Thomas Edward Collcutt

Thomas Edward Collcutt
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
(à 84 ans)
Southampton
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Collinson & Lock ()
Distinction
Collcutt family grave St Andrew's church, Totteridge.JPG
Vue de la sépulture.

Thomas Edward Collcutt né le à Oxford et mort le à Southampton, est un architecte anglais de l’époque victorienne qui conçoit plusieurs bâtiments importants à Londres, dont l’hôtel Savoy, le Lloyd's Register of Shipping et le Palace Theatre.

Biographie

Enfance et formation

Thomas Edward Collcutt naît le à Oxford, en Angleterre, du mariage de James Collcutt, serviteur au St John's College, et d'Emma, née Blake. Il fréquente l'école diocésaine d'Oxford[1].

il est l'apprenti de l'architecte londonien RE Armstrong, puis employé par Miles and Murgatroyd[2].

Carrière

Thomas Edward Collcutt commence à travailler dans l'établissement de George Edmund Street, avec Richard Norman Shaw, avant de créer son propre cabinet en 1873 et d'obtenir une reconnaissance, remportant le concours de l'hôtel de ville de Wakefield en 1877, le grand prix d'architecture de l'Exposition internationale de Paris[1] en 1889 et la médaille d'or royale en 1902[3]. Membre de l'Institut royal des architectes britanniques, il en est le président de 1906 à 1908[4]. Il est membre de la Société centrale d'architecture de Belgique et de la Société des artistes français.

Son bâtiment le plus important à Londres est l'Institut impérial (1887–1893), dont il ne reste que la tour centrale, qui fait maintenant partie de l'Imperial College. En 1899, Collcutt conçoit le bâtiment du Lloyd's Register of Shipping à Londres, largement décoré de sculptures allégoriques de George Frampton et représentant l'un des principaux jalons du mouvement New Sculpture [4].

Pour Richard D'Oyly Carte, il conçoit l'hôtel Savoy, qui est modifié par la suite, et le Palace Theatre, Londres (1889) dans le Cambridge Circus, Charing Cross Road, qui est construit sous le nom de Royal English Opera House[4]. Le grand opéra Ivanhoé de Arthur Sullivan est la première production dans le théâtre. Il conçoit les salles d'exposition de pianos Bechstein au 40 Wigmore Street (1889) et au Wigmore Hall (1901). Le Palace Theatre et le Wigmore Hall conservent essentiellement leurs formes originales. Tous les deux possèdent une forte ornementation en terracotta chamois clair, caractéristique du travail de Collcutt[2].

Il dessine également les plans de la villa Golf Cottage avenue des Amazones au Touquet-Paris-Plage[5],[6].

À la fois en tant que président de la RIBA (1906-1908) et plus tard, Thomas Edward Collcutt défend notamment un projet visant à déplacer le terminus ferroviaire de la gare de Charing Cross sur la rive sud de la Tamise, ainsi qu'un autre visant à améliorer les conditions de logement des classes populaires en remplaçant les bidonvilles par des tours d'appartements de huit ou dix étages[2].

Mort

Thomas Edward Collcutt meurt à Southampton le à l'âge de 84 ans et est inhumé au cimetière de l'église St Andrew de Totteridge [4].

Galerie

Liens externes

Notes et références


  1. a et b (en) Encyclopædia Britannica, Collcutt, Thomas Edward (lire en ligne), p. 721-722.
  2. a b et c (en) Port, M. H. "Collcutt, Thomas Edward (1840–1924)", Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, Sept 2004 ; online edn, January 2008, accessed 20 May 2009.
  3. (en) The Times, 24 June 1902, p. 10.
  4. a b c et d (en) The Times, obituary notice, 9 October 1924, p. 17.
  5. Patricia Crespo, Les Noms de nos villas racontent..., (ISBN 2-95075-710-3), p. 46.
  6. « Base Mérimée- Maison de notable dite Villa Golf Cottage notice no IA62000189 », sur culture.gouv.fr (consulté le 20 octobre 2019).