Takeshi Kizu

Takeshi Kizu
Takeshi Kizu
木津 武士
Description de cette image, également commentée ci-après
Takeshi Kizu avec les Red Dolphins en 2021
Fiche d'identité
Naissance (34 ans)
à Higashiōsaka, Préfecture d'Osaka (Japon)
Taille 1,83 m (6 0)
Poste Talonneur
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a

2007-2011
2011-2018
2018-

2016-2017
Clubs
Université Tōkai
Kobelco Steelers
Hino Red Dolphins
Franchises
Sunwolves


83 (50)[1]
24 (15)[1] 

16 (5)[1]
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
2009-2016 Japon44 (65)[2]

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 7 août 2022.

Takeshi Kizu (木津 武士, Kizu Takeshi?), né le à Higashiōsaka (Japon), est un joueur international japonais de rugby à XV évoluant au poste de talonneur. Il évolue avec le club des Hino Red Dolphins en League One depuis 2018. Il est également l'un des très rare membres des lignes avant à avoir marqué quatre essais lors d'un match international, ce qui constitue un record pour un talonneur.

Carrière

En club

Takeshi Kizu a commencé par pratiquer le sumo lors de sa jeunesse, avant de se tourner vers le rugby à XV au lycée[3]. Scolarisé au lycée Tokai Gyosei, il remporte le championnat national lycéen avec l'équipe de l'établissement en 2007[3].

Il évolue ensuite en championnat japonais universitaire avec son club de l'Université Tōkai entre 2007 et 2011[4]. Il côtoie alors des joueurs comme Michael Leitch ou Masataka Mikami[3]. Il est finaliste du championnat en 2010[3].

Il a ensuite fait ses débuts professionnels en 2011 avec le club des Kobelco Steelers situé à Kobe et qui évolue en Top League[4]. Avec ce club, il est finaliste du All Japan Championship en 2013[4].

Il rejoint en 2016 la nouvelle franchise japonaise de Super Rugby : les Sunwolves[5]. Il dispute deux saisons avec cette équipe, et joue seize matchs[1].

En 2018, il quitte les Steelers pour rejoindre le promu Hino Red Dolphins[6],[7].

En équipe nationale

Takeshi Kizu obtient sa première cape internationale avec l'équipe du Japon le à l’occasion d’un test-match contre l'équipe du Canada à Tokyo[2],[8].

Le il marque quatre essais lors de la victoire du Japon 61 à 0 contre le Kazakhstan, dans le cadre du Top 5 asiatique[9]. Cette performance constitue encore aujourd'hui le record du monde du nombre d'essais marqués en un match international par un talonneur (co-détenu par Keith Wood et Dane Coles)[10],[11].

Il fait partie du groupe japonais choisi par Eddie Jones pour participer à la Coupe du monde 2015 en Angleterre[12],[13].. Il dispute les quatre matchs de son équipe, contre l'Afrique du Sud, l'Écosse, les Samoa, et les États-Unis[2]. Il participe ainsi à la victoire historique de son équipe face aux sud-africains à Brighton[2].

Palmarès

En club

En équipe nationale

Statistiques internationales

  • 44 sélections avec le Japon entre 2009 et 2016
  • 65 points (13 essais)
  • Participations à la Coupe du monde 2015 (4 matchs).

Notes et références

  1. a b c et d « Takeshi Kizu », sur www.itsrugby.fr (consulté le )
  2. a b c et d (en) « Takeshi Kizu », sur en.espn.co.uk (consulté le )
  3. a b c et d (ja) « 木津 武士 », sur www.jsports.co.jp,‎ (consulté le )
  4. a b et c « Takeshi Kizu », sur www.japonrugby.net (consulté le )
  5. (en) « Sunwolves announce 2016 Super Rugby squad », sur www.superxv.com, (consulté le ).
  6. « Transferts Top League 2018 », sur www.japonrugby.net,
  7. (ja) « 木津武士、送別トークライブ。なぜ移籍? », sur news.jsports.co.jp,‎ (consulté le )
  8. (ja) « 対カナダ戦日本代表メンバー », sur news.jsports.co.jp,‎ (consulté le )
  9. (en) « Brave Blossoms thrash Kazakhstan », sur www.japantimes.co.jp, (consulté le )
  10. « Rugby Union | Test matches | Most individual tries in a match by starting position », sur ESPN scrum (consulté le )
  11. « Rugby. Dane Coles dans l'histoire des All Blacks après son quadruplé face aux Fidji », sur www.lerugbynistere.fr, (consulté le )
  12. « Coupe du monde de rugby de 2015: présentation du Japon », sur www.japonrugby.net (consulté le )
  13. « Eddie Jones fait le choix de la polyvalence pour l'équipe du Japon », sur www.rugbyworldcup.com, (consulté le )

Liens externes