Lucien Viraut

Lucien Viraut
Biographie
Naissance
Décès
(à 80 ans)
Saint-Brieuc
Nationalité
Formation
Activité
Père
Melchior Viraut
Mère
Évelina Lucie Letellier
Conjoint
Aimée Clémence Marie Lisch
Enfant
Jean Viraut ()
Autres informations
Distinctions

Lucien Viraut, né le dans le 18e arrondissement de Paris et mort le à Saint-Brieuc, est un architecte français de Paris.

Biographie

Enfance et formation

Lucien Viraut naît le dans le 18e arrondissement de Paris, du mariage de Melchior Viraut, architecte, et d'Évelina Lucie Letellier.

Il fait ses études à Paris et est diplômé bachelier ès-lettres, en suite il entre à l'école nationale des beaux-arts (ENSBA) de 1879 à 1883 (1re classe).

Vie de famille

Lucien Viraut épouse Aimée Clémence Marie Lisch le dans le 8e arrondissement de Paris[1], ils ont plusieurs enfants dont un fils, Jean Joseph Lucien, qui deviendra architecte DPLG et sera nommé chevalier de l'ordre national de la Légion d'honneur le puis officier, du même ordre, le [2].

À Paris, en 1910, il habite 51, avenue de l'Alma[3].

Il est élu membre titulaire de la Société académique de Paris-Plage le [4].

En 1913, il habite au Touquet-Paris-Plage villa Les Chlamys à l'angle du boulevard de la Mer (Docteur Jules Pouget aujourd'hui) et de la Grande-Rue (aujourd'hui rue Jean-Monnet)[5].

Parcours professionnel

Lucien Viraut obtient la mention honorable au salon des artistes français en 1890[6]

Il est membre de la Société des artistes français en 1894, membre de la société centrale des architectes français en 1904 et membre de la chambre syndicale (syndicat des propriétaires de Paris-Plage) le .

Il est nommé architecte expert près les tribunaux de Seine en 1907.

Mort

Lucien Viraut meurt le à Saint-Brieuc[Note 1].

Réalisations architecturales

Lucien Viraut est l'architecte :

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Distinctions

Lucien Viraut est fait officier d'académie en 1897 et nommé, par décret du , commandeur de l'ordre d'Isabelle la Catholique[4],[9].

Pour approfondir

Articles connexes

Liens externes

Notes et références

Notes

  1. Date et lieu de décès confirmé suite à appel téléphonique au service d'état civil de la mairie de Saint-Brieuc.

Références

  1. « acte de mariage n° 396 », sur site des archives de la ville de Paris (consulté le 9 novembre 2019), p. 5/31.
  2. « Cote 19800035/1035/19392 », base Léonore, ministère français de la Culture
  3. Société académique de Paris-Plage, mémoires de la Société académique de Paris-Plage 1910 : cinquième année, L. Delambre-Deroussent Paris-Plage et Montreuil, 59 p., p. 58.
  4. a et b Société académique de Paris-Plage, mémoires de la Société académique de Paris-Plage 1910 : cinquième année, L. Delambre-Deroussent Paris-Plage et Montreuil, 59 p., p. 47 et 48.
  5. Syndicat d'initiative et de développement du Touquet-Paris-Plage, Annuaire du Touquet-Paris-Plage 1913, Imprimerie de l'Avenir du Touquet-Paris-Plage, p. 215.
  6. « L'art pour tous », mensuel,‎ (lire en ligne, consulté le 4 décembre 2019).
  7. « Grand Hôtel », notice no PA14000107, base Mérimée, ministère français de la Culture
  8. Notice no IA62000176, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  9. « Recueil des actes administratifs de la préfecture du département de la Seine », sur gallica.bnf.fr, (consulté le 4 décembre 2019), p. 174.