Louis Holt

Louis Holt
Holt Louis bpt6k203519h.jpg
Biographie
Naissance
Décès
(à 49 ans)
Lieu inconnu
Nom de naissance
Louis Marie Laurent Holt
Nationalité
Activité
Période d'activité
XIXe siècle
XXe siècle
Autres informations
Partenaire
Charles Bonnaire ()
Œuvres principales

Louis Holt, né le à Séville et mort en dans un lieu non connu, est un architecte français. Installé à Paris, il est l’auteur des plans de projets et de réalisations de villas balnéaires du Touquet-Paris-Plage et de La Baule.

Biographie

Louis Marie Laurent Holt naît le à Séville en Espagne du mariage de Richard Holt, négociant, et d'Émilie Pauline Joséphine Simonin. Il est naturalisé français comme le précise sa fiche militaire[1].

Il épouse Angèle Irène Eugènie Bard le dans le 17e arrondissement de Paris[2].

Louis Holt est un architecte parisien installé au 99, rue de Longchamp, dans le 16e arrondissement de Paris[3].

Il collabore avec Charles Bonnaire (1847-1923), architecte parisien[4].

Il meurt en [5].

Réalisations

  • Loire-Atlantique
    • à La Baule : il signe en 1912 les plans de la villa balnéaire bauloise La Tyrolienne, d’un style dissymétrique médiéval[6]. Cette villa est classée patrimoine exceptionnel de La Baule[7]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Publication

L'attachement que Louis Holt porte à Paris-Plage le pousse à publier une brochure vantant les atouts de cette jeune station balnéaire :

  • Louis Holt, Paris-Plage, le Touquet, par Étaples (Pas-de-Calais) : Chemin de fer du Nord (ligne de Boulogne-sur-Mer), Paris-Plage, Paris, , 18 p. (lire en ligne)

Pour approfondir

Bibliographie

  • Alain Charles, La Baule et ses villas : le concept balnéaire, Paris, Massin, , 213 p. (ISBN 2-7072-0444-7, notice BnF no FRBNF38890407)
    Alain Charles est architecte DPLG et DEA en histoire de l'architecture, spécialiste du balnéaire[9],[10].
  • Colette David (photogr. Stéphan Ménoret), Les villas de La Baule : des bourgeoises modèles aux excentriques rigolotes, La presse de l’Estuaire, , 95 p. (ASIN B009P12Q4I)
    Colette David est journaliste au quotidien Ouest-France.
  • Laurent Delpire, « Urbanisme et architecture balnéaire : histoire d'un phénomène de société, l’exemple du Pays de Guérande », Les cahiers du Pays de Guérande, no 52,‎ (ISSN 0765-3565)
    Laurent Delpire est historien de l’art, conservateur des antiquités et objets d’art de Loire-Atlantique.
  • Jean-Louis Kerouanton, « Éléments de cartographie pour la connaissance de l’architecture balnéaire bauloise » [PDF], sur un site du ministère de la Culture, (consulté le 7 janvier 2018)
    Jean-Louis Kerouanton est chercheur au service régional de l’Inventaire, direction régionale des affaires culturelles des Pays de la Loire.

Articles connexes

Liens externes

Références

  1. « fiche militaire matricule 3925, classe 1885 du 2 e bureau de Paris », sur archives.paris.fr (consulté le 3 décembre 2019).
  2. « acte de mariage Holt-Bardno 1869 », sur archives.paris.fr, (consulté le 31 août 2020), p. 12.
  3. Louis Holt, Paris-plage, le Touquet, par Étaples (Pas-de-Calais), chemin de fer du Nord (ligne de Boulogne-sur-Mer), Paris, Brou, , 18 p. (notice BnF no FRBNF30612962, lire en ligne), p. 17.
  4. Charles Bonnaire, dossier de l'école des beaux-arts en ligne [1].
  5. information, donnée par un descendant, qui figure sur un échange de courriers familiaux avec un neveu de Louis Holt se trouvant sur le front
  6. Alain Charles, « Maison dite villa balnéaire la Tyrolienne », sur Patrimoine des Pays de la Loire (consulté le 8 janvier 2018).
  7. Alain Gallicé et Josick Lancien, La Baule, La Crèche, Geste éditions, coll. « Je découvre », , 55 p. (ISBN 978-2-36746-462-6, notice BnF no FRBNF45024834), p. 13.
  8. Édouard Lévêque, Histoire de Paris-Plage et du Touquet, Charles Delambre à Paris-Plage et à Montreuil sur Mer, (lire en ligne), p. 184 et 187
  9. Anne Vidalie, « La Baule: le bonheur est dans les pins », sur un site du magazine L'Express, (consulté le 7 janvier 2018).
  10. Alain Charles, « Panorama Le Pouliguen - La Baule - Pornichet », sur panorama-labaule.com (consulté le 7 janvier 2018).