Edwin Bramall

Edwin Bramall
Image dans Infobox.
Fonctions
Membre de la Chambre des lords
-
Chef d'état-major de la Défense
-
John Fieldhouse (en)
Chief of the Imperial General Staff
-
Roland Gibbs (en)
John Wilfred Stanier (en)
Biographie
Naissance
Décès
(à 95 ans)
Crondall
Nationalité
Formation
Activités
Homme politique, militaire
Père
Edmund Haseldon Bramall ()
Mère
Katherine Bridget Westby ()
Fratrie
Ashley Bramall (en)
Conjoint
Dorothy Avril Wentworth Vernon () (depuis )
Enfants
Sara G. M. Bramall ()
Nicolas Bramall ()
Autres informations
Membre de
Travellers Club (en)
Arme
Grade militaire
Conflits
Distinctions

Le Maréchal Edwin Noel Westby Bramall, baron Bramall, KG , GCB , OBE , MC , JP , DL ( - ) [1] est un officier de l'armée britannique. Il est chef d'état-major général, entre 1979 et 1982, et chef d'état-major de la défense de 1982 à 1985.

Jeunesse et famille

Bramall est né le à Tonbridge, Kent, Angleterre, le fils du major Edmund Haselden Bramall (1889 - 1964) (fils d'Ernest Edward Bramall (1864 - 1938), directeur général de Desford Colliery, Leicester[2]) et de sa femme Katherine Bridget Westby. Il fait ses études au Collège d'Eton [3].

En 1949, il épouse Dorothy Avril Wentworth Vernon, dont il a un fils et une fille. Son frère aîné Ashley Bramall est avocat, homme politique travailliste et chef de l'Inner London Education Authority [4].

Carrière militaire

Bramall est nommé sous-lieutenant dans le King's Royal Rifle Corps le , pendant la Seconde Guerre mondiale. Il prend part au débarquement de Normandie en et sert avec le 2e bataillon de son régiment dans le nord-ouest de l'Europe pendant les dernières étapes de la guerre, recevant la Croix militaire le .

Bramall est promu lieutenant le et sert lors de l'occupation du Japon à partir de 1946, avant de devenir instructeur à l'école d'infanterie en 1949. Promu capitaine le , il est stationné au Moyen-Orient à partir de 1953 et est ensuite promu major le . Poursuivant sa carrière militaire, il sert deux ans comme instructeur au Collège d'état-major, Camberley, à partir de 1958, puis est nommé à l'état-major de Lord Mountbatten.

Nommé Officier de l'Ordre de l'Empire Britannique dans les honneurs du Nouvel An 1965, et promu lieutenant-colonel le , il est nommé Commandant du 2nd Green Jackets, The King's Royal Rifle Corps : le bataillon est déployé à Bornéo lors de la confrontation entre l'Indonésie et la Malaisie dans la première moitié de 1966 où ses actions lui valent une mention dans les dépêches. Il reçoit le commandement de la 5e brigade d'infanterie (aéroportable) en avec une promotion au rang de brigadier le .

Bramall est nommé officier général commandant la 1re division le , avec le grade de major général du , Commandant des forces britanniques à Hong Kong avec le grade de lieutenant général le et nommé Chevalier Commandeur de l'Ordre du Bain dans les honneurs du Nouvel An 1974. Il est commandant en chef des forces terrestres britanniques le et est promu général le .

Bramall à l'abbaye de Westminster en 2002

Il est nommé vice-chef d'état-major de la défense (personnel et logistique) le , avancé au rang de chevalier grand-croix de l'ordre du bain dans les honneurs du Nouvel An de 1979, avant d'être nommé général aide de camp de la reine le et nommé chef d'état-major général le . Dans ce poste, il soutient fermement le plan de visant à débarquer des troupes à San Carlos Water, puis à avancer rapidement de ces positions aux premiers stades de la Guerre des Malouines [5].

Bramall est promu maréchal le et nommé chef d'état-major de la défense le 1er octobre de la même année. À ce titre, il développe le concept du «cinquième pilier» rassemblant les activités des attachés de défense pour former une structure d'intervention dans les petits pays [5]. Il prend sa retraite en . Il est également colonel du 3e bataillon des Royal Green Jackets à partir de , colonel du 2e King Edward VII's Own Gurkha Rifles (The Sirmoor Rifles) à partir du et colonel commandant du Special Air Service à partir du .

Fin de carrière

Après sa retraite du service militaire actif, Bramall est Lord Lieutenant du Grand Londres de 1986 à 1998. Il est investi comme Chevalier de la Jarretière en 1990. Il est président du Marylebone Cricket Club (MCC) en 1988 [6],[7] et Vice-président honoraire à vie du MCC [8]. Il est vice-président de l'organisation d'assistance sociale SSAFA Forces Help.

Bramall est créé pair à vie en tant que baron Bramall de Bushfield dans le comté de Hampshire en 1987. Bramall se prononce à la Chambre des lords contre l'implication du Royaume-Uni dans la Seconde Guerre d'Irak, avertissant que "contrairement à une agression nue, le terrorisme ne peut être vaincu par des moyens militaires massifs" mais par "une protection compétente et une diplomatie positive" [9].

Le , Bramall prend sa retraite de la Chambre des lords. Il est décédé à l'âge de 95 ans le [1],[10].

Références

  1. a et b « Field Marshal The Lord Bramall of Bushfield obituary », The Times,‎ (lire en ligne, consulté le 12 novembre 2019)
  2. Obituary, The Times, 1 September 1938. page 1 col A
  3. Heathcote, Anthony p. 53
  4. « Field Marshal The Lord Bramall of Bushfield » [archive du ], Royal Green Jackets Association (consulté le 24 décembre 2011)
  5. a et b Heathcote, Anthony pg 55
  6. « British media wants Pak team to be sent home » [archive du ], cricketnext, (consulté le 24 décembre 2011)
  7. « About the MCC », Marylebone Cricket Club (consulté le 2 avril 2021)
  8. « Official House of Lords Biography » [archive du ], House of Lords (consulté le 24 décembre 2011)
  9. « House of Lords Debates », (consulté le 26 mai 2007)
  10. (en-GB) « Field Marshal Lord Bramall obituary », The Guardian,‎ (lire en ligne, consulté le 14 novembre 2019)

Liens externes