Équipe du Canada de rugby à XV

Description de l'image Logo Rugby Canada 2018.svg.
Surnom les Canucks
maillot FFFFFF maillot FFFFFF maillot FFFFFF
short 000000
bas 000000
maillot FFFFFF maillot FFFFFF maillot FFFFFF
short 000000
bas 000000
Entrée au Board 1986
Sélectionneur Drapeau : Pays de Galles Kingsley Jones
Capitaine Tyler Ardron
Record de sélections Aaron Carpenter (80)
Record de points James Pritchard (607)
Record d’essais DTH van der Merwe (38)
Premier match officiel
31 janvier 1932
Drapeau : Japon Japon 9 – 8 Canada Drapeau : Canada

Plus large victoire
24 juin 2006
Drapeau : Canada Canada 71 – 3 Barbade Flag of Barbados.svg

Plus large défaite
13 novembre 2004
Drapeau : Angleterre Angleterre 70 – 0 Canada Drapeau : Canada

Coupe du monde  
· Phases finales 9/9
· Meilleur résultat Quart-de-finale (1991)

L'équipe du Canada de rugby à XV est l'équipe représentant le Canada dans les compétitions internationales majeures de rugby à XV.

Elle rassemble les meilleurs joueurs de rugby à XV du Canada sous le patronage de la Fédération canadienne de rugby à XV ou Rugby Canada depuis 1974. Les Canucks jouent en maillot rouge orné d'une bande noire, un short noir, des bas noirs ornés d'un parement rouge.

L'équipe est entraînée par Kingsley Jones. Au 7 septembre 2015, elle occupe la 18e place au Classement World Rugby.

Historique

Article connexe : Rugby à XV au Canada.

Origines

Le rugby a une longue histoire au Canada puisque ce sport a fait ses premières apparitions au pays dans les années 1860. L'introduction du rugby au Canada et sa croissance initiale est généralement attribuée aux immigrants et aux membres des régiments militaires, ainsi qu'à la Royal Navy à Halifax, en Nouvelle-Écosse, et à Esquimalt, en Colombie-Britannique. Même si le rugby a connu un essor sur les deux côtes canadiennes, la plupart des premières rencontres de ce sport se sont déroulées en Ontario et au Québec.

Équipe du Canada

Le premier match recensé a eu lieu en 1864 à Montréal entre des artilleurs. La même année, l'Université de Trinity College de Toronto a publié le premier livre des réglements de rugby au Canada. En 1868, le Montréal Football Club était formé. C'est six ans plus tard, en 1874, que le premier match international nord-américain est disputé à Cambridge, Massachusetts, entre les équipes des universités McGill et Harvard. Plus tard au cours de cette année, le Québec et l'Ontario disputent un premier match inter-provincial au Canada. Le premier match en Colombie-Britannique est joué en 1876 entre des membres de la Royal Navy et les forces terrestres de l'Île de Vancouver.

Il faudra attendre une autre décennie avant que des matchs soient disputés sur le continent et, en 1889, l'Union de rugby de la Colombie-Britannique est formée. Sur la côte Est, le rugby a débuté avec la formation du Halifax Football Club en 1870. Plusieurs clubs ont été formés durant les années 1880 et c'est en 1890 que l'Union de rugby des Maritimes prend vie. Dans les Prairies, le rugby était limité à la région de Winnipeg jusque dans les années 1880 quand la police montée du Nord-Ouest et les clubs de Moosomin ont défié le Collège St-John's et Winnipeg. En 1892, l'Union de rugby football du Manitoba a été formée. L'Alberta et la Saskatchewan ont sauté dans le train grâce à la police montée du Nord-Ouest dans les années 1890. À travers le pays, il y eut une brève réapparition du rugby, rapidement enrayée par la guerre.

Le premier match international du Canada a été joué le à Osaka contre l'équipe du Japon. Le Japon remporte le match d'une courte tête, 9-8. Après une seconde confrontation entre les deux équipes le à Tokyo, à nouveau remportée par les locaux sur le score de 38-5, le Canada ne joua plus le moindre match international pendant une période de 30 années jusqu'à un match nul 3-3 le contre les Barbarians à Gosforth.

Équipe du Canada

L'ère professionnelle

Le professionnalisme ne parvient pas à décoller au Canada, où le rugby reste un sport mineur. En effet, les Canadiens vouent une véritable passion au hockey sur glace, discipline dans laquelle ils excellent au niveau mondial depuis de nombreuses années. Sur la scène internationale, le Canada réussit tout particulièrement dans les sports d'hiver comme le patinage (vitesse sur longue piste, vitesse sur piste courte, artistique), le ski acrobatique (bosses, Half-pipe, sauts) ou le curling. De plus le climat rude, notamment dans certaines parties du pays, est un frein au développement de ce sport de plein air. Cependant le Canada n'est pas recouvert par la neige toute l'année et la province de la Colombie-Britannique sur la côte Ouest, par exemple, permet au rugby de se développer.

Supporters du Canada.

Malgré tout, les meilleurs joueurs canadiens, généralement internationaux, arrivent à s'exporter dans les championnats européens les plus relevés. Si la plupart d'entre eux évoluent au Royaume-Uni, comme le trois-quarts polyvalent DTH van der Merwe ou le troisième ligne Tyler Ardron, d'autres s'exilent également en France, comme l'ailier Taylor Paris ou le deuxième ligne ligne emblématique Jamie Cudmore.

L'équipe s'est toujours qualifiée pour la Coupe du monde. Néanmoins, depuis quelques années maintenant, son niveau stagne. En effet, le manque de matchs de haut niveau, le peu de moyens dont dispose le Rugby Canada ainsi que la faible popularité de ce sport au Canada empêche toute élévation du niveau de jeu par rapport à celui proposé durant la dernière décennie.

Qualifiés pour la Coupe du monde 2011, les Canucks battent les Tonga (25-20) avant de perdre contre la France (46-19). Après avoir fait match nul avec le Japon (23-23), le Canada est laminé par Nouvelle-Zélande (79-15) et termine 4e de la poule.

À nouveau qualifiés pour la Coupe du monde 2015, ils quittent la compétition bredouilles, enchaînant quatre défaites contre l'Irlande (50-7), l'Italie (23-18), la France (41-18) et la Roumanie (17-15), et terminent derniers de la poule D.

Jamie Cudmore (avec le casque) et le Canada défendent sur un maul irlandais lors de la Coupe du monde 2015.

Palmarès

Parcours en Coupe du monde

Le tableau suivant récapitule les performances du Canada en Coupe du monde. Les Canadiens ont participé huit fois à la phase finale, soit toutes les éditions depuis 1987, atteignant les quarts de finale en 1991.

Parcours de l'équipe du Canada en Coupe du monde.
Édition Rang Bilan
Nouvelle-Zélande 1987 Poule 1 v, 0 n, 2 d
Angleterre 1991 Quart de finaliste 2 v, 0 n, 2 d
Afrique du Sud 1995 Poule 1 v, 0 n, 2 d
Pays de Galles 1999 Poule 1 v, 0 n, 2 d
Australie 2003 Poule 1 v, 0 n, 3 d
France 2007 Poule 0 v, 1 n, 3 d
Nouvelle-Zélande 2011 Poule 1 v, 1 n, 2 d
Angleterre 2015 Poule 0 v, 0 n, 4 d
Japon 2019 Poule 0 v, 1 n, 3 d
Total 7 v, 3 n, 23 d

Légende : v = victoire ; n = match nul ; d = défaite.

Les stades des Canucks

Contrairement aux équipes nationales européennes, les Canucks, comme la Nouvelle-Zélande, l'Australie et l'Afrique du Sud, n'ont pas de stade privilégié pour les rencontres à domicile. Ils jouent dans la plupart des grands stades à travers tout le pays, en fonction des saisons et donc du climat.

Composition des Canucks

Groupe canadien

Les joueurs cités ci-dessous ont été sélectionnés par Kingsley Jones pour disputer Coupe du monde 2019[1]. Le , le troisième ligne Justin Blanchett déclare forfait en raison d'une blessure au bras, et est remplacé par le deuxième ligne Josh Larsen[2].

Le nombre de sélections et de points inscrits a été mis à jour le 17 septembre 2019.

Les avants

Nom Poste Naissance Sélections
(points marqués)
Club Année 1re
sélection
Eric Howard Talonneur (26 ans) 23 (0) Drapeau : États-Unis New Orleans Gold 2016
Benoît Piffero Talonneur (32 ans) 24 (0) Drapeau : France Blagnac rugby 2013
Andrew Quattrin Talonneur (23 ans) 3 (0) Drapeau : Canada Toronto Arrows 2019
Hubert Buydens Pilier (37 ans) 55 (0) Drapeau : États-Unis New Orleans Gold 2006
Jake Ilnicki Pilier (27 ans) 36 (0) Drapeau : États-Unis Seattle Seawolves 2013
Cole Keith Pilier (22 ans) 14 (0) Drapeau : Canada Toronto Arrows 2017
Djustice Sears-Duru Pilier (25 ans) 49 (15) Drapeau : États-Unis Seattle Seawolves 2013
Matt Tierney Pilier (23 ans) 20 (0) Drapeau : France Castres olympique 2016
Kyle Baillie 2e ligne (28 ans) 28 (15) Drapeau : États-Unis New Orleans Gold 2016
Conor Keys 2e ligne (23 ans) 16 (0) Libre 2017
Josh Larsen 2e ligne (25 ans) 12 (0) Drapeau : États-Unis New England Free Jacks 2017
Mike Sheppard 2e ligne (30 ans) 8 (5) Drapeau : Canada Toronto Arrows 2018
Justin Blanchet 3e ligne aile (26 ans) 6 (0) Drapeau : Angleterre Bedford Blues 2019
Matt Heaton 3e ligne aile (26 ans) 25 (0) Drapeau : États-Unis Rugby ATL 2016
Evan Olmstead 3e ligne aile (28 ans) 31 (15) Libre 2015
Lucas Rumball 3e ligne aile (24 ans) 32 (20) Drapeau : Canada Toronto Arrows 2016
Tyler Ardron (cap.) 3e ligne centre (28 ans) 34 (25) Drapeau : Nouvelle-Zélande Chiefs 2012
Luke Campbell 3e ligne centre (27 ans) 12 (20) Drapeau : Canada Toronto Arrows 2018

Les arrières

Nom Poste Naissance Sélections
(points marqués)
Club Année 1re
sélection
In
Phil Mack Demi de mêlée (34 ans) 57 (15) Drapeau : États-Unis Seattle Seawolves 2009
Jamie MacKenzie Demi de mêlée (30 ans) 19 (5) Drapeau : Canada Toronto Arrows 2010
Gordon McRorie Demi de mêlée (31 ans) 43 (283) Drapeau : Canada Calgary Hornets 2014
Shane O'Leary Demi d'ouverture (25 ans) 13 (43) Drapeau : Angleterre Nottingham RFC 2017
Pat Parfrey Demi d'ouverture (28 ans) 30 (30) Drapeau : Canada Toronto Arrows 2013
Nick Blevins 3/4 centre (30 ans) 62 (60) Drapeau : Canada Calgary Hornets 2009
Ciaran Hearn 3/4 centre (33 ans) 70 (63) Libre 2008
Ben LeSage 3/4 centre (23 ans) 15 (0) Drapeau : Canada Calgary Canucks 2016
Conor Trainor 3/4 centre (29 ans) 34 (40) Drapeau : France USO Nevers 2011
Jeff Hassler 3/4 aile (28 ans) 24 (35) Drapeau : États-Unis Seattle Seawolves 2012
Taylor Paris 3/4 aile (27 ans) 27 (90) Drapeau : France Castres olympique 2010
DTH van der Merwe 3/4 aile (33 ans) 58 (190) Drapeau : Écosse Glasgow Warriors 2006
Andrew Coe Arrière (23 ans) 11 (10) Drapeau : Canada Markham Irish 2017
Peter Nelson Arrière (27 ans) 4 (12) Libre 2019

Joueurs emblématiques

Article détaillé : Liste des sélectionnés en équipe du Canada de rugby à XV.

Bilan des matches

Le tableau suivant dresse le bilan des matchs contre tous les adversaires de l'équipe du Canada, il est mis à jour au 19 août 2013[3].

Adversaires Matches Victoires Défaites Nuls
Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud 2 0 2 0
Drapeau : Angleterre Angleterre 6 0 6 0
Drapeau : Angleterre Angleterre XV* 9 1 8 0
Drapeau : Angleterre Angleterre M23* 2 0 2 0
Drapeau : Argentine Argentine 9 3 6 0
Drapeau : Australie Australie 6 0 6 0
Flag of Barbados.svg Barbade 1 1 0 0
Barbarian fc.svg Barbarians 2 0 1 1
Drapeau : Belgique Belgique 1 1 0 0
Drapeau : Lions britanniques et irlandais Lions 1 0 1 0
Drapeau : Chili Chili 2 2 0 0
Drapeau : Écosse Écosse 4 1 3 0
Drapeau : Écosse Écosse XV* 1 1 0 0
Drapeau : Espagne Espagne 1 1 0 0
Drapeau : États-Unis États-Unis 50 37 12 1
Drapeau : Fidji Fidji 9 3 6 0
Drapeau : France France 8 1 7 0
Drapeau : France France XV* 2 0 2 0
Drapeau : Pays de Galles Pays de Galles 12 1 11 0
Drapeau : Pays de Galles Pays de Galles XV* 3 0 3 0
Drapeau : Pays de Galles Pays de Galles M23* 1 0 1 0
Drapeau : Géorgie Géorgie 3 2 1 0
Drapeau : Hong Kong Hong Kong 6 5 1 0
Drapeau : Irlande Irlande 6 0 5 1
Drapeau : Irlande Irlande XV* 1 0 1 0
Drapeau : Italie Italie 7 2 5 0
Drapeau : Japon Japon 22 8 13 2
Drapeau : Namibie Namibie 1 1 0 0
Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 5 0 5 0
Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande XV* 1 0 1 0
Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande Māori* 3 0 3 0
Drapeau : Portugal Portugal 3 3 0 0
Drapeau : Roumanie Roumanie 3 2 1 0
Drapeau : Russie Russie 3 3 0 0
Drapeau : Samoa Samoa 2 0 2 0
Drapeau : Tonga Tonga 5 3 2 0
Drapeau : Uruguay Uruguay 8 7 1 0
Total 213 91 117 5

* Le Canada a accordé des sélections internationales pour ces matches.

Notes et références

  1. « Coupe du monde : le Canada avec quatre « Français » », sur lequipe.fr, L'Équipe, .
  2. (en) « Josh Larsen replaces Blanchet on Canada roster », sur www.americasrugbynews.com, .
  3. (en) [1] Test matches / Result summary ESPNscrum.com

Annexes

Articles connexes

Liens externes