Vasouy

Vasouy

Vasouy
Vasouy
La mairie annexe.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Calvados
Arrondissement Lisieux
Commune Honfleur
Intercommunalité CC du Pays de Honfleur-Beuzeville
Statut Commune associée
Maire délégué
Mandat
Michel Rotrou
2020-2026
Code postal 14600
Code commune 14725
Démographie
Population 108 hab. (2018)
Géographie
Coordonnées 49° 25′ 08″ nord, 0° 11′ 49″ est
Élections
Départementales Honfleur-Deauville
Historique
Date de fusion 1973
Commune(s) d'intégration Honfleur
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Calvados
Voir sur la carte administrative du Calvados
City locator 15.svg
Vasouy
Géolocalisation sur la carte : Calvados
Voir sur la carte topographique du Calvados
City locator 15.svg
Vasouy
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 15.svg
Vasouy
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 15.svg
Vasouy

Vasouy est une ancienne commune du Calvados, associée à Honfleur. Elle est peuplée de 108 habitants[1].

Géographie

Vasouy est à l'ouest de Honfleur, sur la côte de la Manche, bordé de falaises et de vasières.

Honfleur, la commune chef-lieu, est à l'est, son territoire étant relié à celui de Vasouy par un étroit couloir emprunté par la route départementale 34C. Les communes limitrophes sont Équemauville à l'est et au sud, et Pennedepie à l'ouest. La mer est au nord et au nord-ouest. Trouville-sur-Mer et Deauville sont à 12 km à l'ouest.

La commune de Vasouy est composée de prés d'élevage assez plats, essentiellement le long des falaises, et de coteaux qui furent des vergers de pommiers, quand le cidre était une boisson importante. Le bois du Breuil surplombe le territoire au sud-ouest.

Toponymie

Le nom de la localité est attesté sous les formes normandes Wasewic (s. d.), Washuic / Wasuic en 1035 et francisées Guashuic / Guasvic en 1035 - 1070[2].

Le second élément s'analyse comme le vieux norrois vík « anse, baie », qui a par ailleurs donné le dérivé régional en -et, viquet au sens de « petite porte », d'où guichet en français. Dans les anciens documents cet appellatif est fréquemment noté wic et on le retrouve souvent dans le nord Cotentin : Plainvic, Houlvy, Brévy ou Cap Lévi (Kapelwic XIIe siècle).

À noter de l'autre côté de l'estuaire, au Havre, l'ancienne commune de Sanvic (Sanwic 1035), dans le nom de laquelle le /w/ est passé à /v/ au XIIe siècle. Dans le cas de Vasouy, le /w/ s'est maintenu compte tenu de son association à un élément Was(h)- plus complexe phonétiquement. Quant au C final, il s'est amuï, comme s'est souvent le cas dans le Cotentin.

Le premier élément Was(h)- peut difficilement s'expliquer par un nom de personnage contrairement à ce que suggère Ernest Nègre[3], -vik n'étant jamais composé avec un anthroponyme en Normandie. D'une façon conjecturelle, on peut y reconnaître le vieil anglais wæsċ (cf. to wash) au sens ancien de « balayé par la mer » ou le vieil anglais wāse « boue » qui convient mieux phonétiquement. Le sens de Vasouy serait donc celui de « baie balayée par les vagues » ou « baie boueuse », ce qui s'accorde bien à la situation de Vasouy à l'entrée de l'estuaire de Seine auquel ce nom pourrait faire référence.

Cet élément Vas- serait le même que le terme vase au sens de « boue des vasières », « boue des marais » qui est généralement considéré comme un emprunt au néerlandais wase « boue, limon »[4].

Histoire

Le village existe au moins depuis le XIe siècle.

Pendant la Deuxième Guerre mondiale, les Allemands ont construit un important réseau de blockhaus, aujourd'hui en grande partie tombés dans la mer à cause de l'érosion des falaises.

Administration

Commune indépendante jusqu'en 1973[5], associée à Honfleur depuis cette année, la commune a son maire délégué ; le mandat 2008-2014 est tenu par Jean-Pierre Lamson[6], qui décède en 2012. Claude Morel lui succède, puis est réélu pour le mandat 2014-2020.

Monuments

  • Vasouy possède une ancienne mairie caractéristique de l'architecture en brique du XIXe siècle.
  • L'église paroissiale est sous le vocable de saint Germain d'Auxerre, en partie des XIIe, XVIe et XIXe siècle.

Personnalités liées au lieu

  • Francis Warrain (1867-1940), philosophe, mathématicien et artiste ; par son épouse Alix Baillache, il devint le châtelain du Val la Reine, demeure dominant l’estuaire de la Seine à Vasouy.
  • Jean Dries (1905-1973), peintre et conservateur du musée Eugène-Boudin, est enterré au cimetière de Vasouy[7].
  • Jean Effel (1908-1982), dessinateur humoristique né à Paris; il habita la villa La Pige à Vasouy, où il passa six mois chaque année depuis 1951. Il est inhumé à Honfleur.
  • Michel Serrault (1928-2007), comédien, a habité et est mort dans le manoir du Val la Reine, propriété qu'il avait acquise à la fin des années 1990.
  • Jean-Louis Scherrer (1935-2013), couturier, résident secondaire[8].
  • Michel Berger et France Gall y possédaient le Clos Saint-Nicolas, une maison qu'ils avaient fait construire à la fin des années 1970. France Gall conserva cette demeure jusqu'à son décès le [9],.

Références

Liens externes