Nadine Trintignant

Nadine Trintignant
Nadine Trintignant 2010.jpg
Nadine Trintignant en 2010 devant l'hôtel de ville de Paris.
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Lucienne Marquand
Nationalité
Activités
Fratrie
Conjoints
Enfants

Nadine Trintignant est une réalisatrice, scénariste et écrivaine française née à Nice le .

Biographie

Enfance

De son vrai nom Lucienne Marquand, elle naît de parents comédiens, Jean-Georges Marquand (1904-1992) et Lucienne-Fernande Cornilliat (1906-2006). Parmi ses cinq frères et sœurs, deux autres suivront le chemin artistique : les acteurs Christian (1927-2000) et Serge (1930-2004).

Carrière

Vie privée et engagements

Elle épouse en 1961 Jean-Louis Trintignant, divorcé de Stéphane Audran. De ce mariage, naissent trois enfants : Marie (1962-2003) Pauline (1969-1970), Vincent Trintignant (né en 1973).

Divorcée, elle épouse en 1998 son compagnon de longue date, le réalisateur Alain Corneau qui adopte dans la foulée Marie et Vincent[1] avec le consentement de leur père biologique. Alain Corneau meurt en 2010 et est inhumé auprès de Marie au cimetière du Père-Lachaise (45e division).

En 1971, militante active du féminisme et favorable à l'avortement, elle signe le « Manifeste des 343 » publié par le magazine Le Nouvel Obs. Elle a par ailleurs appartenu à l'Organisation communiste internationaliste[2],[3]. En 2012, elle soutient la candidature de Nicolas Sarkozy à l'élection présidentielle[4].

En 2019, suite à des accusations de viol proférées par Valentine Monnier contre Roman Polanski, Nadine Trintignant prend position en soutenant Roman Polanski.[5],[6],[7],[8].

Filmographie

Cinéma

Télévision

Théâtre

Écrits

  • Ton chapeau au vestiaire, récit, Fayard, 1997
  • Combien d'enfants, Stock, 2001 - roman ayant reçu le prix Goya du premier roman
  • Le Jeune Homme de la rue de France, roman, Fayard, 2002
  • Ma fille, Marie, Fayard, 2004 - biographie de sa fille, Marie Trintignant écrite après la mort de celle-ci
  • J'ai été jeune un jour, biographie, Fayard, 2006
  • Une étrange peine, recueil de nouvelles, Fayard, 2007
  • Les Silencieuses, roman, Fayard, 2009
  • La Dormeuse, roman, Fayard, 2011
  • La Voilette de ma mère, récit, Fayard, 2014

Notes et références

  1. Romain Clergeat, « Alain Corneau: Nadine Trintignant, la femme de sa vie », Paris-Match, 3 septembre 2010.
  2. Christophe Nick, Les Trotskistes, Fayard, 2002, p. 523-524
  3. Jean-Noël Mirande, « Catherine Ribeiro, l'ermite de Sedan », Le Point,‎ (lire en ligne).
  4. Le va-tout de Sarkozy, les nouvelles frontières de Hollande. Libération, 15 avril 2012.
  5. https://www.huffingtonpost.fr/entry/nadine-trintignant-polanski_fr_5dcbe0bce4b0d43931ccd91f
  6. https://people.bfmtv.com/actualite-people/nadine-trintignant-soutient-roman-polanski-accuse-de-viol-ce-ne-serait-pas-roman-polanski-on-lui-ficherait-la-paix-1805113.html
  7. http://www.leparisien.fr/culture-loisirs/cinema/nadine-trintignant-trouve-tres-grave-d-embeter-roman-polanski-13-11-2019-8192316.php
  8. https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/roman-polanski-nadine-trintignant-defend-le-realisateur-accuse-de-viol-7799447886

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Notices d'autorité :
    • Fichier d’autorité international virtuel
    • International Standard Name Identifier
    • Bibliothèque nationale de France (données)
    • Système universitaire de documentation
    • Bibliothèque du Congrès
    • Gemeinsame Normdatei
    • Service bibliothécaire national
    • Bibliothèque nationale de la Diète
    • Bibliothèque nationale d’Espagne
    • Bibliothèque royale des Pays-Bas
    • Bibliothèque nationale tchèque
    • WorldCat
  • Nadine Trintignant à Frasne (Doubs) pendant la Seconde Guerre mondiale
  • Nadine Trintignant sur Allociné
  • Notice-biographie sur Les Gens du cinéma