Stade olympique de Rome

Stade olympique de Rome
Stade olympique de Rome
Stadio Olimpico
L'Olimpico - panoramio.jpg
Le Stade Olympique en 2014.
UEFA 4/4 étoiles
Généralités
Adresse
Via Foro Italico
00194 Rome, Italie
Construction et ouverture
Ouverture
1937 (partiellement)
17 mai 1953
Architecte
Carlo Roccatelli et Annibale Vitellozzi (1953), Annibale Vitellozzi (1990)[1]
Rénovation
Utilisation
Clubs résidents
Propriétaire
Équipement
Surface
Pelouse naturelle
Capacité
72 698
Affluence record
Dimensions
105 × 68 m
Localisation
Coordonnées
41° 56′ 02″ N, 12° 27′ 17″ E
Géolocalisation sur la carte : Italie
(Voir situation sur carte : Italie)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : Latium
(Voir situation sur carte : Latium)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : Rome
(Voir situation sur carte : Rome)
Point carte.svg

Le stade olympique de Rome (en italien : stadio olimpico di Roma[2]) est un stade construit en 1953 au cœur du Foro Italico au Nord de Rome. Il a notamment accueilli les Jeux olympiques d'été de 1960 et fut le théâtre des finales des Championnats d'Europe de football de 1968 et 1980 remportés par l'Italie et l'Allemagne de l'Ouest respectivement, ainsi que celle du Mondial 1990, remporté par l'Allemagne de l'Ouest contre l'Argentine.

Cette enceinte qui compte désormais 72 698 places (72 145 + 553 places de la tribune de presse) est principalement utilisée par les deux grands clubs de football de la capitale italienne : la Lazio et l'AS Rome. Les deux clubs s'y retrouvent notamment deux fois par an lors du sulfureux Derby de Rome.

Histoire

Le stade est érigé au nord-ouest de la ville, dans une zone restée inondable jusque dans les années 1920. Le terrain est surélevé à cette période pour permettre aux militaires d'y pratiquer le tir. En 1928, l'architecte Enrico Del Debbio est chargé de transformer le lieu en complexe sportif avec un grand stade en son milieu. C'est le Stadio dei Cipressi (stade des cyprès) qui n'a rien du "grand stade" prévu au début du projet. Le régime fasciste a en effet décidé de doter le Stadio Nazionale del P.N.F., construit non loin de là, de toutes les attentions. De même, l'ensemble omnisports qui devait accompagner cette enceinte reste à l'état de projet.

Après la Seconde Guerre mondiale, le comité olympique italien qui administre l'enceinte, confie à l'architecte Annibale Vitellozzi la charge de bâtir sur ce très vaste terrain un nouveau stade de grande dimension. Cette enceinte est inaugurée le 17 mai 1953 à l'occasion d'un match de football opposant l'Italie et la Hongrie. Il prend le nom de Stadio Olimpico dès 1953, mais est parfois surnommé Stadio del Centomila (stade de 100 000 places) bien que sa capacité officielle oscille alors seulement entre 80 et 90 000 places. Le quartier du stade avait été rebaptisé Foro Italico dès la fin de la guerre.

L'enceinte est profondément rénovée entre 1987 et 1989 afin de permettre à l'Olimpico d'accueillir la finale de la Coupe du monde de football de 1990. Les tribunes du stade sont couvertes depuis cette période.

Compte tenu de la finale de la Ligue des champions 2009 affectée à Rome, le Stade olympique a subi un lifting intérieur (remplacement des sièges, normes de sécurité...) entre 2007 et 2008, ce qui a diminué la capacité à 72 698 sièges au lieu de 82 456 places précédemment.

En 2012, la Fédération italienne de rugby à XV organise les matchs du Tournoi des six nations dans l'enceinte du Stade olympique le temps de la rénovation du stade Flaminio qui accueille habituellement les rencontres du XV italien[3].

À la suite de problèmes rencontrés pour effectuer une mise aux normes et d'agrandissement de ce stade, la Fédération italienne de rugby décide que l'équipe nationale jouera ses matchs à domicile au Stade olympique et abandonne ses droits sur le stade Flaminio à la Fédération italienne de football.

Événements sportifs

Finales européennes des Coupes d'Europe des clubs

Date Match Résultat Compétition Affluence
25 mai 1977 FC Liverpool-Borussia Mönchengladbach 3-1 Finale de la Coupe des clubs champions européens 52 078
30 mai 1984 AS Rome-FC Liverpool 3-5 t.a.b. Finale de la Coupe des clubs champions européens 69 693
22 mai 1991 AS Rome-Inter Milan 0-1 Finale de la Coupe UEFA 70 901
22 mai 1996 Ajax Amsterdam-Juventus Turin 2-4 t.a.b. Finale de la Ligue des champions 67 000
27 mai 2009 FC Barcelone-Manchester United 2-0 Finale de la Ligue des champions 62 467

Finale de la Coupe Intercontinentale des Clubs

Date Match Résultat Compétition Affluence
28 novembre 1973 Independiente-Juventus Turin 1-0 Coupe intercontinentale 1973 22 489

Championnat d'Europe de football 2020

Quatre matchs de l'Euro 2020 ont lieu au Stade olympique de Rome.

Date Heure Équipe 1 Résultat Équipe 2 Tour Affluence
21 h Turquie 0 - 3 Italie 1er tour, groupe A 12 916
21 h Italie 3 - 0 Suisse 1er tour, groupe A 12 445
18 h Italie 1 - 0 Pays de Galles 1er tour, groupe A 11 541
21 h Ukraine 0 - 4 Angleterre Quart de finale 11 880

Concerts d’artistes internationaux

Date Interprète(s) Événement Affluence Notes
23 juillet 1991 Miles Davis Groupe Pat Metheny
8 juillet 1992 Elton John One Tour
5 juillet 1996 Santana 1996 Tour
7 juillet 1996 Tina Turner Wildest Dreams Tour
9 juillet 1996 Divers artistes Live Link Festival
10 juillet 1996
29 juin 1999 Backstreet Boys Into the Millennium Tour
7 juillet 2001 Sting Brand New Day Tour
23 juillet 2002 The Cure The Summer Festival Tour 2002 15 000
10 juin 2005 R.E.M. Around the Sun Tour
23 juillet 2005 U2 Vertigo Tour 67 002
16 juin 2006 Roger Waters The Dark Side of The Moon Life 13 906
17 juillet 2006 Depeche Mode Touring the Angel 40 000 Le concert a été enregistré pour le projet d’albums live du groupe Recording the Angel.
6 août 2006 Madonna Confession Tour 63 054
20 juin 2007 Iron Maiden A Matter of the Beast Tour
6 juillet 2007 The Rolling Stones A Bigger Bang 40 000
21 juillet 2007 George Michael 25 Live
6 septembre 2008 Madonna Sticky & Sweet Tour 57 690
16 juin 2009 Depeche Mode Tour of the Universe 44 070 Le concert a été enregistré pour le projet d’albums live du groupe Recording the Universe.
19 juillet 2009 Bruce Springsteen et le E Street Band Working on a Dream Tour 37 834
8 octobre 2010 U2 U2 360° Tour 75 847 La performance de Bad a été enregistrée pour l’album live du groupe U22: A 22 Track Live Collection de U2360°.
12 juin 2012 Madonna The MDNA Tour 36 658
28 juin 2012 Divers artistes soundRome 2012
6 juillet 2013 Muse The 2nd Law World Tour 60 963 Le concert a été filmé et enregistré pour le film de concert et l’album live live du groupe Live at Rome Olympic Stadium.
20 juillet 2013 Depeche Mode The Delta Machine Tour 56 007
28 juillet 2013 Roger Waters The Wall Live 50 848
25 juin 2017 Depeche Mode Global Spirit Tour 51 845
15 et 16 juillet 2017 U2 The Joshua Tree Tour 2017 117 924 La performance de « The Little Things That Give You Away » a été enregistrée pour l’album live du groupe Live Songs of iNNOCENCE + eXPERIENCE.
26 juin 2018 Pearl Jam Pearl Jam 2018 Tour 50 000
8 juillet 2018 Beyoncé Jay-Z On the Run II Tour 40 440
16 juin 2019 Ed Sheeran ÷ Tour 58 959
20 juillet 2019 Muse Simulation Theory World Tour
18 juillet 2023 Muse Will of The People

Revêtement

La piste d'athlétisme a été refaite plusieurs fois par la société Mondo contribuant à l'amélioration des records lors des championnats et des meetings du Golden Gala.

Galerie

Information Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références

  1. « World Stadiums - Stadium Design :  : Stadio Olimpico (Olympic Stadium) in Rome », sur worldstadiums.com (consulté le ).
  2. Ou Olimpico avec une majuscule initiale. En italien, les deux versions typographiques coexistent : une savante et « anglicisante » tend à mettre des majuscules à chaque mot ; la seconde qui est celle qui est préconisée par l'Union européenne pour l'italien se rapproche de l'usage français avec seulement les majuscules nécessaires.
  3. « L'Italie au stade Olympique », sur www.lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le )

Voir aussi

Articles connexes

Bibliographie

  • (en) Simon Inglis, The Football Grounds of Europe, Londres, Willow Books, 1990, p. 54-57