Les Deux Consolés

Les Deux Consolés

Les Deux Consolés est un conte philosophique de Voltaire paru en 1756, au tome IV de la Collection complète des œuvres de M. Voltaire publiée par les frères Cramer.

Ce conte, très court, narre comment les deux protagonistes, le philosophe Citophile et la femme désolée, parviennent à se consoler mutuellement.

Le philosophe Citophile tente en vain de consoler la femme désolée en faisant le récit de grandes dames qui ont été si infortunées que le sort de la femme paraît moins grave. Le but de ce récit est qu'elle ne songe plus à son propre sort.
Le fils unique du philosophe décède alors. La femme désolée lui prépare une liste de tous les rois ayant perdu leurs enfants, mais le philosophe, tout en la trouva très juste, n'en pleure pas moins.
Trois mois plus tard, ils se retrouvent et, voyant qu'ils sont tous deux très gais, décident de faire ériger une statue au temps avec l'inscription suivante : À celui qui console.

La morale en est explicite.

Lien externe