill Auberlen
    Drapeau : États-Unis Robby Foley
    Drapeau : États-Unis Dillon Machavern

    Classement

    Attribution des points

    Les points du championnat sont attribués dans chaque classe à l'arrivée de chaque épreuve. Les points sont alloués en fonction des positions d'arrivée indiquées dans le tableau ci-dessous.

    Position 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 MT
    Course 35 32 30 28 26 25 24 23 22 21 20 19 18 17 16 15 14 13 12 11 10 9 8 7 6 5 4 3 2 1 1
    Points des pilotes

    Des points sont attribués dans chaque classe à la fin de chaque épreuve. Le point pour le tour le plus rapide est seulement attribué dans le championnat des pilotes.

    Points des équipes

    Les points des équipes sont calculés exactement de la même manière que les points des pilotes en utilisant le tableau de répartition des points. Chaque voiture inscrite est considérée comme sa propre "équipe", qu'il s'agisse d'une seule entrée ou d'une partie d'une équipe engageant deux voitures.

    Points des constructeurs

    Il existe également un championnat de constructeurs qui utilisent le même tableau de répartition des points pour toute la saison. Les championnats constructeurs reconnus par l'IMSA sont les suivants:

    'Prototype (P):' Constructeur de châssis
    'GT Le Mans (GTLM):' Constructeur automobile
    'GT Daytona (GTD):' Constructeur automobile

    Chaque constructeur reçoit des points d'arrivée pour sa voiture la mieux classée dans chaque catégorie. Les positions des voitures suivantes provenant du même constructeur ne sont pas prises en compte, et tous les autres constructeurs montent dans le classement.

    Exemple: Le constructeur A termine 1er et 2e lors d'un événement, et le constructeur B termine troisième. Le constructeur A reçoit 35 points de première place tandis que le constructeur B obtient 32 points de deuxième place.

    Coupe d'Endurance d'Amérique du Nord

    Le système de points de la Coupe d'Endurance d'Amérique du Nord est différent du système de points normal. Les points sont attribués selon un barème 5-4-3-2 que ce soit pour les pilotes, les équipes et les constructeurs. Ces points sont attribués de la façon suivante :

    Daytona : Après 6h de course, 12h de course, 18h de course et à l'arrivée.

    Sebring : Après 4h de course, 8h de course et à l'arrivée.

    Watkins Glen : près 3h de course et à l'arrivée.

    Petit Le Mans : Après 4h de course, 8h de course et à l'arrivée.

    Championnats pilotes

    • Course inclue dans la Coupe d’Endurance d’Amérique du Nord

    DPi

    Pos. Pilote DAY SEB LBH MOH BEL WGL MOS ELK LGA ATL Points MEC
    1 Drapeau : États-Unis Dane Cameron
    Drapeau : Colombie Juan Pablo Montoya
    6 9 3 1 1 3 3 2 1 4 302 29
    2 Drapeau : Brésil Pipo Derani
    Drapeau : Brésil Felipe Nasr
    2 1 6 4 2 7 4 4 3 1 297 45
    3 Drapeau : Brésil Helio Castroneves
    Drapeau : États-Unis Ricky Taylor
    3 4 2 5 3 5 5 7 2 3 284 30
    4 Drapeau : États-Unis Jordan Taylor
    Drapeau : Pays-Bas Renger van der Zande
    1 2 10 6 9 4 6 5 4 2 274 42
    5 Drapeau : Royaume-Uni Oliver Jarvis
    Drapeau : États-Unis Tristan Nunez
    11 11 4 2 10 2 1 3 6 6 268 30
    6 Drapeau : États-Unis Jonathan Bomarito 9 6 8 3 11 1 2 1 10 11 263 31
    7 Drapeau : Portugal Filipe Albuquerque
    Drapeau : Portugal João Barbosa
    7 3 1 8 6 6 10 6 5 7 258 33
    8 Drapeau : Suisse Simon Trummer
    Drapeau : Afrique du Sud Stephen Simpson
    10 8 5 7 4 9 8 9 9 5 237 24
    9 Drapeau : Royaume-Uni Harry Tincknell 9 6 8 11 1 2 1 10 11 233 31
    10 Drapeau des États-Unis Colin Braun
    Drapeau des États-Unis Jon Bennett
    4 5 11 11 7 11 7 10 7 8 230 24
    11 Drapeau : Canada Mikhail Goikhberg
    Drapeau : France Tristan Vautier
    5 7 9 10 5 10 9 8 8 9 230 24
    12 Drapeau : États-Unis William Owen 8 10 7 9 8 8 11 10 177 24
    13 Drapeau : États-Unis Eric Curran 2 1 7 1 126 45
    14 Drapeau : France Olivier Pla 9 6 1 11 102 31
    15 Drapeau : Allemagne Timo Bernhard 11 11 2 6 97 30
    16 Drapeau : France Romain Dumas 4 5 11 8 97 24
    17 Drapeau : États-Unis Chris Miller 10 8 9 5 92 24
    18 Drapeau : Autriche René Binder 8 10 8 10 88 24
    19 Drapeau de la Colombie Juan Piedrahita  10 7 10 9 88 24
    20 Drapeau de la France Simon Pagenaud 6 9 4 75 24
    21 Drapeau des États-Unis Kyle Kaiser  8 7 9 69 8
    22 Drapeau : France Matthieu Vaxivière 2 2 64 18
    23 Drapeau : États-Unis Alexander Rossi 3 4 58 19
    24 Drapeau : Royaume-Uni Mike Conway 6 7 49 15
    25 Drapeau : Argentine Agustín Canapino  8 10 44 14
    26 Drapeau : Brésil Victor Franzoni  8 11 43
    27 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso
    Drapeau du Japon Kamui Kobayashi
    1 35 18
    28 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Brendon Hartley 3 30 10
    29 Drapeau des États-Unis Ryan Hunter-Reay 3 30
    30 Drapeau : États-Unis Graham Rahal 3 30 7
    31 Drapeau : France Loïc Duval 4 28 8
    32 Drapeau du Brésil Rubens Barrichello
    Drapeau du Canada Devlin DeFrancesco 
    5 26 8
    33 Drapeau : Brésil Christian Fittipaldi 7 24 8
    34 Drapeau : États-Unis Spencer Pigot 10 21 6
    35 Drapeau de l'Allemagne René Rast 11 20 8

    LMP2

    Pos. PIlote DAY SEB MOH WGL MOS ELK LGA ATL Points MEC
    1 Drapeau des États-Unis Kyle Masson
    Drapeau du Canada Cameron Cassels
    2 1 2 99 28
    2 Drapeau des États-Unis Matt McMurry 4 2 1 95 20
    3 Drapeau de la France Gabriel Aubry 4 2 60 20
    4 Drapeau de la Colombie Sebastian Saavedra
    Drapeau du Venezuela Pastor Maldonado
    Drapeau de l'Irlande Ryan Cullen
    Drapeau du Mexique Roberto González
    1 35 19
    5 Drapeau des États-Unis Andrew Evans 1 35 15
    6 Drapeau des États-Unis Eric Lux 1 35 15
    7 Drapeau des États-Unis Robert Masson
    Drapeau des États-Unis Kris Wright
    2 32 13
    6 Drapeau du Danemark Anders Fjordbach 2 32 12
    7 Drapeau de la Suède Henrik Hedman
    Drapeau du Royaume-Uni Ben Hanley
    Drapeau de l'Australie James Allen
    Drapeau de la France Nicolas Lapierre
    3 30 16
    8 Drapeau de la France Enzo Guibbert
    Drapeau des États-Unis Mark Kvamme
    4 28 8

    GT Le Mans

    Pos. PIlote DAY SEB LBH MOH WGL MOS LIM ELK VIR LGA ATL Points MEC
    1 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Earl Bamber
    Drapeau de la Belgique Laurens Vanthoor
    3 5 1 1 126 19
    2 Drapeau de l'Espagne Antonio García
    Drapeau du Danemark Jan Magnussen
    6 3 2 2 119 17
    3 Drapeau de la France Patrick Pilet
    Drapeau du Royaume-Uni Nick Tandy
    5 1 5 3 117 21
    4 Drapeau des États-Unis Connor De Phillippi 1 7 7 4 111 17
    5 Drapeau de la France Sebastien Bourdais
    Drapeau de l'Allemagne Dirk Müller
    7 2 4 7 108 19
    6 Drapeau de l'Australie Ryan Briscoe
    Drapeau du Royaume-Uni Richard Westbrook
    4 6 6 5 104 20
    7 Drapeau du Royaume-Uni Oliver Gavin
    Drapeau des États-Unis Tommy Milner
    8 8 3 8 99 17
    8 Drapeau des États-Unis John Edwards
    Drapeau de la Finlande Jesse Krohn
    9 4 8 6 98 16
    9 Drapeau du Royaume-Uni Tom Blomqvist 7 7 4 76 6
    10 Drapeau de l'Autriche Philipp Eng 1 4 63 19
    11 Drapeau de la France Frédéric Makowiecki 5 1 61 21
    12 Drapeau des États-Unis Colton Herta 1 7 59 17
    13 Drapeau des États-Unis Joey Hand 7 2 56 19
    14 Drapeau de la France Mathieu Jaminet 3 5 56 19
    15 Drapeau de l'Allemagne Mike Rockenfeller 6 3 55 17
    16 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Scott Dixon 4 6 53 20
    17 Drapeau de la Suisse Marcel Fässler 8 8 46 17
    18 Drapeau du Brésil Augusto Farfus 1 35 11
    19 Drapeau du Royaume-Uni James Calado
    Drapeau de l'Italie Alessandro Pier Guidi
    Drapeau de l'Espagne Miguel Molina
    Drapeau de l'Italie Davide Rigon
    2 32 16
    20 Drapeau de l'Australie Chaz Mostert
    Drapeau de l'Italie Alex Zanardi
    9 22 8

    GT Daytona

    Pos. Pilote DAY SEB MOH BEL WGL MOS LIM ELK VIR LGA ATL Points WTSC MEC
    1 Drapeau de l'Italie Mirko Bortolotti
    Drapeau des Pays-Bas Rik Breukers
    Drapeau de la Suisse Rolf Ineichen
    1 1 70 22
    2 Drapeau des États-Unis Frankie Montecalvo
    Drapeau des États-Unis Townsend Bell
    Drapeau des États-Unis Aaron Telitz
    2 9 54 16
    3 Drapeau des États-Unis Andy Lally
    Drapeau des États-Unis Spencer Pumpelly
    Drapeau des États-Unis John Potter
    10 2 53 16
    4 Drapeau de l'Allemagne Mario Farnbacher
    Drapeau des États-Unis Trent Hindman
    4 7 52 18
    4 Drapeau des États-Unis Justin Marks 4 7 52 18
    5 Drapeau des Pays-Bas Jeroen Bleekemolen
    Drapeau du Brésil Felipe Fraga
    Drapeau des États-Unis Ben Keating
    6 5 51 25
    6 Drapeau des États-Unis Patrick Long
    Drapeau des États-Unis Patrick Lindsey
    Drapeau des États-Unis Nick Boulle
    7 6 49 14
    7 Drapeau des États-Unis Richard Heistand
    Drapeau du Royaume-Uni Jack Hawksworth
    5 15 42 14
    8 Drapeau du Danemark Christina Nielsen
    Drapeau du Royaume-Uni Katherine Legge
    Drapeau du Brésil Ana Beatriz
    12 8 42 15
    9 Drapeau des États-Unis Bill Auberlen
    Drapeau des États-Unis Robby Foley
    Drapeau des États-Unis Dillon Machavern
    9 13 40 15
    10 Drapeau de la Finlande Toni Vilander
    Drapeau des États-Unis Cooper MacNeil
    Drapeau des États-Unis Jeff Westphal
    232 3 38 18
    11 Drapeau du Canada Daniel Morad
    Drapeau de l'Allemagne Christopher Mies
    Drapeau de la Suisse Ricardo Feller
    221 4 37 18
    12 Drapeau du Canada Scott Hargrove
    Drapeau de l'Allemagne Lars Kern
    Drapeau du Canada Zach Robichon
    16 10 36 17
    13 Drapeau de l'Allemagne Christian Engelhart 1 35 11
    14 Drapeau du Royaume-Uni Ryan Dalziel
    Drapeau des États-Unis Parker Chase
    Drapeau de l'Argentine Ezequiel Perez Companc
    13 14 35 14
    15 Drapeau des États-Unis Andrew Davis
    Drapeau des États-Unis Will Hardeman
    Drapeau de l'Espagne Alex Riberas
    11 17 34 14
    16 Drapeau des États-Unis Jeff Segal 2 32 10
    17 Drapeau de l'Allemagne Fabian Schiller
    Drapeau de l'Allemagne Maximilian Buhk
    Drapeau de la Colombie JC Perez
    19 11 32 14
    18 Drapeau des États-Unis Don Yount 18 12 32 14
    19 Drapeau des États-Unis Corey Lewis
    Drapeau des États-Unis Bryan Sellers
    Drapeau des États-Unis Ryan Hardwick
    15 16 31 14
    20 Drapeau de la Belgique Frédéric Vervisch
    Drapeau d'Afrique du Sud Kelvin van der Linde
    Drapeau des États-Unis Ian James
    Drapeau du Canada Roman DeAngelis
    3 30 9
    21 Drapeau des États-Unis A. J. Allmendinger 4 28 11
    22 Drapeau des États-Unis Austin Cindric
    Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nick Cassidy
    5 26 8
    23 Drapeau de l'Allemagne Luca Stolz 6 25 14
    24 Drapeau de l'Australie Matt Campbell 7 24 8
    25 Drapeau du Brésil Chico Longo
    Drapeau du Brésil Victor Franzoni
    Drapeau du Brésil Marcos Gomes
    Drapeau de l'Italie Andrea Bertolini
    8 23 8
    26 Drapeau de l'Allemagne Jens Klingmann 9 22 9
    27 Drapeau de l'Italie Marco Mapelli 10 21 8
    28 Drapeau de l'Allemagne Markus Winkelhock 11 20 8
    29 Drapeau de la Suisse Simona de Silvestro 12 19 9
    30 Drapeau des États-Unis Brandon Gdovic
    Drapeau des États-Unis Lawson Aschenbach
    12 19 6
    31 Drapeau de l'Allemagne Christopher Haase 13 18 8
    32 Drapeau de l'Allemagne Marco Seefried
    Drapeau des États-Unis Tim Pappas
    Drapeau de l'Allemagne Dirk Werner
    Drapeau de l'Italie Matteo Cairoli
    14 17 9
    33 Drapeau de l'Italie Andrea Caldarelli 15 16 8
    34 Drapeau de la Suisse Philipp Frommenwiler 15 16 6
    35 Drapeau de la Norvège Dennis Olsen 16 15 8
    36 Drapeau de l'Italie Fabio Babini
    Drapeau de l'Italie Emanuele Busnelli
    Drapeau du Royaume-Uni Taylor Proto
    Drapeau de l'Italie Giacomo Altoè
    17 14 8
    37 Drapeau de la Serbie Miloš Pavlović
    Drapeau des États-Unis Steve Dunn
    Drapeau de la Suède Linus Lundqvist
    18 13 8
    38 Drapeau de l'Autriche Dominik Baumann 19 12 8
    39 Drapeau du Canada Paul Dalla Lana
    Drapeau du Portugal Pedro Lamy
    Drapeau de l'Autriche Mathias Lauda
    Drapeau du Brésil Daniel Serra
    20 11 8
    40 Drapeau de l'Autriche Klaus Bachler
    Drapeau de l'Allemagne Sven Müller
    Drapeau de l'Allemagne Alfred Renauer
    Drapeau de l'Allemagne Jürgen Häring
    Drapeau de l'Allemagne Steffen Görig
    21 10 8
    41 Drapeau de la Belgique Dries Vanthoor 221 9 12
    42 Drapeau de l'Allemagne Dominik Farnbacher 232 8 10

    † Les points ne comptent que pour la WeatherTech Sprint Cup, et non pour le championnat GTD.
    1 Initialement 2e, mais rétrogradé suite au non-respect du temps minimum de conduite.
    2Initialement 14e, mais rétrogradé suite au non-respect du temps minimum de conduite.

    Championnats écuries

    DPi

    Pos. Écurie DAY SEB LBH MOH BEL WGL MOS ELK LGA ATL Points MEC
    1 n°6 Acura Team Penske 6 9 3 1 1 3 3 2 1 4 302 29
    2 n°31 Whelen Engineering Racing 2 1 6 4 2 7 4 4 3 1 297 45
    3 n°7 Acura Team Penske 3 4 2 5 3 5 5 7 2 3 284 30
    4 n°10 Konica Minolta Cadillac 1 2 10 6 9 4 6 5 4 2 274 42
    5 n°77 Mazda Team Joest 11 11 4 2 10 2 1 3 6 6 268 30
    6 n°55 Mazda Team Joest 9 6 8 3 11 1 2 1 10 11 263 31
    7 n°5 Mustang Sampling Racing 7 3 1 8 6 6 10 6 5 7 258 33
    8 n°84 JDC Miller Motorsports 10 8 5 7 4 9 8 9 9 5 237 24
    9 n°54 CORE Autosport 4 5 11 11 7 11 7 10 7 8 230 24
    10 n°85 JDC Miller Motorsports 5 7 9 10 5 10 9 8 8 9 230 24
    11 n°50 Juncos Racing 8 10 7 9 8 8 11 10 177 24
    Pos. Écurie DAY SEB LBH MOH BEL WGL MOS ELK LGA ATL Points MEC

    LMP2

    Pos. Écurie DAY SEB MOH WGL MOS ELK LGA ATL Points MEC
    1 n°52 PR1/Mathiasen Motorsports 4 2 1 1 1 1 1 1 270 44
    2 n°38 Performance Tech Motorsports 2 1 2 2 2 2 2 2 259 49
    3 n°18 DragonSpeed 1 35 19
    4 n°81 DragonSpeed 3 30 16
    Pos. Écurie DAY SEB MOH WGL MOS ELK LGA ATL Points MEC

    GT Le Mans

    Pos. Écurie DAY SEB LBH MOH WGL MOS LIM ELK VIR LGA ATL Points MEC
    1 n°912 Porsche GT Team 3 5 1 1 6 1 2 3 2 7 5 330 31
    2 n°911 Porsche GT Team 5 1 5 3 1 3 4 7 1 8 6 317 37
    3 n°3 Corvette Racing 6 3 2 2 2 7 5 4 3 3 4 317 30
    4 n°67 Ford Chip Ganassi Racing 4 6 6 5 3 5 1 1 5 6 2 313 38
    5 n°66 Ford Chip Ganassi Racing 7 2 4 7 4 6 3 2 6 1 8 306 31
    6 n°25 BMW Team RLL 1 7 7 4 7 4 7 5 7 5 3 293 29
    7 n°24 BMW Team RLL 9 4 8 6 5 2 8 8 8 2 9 279 26
    8 n°4 Corvette Racing 8 8 3 8 8 8 6 6 4 4 7 275 27
    9 n°62 Risi Competizione 2 1 67 29
    Pos. Écurie DAY SEB LBH MOH WGL MOS LIM ELK VIR LGA ATL Points MEC

    GT Daytona

    Pos. Écurie DAY SEB MOH BEL WGL MOS LIM ELK VIR LGA ATL Points WTSC MEC
    1 n°86 Meyer Shank Racing avec Curb Agajanian  4 7 2 11 1 2 2 5 2 8 12 283 197 31
    2 n°96 Turner Motorsport 9 13 15 10 2 1 3 3 11 7 1 262 176 34
    3 n°9 Pfaff Motorsports 16 10 12 6 5 1 1 4 4 3 262 171 29
    4 n°44 Magnus Racing 10 2 8 4 7 8 8 6 6 3 8 249 177 26
    5 n°63 Scuderia Corsa 232 3 7 12 3 9 11 7 3 2 5 246 171 35
    6 n°33 Mercedes-AMG Team Riley Motorsports 6 5 14 15 7 9 14 1 5 4 238 143 37
    7 n°14 AIM Vasser Sullivan 5 15 1 1 5 12 6 4 13 9 9 237 182 24
    8 n°12 AIM Vasser Sullivan 2 9 5 3 9 3 13 9 7 11 11 235 170 27
    9 n°57 Heinricher Racing avec Meyer Shank Racing 12 8 10 9 4 6 12 13 12 6 7 221 149 25
    10 n°48 Paul Miller Racing 15 16 3 5 14 7 2 10 1 6 215 168 24
    11 n°73 Park Place Motorsports 7 6 4 2 13 4 4 15 5 NP 193 158 18
    12 n°76 Compass Racing 13 8 10 10 12 9 10 122 145 -
    13 n°8 Starworks Motorsport 13 14 9 6 12 10 97 68 18
    14 n°29 Montaplast avec Land Motorsport 221 4 8 2 92 34
    15 n°74 Lone Star Racing 11 7 11 11 8 83 107
    16 n°47 Precision Performance Motorsports  18 12 11 10 24 18
    17 n°11 GRT Grasser Racing Team 1 1 70 22
    18 n°19 Moorespeed 11 17 6 DNS 59 25 14
    19 n°91 Wright Motorsports 5 8 49 49
    20 n°540 Black Swan Racing 14 10 38 13
    21 n°71 P1 Motorsports 19 11 32 14
    22 n°88 WRT Speedstar Audi Sport 3 30 9
    23 n°13 Via Italia Racing 8 23 8
    24 n°46 Ebimotors 17 14 8
    25 n°51 Spirit of Race 20 11 8
    26 n°99 NGT Motorsport 21 10 8
    Pos. Écurie DAY SEB MOH BEL WGL MOS LIM ELK VIR LGA ATL Points WTSC MEC

    † Les points ne comptent que pour la WeatherTech Sprint Cup, et non pour le championnat GTD.

    1 A l'origine terminé 2e de la catégorie, mais rétrogradé après avoir enfreint les règles relatives au temps de conduite minimal.
    2 A l'origine terminé 14e de la catégorie, mais rétrogradé après avoir enfreint les règles relatives au temps de conduite minimal.

    Championnats constructeurs

    DPi

    Pos. Constructeur DAY SEB LBH MOH BEL WGL MOS ELK LGA ATL Points MEC
    1 Drapeau : Japon Acura 3 4 2 1 1 3 3 2 1 3 329 45
    2 Drapeau : États-Unis Cadillac 1 1 1 4 2 4 4 4 3 1 324 56
    3 Drapeau : Japon Mazda 9 6 4 2 10 1 1 1 6 6 311 39
    4 Drapeau : Japon Nissan 4 5 11 11 7 11 7 10 7 8 286 28
    Pos. Constructeur DAY SEB LBH MOH BEL WGL MOS ELK LGA ATL Points MEC

    GT Le Mans

    Pos. Constructeur DAY SEB LBH MOH WGL MOS LIM ELK VIR LGA ATL Points MEC
    1 Drapeau : Allemagne Porsche 3 1 1 1 1 1 2 3 1 7 5 358 40
    2 Drapeau : États-Unis Ford 4 2 4 5 3 5 1 1 5 1 2 345 42
    3 Drapeau : États-Unis Chevrolet 6 3 2 2 2 7 5 4 3 3 4 330 35
    4 Drapeau : Allemagne BMW 1 4 7 4 5 2 7 5 7 2 3 327 34
    5 Drapeau : Italie Ferrari 2 1 67 31
    Pos. Constructeur DAY SEB LBH MOH WGL MOS LIM ELK VIR LGA ATL Points MEC

    GT Daytona

    Pos. Constructeur DAY SEB MOH BEL WGL MOS LIM ELK VIR LGA ATL Points WTSC MEC
    1 Drapeau : Italie Lamborghini 1 1 3 4 7 8 7 2 6 1 6 294 204 26
    2 Drapeau : Japon Acura 4 7 2 9 1 2 2 5 2 6 7 292 204 32
    3 Drapeau : Allemagne Porsche 7 6 4 2 6 4 1 1 4 4 3 291 216 30
    4 Drapeau : Allemagne BMW 9 13 15 10 2 1 3 3 11 7 1 278 188 34
    5 Drapeau : Japon Lexus 2 9 1 1 5 3 6 4 7 9 9 277 205 27
    6 Drapeau : Italie Ferrari 8 3 7 12 3 9 11 7 3 2 5 271 181 36
    7 Drapeau : Allemagne Mercedes-AMG 6 5 11 7 15 7 9 11 1 5 4 266 187 37
    8 Drapeau : Allemagne Audi 3 4 6 6 8 10 2 166 78 36
    9 Drapeau : Royaume-Uni McLaren 13 8 10 10 12 9 10 139 164 -
    Pos. Constructeur DAY SEB MOH BEL WGL MOS LIM ELK VIR LGA ATL Points WTSC MEC

    † Les points ne comptent que pour la WeatherTech Sprint Cup, et non pour le championnat GTD.

    Notes et références

    Notes

    Références

    1. a et b David Bristol, « Le calendrier IMSA 2019 dévoilé ! », endurance-info.com (consulté le 11 août 2018)
    2. Laurent Mercier, « Tequila Patron quitte le championnat IMSA fin 2018 », endurance-info.com (consulté le 11 août 2018)
    3. Jacques-Armand Dupuis, « IMSA - Michelin remplacera Continental à partir de 2019 », autohebdo.fr (consulté le 11 août 2018)
    4. a b c et d (en) IMSA, « TheClasses », sur sportscarchampionship.imsa.com (consulté le 24 mars 2018)
    5. a et b (en) IMSA, « Technical Regulations - Prototype » [PDF], sur imsa.com, (consulté le 24 mars 2018)
    6. Jacques-Armand Dupuis, « L'IMSA détaille son concept de DPI », sur autohebdo.fr, (consulté le 20 janvier 2018).
    7. a b c d e f et g Laurent Mercier, « Action Express Racing dévoile ses équipages 2019, Derani nouvelle recrue », sur endurance-info.com, (consulté le 7 octobre 2018)
    8. Laurent Mercier, « 24H Daytona : la der de Christian Fittipaldi en IMSA », sur endurance-info.com, (consulté le 7 octobre 2018).
    9. Laurent Mercier, « 12H Sebring : Brendon Hartley chez Mustang Sampling Racing », sur endurance-info.com, (consulté le 20 novembre 2018)
    10. David Bristol, « Mike Conway enfin de retour en IMSA », sur endurance-info.com, (consulté le 20 novembre 2018)
    11. a b c d e f g et h David BRISTOL, « AAlexander Rossi débarque chez Acura Team Penske », sur endurance-info.com, (consulté le 9 décembre 2018)
    12. Laurent Mercier, « Petit Le Mans : Graham Rahal chez Team Penske », sur endurance-info.com, (consulté le 20 novembre 2018)
    13. a b et c John Dagys, « Road Atlanta Wednesday Notebook », sur sportscar365.com, John Dagys LLC, (consulté le 1er décembre 2018)
    14. a et b Laurent Mercier, « 24H Daytona : Alonso et Kobayashi confirmés chez Wayne Taylor Racing », sur endurance-info.com, Launrent Mercier, (consulté le 1er décembre 2018)
    15. Laurent Mercier, « Matthieu Vaxivière chez Wayne Taylor Racing sur les courses longues », sur endurance-info.com, Launrent Mercier, (consulté le 10 février 2019)
    16. Laurent Mercier, « Une Cadillac DPi-V.R pour le Juncos Racing en 2019 », sur endurance-info.com, (consulté le 7 octobre 2018)
    17. Laurent Mercier, « Will Owen avec Juncos Racing en 2019 », Laurent Mercier, (consulté le 1er décembre 2018)
    18. Laurent Mercier, « Juncos Racing recrute Rene Binder pour les courses longues », Laurent Mercier, (consulté le 9 décembre 2018)
    19. Laurent Mercier, « Juncos Racing au complet pour les 24H de Daytona », Laurent Mercier, (consulté le 9 décembre 2018)
    20. David Bristol, « Kyle Kaiser rejoint Juncos Racing pour les 24 Heures de Daytona », Laurent Mercier, (consulté le 1er décembre 2018)
    21. David Bristol, « Un nouveau coéquipier pour Will Owen… », sur endurance-info.com, (consulté le 20 novembre 2018)
    22. Laurent Mercier, « Petit Le Mans : Spencer Pigot chez Juncos Racing », sur endurance-info.com, (consulté le 20 novembre 2018)
    23. a b c d et e Laurent Mercier, « CORE autosport passe en DPi avec une Nissan-Onroak DPi », Laurent Mercier, (consulté le 1er décembre 2018)
    24. a et b (en) Marshall Pruett, « Mazda rules out customer DPis for 2019 », sur racer.com, (consulté le 7 octobre 2018)
    25. a b c d e et f Pierre Tassel, « Mazda Team Joest confirme Pla et Bernhard pour les courses Endurance », sur autohebdo.fr, (consulté le 2 janvier 2019)
    26. Laurent Mercier, « Mid-Ohio : Ryan Hunter-Reay chez Mazda Team Joest », sur endurance-info.com, (consulté le 20 novembre 2018)
    27. a et b Laurent Mercier, « JDC-Miller Motorsports lâche la catégorie LMP2 pour deux Cadillac DPi-V.R en 2019 », sur endurance-info.com, (consulté le 7 octobre 2018)
    28. a b c d e f g h et i Laurent Mercier, « Vautier chez JDC-Miller Motorsports, Barrichello à Daytona », sur endurance-info.com, (consulté le 9 décembre 2018)
    29. a et b « IMSA Announce Sporting Regulation Changes – dailysportscar.com », sur www.dailysportscar.com (consulté le 26 juin 2019)
    30. a b c et d Laurent Mercier, « 24H Daytona : Performance Tech Motorsports affiche complet », sur endurance-info.com, (consulté le 20 novembre 2019)
    31. Laurent Mercier, « Sebring : Andrew Evans rejoint Performance Tech Motorsports », sur endurance-info.com, (consulté le 20 novembre 2019)
    32. a et b David Bristol, « Présentation de la manche de Road America », sur endurance-info.com, (consulté le 20 novembre 2019)
    33. a b c et d Medhi Casaurang-Vergez, « Dragonspeed avec Lapierre aux 24 Heures de Daytona 2019 », AutoHebdo, Groupe Michel Hommell, (consulté le 20 octobre 2018)
    34. a b et c Laurent Mercier, « Gabriel Aubry et Matt McMurry sur l’ORECA 07 PR1/Mathiasen pour toute la saison », sur endurance-info.com, (consulté le 20 décembre 2018)
    35. Laurent Mercier, « Sebring : Anders Fjordbach renforce PR1/Mathiasen Motorsports », sur endurance-info.com, (consulté le 20 novembre 2019)
    36. Laurent Mercier, « Mid-Ohio : Eric Lux chez PR1/Mathiasen Motorsports », sur endurance-info.com, (consulté le 20 novembre 2019)
    37. David Bristol, « 35 voitures pour la manche de Mosport », sur endurance-info.com, (consulté le 20 novembre 2019)
    38. a b et c Laurent Mercier, « 24H Daytona : deux ORECA 07 pour DragonSpeed », Laurent Mercier, (consulté le 9 décembre 2018)
    39. (en) IMSA, « Technical Regulations - Grand Touring Le Mans » [PDF], sur imsa.com, (consulté le 24 mars 2018)
    40. a et b Graham Goodwin, « Corvette Confirm Full 2019 IMSA Season With C7.R », dailysportscar.com, Graham ‘GG’ Goodwin,‎ (lire en ligne)
    41. a b c d e f g h i et j Laurent Mercier, « BMW Team RLL rempile en 2019 », Laurent Mercier, (consulté le 9 décembre 2018)
    42. a et b John Dagys, « Porsche Signs Three-Year Extension with CORE », sportscar365, John Dagys Media, (consulté le 20 octobre 2018)
    43. a b c d e et f Laurent Mercier, « Porsche reconduit ses équipages, Mathieu Jaminet sur les courses longues », Laurent Mercier, (consulté en ç décembre 2018)
    44. (en) « IMSA " Technical Regulations - Grand Touring Daytona" » [PDF], sur imsa.com, (consulté le 24 août 2018)
    45. (en) « List of Vehicles / Homologation Number » [PDF], (consulté le 30 août 2018)
    46. a b et c Laurent Mercier, « Starworks Motorsport avec une Audi R8 LMS GT3 Evo », sur endurance-info.com, (consulté le 29 novembre 2018)
    47. a b c d et e Laurent Mercier, « Un programme complet pour Pfaff Motorsports avec une Porsche », sur endurance-info.com, (consulté le 15 décembre 2018)
    48. David Bristol, « Grasser Racing Team confirme sa présence aux 24 Heures de Daytona 2019 », sur endurance-info.com, (consulté le 7 octobre 2018)
    49. a b et c David Bristol, « 24H Daytona : Bortolotti, Ineichen, Engelhart avec Grasser Racing Team », sur endurance-info.com, (consulté le 15 décembre 2018)
    50. a et b Pierre Tassel, « AIM Vasser Sullivan alignera des Lexus RC F GT3 en 2019 », sur autohebdo.fr, AutoHebdo, Groupe Michel Hommell, (consulté le 20 octobre 2018)
    51. a et b Laurent Mercier, « AIM Vasser Sullivan signe Montecalvo et Bell », sur autohebdo.fr, Laurent Mercier, (consulté le 1er décembre 2018)
    52. Laurent Mercier, « Jack Hawksworth rejoint AIM Vasser Sullivan », sur autohebdo.fr, Laurent Mercier, (consulté le 29 novembre 2018)
    53. Laurent Mercier, « Richard Heistand rejoint AIM Vasser Sullivan », sur endurance-info.com, (consulté le 20 décembre 2018)
    54. a b c d et e « Une saison 2019 complète en GTD pour Moorespeed, avec une Audi R8 LMS! », sur endurance-info.com, (consulté le 15 décembre 2018)
    55. a b c d et e David Bristol, « L’équipage de Montaplast by Land Motorsport au complet pour Daytona », sur endurance-info.com, (consulté le 15 décembre 2018)
    56. a b et c Laurent Mercier, « Magnus Racing confirme son programme avec Lamborghini et son équipage », sur endurance-info.com, (consulté le 21 novembre 2018)
    57. Laurent Mercier, « Un programme complet pour Precision Performance Motorsports avec Lamborghini », sur endurance-info.com, (consulté le 20 décembre 2018)
    58. a b c et d David Bristol, « Paul Miller Racing confirme sa présence en GTD avec Sellers et Hardwick », sur endurance-info.com, (consulté le 15 décembre 2018)
    59. a b c d e et f Medhi Casaurang-Vergez, « Équipage 100 % féminin sur une Acura NSX GT3 en 2019 », sur autohebdo.fr, AutoHebdo, Groupe Michel Hommell, (consulté le 20 octobre 2018)
    60. a b c d et e Laurent Mercier, « Toni Vilander rejoint WeatherTech Racing », sur endurance-info.com, (consulté le 15 décembre 2018)
    61. a b c et d David Bristol, « Park Place Motorsports a pris possession de sa Porsche 911 GT3-R 2019 », sur endurance-info.com, (consulté le 15 décembre 2018)
    62. a b c et d Laurent Mercier, « Meyer Shank Racing dévoile ses équipages Acura 2019 », sur endurance-info.com, 11 d&écembre 2018 (consulté le 15 décembre 2018)
    63. (en) John Dagys, « WRT, Speedstar Set for Rolex 24 Debut », sur sportscar365.com, (consulté le 20 décembre 2018)
    64. a b c d et e David Bristol, « Bill Auberlen chez Turner Motorsport pour toute la saison 2019 », sur endurance-info.com, (consulté le 15 décembre 2018)
    65. a b et c Laurent Mercier, « Une saison 2019 bien remplie pour Herberth Motorsport », sur endurance-info.com, (consulté le 1er décembre 2018)
    66. a b et c (en) Marshall Pruett, « Compass Racing brings McLaren 720S to GTD », sur racer.com, (consulté le 15 décembre 2018)

    Annexes

    Articles connexes

    Lien externe