Fernand Buisset

Fernand Buisset
Plaque architecte F. Buisset Touquet-Paris-Plage.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nom de naissance
Fernand Joseph Buisset
Nationalité
Formation
Activité
Père
Léon Joseph Constantin Buisset
Mère
Marie Caroline Jacquier
Conjoint
Désirée Martin
Autres informations
Maîtres
Distinctions
Sépulture de la famille Fernand Buisset, architecte, au cimetière du Touquet-Paris-Plage.jpg
Vue de la sépulture.

Fernand Buisset, né le dans le 8e arrondissement de Paris et mort le au Touquet-Paris-Plage, est un architecte français qui exerce à Ville-d'Avray puis au Touquet-Paris-Plage.

Biographie

Enfance et formation

Fernand Joseph Buisset naît, le dans le 8e arrondissement de Paris, du mariage de Léon Joseph Constantin Buisset, représentant de commerce, né dans le Hainaut, et de Marie Caroline Jacquier. Son père demande pour lui la nationalité française le .

Il est élève de l'école nationale des beaux-arts, il passe en première classe en 1895, d'abord élève d'Alfred Loudet puis de Paul Blondel.

Vie de famille

Fernand Buisset épouse, le à Ville-d'Avray, Désirée Martin, Ils ont deux enfants, Suzanne et Raymond, nés à Ville-d'Avray[1],[2],[3].

Il habite, en 1911, 35, rue de Bruxelles, et, en 1933, avenue du Verger, au Touquet-Paris-Plage[4],[5].

Parcours professionnel

À Ville d'Avray

Fernand Buisset est architecte à la Ville d'Avray en 1906, puis est nommé architecte de la ville de Cucq Paris-Plage en 1909[6], puis de la ville du Touquet-Paris-Plage par arrêté municipal du et ce, jusqu'en 1926[7]. Il est également architecte agréé du département du Pas-de-Calais en 1908.

Au Touquet-Paris-Plage

Fernand Buisset est l'auteur du Continental Hôtel, digue Ridoux (boulevard Thierry Sabine), du Grand hôtel des Dunes et des villas Welcome, Belmesnil[8], Le Bercail (boulevard Daloz)[9] , Gilden[8], Les Ombrages (avenue des Ombrages)[9] villa construite pour Joseph-Louis Sanguet, Les Ramiers (avenue du Golf)[PC 1],[9], Les Nids (avenue du Verger).

Il est également l'architecte, en 1927, de la grande horloge (appelée « La banane » aujourd'hui) qui était située sur la digue en face de la rue Saint-Louis, de l'école des garçons située à l'angle des rues de Bruxelles et de Moscou, construite en 1909[i 1], et de la caserne de gendarmerie, avenue de Picardie, construite en 1910[ÉY 1].

Il est aussi, en collaboration avec Arsène Bical, l'architecte du monuments aux morts au cimetière du Touquet-Paris-Plage.

Il est élu membre de la Société académique de Paris-Plage, le [6] et du comité des fêtes du syndicat d'initiative du Touquet-Paris-Plage, le [11].

Mort

Fernand Buisset meurt le au Touquet-Paris-Plage[12] et est inhumé dans le cimetière de cette commmune.

Distinctions

Fernand Buisset est nommé officier du Nichan-Iftickhar en 1900, officier de l'ordre des Palmes académiques en 1901[6] et officier de l'instruction publique en 1926[7].

Galerie

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Pour approfondir

Articles connexes

Liens externes

  • Ressource relative aux beaux-arts :

Notes et références

Ouvrages

  • Patricia Crespo, Les Noms de nos villas racontent..., avril 1993, (ISBN 2-95075-710-3)
  1. p. 49.
  • Édith et Yves de Geeter, Images du Touquet-Paris-Plage, 1987
  1. p. 64.
  1. p. 206, écrits d'André Hanquiez.

Références

  1. « acte de naissance n° 1384 », sur archives.paris.fr (consulté le 5 novembre 2019), p. 8/31.
  2. « acte de mariage n°51 », sur consultation.archives.hauts-de-seine.net (consulté le 1er décembre 2019), p. 30, 31 et 32/50.
  3. Fernand Buisset, biographie rédigée par Marie-Laure Crosnier Leconte : Institut national d’histoire de l’art [1].
  4. Société académique de Paris-Plage, mémoires de la Société académique de Paris-Plage 1933-1934 : vingt-huitième et vingt-neuvième année, L. Delambre-Deroussent Le Touquet-Paris-Plage, , 62 p., p. 61.
  5. « recensement 1911 commune de Cucq », sur archivesenligne.pasdecalais.fr (consulté le 9 octobre 2020), p. 34.
  6. a b et c Société académique de Paris-Plage, mémoires de la Société académique de Paris-Plage 1911 : sixième année, L. Delambre-Deroussent Paris-Plage et Montreuil, 71 p., p. 64.
  7. a et b « Base de données de l'institut national de l'histoire de l'art - Fernand Buisset - », sur agorha.inha.fr (consulté le 30 novembre 2019).
  8. a et b L'architecture au Touquet, 1931, éditions M. Popinot, ouvrage non paginé.
  9. a b et c Les Villas balnéaires au Touquet-Paris-Plage, tome 2, Les Éditions du Passe-temps, octobre 2012, ouvrage non paginé (ISBN 2-95175-634-8)
  10. Société académique de Paris-Plage, mémoires de la Société académique de Paris-Plage 1913 : huitième année, L. Delambre-Deroussent Paris-Plage et Montreuil, 48 p., p. 43.
  11. « tables décennales des décès du Touquet-Paris-Plage 1933-1942 », sur archivesenligne.pasdecalais.fr (consulté le 1er décembre 2019), p. 32/47.