Prince de Galles

Prince de Galles

Tywysog Cymru , Prince of Wales

Image illustrative de l’article Prince de Galles
Crédit image:
licence CC BY-SA 3.0 🛈

Armoiries du prince de Galles.

Image illustrative de l’article Prince de Galles
Crédit image:
Travail personnel
licence CC BY-SA 4.0 🛈

Image illustrative de l’article Prince de Galles
Crédit image:
Royal Navy
licence OGL 3 🛈

Titulaire actuel
William de Galles
depuis le
(1 an, 6 mois et 19 jours)

Création gallois natif: 1165

anglais non natif: 1301

Premier titulaire gallois natif: Owain Gwynedd (peut-être Gruffudd ap Cynan)
Résidence officielle gallois natif: Aberffraw

anglais non natif: Palais de Kensington (Londres)
Anmer Hall (Norfolk)
Adelaide Cottage (Berkshire, Windsor)

Site internet http://www.princeofwales.gov.uk

Le premier prince de Galles (en gallois : Tywysog Cymru, en anglais : Prince of Wales) était Owain Gwynedd qui établit le titre pour proclamer son indépendance et son importance au pays de Galles. Le dernier prince de Galles indigène était Llywelyn ap Gruffydd, tué par des soldats anglais en 1282. Le pays de Galles a ensuite succombé à la domination anglaise et au titre utilisé par la monarchie anglaise.

Depuis le début du XIVe siècle et la conquête du pays de Galles par le roi Édouard Ier, le titre de prince de Galles est traditionnellement attribué au fils aîné et héritier du monarque du Royaume-Uni (initialement à l’héritier du roi d’Angleterre, puis à l’héritier du roi de Grande-Bretagne). Le titre de comte de Chester est attaché à celui de prince de Galles depuis le XIVe siècle. Les regalia du prince de Galles sont connus sous le nom « d'honneurs de la principauté de Galles ».

Owain Glyndŵr fut le dernier prince indigène du pays de Galles à mener la guerre d'indépendance galloise la plus réussie au XVe siècle.

Le titulaire actuel est le prince William depuis le , nommé par son père le roi Charles III[1].

Histoire du titre

Princes gallois indigènes

Le premier dirigeant gallois connu à se qualifier de prince de Galles fut Owain Gwynedd, vers 1165, dans la troisième de ses lettres à Louis VII de France. Il est probable que cela visait à affirmer sa prééminence sur les autres princes gallois, à rejeter la suzeraineté du roi anglais et à proclamer son indépendance. En droit romain, « princeps » désignait un dirigeant souverain[2].

Avant la conquête anglaise, rares étaient les seigneurs locaux qui s'intitulaient « prince de Galles » ; en effet, après l'occupation romaine, le pays s'était divisé en petites principautés concurrentes. Néanmoins, Dafydd ap Llywelyn fut reconnu prince de Galles par le roi Henri III d'Angleterre. Son neveu Llywelyn ap Gruffydd, prince de Gwynedd et dernier souverain gallois, réclama lui aussi le titre en 1258.

Crédit image:
licence CC BY-SA 4.0 🛈
Armoiries du dernier prince indigène de Galles, Owain Glyndŵr

De 1400 à environ 1412, Owain Glyndŵr établit une principauté indépendante de Galles dont il fut le souverain, le dernier Gallois à porter le titre de « prince de Galles ».

Princes anglais non natifs (plus tard britanniques)

Crédit image:
licence CC BY-SA 3.0 🛈
L'emblème de trois plumes d'autruche utilisé par le futur prince de Galles anglais/britannique

Édouard II reçut le premier en 1301 de son père Édouard Ier le titre de prince de Galles, pays que ce dernier venait de conquérir. Le titre est octroyé à la fin de la campagne qu'Édouard Ier mène contre les Gallois. Le roi fit édifier une forteresse à Caernarfon face aux monts Snowdon, où il installa sa femme, la reine Aliénor de Castille. Elle y mit au monde un fils (sur les seize enfants qu'elle eut du roi). La campagne terminée, le roi proposa aux Gallois la paix et un prince : ceux-ci réclamèrent un prince né dans la principauté, ne parlant ni français ni anglo-saxon, croyant ainsi mettre le roi dans l'embarras. Alors le roi leur présenta son nouveau-né, et les rudes Gallois vinrent baiser la main de la reine et de l'enfant, devenu prince de Galles. Le titre fut donc accepté car Aliénor le suivait sur les champs de bataille[3]. Pour des raisons inconnues, Édouard II ne donna jamais le titre à son propre fils et successeur, Édouard III.

En 1346, Jean l'Aveugle tombe à la bataille de Crécy à laquelle il participait du côté du roi de France. Son cimier consistant d'un grand vol (deux grandes ailes d'oiseau) ayant été saisi par Édouard de Woodstock, il serait devenu le cimier, puis l'insigne de cette principauté, de même que sa devise Ich Dien (« Je sers »).

La cérémonie d'investiture du prince de Galles se déroula au château de Caernarfon pour la première fois en 1911 pour le fils aîné du roi George V, le futur Édouard VIII. Cette cérémonie fut répétée en 1969 pour l'investiture de Charles, fils de la reine Élisabeth II.

Liste des princes indigènes du pays de Galles

Photo Des noms Royaume d'origine Titre et notes Des années avec des preuves Détails de la matrice
Le terme roi de Galles ou roi des Britanniques était utilisé avant cette période.
Gruffudd sur Cynan Gwynedd Prince... tous gallois [4] 1136 [4]

(D'après le Brut des Princes)

Il mourut en 1137 à l'âge de 81-82 ans.
Owain ap Gruffudd

Owain Gwynedd

Gwynedd Prince de Galles [5]

Prince de Galles; la première personne à utiliser ce style pour désigner l'indépendance, la souveraineté et la domination sur les autres dirigeants autochtones [6],[7],[8]

~1165 [7],[8] Il mourut en 1170 à l'âge de 69-70 ans.
Rhys ap Gruffydd

Seigneur Rhys

Deheubarth Prince de Galles [9] 1165 [10]

1184 [10]

1197 [4],[10]

Il mourut en 1197, à l'âge de 65 ans.
Llywelyn ap Iorwerth

Llywelyn Fawr

Gwynedd Prince de Galles [11]

Les chroniqueurs gallois et anglais l'appellent « Prince de Galles ». Il conserva la « principauté » du pays de Galles mais utilisa le titre de « Prince d'Aberffraw et seigneur de Snowdon », Aberffraw impliquant la domination sur l'ensemble du pays de Galles et l'hommage de tous les autres rois [12]

1240 [4]

(D'après le Brut des Princes)

Il mourut en 1240 à l'âge de 66-67 ans.
Dafydd ap Llywelyn Gwynedd Prince de Galles [5],[13] 1245 [13] Il mourut subitement en 1246, à l'âge de 33 ans.
Llywelyn ap Gruffudd

Llywelyn notre dernier souverain

Gwynedd Prince de Galles [5],[14] 1255 [4]1258, 1262, 1267 [15] Tué par des soldats anglais sous couvert de négociations de paix le 11 décembre 1282, à l'âge de 59 ans. Sa tête a été exposée sur un poteau autour de Londres et placée sur la tour de Londres[16].
Dafydd et Gruffydd Gwynedd Prince de Galles [5] 1282 [5],[17], 1283 [18] Il fut traîné dans la rue par un cheval avant d'être pendu, éventré et cantonné à Shrewsbury le 3 octobre 1283 après avoir été capturé par des soldats anglais. Sa tête était placée sur un poteau à côté de celle de son frère.
La domination anglaise commence après le meurtre de Llywelyn et Dafydd ap Gruffydd
Madog ap Llywelyn Gwynedd Prince de Galles [5] 1294 [5],[19] Gardé prisonnier à Londres
Owain ap Tomas

Owain Lawgoch

Gwynedd Prince de Galles [20] 1363 [20] Assassiné en juillet 1378 [20]
Owain ap Gruffydd

Owain Glyndŵr

Powys, Deheubarth, Gwynedd Prince de Galles [5] 1400 [5] Il mourut en 1415, âgé de 55 à 56 ans et fut enterré secrètement.

Liste des princes de Galles anglais non autochtones

Plantagenêts (1301-1485)

Branche directe (1301-1399)

Portrait Nom Monarque Parenté avec le monarque Naissance Devient héritier Créé prince de Galles Investiture Cesse d'être prince de Galles Mort Armoiries
Édouard de Carnarvon
futur Édouard II
Édouard Ier fils 25 avril 1284 19 août 1284 7 février 1301[21] 7 juillet 1307
accède au trône
21 septembre 1327 (présumé)
Crédit image:
licence CC BY-SA 3.0 🛈
Édouard de Woodstock Édouard III fils 15 juin 1330 12 mai 1343[21] 8 juin 1376
Richard de Bordeaux
futur Richard II
petit-fils 6 janvier 1367 8 juin 1376 20 novembre 1376[21] 21 juin 1377
accède au trône
14 février 1400

Maison de Lancastre (1399-1461, 1470-1471)

Portrait Nom Monarque Parenté avec le monarque Naissance Devient héritier Créé prince de Galles Investiture Cesse d'être prince de Galles Mort Armoiries
Henri de Monmouth
futur Henri V
Henri IV fils 16 septembre 1386 30 septembre 1399 15 octobre 1399[21] 20 mars 1413
accède au trône
31 août 1422
Édouard de Westminster Henri VI fils 13 octobre 1453 15 mars 1454[21] 9 juin 1454 4 mai 1471

Maison d'York (1471-1485)

Portrait Nom Monarque Parenté avec le monarque Naissance Devient héritier Créé prince de Galles Investiture Cesse d'être prince de Galles Mort Armoiries
Édouard
futur Édouard V
Édouard IV fils 2 novembre 1470 11 avril 1471 26 juin 1471[21] 18 avril 1475 9 avril 1483
accède au trône
septembre 1483 (présumé)
Édouard de Middleham Richard III fils vers décembre 1473 26 juin 1483 24 août 1483[21] 8 septembre 1483 9 avril 1484

Maison Tudor (1485-1603)

Portrait Nom Monarque Parenté avec le monarque Naissance Devient héritier Créé prince de Galles Investiture Cesse d'être prince de Galles Mort Armoiries
Arthur Tudor Henri VII fils 20 septembre 1486 29 novembre 1489[21] 27 février 1490 2 avril 1502
Henri Tudor
futur Henri VIII
fils 28 juin 1491 2 avril 1502 18 février 1504[21] / 21 avril 1509
accède au trône
28 janvier 1547

Maison Stuart (1603-1649, 1660-1714)

Portrait Nom Monarque Parenté avec le monarque Naissance Devient héritier Créé prince de Galles Investiture Cesse d'être prince de Galles Mort Armoiries
Henri-Frédéric Stuart Jacques Ier fils 19 février 1594 24 mars 1603 4 juin 1610[21] / 6 novembre 1612
Crédit image:
licence CC BY-SA 3.0 🛈
Charles Stuart
futur Charles Ier
fils 19 novembre 1600 6 novembre 1612 4 novembre 1616[21] / 27 mars 1625
accède au trône
30 janvier 1649
Crédit image:
licence CC BY-SA 3.0 🛈
Charles Stuart
futur Charles II
Charles Ier fils 29 mai 1630 vers 1638-1641[21] / 30 janvier 1649
abolition de la monarchie
6 février 1685
Crédit image:
licence CC BY-SA 3.0 🛈
Jacques François Stuart Jacques II fils 20 juin 1688 4 juillet 1688[21] / 2 mars 1702
confiscation du titre
1er janvier 1766
Crédit image:
licence CC BY-SA 3.0 🛈

Maison de Hanovre (1714-1901)

Portrait Nom Monarque Parenté avec le monarque Naissance Devient héritier Créé prince de Galles Investiture Cesse d'être prince de Galles Mort Armoiries
George
futur George II
George Ier fils 10 novembre 1683 1er août 1714 27 septembre 1714[21] / 11 juin 1727
accède au trône
25 octobre 1760
Crédit image:
licence CC BY-SA 3.0 🛈
Frédéric George II fils 1er février 1707 11 juin 1727 8 janvier 1729[21] / 31 mars 1751
Crédit image:
licence CC BY-SA 3.0 🛈
George
futur George III
petit-fils 4 juin 1738 31 mars 1751 20 avril 1751[21] / 25 octobre 1760
accède au trône
29 janvier 1820
Crédit image:
licence CC BY-SA 3.0 🛈
George
futur George IV
George III fils 12 août 1762 19 août 1762[21] / 29 janvier 1820
accède au trône
26 juin 1830
Crédit image:
licence CC BY-SA 3.0 🛈
Albert-Édouard
futur Édouard VII
Victoria fils 9 novembre 1841 8 décembre 1841[21] / 22 janvier 1901
accède au trône
6 mai 1910
Crédit image:
licence CC BY-SA 3.0 🛈

Maison de Saxe-Cobourg-Gotha, puis Windsor (depuis 1901)[22]

Portrait Nom Monarque Parenté avec le monarque Naissance Devient héritier Créé prince de Galles Investiture Cesse d'être prince de Galles Mort Armoiries
George
futur George V
Édouard VII fils 3 juin 1865 22 janvier 1901 9 novembre 1901[21] / 6 mai 1910
accède au trône
20 janvier 1936
Crédit image:
licence CC BY-SA 3.0 🛈
Crédit image:
Bundesarchiv, Bild 102-13538 / CC-BY-SA 3.0
licence CC BY-SA 3.0 de 🛈
Édouard
futur Édouard VIII
George V fils 23 juin 1894 6 mai 1910 23 juin 1910[21] 13 juillet 1911 20 janvier 1936
accède au trône
28 mai 1972
Crédit image:
licence CC BY-SA 3.0 🛈
Crédit image:
licence CC BY-SA 2.0 🛈
Charles
futur Charles III
Élisabeth II fils 14 novembre 1948 6 février 1952 26 juillet 1958[21] 1er juillet 1969 8 septembre 2022
accède au trône
Crédit image:
licence CC BY-SA 3.0 🛈
Crédit image:
Royal Navy
licence OGL 3 🛈
William Charles III fils À venir en fonction
Crédit image:
licence CC BY-SA 3.0 🛈

Princesses de Galles

L'épouse du prince de Galles est appelée princesse de Galles, et elle reçoit comme son mari le prédicat d'altesse royale. La seconde épouse du prince Charles, Camilla, bien qu'officiellement princesse de Galles, n'utilisait pas ce titre par respect pour sa première épouse, Diana, à qui le titre est fortement associé par le public, mais celui de duchesse de Cornouailles, et de duchesse de Rothesay en Écosse. Le titre est attribué le 9 septembre 2022 à Catherine Middleton, duchesse de Cambridge, à la suite de la mort de la reine Elizabeth II.

Notes et références

  1. (en) Laura Elston, « How the royal family’s titles have now changed after the death of the Queen », sur The Independent, (consulté le ).
  2. (en) Roger Turvey, Owain Gwynedd: Prince of the Welsh, Y Lolfa, , 84–86 p. (ISBN 978-1-84771-694-1, lire en ligne)
  3. Raymond Petit et Adrien Lerou, Le Ponthieu et la dynastie anglaise, Société d'émulation d'Abbeville, 1969.
  4. a b c d et e « Brut y Tywysogion », www.maryjones.us (consulté le )
  5. a b c d e f g h et i (en) John Davies, A History of Wales, Penguin Publishing Group, (ISBN 978-0-14-028475-1, lire en ligne) :

    « "Prince of the Welsh" »

  6. D. A. Carpenter, The struggle for mastery : Britain 1066-1284, London : Penguin, , 24 p. (ISBN 978-0-14-014824-4, lire en ligne)
  7. a et b Huw, « Owain Gwynedd And Louis VII: The Franco-Welsh Diplomacy of the First Prince of Wales », Welsh History Review, vol. 19, no 1,‎ , p. 1–28 (lire en ligne)
  8. a et b (en) Roger Turvey, Owain Gwynedd: Prince of the Welsh, Y Lolfa, , 84–86 p. (ISBN 978-1-84771-694-1, lire en ligne)
  9. (en) Huw Pryce, The Acts of Welsh Rulers, 1120-1283, University of Wales Press, , 75 p. (ISBN 978-0-7083-2387-8, lire en ligne)
  10. a b et c (en) Huw Pryce, The Acts of Welsh Rulers, 1120-1283, University of Wales Press, , 75, 96 (ISBN 978-0-7083-2387-8)
  11. Llywelyn ab Iorwerth, vol. Volume 34 (lire en ligne)
  12. D. A. Carpenter, The struggle for mastery : Britain 1066-1284, London : Penguin, , 321, 323 (ISBN 978-0-14-014824-4, lire en ligne)
  13. a et b (en) Huw Pryce, The Acts of Welsh Rulers, 1120-1283, University of Wales Press, , 78, 479 (ISBN 978-0-7083-2387-8, lire en ligne)
  14. D. A. Carpenter, The struggle for mastery : Britain 1066-1284, London : Penguin, , 22, 24, 49 (ISBN 978-0-14-014824-4, lire en ligne)
  15. D. A. Carpenter, The struggle for mastery : Britain 1066-1284, London : Penguin, , 384, 385, 386, 495 (ISBN 978-0-14-014824-4, lire en ligne)
  16. Dr John Davies, Accident or Assassination?The Death of Llywelyn 11th December 1282, Abbey Cwmhir Heritage Trust, (lire en ligne)
  17. Modèle:Cite DWB
  18. D. A. Carpenter, The struggle for mastery : Britain 1066-1284, London : Penguin, , 386 p. (ISBN 978-0-14-014824-4, lire en ligne)
  19. D. A. Carpenter, The struggle for mastery : Britain 1066-1284, London : Penguin, , 513 p. (ISBN 978-0-14-014824-4, lire en ligne)
  20. a b et c (en) John Graham Jones, The History of Wales, University of Wales Press, (ISBN 978-1-78316-170-6, lire en ligne)
  21. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t et u l Previous Princes
  22. En 1917, le sentiment anti-allemand parmi la population britannique pendant la Première Guerre mondiale conduit la famille royale à changer tous ses titres et noms de famille à consonance allemande pour des titres et des noms à consonance anglaise. La maison et la famille royales sont ainsi rebaptisées Windsor par un décret en conseil du roi George V.

Annexes

Articles connexes

Liens externes