Portail Rock progressif

Portail du rock progressif
Crédit image:
licence CC BY-SA 3.0 🛈
Portail du rock progressif

Portail Projet Discussion
Introduction

Actuellement, 1 345 articles sur les 2 610 366 que compte cette encyclopédie sont consacrés au rock progressif.
Index alphabétiqueSuivi des articles


Le groupe Marillion.
Crédit image:
licence CC BY-SA 3.0 🛈
Le groupe Marillion.

Le rock progressif, souvent appelé simplement rock prog, voire prog, est un style de rock apparu à la fin des années 1960. Il se caractérise par une recherche particulière en termes de technique instrumentale (usage d'instruments étrangers au rock jusqu'alors), de la composition (signatures complexes, suites de plusieurs dizaines de minutes), des textes (réflexions philosophiques, albums-concepts et opéras rock) ou encore des artworks.

Très populaire dans les années 1970, le genre a connu une période de déclin dans les années 1980 avec l'explosion du punk, né en partie en réaction aux supposés excès du prog. La décennie voit néanmoins la naissance de nouveaux courants, le rock néo-progressif et le metal progressif, qui permettent au genre de retrouver un certain succès par la suite.

Boston, Camel, Emerson, Lake and Palmer, Genesis, Gentle Giant, Harmonium, Jethro Tull, King Crimson, Marillion, Pink Floyd, Porcupine Tree, Rush, Uriah Heep, ou encore Van der Graaf Generator et Yes sont les formations phares du genre. On peut également citer Mike Oldfield en solo.


En savoir plus...

Lumière sur...
Mike Oldfield en 2006
Crédit image:
licence CC BY-SA 3.0 🛈
Mike Oldfield en 2006

Ommadawn est le troisième album studio du musicien britannique Mike Oldfield, paru en octobre 1975 chez Virgin Records. Il clôt la trilogie commencée avec Tubular Bells (1973), succès critique et commercial colossal, et poursuivie avec Hergest Ridge (1974), qui s'est bien vendu mais qui a connu de sévères critiques. Comme ces deux opus, Ommadawn se compose de deux suites d'environ vingt minutes, qui occupent chacune une face du disque. En novembre, il se hisse à la quatrième place des charts britanniques.

La majeure partie de l'album est enregistrée au Beacon, la maison d'Oldfield dans le Herefordshire, où il a installé un studio. Paddy Moloney, leader des Chieftains, est invité à jouer de la cornemuse irlandaise, tandis que le groupe sud-africain Jabula joue des percussions africaines. Ces influences celtiques et africaines permettent à Oldfield de créer une composition préfigurant la world music. Au final, Ommadawn est considéré comme un de ses meilleurs albums par ses fans ; il est très apprécié des amateurs de new age.

En juin 2010, l'album est ressorti sous le label Mercury avec du contenu additionnel.

Autres articles sélectionnés au sein du portail Rock progressif

Sélection de morceaux

21st Century Schizoid Man est l'une des chansons les plus connues du groupe de rock progressif King Crimson. Elle ouvre leur premier album, In the Court of the Crimson King (1969). Elle a été reprise par de nombreux artistes, dont Ozzy Osbourne (Under Cover, 2005) ou Noir Désir (Noir Désir en public, 2005). La chanson conclut également le jeu vidéo Guitar Hero 5 (2009).

Mama est un morceau interprété par le groupe de rock progressif britannique Genesis, paru sur leur album éponyme en 1983. Il connaît un succès commercial important en se classant 4e au UK Singles Chart, devenant ainsi le plus grand succès du groupe au Royaume-Uni.


Participer
Vous êtes un passionné ou tout simplement ce sujet vous intéresse et vous avez des connaissances à partager, alors
venez participer au projet Rock progressif
Si vous avez une question ou si vous souhaitez laisser un message, cliquez ici
Autres projets thématiques