Catherine Middleton

Catherine Middleton
Catherine Middleton en septembre 2022.
Biographie
Titulature Princesse de Galles
Duchesse de Cornouailles
Duchesse de Rothesay
Duchesse de Cambridge
Comtesse de Chester
Comtesse de Strathearn
Comtesse de Carrick
Dame des Îles
Baronne Carrickfergus
Nom de naissance Catherine Elizabeth Middleton
Surnom Kate Middleton
Naissance (40 ans)
Reading (Royaume-Uni)
Père Michael Francis Middleton
Mère Carole Elizabeth Goldsmith
Conjoint William, prince de Galles
Enfants George de Galles
Charlotte de Galles
Louis de Galles
Résidence Palais de Kensington (Londres)
Religion Anglicanisme

Catherine Elizabeth Middleton, dite Kate Middleton[1], née le à Reading (Berkshire), est l'épouse de William, prince de Galles, héritier du Royaume-Uni (fils aîné du roi Charles III et de lady Diana Spencer, et petit-fils de l'ancienne monarque Élisabeth II).

De naissance roturière, elle devient membre de la famille royale britannique le jour de son mariage, le . Depuis cette date, elle porte le titre de duchesse de Cambridge avec le prédicat d'altesse royale.

Elle porte également les titres de duchesse de Cornouailles et de Rothesay depuis le 8 septembre 2022[2] et celui de princesse de Galles et de comtesse de Chester depuis le lendemain.

Biographie

Premières années

Naissance et famille

Catherine Elizabeth Middleton naît le au Royal Berkshire Hospital et grandit dans le Berkshire. Elle est la fille de Michael Middleton et Carole Goldsmith, qui ont fait fortune en créant une entreprise de vente d’accessoires de fête. Elle est baptisée le à St Andrew's Bradfield, dans le Berkshire[3].

Elle a un frère qui se prénomme James né le et une sœur cadette, Philippa, surnommée Pippa née le .

Scolarité

Après avoir étudié au Marlborough College, Catherine intègre l'université de St Andrews[4].

Rencontre et relation avec le prince William

Catherine Middleton rencontre le prince William à l'université de St Andrews en 2001. Le prince William aborde Catherine la première fois en mars 2002[5], à la suite d'un défilé de mode à but caritatif[6]. Ils partagent une colocation avec deux autres étudiants à partir du mois suivant[5]. Kate et William commencent à se fréquenter régulièrement, puis attirent l'attention des médias dès Noël 2003[5].

En 2005, le couple fait l'objet de toutes les attentions, et les journaux spéculent sur un possible mariage. Celui-ci tardant à être annoncé, Catherine est surnommée « Waity Katie » (« Katie qui attend »). Le couple rompt brièvement en avril 2007 avant de se reformer trois mois plus tard[5].

En avril 2008, Kate apparaît aux côtés de William lors de sa cérémonie de remise des diplômes de la Royal Air Force, suggérant que la relation du couple est désormais permanente et qu'elle a obtenu l'approbation des membres seniors de la famille royale[5].

Le couple se fiance en octobre 2010, lors de vacances privées au Kenya[7], après avoir obtenu l'autorisation de la reine Élisabeth II et du père de Catherine Middleton. Les fiançailles sont officiellement annoncées le , à Clarence House, après huit années de vie commune[8] ; à cette occasion, le prince William donne à Kate la bague de fiançailles que son père avait offerte à sa mère, Diana Spencer.

En dehors de son baptême dans l'Église d'Angleterre à l'âge de cinq mois, Catherine Middleton n'est pas une pratiquante régulière. Bien que cela ne soit pas une obligation légale pour son mariage avec le prince William, qui deviendrait « gouverneur suprême de l'Église d'Angleterre » en cas d'accession au trône, Catherine Middleton souhaite faire sa confirmation lors d'un office privé en mars 2011 célébré par l'évêque de Londres, qui officie quelques mois plus tard au mariage royal. Elle l'explique comme un choix privé faisant « partie de sa préparation au mariage »[9].

Mariage et descendance

Crédit image :
licence CC BY 2.0 🛈
Kate et William, sur le balcon du palais de Buckingham.

Le , Clarence House annonce que le prince William, fils aîné du prince de Galles, a l'intention d'épouser sa compagne de longue date Catherine Middleton « dans le courant de l'été 2011, à Londres »[10].

Le mariage a lieu le à l'abbaye de Westminster. À cette occasion, la reine accorde au prince William le titre de duc de Cambridge. Catherine Middleton devient ainsi duchesse de Cambridge et épouse de l'héritier présomptif au trône. Le couple réside sur l'île d'Anglesey, en Galles du Nord, où le prince William est basé en tant que pilote pour la Royal Air Force, tandis que leur résidence officielle à Londres demeure Clarence House, suivie du palais de Kensington[11],[12].

Le prince et la princesse de Galles sont les parents de trois enfants :

  1. le prince George Alexander Louis de Galles (né à Londres le ) ;
  2. la princesse Charlotte Elizabeth Diana de Galles (née à Londres le ) ;
  3. le prince Louis Arthur Charles de Galles (né à Londres le )[13].

À l’été 2022, le duc et la duchesse de Cambridge et leurs enfants déménagent du palais de Kensington à Londres pour Adelaide Cottage à Windsor[14],[15].

Duchesse de Cambridge

Engagements officiels et voyages

Le premier engagement officiel de Kate Middleton a lieu 2 mois avant son mariage à Anglesey, au nord du Pays de Galles. À cette occasion, le prince William et sa fiancée sont invités à baptiser un bateau. Quelques jours plus tard, ils se rendent à St Andrews, pour le lancement des festivités du 600e anniversaire de leur ancienne université.

En 2011, le duc et la duchesse de Cambridge effectuent leur premier voyage officiel au Canada et aux États-Unis. À cette occasion, le couple princier rencontre le président des États-Unis, Barack Obama, et son épouse Michelle.

En 2012, le duc, la duchesse de Cambridge et le prince Harry de Galles sont nommés ambassadeurs des jeux olympiques et jeux paralympiques d'été de Londres. Ils assistent aux cérémonies d'ouverture et de clôture et soutiennent les athlètes britanniques tout au long des jeux. En septembre 2012, le palais de Buckingham annonce un déplacement du duc et de la duchesse en Asie à l'occasion du jubilé de diamant de la reine Élisabeth II.

Activités philanthropiques

En mars 2011, William et Catherine annoncent la mise en place d'un fonds sous l'égide de la Fondation Prince William et Prince Harry. Par ce fonds, le couple affiche sa volonté de voir des dons effectués à des associations en lieu et place des traditionnels cadeaux de mariage. L'argent récolté a ainsi été réparti entre 26 associations choisies par William et Catherine et supportant des causes importantes à leurs yeux (les forces armées, les enfants, les personnes âgées, les arts, les sports...). Elle en assure la présidence.

La plupart des membres de la famille royale britannique assurent également le patronage d'associations d’intérêt public. Le combat de Diana Spencer contre les mines antipersonnel en Afrique fut particulièrement médiatisé et son action fut prépondérante : Traité pour l’interdiction des mines antipersonnel, traité d'Ottawa signé le (donc, peu de temps après son décès) par 122 pays[16]. Le choix des associations qu'elle souhaite soutenir est cependant laissé à l'appréciation de la nouvelle duchesse de Cambridge. En janvier 2012, la duchesse annonce les organismes de bienfaisance qu'elle soutient :

La duchesse est également bénévole pour l'association Scout d'Anglesey où elle résidait avec son époux[17].

Princesse de Galles

Le , à la mort de la reine Élisabeth II, son époux William hérite du titre de prince de Galles. Catherine Middleton devient automatiquement la nouvelle princesse de Galles. Deux jours après l’accession au trône de son beau-père, le roi Charles III, elle accompagne son époux lors d’une marche au château de Windsor en hommage à la reine. Le prince Harry et son épouse sont également présents[18].

Titres et honneurs

Titulature complète

Catherine, princesse de Galles
Formules de politesse
Indirecte Son Altesse Royale
Directe Votre Altesse Royale
Alternative Madame

De naissance roturière, Catherine Middleton ne portait aucun titre de noblesse avant son mariage. Elle porte désormais le titre de son époux et sa titulature officielle est « Son Altesse Royale la princesse de Galles, duchesse de Cornouailles, de Rothesay et de Cambridge, comtesse de Chester, de Strathearn et de Carrick, dame des Îles, baronne Carrickfergus ».

L'appellation « princesse Catherine » est incorrecte. N'étant princesse que par mariage, elle est la princesse William (en tant qu'épouse du prince William). Seul un décret royal (comme ce fut le cas pour le prince Philip ou la princesse Alice) permettrait à la princesse de Galles de porter le titre de « princesse Catherine ».

Elle porte successivement les titres suivants :

  • 29 avril 2011 - 8 septembre 2022 : Son Altesse Royale la duchesse de Cambridge ;
  • depuis le 8 septembre 2022 : Son Altesse Royale la duchesse de Cornouailles et de Cambridge.
    • en Ecosse, depuis le 8 septembre 2022 : Son Altesse Royale la duchesse de Rothesay
  • depuis le 9 septembre 2022 : Son Altesse Royale la princesse de Galles.

Armoiries

Crédit image :
licence CC BY-SA 3.0 🛈
Crédit image :
licence CC BY-SA 3.0 🛈
Armoiries avant son mariage.
Armoiries en tant que duchesse de Cambridge.

Le [19], les armes de Catherine Middleton qui ont notamment orné le programme du mariage sont officialisées. N'étant pas noble, la famille Middleton ne possédait pas d'armoiries spécifiques. Michael Middleton a donc fait une demande de création auprès du College of arms. Catherine Middleton se serait beaucoup impliquée dans la conception de ses armoiries[20]. Elles représentent trois rameaux de chêne séparés par un chevron doré et se blasonnent « Parti d’azur et de gueules, au chevron d'or coticé d’argent, accompagné de trois glands renversés d'or, tigés et feuillés du même »[21].

Chaque élément a été choisi pour sa symbolique :

  • la division symétrique du blason correspond à ce que signifie une partie du patronyme : middle signifie « milieu » ;
  • les teintes bleue et rouge correspondent aux couleurs principales de l'Union Jack (agrémenté du blanc représentant des montagnes) ;
  • le chêne représente le Berkshire, région où Catherine a été élevée ;
  • les trois glands dessinés au bout de chaque rameau pour les trois enfants du couple Middleton ;
  • le chevron est de couleur or pour le nom de jeune fille de Carole Middleton (Goldsmith, orfèvre en anglais) ;
  • les cotices blanches qui accompagnent le chevron représentent les montagnes du parc national de Lake District, où la famille Middleton aime se rendre.

Comme le veut la tradition, les armoiries ont été créées pour Michael Middleton et sont donc utilisables par son épouse et leurs descendants Middleton[19]. Le blason de Catherine, avant son mariage avec le prince William, correspondait au blason de son père présenté dans un écu féminin, le ruban bleu symbolisant le fait que la jeune femme n'était pas encore mariée. Pour Thomas Woodcock, qui dirige le College of arms, « le but [de ces armoiries] était de représenter la famille Middleton tout entière, leur foyer, et ce qu’ils aiment »[22]. Il est transmissible à la postérité de son frère James.

Distinctions

Ascendance

Le généalogiste William Addams Reitwiesner a découvert que Catherine Middleton, par son arrière-grand-mère paternelle Olive Lupton, partageait un ancêtre commun avec son époux William en la personne de Thomas Fairfax, ce qui fait d'eux des cousins au 15e degré[25].

Scandale photographique

En septembre 2012, le magazine de presse people Closer ainsi que le magazine Chi, du groupe de presse Mondadori, dont Silvio Berlusconi est propriétaire, publient des photos de la duchesse dénudée en compagnie de son époux sur la terrasse d'une villa en Provence. Le couple porte alors plainte, l’affaire étant suivie au tribunal de grande instance de Nanterre qui, dans un premier temps, interdit à l'éditeur Mondadori « de céder ou diffuser [les photographies] par tout moyen, sur tout support, auprès de quiconque et de quelque manière que ce soit, notamment sur des tablettes numériques »[26] et lui enjoint « de restituer au couple princier « l'intégralité des supports numériques » contenant ces photographies »[26], puis ouvre une enquête au pénal pour violation de la vie privée[26].

Notes et références

  1. Portant un titre royal, la duchesse n'a pas de nom d’épouse. Cependant, quand il est utilisé, c'est Mountbatten-Windsor, bien que, selon les lettres patentes de février 1960, son nom de famille officiel soit Windsor Cf. Maison de Windsor.
  2. « Kate Middleton est devenue la nouvelle duchesse de Cornouailles », sur parismatch.com (consulté le )
  3. (en) « The Duchess of Cambridge », sur royal.gov.uk (consulté le )
  4. (en-GB) Nathalie Owen, « Where did all the royals go to university? », sur Cosmopolitan, (consulté le )
  5. a b c d et e (en) « A royal romance: From flatmate to future queen », sur therecord.com, (consulté le )
  6. « La robe transparente de Kate Middleton vendue aux enchères », sur elle.fr (consulté le )
  7. Fiançailles officielles du prince William et Catherine Middleton noblesse et royautés.com, 16 novembre 2010.
  8. Kate Middleton et le prince William sont fiancés nouvelobs.com, 16 novembre 2010.
  9. (en) Rebecca English, « Bishop confirms Kate into Church of England in secret pre-wedding 'preparation' ceremony », sur dailymail.co.uk, .
  10. (en) Clarence House, « His Royal Highness Prince William of Wales and Miss Catherine Middleton are engaged to be married », sur Queen's Printer, (consulté le )
  11. « Le prince William choisit le palais de Kensington comme résidence à Londres », sur lepoint.fr, (consulté le )
  12. Clément Mathieu, « Les secrets de la royauté (3/5) - Comment fonctionne la "maison" Kate et William ? », sur parismatch.com, (consulté le )
  13. Jade Toussay, « Kate Middleton et le prince William attendent leur troisième enfant » sur Le HuffPost, 4 septembre 2017
  14. Stéphane Bern, « Côté cours - Les Cambridge déménagent ! », sur parismatch.com, (consulté le )
  15. « Le prince William et sa famille officialisent leur départ de Londres », sur lepoint.fr, (consulté le )
  16. voir: Stuart Maslen et Peter Herby, Interdiction internationale des mines antipersonnel - Genèse et négociation du « traité d’Ottawa », Revue internationale de la Croix-Rouge no 832, p.751-774.
  17. (en) Lauren Paxman, « Kate Middleton Scouting: Duchess of Cambridge is latest cover girl for movement's magazine », sur dailymail.co.uk, Mail Online, (consulté le )
  18. « Distante, le visage grave : comment Kate Middleton endosse déjà avec brio son nouveau rôle de princesse de Galles », sur Madame Figaro, (consulté le )
  19. a et b (en) « The arms of Miss Catherine Middleton » [archive du ], sur College of Arms,
  20. Le Post.fr
  21. Morinie.com
  22. Paris Match.com
  23. (en) Erica Gonzales, « Kate Middleton Just Received an Extremely Important Honor from the Queen », sur harpersbazaar.com, (consulté le ).
  24. [1].
  25. Reitwiesner 2011, p. 116-117.
  26. a b et c AFP, « La justice interdit à Closer de céder les photos de Kate seins nus », sur leparisien.fr, Le Parisien, (consulté le ).

Voir aussi

Bibliographie

  • (en) William Addams Reitwiesner, Ancestry of Kate Middleton, Reitwiesner Genealogy Services, (lire en ligne).
  • Bertrand Meyer-Stabley, Kate Middleton : la vie de Catherine, duchesse de Cambridge, La Boîte à Pandore, , 350 p. (ISBN 978-2-87557-246-2).
  • Élodie Petit, Kate Middleton. Du rêve au règne, Fayard, , 216 p. (lire en ligne).

Articles connexes

Liens externes