Elohim Prandi

Elohim Prandi
Elohim Prandi, le 22 mars 2018

Elohim Prandi, le 22 mars 2018
Fiche d’identité
Nationalité France
Naissance (24 ans)
Lieu Istres
Taille 1,93 m (6 4)
Masse 101 kg (222 lb)
Poste Arrière gauche
Situation en club
Club actuel Paris Saint-Germain
Numéro 71[1]
Parcours junior
Saisons Club
0000-2017 US Ivry27 (36)
Parcours professionnel *
SaisonsClub M. (B.)
2017-2020 USAM Nîmes Gard081 (340)
2020- Paris Saint-Germain113 (453)
*Statistiques en compétitions nationales et continentales.
Sélections en équipe nationale
Année(s)Équipe M. (B.)
2015-2017 France jeunes
2017-2019 France junior
2019- France021 (41)[2]
Dernière mise à jour : 28 janvier 2023

Elohim Prandi, né le à Istres[3], est un handballeur international français évoluant au poste d'arrière gauche du Paris Saint-Germain.

Il est le fils de Raoul Prandi, demi-centre international de handball et quatrième aux Jeux olympiques d'Atlanta, et de Mézuela Servier, ancienne capitaine de l'équipe de France féminine de handball.

Biographie

Jeunesse

Elohim Prandi est le fils de deux internationaux de handball, Raoul Prandi, ancien demi-centre, et Mézuela Servier, ancienne capitaine de l'équipe de France féminine[4]

Parcours en club

Formé à l'US Ivry par Daniel Hager notamment[5], il joue ses premiers matchs avec l'équipe professionnelle en mars 2016 à moins de 18 ans. Lors de la saison 2016/17, il est régulièrement appelé par Rastko Stefanovič en équipe première (24 matchs).

Néanmoins, il décide de rejoindre en 2017 l'USAM Nîmes Gard pour signer son premier contrat professionnel[5]. Son choix est notamment motivé par le fait que l'entraîneur de Nîmes, Franck Maurice, est son parrain.

Après deux saisons prometteuses à Nîmes ponctuées de près de 200 buts en 50 matchs de championnat, il signe en juillet 2019 un contrat de trois ans au Paris Saint-Germain à compter de la saison 2020-2021[6].

Avec le club parisien, il participe Final Four de la Ligue des champions 2019-2020, reporté en décembre 2020 du fait de la pandémie de Covid-19, mais le PSG est battu en demi-finale par le Barça et termine finalement à la troisième place. Au terme de la saison 2020/2021, Prandi et les Parisiens s'inclinent à nouveau en demi-finale de la Ligue des champions mais ils ont auparavant les deux compétitions nationales, le Championnat et la Coupe de France.

Parcours en équipes nationales

À compter de 2015, il est sélectionné en équipes de France jeunes et junior et devient champion d'Europe en 2016, champion du monde en 2017 puis champion du monde junior en 2019.

Le , il connait sa première sélection en équipe de France à l'occasion de la première étape de la Golden League 2019-2020[7]. Auteur de 7 buts en 2 matchs, il marque le jet de 7 mètres décisif lors de la séance de tirs au but de la finale face à l'Espagne[8].

À l'occasion du Championnat d'Europe 2020, il participe à sa première compétition internationale, mais l'expérience tourne court puisque la France est éliminé dès le tour préliminaire tandis que, à titre individuel, Prandi termine la compétition à 2 buts sur 10 tirs en 40 minutes de jeu[9].

Par la suite, il doit renoncer au dernier moment au Championnat du monde 2021 à cause d'une compression nerveuse de son épaule droite[10] puis au Tournoi de qualification olympique en mars 2021 à cause d'une entorse à la cheville[11]. Puis, il n'est finalement pas retenu parmi les 15 joueurs participant aux Jeux olympiques de Tokyo en juillet 2021[12].

Le , au petit matin, il est poignardé de six coups de couteau dans le dos dans le VIIIe arrondissement de Paris (dans une soirée privée, d'après Elohim Prandi[13], alors que certains articles avaient tout d'abord parlé d'une agression dans la rue[14],[15]). Par chance, aucun de ses organes vitaux n’a été touché et son pronostic vital n'est pas engagé mais il reste douze jours en observation à l'hôpital[16]. Prandi avait raté le premier rassemblement de l'équipe de France avant le réveillon du jour de l'An à cause d’un résultat de test de dépistage au Covid-19 positif, mais il espérait réintégrer le groupe et participer à l'Euro 2022 en Hongrie, compétition à laquelle il doit donc à nouveau renoncer.

Palmarès

En clubs

Compétitions internationales
Compétitions nationales

En équipes de France

Équipes de France jeunes et junior
Équipe de France A
Championnats du monde

Distinctions individuelles

Galerie

Notes et références

  1. 1971 est l'année de naissance de sa mère, Mézuela Servier.
  2. « Fiche d'Elohim Prandi », Fédération française de handball (consulté le )
  3. « Elohim Prandi, le fils prodigue », Le Parisien, (consulté le )
  4. « Elohim Prandi, le fils prodigue », sur www.leparisien.fr, Le Parisien,
  5. a et b « Elohim Prandi choisit son destin et signe à Nîmes », sur handzone.net, (consulté le )
  6. « Elohim Prandi... un avenir majuscule au PSG », sur handzone.net, (consulté le )
  7. « Elohim Prandi dans la cour des grands avec l’équipe de France », Ouest-France, (consulté le )
  8. « Le missile d’Elohim Prandi au penalty », sur handnews.fr, (consulté le )
  9. « Statistiques d'Elohim Prandi au Championnat d'Europe 2020 », Fédération européenne de handball, (consulté le ).
  10. « Touché à l'épaule droite, Elohim Prandi doit renoncer au Mondial 2021 », Eurosport, (consulté le ).
  11. « Elohim Prandi absent du TQO », sur Handnews.fr, (consulté le ).
  12. « Acquevillo, Lenne, Nahi et Prandi ne verront pas Tokyo », sur Handzone.net, (consulté le ).
  13. https://www.lefigaro.fr/sports/handball/mondial-de-handball-poignarde-il-y-a-un-an-elohim-prandi-reve-de-nouveau-20230110
  14. « Handball : l’international français Elohim Prandi hospitalisé après une agression au couteau », Le Monde, (consulté le ).
  15. « Handball : l’international français Elohim Prandi agressé à coups de couteau », Le Parisien, (consulté le ).
  16. « Agressé à l'arme blanche le soir du réveillon, Elohim Prandi est sorti de l'hôpital », L'Equipe, (consulté le ).
  17. Du fait de la pandémie de Covid-19, le Final Four de la Ligue des champions 2019-2020 a été joué en décembre 2020 et donc Prandi, arrivé en septembre 2020, a bien participé aux finalités de la compétition.

Liens externes

Ressources relatives au sport :