Histoire des voyages de Scarmentado écrite par lui-même

Histoire des voyages de Scarmentado écrite par lui-même

Histoire des voyages de Scarmentado (ou Histoire des voyages de Scarmentado écrite par lui-même) est un conte philosophique de Voltaire écrit vers 1753 et paru en 1756 dans la Suite des mélanges publiée par les frères Cramer.

Histoire des voyages de Scarmentado, prétendument écrit par Scarmentado, qui n'est autre que le pseudonyme de Voltaire, est, comme la plupart de ses contes, un récit inspiré des déboires du printemps 1754. Il est écrit, c'est assez rare pour le souligner, à la première personne.

Ce conte, ironique, nous fait voyager dans divers pays d'Europe, en Asie, en Afrique et fait référence à l'Amérique, à travers le personnage de Scarmentado, dont le nom provient du mot espagnol "escarmentado" qui signifie "instruit par l'expérience" (on note l'ironie du prénom). Dans tous les pays qu'il visitera, il sera confronté à l'absurdité des rites, des coutumes ridicules de l'époque et à la cruauté et l'injustice des hommes.

C'est donc un apologue.

Contrairement aux protagonistes Babouc, Zadig et Memnon des précédents contes, Scarmentado est dénué de caractère et d'ambition.

L'ironie habituelle de Voltaire s'est muée en une forme d'écœurement et se manifeste par l'utilisation d'antiphrases désabusées.

Ce texte est tout particulièrement intéressant quand on sait que Candide en est dérivé; on peut facilement le remarquer étant donné la ressemblance entre Scarmentado et Candide (naïveté, tour du monde).