Championnat d'Europe de football 2020

UEFA Euro 2020
Description de l'image UEFA Euro 2020 logo.png.
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) UEFA
Édition 16e
Lieu(x) Drapeau : Angleterre Londres
Drapeau : Allemagne Munich
Drapeau : Azerbaïdjan Bakou
Drapeau : Danemark Copenhague
Drapeau : Écosse Glasgow
Drapeau : Espagne Séville
Drapeau : Hongrie Budapest
Drapeau : Italie Rome
Drapeau : Pays-Bas Amsterdam
Drapeau : Roumanie Bucarest
Drapeau : Russie Saint-Pétersbourg
Date
Participants 24 équipes
(55 en phase qualificative)
Matchs joués 51 matches
Site(s) 11 villes
Site web officiel UEFA Euro 2020

Palmarès
Tenant du titre Drapeau : Portugal Portugal
Buts 19 (moyenne : 2,72 buts/match) (en cours)
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau : Belgique Romelu Lukaku (2 buts) (en cours)

Navigation

Le Championnat d'Europe de football 2020, officiellement UEFA Euro 2020, est la seizième édition du Championnat d'Europe de football, compétition par équipes nationales masculines de football organisée par l'Union des associations européennes de football (UEFA). Il était préalablement programmé du 12 juin au 12 juillet 2020, mais, en raison de la pandémie de Covid-19 qui sévit en Europe, l'UEFA décide de le reporter d'un an, du 11 juin au 11 juillet 2021, son nom « UEFA Euro 2020 » restant toutefois inchangé.

Pour le soixantième anniversaire de la première édition du tournoi, la Coupe d'Europe des nations 1960, et pour la première fois de son histoire, il n'est pas organisé par un ou deux pays mais doit l'être aux quatre coins d'Europe, par les villes hôtes sélectionnées parmi 19 candidates le , soit dans 11 villes de 11 pays[Note 1], les demi-finales et la finale ayant lieu au stade de Wembley à Londres.

Désignation des villes organisatrices

Au , date limite initialement fixée par l'UEFA aux nations candidates pour soumettre une lettre d'intention, trois candidatures avaient été reçues :

Six autres candidatures, un temps envisagées, n'ont finalement pas été présentées :

Mais le , le comité exécutif de l'UEFA décide de faire jouer cette compétition dans des villes de toute l'Europe[1],[2], et non au sein d'un ou plusieurs pays organisateurs, suivant ainsi le souhait de son président Michel Platini. Il s'agit de célébrer les soixante ans de la première édition de la compétition (la Coupe d'Europe des nations 1960), d'éviter d'engager des dépenses pour les infrastructures (autoroutes, aéroports, stades, hôtels…) alors que la crise économique de 2008 n'est pas terminée[3] et de rappeler la relation historique de l'UEFA avec celle des villes d'Europe depuis la Coupe des villes de foires créée en 1954 et ancêtre de la Ligue Europa.

À la suite de cette annonce, les candidatures de pays devenues obsolètes, chaque pays d'Europe est invité à présenter une ville pour un des douze packages dits standards, constitué de trois matchs de groupes et un huitième ou un quart de finale, ou pour un package spécial, à savoir les deux demi-finales et la finale (il n'y a pas de match pour la troisième place).

Après avoir initialement proposé la ville de Lyon[4], la France décide de retirer sa candidature en 2014. En effet, le pays a déjà organisé l'édition précédente du Championnat en 2016. Le président de la Fédération française de football Noël Le Graët déclare vouloir laisser leurs chances à « d'autres villes et pays européens pour 2020 »[5].

Le , date limite pour la soumission des candidatures officielles, dix-neuf pays ont formellement déposé un dossier de candidature d’une ville chacun pour l’Euro 2020.

Le 19 septembre 2014, le président de l'UEFA annonce officiellement les 13 villes retenues. La fédération allemande s'est désistée de la candidature à la finale, en présentant celle pour l'Euro 2024. La fédération anglaise a démenti un accord, arguant qu'elle a le meilleur dossier et le plus grand stade. Munich reçoit néanmoins un package standard 1 (quart de finale). Bakou est plébiscitée alors que l'Azerbaïdjan était la dernière candidature sérieuse. Il restait 10 packages pour 12 candidatures, et Cardiff (21 points de vote) et Solna (Stockholm, 18 points de vote) sont les deux candidatures malheureuses.

Le 7 décembre 2017, l'UEFA retire Bruxelles de la liste des villes hôtes du fait des retards pris dans la conception du nouveau stade, l'Eurostadium, qui sera par la suite annulé. Ses quatre matchs sont rapatriés sur Londres. Bruxelles avait réclamé le match d'ouverture à titre symbolique, alors qu'Amsterdam a obtenu davantage de votes[6],[7].

Package Spécial (les 2 demi-finales et la finale, stade d'au moins 60 000 places)

Package Standard 1 (3 matchs de poules + un quart de finale, stade d'au moins 60 000 places)

Package Standard 2 (3 matchs de poules + un huitième de finale, stade d'au moins 30 000 places)

Report à 2021

Le , l'UEFA décide de reporter la compétition d'un an, en 2021, en raison de la pandémie de Covid-19[8], afin de permettre la fin des différentes compétitions de clubs alors suspendues dans toute l'Europe. Cela sera la première fois qu'un Euro se dispute une année impaire. Les dates sont provisoirement fixées du 11 juin au 11 juillet 2021. Le , elle précise toutefois que la compétition gardera le nom « UEFA Euro 2020 [9]». Le 17 février 2021, Israël qui possède une bonne gestion de la crise sanitaire, propose sa candidature à l’organisation intégrale de l’événement, afin qu’il puisse accueillir un large public[10]». Le 23 avril 2021, les villes de Bilbao et Dublin sont retirées officiellement de la liste des villes et elles n'accueilleront pas de matchs de l'Euro en raison de conditions sanitaires trop strictes pour garantir la présence du public à au moins 25 % comme le souhaitait l'UEFA. C'est Séville qui remplace Bilbao pour accueillir trois matchs du premier tour dans le groupe E (ceux de l'équipe d'Espagne) et un huitième de finale, Saint-Pétersbourg récupère quant à lui les trois autres matchs du groupe E et Londres recevra un deuxième huitième de finale[11].

Le 23 avril 2021, l'UEFA confirme que tous les matchs de l'Euro se dérouleront en présence de spectateurs mais avec des jauges adaptées aux conditions sanitaires[12],[13]. Ainsi, Budapest vise le 100 % de la capacité du stade, mais avec des conditions d'entrée strictes pour les spectateurs. Saint-Pétersbourg et Bakou ont confirmé des jauges de 50 %. Amsterdam, Bucarest, Copenhague, Glasgow, Rome et Séville accueilleront 25 % - 33 % de la capacité du stade. Londres a confirmé une capacité minimale de 25 % pour les trois premiers matches de groupe et le match de huitième de finale. Enfin, Munich annonce qu'il accueillera 14 000 spectateurs, ce qui correspond à environ 20 % de la capacité du stade.

Organisation

Déroulement de la compétition

Lors du 38e Congrès ordinaire de l'UEFA à Astana (Kazakhstan), les 54 associations membres ont unanimement adopté, au travers d'une résolution, l'instauration d'une nouvelle compétition internationale au sein de l'UEFA : la Ligue des nations de l'UEFA. Cette compétition, ayant pour but de remplacer les matchs amicaux internationaux souvent sans grands enjeux, et dont la première édition a lieu lors de la saison 2018-2019, répartit en quatre ligues, de quatre groupes chacune, les 55 équipes nationales membres de l'UEFA, en fonction de leur Coefficient UEFA. La Ligue des nations fait désormais partie des éliminatoires du championnat d'Europe, chacune des quatre ligues se voyant octroyer une place qualificative pour la phase finale. Des matches de barrage entre les équipes vainqueurs des quatre groupes d'une même ligue, programmés en mars de l'année de l'Euro, déterminent l'attribution de quatre des 24 places qualificatives.

Les vingt autres places sont attribuées à l'issue de la phase éliminatoire, qui commence en mars 2019 (et non pas en septembre 2018, directement après la Coupe du monde, comme lors des éditions précédentes), et prend fin en novembre 2019. Les dix vainqueurs des dix groupes de qualification (cinq groupes de cinq équipes et cinq groupes de six équipes), ainsi que leurs dix dauphins, se voient attribuer une place pour la phase finale de juin 2021.

Si l'un des vainqueurs de groupes de la Ligue des Nations s'est déjà qualifié pour la phase finale de l'Euro par le biais des éliminatoires, il sera remplacé par l'équipe suivante la mieux classée dans la même ligue. Dans le cas où, dans une ligue, il y aurait moins de quatre équipes non encore qualifiées pour l'Euro, les places en matches de barrage seront attribuées à l'équipe suivante la mieux classée dans la ligue inférieure.

En outre, ce nouveau format offrira donc aux équipes ayant un moins bon coefficient UEFA, la possibilité de participer à la compétition.

Lors du premier tour s'affronteront six groupes de quatre équipes. Les deux premières de chaque groupe seront qualifiées pour les huitièmes de finale, ainsi que les quatre meilleurs troisièmes.

Le système sera donc analogue aux coupes du monde qui s'étaient déroulées de 1986 à 1994, ainsi qu'à la précédente édition de l'Euro. Le tirage au sort des éliminatoires a eu lieu le à Dublin. Le tirage au sort de la phase finale a eu lieu le à Bucarest[14]. Le match d'ouverture a eu lieu le à Rome. La finale aura lieu le à Londres (Wembley).

Volontaires

Une nouvelle fois, les volontaires vont jouer un grand rôle dans l'organisation et le bon déroulement de l'Euro 2020.

Le processus d'inscription a été lancé au début de l'été 2019 dans les 12 villes hôtes[15].

Les onze villes hôtes et leur stade

Chaque ville accueille trois matchs de phase de groupes ainsi qu'au moins un match de phase à élimination directe :

  • Ville hôte d'un huitième de finale
  • Ville hôte d'un quart de finale
  • Ville hôte de deux huitièmes de finale, des demi-finales et de la finale
Drapeau : Angleterre Londres Drapeau : Allemagne Munich Drapeau : Italie Rome Drapeau : Azerbaïdjan Bakou
Stade de Wembley Allianz Arena Stadio Olimpico Stade olympique
51° 33′ 00″ N, 0° 16′ 30″ O 48° 13′ 08″ N, 11° 37′ 11″ E 41° 56′ 30″ N, 12° 27′ 17″ E 40° 25′ 47″ N, 49° 55′ 11″ E
Capacité : 90 000 Capacité : 67 598 Capacité : 73 000 Capacité : 68 700
Groupe D Groupe F Groupe A Groupe A
New Wembley Stadium and Arch from Olympic Way - geograph.org.uk - 2406320.jpg München - Allianz-Arena (Luftbild).jpg L'Olimpico - panoramio.jpg Baku Olympic Stadium panorama 1.JPG
Drapeau : Russie Saint-Pétersbourg
Europe blank laea location map

Légende :
Blue 00ffff pog.svg Groupe A
Pink pog.svg Groupe B
Pink-Red pog.svg Groupe B/E

Orange pog.svg Groupe C
Green pog.svg Groupe D
Red pog.svg Groupe E
Purple pog.svg Groupe F

Voir l’image vierge
Villes hôtes de l'Euro 2020
Drapeau : Roumanie Bucarest
Stade de Saint-Pétersbourg Arena Națională
59° 58′ 22″ N, 30° 13′ 13″ E 44° 26′ 14″ N, 26° 09′ 09″ E
Capacité : 69 500 Capacité : 55 600
Groupe B et E Groupe C
RUS-2016-Aerial-SPB-Krestovsky Stadium 01.jpg Stadionul National - National Arena 3.jpg
Drapeau : Pays-Bas Amsterdam Drapeau : Espagne Séville
Johan Cruyff Arena Stade La Cartuja
52° 18′ 51″ N, 4° 56′ 31″ E 37° 25′ 02″ N, 6° 00′ 16″ O
Capacité : 54 990 Capacité : 57 619
Groupe C Groupe E
Amsterdam Arena Roof Open.jpg Panoramio - V&A Dudush - Estadio Olímpico 57 619.jpg
Drapeau : Hongrie Budapest Drapeau : Écosse Glasgow Drapeau : Danemark Copenhague
Stade Ferenc-Puskás Hampden Park Parken Stadium
47° 29′ 33″ N, 19° 03′ 05″ E 55° 49′ 33″ N, 4° 15′ 07″ O 55° 42′ 08″ N, 12° 34′ 19″ E
Capacité : 67 889 (nouveau stade) Capacité : 52 063 Capacité : 38 065
Groupe F Groupe D Groupe B
Puskás Aréna 05.jpg 2012 Olympic Football - Honduras v Morroco.jpg DONG Cup finalen 2004 Parken.jpg

Billets

L'UEFA a annoncé que la demande de ticket a fait un bond de 200%, par rapport à l'Euro 2016. Ce ne sont pas moins de 28,3 millions de demandes qui ont été reçues par l'union, alors que seulement 2,5 millions de tickets sont disponibles. Deux matches partent favoris : la finale, évidemment, qui se déroulera à Wembley, mais également le match qui opposera la France et l'Allemagne à Munich[16].

Communication et produits dérivés

Logotype de l'Euro.

Le logo officiel de la compétition a été présenté le par l'UEFA.

Son design marqué par un pont en arche sur la partie inférieure est une représentation universelle de lien et d'unité. Le logo a été décliné en plusieurs version distinctes, incorporant un emblème ou monument de chaque ville hôte[17].

Slogan

Le slogan de la compétition, dévoilé par l'UEFA, est : « Live it. For real ». Ce slogan a été créé pour encourager les fans à se rendre au stade et dans les villes hôtes pour vivre la compétition[18].

Chanson officielle

L'artiste qui composera la chanson officielle a été dévoilé par l'UEFA le  : il s'agit du DJ néerlandais Martin Garrix[19].

Le titre s'intitule We Are The People et est réalisé en collaboration avec Bono & The Edge du groupe U2[20]. Le titre est dévoilé pour la première fois le [21]. À noter, que la cérémonie d'ouverture s'est tenue le 11 juin 2021 au Stadio Olimpico de Rome[22].

Mascottes

La mascotte est présentée le avant le match qualificatif Pays-Bas-Allemagne. Il se nomme Skillzy, un personnage inspiré de la culture du freestyle, du street football et du panna[23].

Ballon officiel de l'Euro.

Ballon

Adidas a présenté, le , le ballon officiel de la compétition baptisé Uniforia[24].

Le design du ballon est composé d'une base blanche avec un graphique noir effet « coup de pinceau » agrémenté par des touches de bleu, de jaune et de rose. Ce design commémore ainsi la notion de ponts qui se croisent, alliant frontières et diversité à travers une collision unique entre art et football. Les coordonnées GPS des 12 villes hôtes initiales figurent également sur le ballon à travers des motifs complexes.

Éliminatoires

  • Équipes qualifiées pour l’Euro 2020
  • Équipes éliminées
  • Le tirage au sort des éliminatoires a lieu le dimanche au Convention Centre de Dublin en Irlande. La phase de groupes débute le 21 mars 2019 et se conclut le 19 novembre. Les barrages seront disputés en mars 2020, le 26 et 27 pour les demi-finales, et le 30 et 31 pour les finales.

    Au total, 55 équipes vont se disputer 20 des 24 places qualificatives. Elles ont été réparties en cinq groupes de six et cinq groupes de cinq. Les 20 places qualificatives sont distribuées aux vainqueurs et deuxièmes de groupes, qui s'assurent donc directement une participation à la phase finale de la compétition.

    Composition des groupes

    • Sélection directement qualifiée.
    • Sélection qualifiée via les barrages.
    • Sélection éliminée aux barrages.
    • Sélection éliminée en phase éliminatoire.
    Composition des 10 groupes
    Groupe A Groupe B Groupe C Groupe D Groupe E Groupe F Groupe G Groupe H Groupe I Groupe J
    Drapeau : Angleterre Angleterre
    Drapeau : Tchéquie Tchéquie
    Drapeau : Ukraine Ukraine
    Drapeau : Portugal Portugal
    Drapeau : Allemagne Allemagne
    Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas
    Drapeau : Suisse Suisse
    Drapeau : Danemark Danemark
    Drapeau : Croatie Croatie
    Drapeau : Pays de Galles Pays de Galles
    Drapeau : Espagne Espagne
    Drapeau : Suède Suède
    Drapeau : Pologne Pologne
    Drapeau : Autriche Autriche
    Drapeau : France France
    Drapeau : Turquie Turquie
    Drapeau : Belgique Belgique
    Drapeau : Russie Russie
    Drapeau : Italie Italie
    Drapeau : Finlande Finlande
    Drapeau : République populaire de Hongrie Hongrie
    Drapeau : Slovaquie Slovaquie
    Drapeau : Macédoine du Nord Macédoine du Nord Drapeau : Écosse Écosse
    Drapeau : Kosovo Kosovo
    Drapeau : Bulgarie Bulgarie
    Drapeau : Serbie Serbie Drapeau : Irlande du Nord Irlande du Nord
    Drapeau : Biélorussie Biélorussie
    Drapeau : Irlande Irlande
    Drapeau : Géorgie Géorgie
    Drapeau : Roumanie Roumanie
    Drapeau : Norvège Norvège
    Drapeau : Israël Israël Drapeau : Islande Islande Drapeau : Bosnie-Herzégovine Bosnie-Herzégovine
    Drapeau : Monténégro Monténégro Drapeau : Luxembourg Luxembourg
    Drapeau : Lituanie Lituanie
    Drapeau : Estonie Estonie Drapeau : Gibraltar Gibraltar Drapeau : Azerbaïdjan Azerbaïdjan Drapeau : Îles Féroé Îles Féroé
    Drapeau : Malte Malte
    Drapeau : Slovénie Slovénie
    Drapeau : Lettonie Lettonie
    Drapeau : Albanie Albanie
    Drapeau : Andorre Andorre
    Drapeau : Moldavie Moldavie
    Drapeau : Chypre Chypre
    Drapeau : Kazakhstan Kazakhstan
    Drapeau : Saint-Marin Saint-Marin
    Drapeau : Grèce Grèce
    Drapeau : Arménie Arménie
    Drapeau : Liechtenstein Liechtenstein

    Barragistes

    À l'issue de la phase éliminatoire principale, 16 équipes sont repêchées pour disputer les barrages (quatre groupes de quatre).

    Les groupes de barrages

    Qualifiés

    Pour la première fois dans l'histoire du championnat d'Europe des Nations il n'y a pas de qualifié d'office pour la phase finale[Note 3]. 20 équipes (sur les 24 du tournoi final) se sont qualifiées à l'issue des éliminatoires de l'Euro 2020, soit les deux premiers de chacun des dix groupes de la phase éliminatoire. Les quatre dernières places seront attribuées lors des barrages pour lesquels sont repêchées les meilleures équipes (non-qualifiées pour l'Euro) de chacune des quatre ligues A, B, C et D de la Ligue des nations.

    Plusieurs équipes, bénéficieront de ce format de qualification. Ainsi, la Macédoine du Nord (première participation à l'Euro) et l'Écosse (dernière participation à l'Euro 1996), sont repêchés pour les barrages et gagnent leurs places à l'Euro. La Finlande finit deuxième derrière l'Italie, et participe à sa première compétition internationale.

    À l'inverse, l'Irlande, l'Irlande du Nord, la Roumanie et l'Islande, toutes présentes à l'édition précédente, échouent aux barrages. L'Islande, quart-de-finaliste en titre et qualifiée à la Coupe du Monde 2018, déçoit particulièrement. D'autre part, la Grèce est absente une nouvelle fois de l'Euro après avoir manqué les barrages en raison de son mauvais classement en Ligue des Nations (présente en Ligue C). Elle est la seule nation anciennement championne d'Europe absente de cette compétition.

    Pays Date de qualification Participations au tournoi final Meilleur résultat
    (en tournoi final uniquement)
    Dernière participation (résultat obtenu) Classement FIFA du 27 mai 2021 (avant la compétition)[25]
    Drapeau : Belgique Belgique
    Groupe I - 1re place
    +5,
    (1972, 1980, 1984, 2000, 2016)
    Médaille d'argent, Europe Finaliste (1)
    (1980)
    2016
    (1/4 de finaliste)
    1
    Drapeau : Italie Italie
    Groupe J - 1re place
    +9,
    (1968, 1980, 1988, 1996, 2000, 2004, 2008, 2012, 2016)
    Médaille d'or, Europe Vainqueur (1)
    (1968)
    2016
    (1/4 de finaliste)
    7
    Drapeau : Russie Russie
    Groupe I - 2e place
    +5,[Note 4]
    (1996, 2004, 2008, 2012, 2016)
    1/2 finaliste (1)
    (2008)
    2016
    (Premier tour)
    38
    Drapeau : Pologne Pologne
    Groupe G - 1re place
    +3,
    (2008, 2012, 2016)
    1/4 de finaliste (1)
    (2016)
    2016
    (1/4 de finaliste)
    21
    Drapeau : Ukraine Ukraine
    Groupe B - 1re place
    +2,[Note 4]
    (2012, 2016)
    Premier tour (2)
    (2012, 2016)
    2016
    (Premier tour)
    24
    Drapeau : Espagne Espagne
    Groupe F - 1re place
    +10,
    (1964,1980,1984, 1988, 1996, 2000, 2004, 2008, 2012, 2016)
    Médaille d'or, Europe Vainqueur (3)
    (1964, 2008, 2012)
    2016
    (1/8 de finaliste)
    6
    Drapeau : France France
    Groupe H - 1re place
    +9,
    (1960, 1984, 1992, 1996, 2000, 2004, 2008, 2012, 2016)
    Médaille d'or, Europe Vainqueur (2)
    (1984, 2000)
    2016
    (Finaliste Médaille d'argent, Europe)
    2
    Drapeau : Turquie Turquie
    Groupe H - 2e place
    +4,
    (1996, 2000, 2008, 2016)
    1/2 finaliste (1)
    (2008)
    2016
    (Premier tour)
    29
    Drapeau : Angleterre Angleterre
    Groupe A - 1re place
    +9,
    (1968,1980, 1988, 1992, 1996, 2000, 2004, 2012, 2016)
    1/2 finaliste (2)
    (1968, 1996)
    2016
    (1/8 de finaliste)
    4
    Drapeau : Tchéquie Tchéquie
    Groupe A - 2e place
    +6,[Note 5]
    (1996, 2000, 2004, 2008, 2012, 2016)
    Médaille d'argent, Europe Finaliste (1)
    (1996)
    2016
    (Premier tour)
    40
    Drapeau : Finlande Finlande
    Groupe J - 2e place
    +0,
    (Première apparition)
    - - 54
    Drapeau : Suède Suède
    Groupe F - 2e place
    +6,
    (1992, 2000, 2004, 2008, 2012, 2016)
    1/2 finaliste (1)
    (1992)
    2016
    (Premier tour)
    18
    Drapeau : Allemagne Allemagne
    Groupe C - 1re place
    +12,
    (1972,1976,1980, 1984, 1988, 1992, 1996, 2000, 2004, 2008, 2012, 2016)
    Médaille d'or, Europe Vainqueur (3)
    (1972, 1980, 1996)
    2016
    (1/2 finaliste)
    12
    Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas
    Groupe C - 2e place
    +9,
    (1976,1980, 1988, 1992, 1996, 2000, 2004, 2008, 2012)
    Médaille d'or, Europe Vainqueur (1)
    (1988)
    2012
    (Premier tour)
    16
    Drapeau : Croatie Croatie
    Groupe E - 1re place
    +5,
    (1996, 2004, 2008, 2012, 2016)
    1/4 de finaliste (2)
    (1996, 2008)
    2016
    (1/8 de finaliste)
    14
    Drapeau : Autriche Autriche
    Groupe G - 2e place
    +2,
    (2008, 2016)
    Premier tour (2)
    (2008, 2016)
    2016
    (Premier tour)
    23
    Drapeau : Portugal Portugal
    Groupe B - 2e place
    +7,
    (1984, 1996, 2000, 2004, 2008, 2012, 2016)
    Médaille d'or, Europe Vainqueur (1)
    (2016)
    2016
    (Vainqueur Médaille d'or, Europe)
    5
    Drapeau : Suisse Suisse
    Groupe D - 1re place
    +4,
    (1996, 2004, 2008, 2016)
    1/8 finaliste (1)
    (2016)
    2016
    (1/8 de finaliste)
    13
    Drapeau : Danemark Danemark
    Groupe D - 2e place
    +8,
    (1964, 1984, 1988, 1992, 1996, 2000, 2004, 2012)
    Médaille d'or, Europe Vainqueur (1)
    (1992)
    2012
    (Premier tour)
    10
    Drapeau : Pays de Galles Pays de Galles
    Groupe E - 2e place
    +1,
    (2016)
    1/2 finaliste (1)
    (2016)
    2016
    (1/2 finaliste)
    17
    Drapeau : République populaire de Hongrie Hongrie
    Barrages de la Ligue A
    +3,
    (1964, 1972, 2016)
    1/2 finaliste (2)
    (1964, 1972)
    2016
    (1/8 finaliste)
    37
    Drapeau : Slovaquie Slovaquie
    Barrages de la Ligue B
    +1,[Note 5]
    (2016)
    1/8 finaliste (1)
    (2016)
    2016
    (1/8 finaliste)
    36
    Drapeau : Écosse Écosse
    Barrages de la Ligue C
    +2,
    (1992, 1996)
    Premier tour (2)
    (1992, 1996)
    1996
    (Premier tour)
    44
    Drapeau : Macédoine du Nord Macédoine du Nord
    Barrages de la Ligue D
    +0,
    Première apparition (en tant que nation indépendante)
    - - 62

    Non-qualifiés de l'édition 2016 :

    Pays hôtes non-qualifiés :

    Camps de base

    Camps de base des équipes de l'Euro 2020[26].
    Équipe Camp de base
    Drapeau : Allemagne Allemagne Drapeau : Allemagne Herzogenaurach
    Drapeau : Angleterre Angleterre Drapeau : Angleterre Burton upon Trent
    Drapeau : Autriche Autriche Drapeau : Autriche Seefeld in Tirol
    Drapeau : Belgique Belgique Drapeau : Belgique Tubize
    Drapeau : Croatie Croatie Drapeau : Croatie Rovinj
    Drapeau : Danemark Danemark Drapeau : Danemark Elseneur
    Drapeau : Écosse Écosse Drapeau : Angleterre Middlesbrough
    Drapeau : Espagne Espagne Drapeau : Espagne Las Rozas de Madrid
    Drapeau : France France Drapeau : France Clairefontaine-en-Yvelines
    Drapeau : Finlande Finlande Drapeau : Russie Repino
    Drapeau : Hongrie Hongrie Drapeau : Hongrie Budapest
    Drapeau : Italie Italie Drapeau : Italie Florence
    Drapeau : Macédoine du Nord Macédoine du Nord Drapeau : Roumanie Bucarest
    Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas Drapeau : Pays-Bas Zeist
    Drapeau : Pays de Galles Pays de Galles Drapeau : Azerbaïdjan Bakou (phase de groupes)
    Drapeau : Pays de Galles Vale of Glamorgan (phase à élimination directe)
    Drapeau : Pologne Pologne Drapeau : Pologne Sopot
    Drapeau : Portugal Portugal Drapeau : Hongrie Budapest
    Drapeau : Russie Russie Drapeau : Russie Khimki
    Drapeau : Slovaquie Slovaquie Drapeau : Russie Saint-Pétersbourg
    Drapeau : Suède Suède Drapeau : Irlande Maynooth
    Drapeau : Suisse Suisse Drapeau : Azerbaïdjan Bakou
    Drapeau : Italie Rome
    Drapeau : Tchéquie Tchéquie Drapeau : Tchéquie Prague
    Drapeau : Turquie Turquie Drapeau : Azerbaïdjan Bakou
    Drapeau : Ukraine Ukraine Drapeau : Roumanie Bucarest

    Effectifs des équipes

    Le , l'UEFA a annoncé, compte tenu de la situation sanitaire actuelle liée à la pandémie de Covid-19, que les effectifs de joueurs sont portés à 26 joueurs (au lieu de 23 habituellement). Cependant, seuls 23 joueurs au maximum pourront être inscrits sur la feuille de match pour chaque rencontre (conformément à la Loi 3 des Lois du Jeu de l’IFAB, qui autorise au maximum 12 remplaçants pour les matches des équipes nationales A), dont trois gardiens. Après la soumission de la liste de joueurs, le 1er juin 2021, le règlement actuel autorise un nombre illimité de remplacements en cas de blessure ou de maladie grave avant le premier match, sous réserve de la présentation d’un certificat médical. À des fins de clarté, les joueurs testés positifs au Covid-19 ou qui ont été déclarés « cas contact » de personnes testées positives – et doivent donc être mis en quarantaine – sur décision des autorités compétentes sont considérés comme des cas de maladie grave et peuvent donc être remplacés avant le premier match, sous réserve de l’approbation de l’Administration de l’UEFA. Les nouvelles dispositions autoriseront aussi le remplacement des gardiens avant chaque match du tournoi en cas d’incapacité physique, même si un ou deux gardiens de la liste de joueurs sont encore disponibles. Afin de garantir l’intégrité de la compétition, un joueur qui a été remplacé sur la liste de joueurs ne pourra plus y figurer[27].

    Les arbitres

    Le , l'UEFA a désigné les dix-neuf arbitres centraux qui vont officier lors du championnat d'Europe 2020. Pour la deuxième fois de l'histoire après l'édition 2000, un arbitre non-européen, l'argentin Fernando Rapallini est sélectionné comme arbitre lors d'un championnat d'Europe. Deux nouveautés apparaissent également dans cette liste. La première est la présence d'arbitres vidéo et la deuxième est la présence pour la première fois d'une femme, Stéphanie Frappart en tant qu'arbitre de réserve.

    Arbitres de terrain
    Arbitres Arbitres assistants
    Drapeau : Allemagne Felix Brych Drapeau : Allemagne Mark Borsch
    Drapeau : Allemagne Stefan Lupp
    Drapeau : Turquie Cüneyt Çakır Drapeau : Turquie Bahattin Duran
    Drapeau : Turquie Tarik Ongun
    Drapeau : Espagne Carlos del Cerro Grande Drapeau : Espagne Juan Carlos Yuste Jiménez
    Drapeau : Espagne Roberto Alonso Fernández
    Drapeau : Suède Andreas Ekberg Drapeau : Suède Mehmet Culum
    Drapeau : Suède Stefan Hallberg
    Drapeau : Israël Orel Grinfeld  Drapeau : Israël Roy Hassan
    Drapeau : Israël Idan Yarkoni
    Drapeau : Roumanie Ovidiu Hațegan Drapeau : Roumanie Sebastian Gheorghe
    Drapeau : Roumanie Radu Ghinguleac
    Drapeau : Russie Sergei Karasev Drapeau : Russie Igor Demeshko
    Drapeau : Russie Maksim Gavrilin
    Drapeau : Roumanie István Kovács  Drapeau : Roumanie Vasile Marinescu
    Drapeau : Roumanie Mihai Artene
    Drapeau : Pays-Bas Björn Kuipers Drapeau : Pays-Bas Serder van Roekel
    Drapeau : Pays-Bas Erwin Zeinstra
    Drapeau : Pays-Bas Danny Makkelie Drapeau : Pays-Bas Hessel Steegstra
    Drapeau : Pays-Bas Jan de Vries
    Drapeau : Espagne Antonio Mateu Lahoz Drapeau : Espagne Pau Cebrián Devis
    Drapeau : Espagne Roberto Díaz Pérez del Palomar
    Drapeau : Angleterre Michael Oliver  Drapeau : Angleterre Stuart Burt
    Drapeau : Angleterre Simon Peter Bennett
    Drapeau : Italie Daniele Orsato Drapeau : Italie Alessandro Giallatini
    Drapeau : Italie Fabiano Preti
    Drapeau : Argentine Fernando Rapallini  Drapeau : Argentine Juan Pablo Bellati
    Drapeau : Argentine Diego Bonfá
    Drapeau : Allemagne Daniel Siebert  Drapeau : Allemagne Jan Seidel
    Drapeau : Allemagne Rafael Foltyn
    Drapeau : Portugal Artur Soares Dias Drapeau : Portugal Rui Licino Barbosa Tavares
    Drapeau : Portugal Paulo Alexandre Santos Soares
    Drapeau : Angleterre Anthony Taylor Drapeau : Angleterre Gary Beswick
    Drapeau : Angleterre Adam Nunn
    Drapeau : France Clément Turpin Drapeau : France Nicolas Danos
    Drapeau : France Cyril Gringore
    Drapeau : Slovénie Slavko Vinčić  Drapeau : Slovénie Tomaž Klančnik
    Drapeau : Slovénie Andraž Kovačič
    Arbitres vidéo
    Arbitres VAR Arbitres VAR pour hors-jeu
    Drapeau : Allemagne Bastian Dankert 
    Drapeau : Allemagne Christian Dingert 
    Drapeau : Allemagne Marco Fritz 
    Drapeau : Allemagne Christian Gittelmann
    Drapeau : Angleterre Stuart Attwell 
    Drapeau : Angleterre Christopher Kavanagh 
    Drapeau : Angleterre Lee Betts
    Drapeau : Espagne Alejandro Hernández Hernández 
    Drapeau : Espagne Juan Martínez Munuera 
    Drapeau : Espagne José María Sánchez Martínez 
    Drapeau : Espagne Íñigo Prieto
    Drapeau : France Jérôme Brisard 
    Drapeau : France François Letexier
    Drapeau : France Benjamin Pagès
    Drapeau : Italie Marco Di Bello 
    Drapeau : Italie Massimiliano Irrati 
    Drapeau : Italie Paolo Valeri 
    Drapeau : Italie Filippo Meli
    Drapeau : Pays-Bas Kevin Blom
    Drapeau : Pays-Bas Pol van Boekel 
    Drapeau : Pologne Paweł Gil
    Drapeau : Portugal João Pinheiro 
    Arbitres de réserve
    Arbitres de réserve Arbitres assistants de réserve
    Drapeau : Pologne Bartosz Frankowski  Drapeau : Pologne Marcin Boniek
    Drapeau : France Stéphanie Frappart Drapeau : France Mikaël Berchebru
    Drapeau : Serbie Srđan Jovanović  Drapeau : Serbie Uroš Stojković
    Drapeau : Bulgarie Georgi Kabakov  Drapeau : Bulgarie Martin Margaritov
    Drapeau : Italie Davide Massa  Drapeau : Italie Stefano Alassio
    Drapeau : Suisse Sandro Schärer  Drapeau : Suisse Stéphane De Almeida

    Calendrier des rencontres

    Calendrier des rencontres par groupe et par tour
    Dates 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 1er 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11
    juin juillet
    Groupe A 1 1 2 2
    Groupe B 2 1 1 2
    Groupe C 2 2 2
    Groupe D 1 1 2 2
    Groupe E 2 1 1 2
    Groupe F 2 2 2
    Huitièmes de finale 2 2 2 2
    Quarts de finale 2 2
    Demi-finales 1 1
    Finale 1
    • Nombre de matchs disputés par journée

    Phase de groupes

    Tirage au sort

    Le tirage au sort de la phase finale de l'Euro 2020 a eu lieu le 30 novembre 2019 à Bucarest[29].

    • Les équipes seront placées dans les chapeaux en fonction du classement général des qualifications européennes sur la base de leurs résultats aux éliminatoires de l'UEFA Euro 2020.
    • Chaque pays hôte qualifié sera garanti de jouer deux matches de phase de groupes à domicile.
    • Si deux équipes hôtes se qualifient directement pour le tournoi final et se retrouvent dans le même groupe, un tirage au sort décidera quelle équipe accueillera leur confrontation.
    Composition des chapeaux à l'issue des éliminatoires[30]
    Chapeau 1 Chapeau 2 Chapeau 3 Chapeau 4
    Drapeau : Belgique Belgique Drapeau : France France Drapeau : Portugal Portugal Drapeau : Pays de Galles Pays de Galles
    Drapeau : Italie ItalieH Drapeau : Pologne Pologne Drapeau : Turquie Turquie Drapeau : Finlande Finlande
    Drapeau : Angleterre AngleterreH Drapeau : Suisse Suisse Drapeau : Danemark DanemarkH Drapeau : République populaire de Hongrie HongrieH
    Drapeau : Allemagne AllemagneH Drapeau : Croatie Croatie Drapeau : Autriche Autriche Drapeau : Slovaquie Slovaquie
    Drapeau : Espagne EspagneH Drapeau : Pays-Bas Pays-BasH Drapeau : Suède Suède Drapeau : Écosse ÉcosseH
    Drapeau : Ukraine Ukraine Drapeau : Russie RussieH Drapeau : Tchéquie Tchéquie Drapeau : Macédoine du Nord Macédoine du Nord
    Composition des six groupes pour le premier tour
    Groupe A Groupe B Groupe C Groupe D Groupe E Groupe F
    Drapeau : Turquie Turquie Drapeau : Danemark Danemark Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas Drapeau : Angleterre Angleterre Drapeau : Espagne Espagne Drapeau : République populaire de Hongrie Hongrie
    Drapeau : Italie Italie Drapeau : Finlande Finlande Drapeau : Ukraine Ukraine Drapeau : Croatie Croatie Drapeau : Suède Suède Drapeau : Portugal Portugal
    Drapeau : Pays de Galles Pays de Galles Drapeau : Belgique Belgique Drapeau : Autriche Autriche Drapeau : Écosse Écosse Drapeau : Pologne Pologne Drapeau : France France
    Drapeau : Suisse Suisse Drapeau : Russie Russie Drapeau : Macédoine du Nord Macédoine du Nord Drapeau : Tchéquie Tchéquie Drapeau : Slovaquie Slovaquie Drapeau : Allemagne Allemagne

    Critères de départage

    Si deux équipes ou plus sont à égalité aux points à la fin des matches de groupe, les critères de départage suivants sont appliqués :

    1. Plus grand nombre de points obtenus dans les matches de groupe disputés entre les équipes concernées ;
    2. Meilleure différence de buts dans les matches de groupe disputés entre les équipes concernées ;
    3. Plus grand nombre de buts marqués dans les matches de groupe disputés entre les équipes concernées ;
    4. Si, après l’application des critères 1, 2 et 3 plusieurs équipes sont toujours à égalité, les critères 1, 2 et 3 sont à nouveau appliqués exclusivement aux matches entre les équipes restantes afin de déterminer leur classement final. Si cette procédure ne donne pas de résultat, les critères 5 à 10 s’appliquent dans l'ordre indiqué aux équipes encore à égalité ;
    5. Meilleure différence de buts générale ;
    6. Plus grand nombre de buts marqués ;
    7. Plus grand nombre de victoires ;
    8. Si seulement deux équipes ont le même nombre de points, ainsi que le même nombre de buts marqués et concédés, et que leur confrontation lors du dernier match de la phase de groupes se termine par un match nul, leur classement est déterminé par une séance de tirs au but (ce critère n'est pas utilisé si plus de deux équipes ont le même nombre de points) ;
    9. Classement des points disciplinaires dans tous les matches du groupe (-1 point pour un carton jaune, -3 points pour deux cartons jaunes menant à un carton rouge, -3 points pour un carton rouge direct, -4 points pour un carton jaune suivi d'un carton rouge direct) ;
    10. Position dans le classement général des qualifications européennes.

    Groupe A (Rome et Bakou)

    Au début de la compétition, l'Italie fait figure de grande favorite du groupe A. L'équipe nationale italienne possède l'avantage de disputer ses trois matchs de poule à domicile au Stade Olimpico de Rome[31].

    La Squadra azzurra démarre fort en s'imposant facilement 3-0 face à la Turquie dans un match où les Italiens se montrent supérieurs à leur adversaire que ce soit techniquement, tactiquement ou collectivement[32]. Dans l’autre match, la Suisse et le Pays de Galles se séparent sur un match nul 1-1. Après avoir été globalement dominés en première période et avoir concédé l’ouverture du score, les Gallois arrachent l’égalisation en fin de match en profitant d'un moment de relâchement des Suisses[33].

    Classement du Groupe A
      Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
    1 Drapeau : Italie Italie 3 1 1 0 0 3 0 +3
    2 Drapeau : Pays de Galles Pays de Galles 1 1 0 1 0 1 1 0
    3 Drapeau : Suisse Suisse 1 1 0 1 0 1 1 0
    4 Drapeau : Turquie Turquie 0 1 0 0 1 0 3 -3



    Match 1 (match d'ouverture) Turquie Drapeau : Turquie 00 - 30 Drapeau : Italie Italie Stadio Olimpico, Rome

    21h00 CEST
    (0 - 0) But inscrit après 53 minutes 53e (csc) Demiral (Berardi Passe décisive)
    But inscrit après 66 minutes 66e Immobile (Spinazzola Passe décisive)
    But inscrit après 79 minutes 79e Insigne (Immobile Passe décisive)
    Spectateurs : 12 916
    Arbitrage : Drapeau : Pays-Bas Danny Makkelie
    Arbitre vidéo : Drapeau : Pays-Bas Kevin Blom
    Rapport

    Match 2 Pays de Galles Drapeau : Pays de Galles 01 - 10 Drapeau : Suisse Suisse Stade olympique, Bakou

    15h00 CEST
    (Passe décisive Morrell) Moore But inscrit après 74 minutes 74e (0 - 0) But inscrit après 49 minutes 49e Embolo (Shaqiri Passe décisive) Spectateurs : 8 782
    Arbitrage : Drapeau : France Clément Turpin
    Arbitre vidéo : Drapeau : France François Letexier
    Rapport

    Match 13 Turquie Drapeau : Turquie 0 - 0 Drapeau : Pays de Galles Pays de Galles Stade olympique, Bakou

    18h00 CEST
    Arbitrage : Drapeau : Inconnu
    Arbitre vidéo : Drapeau : Inconnu

    Match 14 Italie Drapeau : Italie 0 - 0 Drapeau : Suisse Suisse Stadio Olimpico, Rome

    21h00 CEST
    Arbitrage : Drapeau : Inconnu
    Arbitre vidéo : Drapeau : Inconnu

    Match 25 Suisse Drapeau : Suisse 0 - 0 Drapeau : Turquie Turquie Stade olympique, Bakou

    18h00 CEST
    Arbitrage : Drapeau : Inconnu
    Arbitre vidéo : Drapeau : Inconnu

    Match 26 Italie Drapeau : Italie 0 - 0 Drapeau : Pays de Galles Pays de Galles Stadio Olimpico, Rome

    18h00 CEST
    Arbitrage : Drapeau : Inconnu
    Arbitre vidéo : Drapeau : Inconnu

    Groupe B (Saint-Pétersbourg et Copenhague)

    Au début de la compétition, la Belgique fait figure de grande favorite du groupe B. Après avoir terminé à la troisième place lors de la Coupe du monde en 2018, les Belges font partie des prétendants au titre de champion d'Europe[34].

    La Finlande, elle, participe pour la première fois de son histoire au Championnat d'Europe et fait office de petit poucet[34].

    Lors du premier match, les Belges battent facilement la Russie sur le score de 3-0, avec notamment un doublé de l'attaquant Romelu Lukaku[35]. De son côté, la Finlande réussit l'exploit de battre le Danemark grâce à un but en seconde période de Joel Pohjanpalo. La rencontre est cependant interrompue pendant plus d'une heure à la suite de l’évacuation du milieu danois Christian Eriksen, victime d’un malaise cardiaque, et qui est transféré à l'hôpital[36].

    Classement du Groupe B
      Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
    1 Drapeau : Belgique Belgique 3 1 1 0 0 3 0 +3
    2 Drapeau : Finlande Finlande 3 1 1 0 0 1 0 +1
    3 Drapeau : Danemark Danemark 0 1 0 0 1 0 1 -1
    4 Drapeau : Russie Russie 0 1 0 0 1 0 3 -3

    Match 3 Danemark Drapeau : Danemark 0 - 1 Drapeau : Finlande Finlande Parken Stadium, Copenhague

    18h00[Note 6] CEST
    (0 - 0) But inscrit après 60 minutes 60e Pohjanpalo (Uronen Passe décisive) Spectateurs : 15 200
    Arbitrage : Drapeau : Angleterre Anthony Taylor
    Arbitre vidéo : Drapeau : Angleterre Stuart Attwell
    Rapport

    Match 4 Belgique Drapeau : Belgique 3 - 0 Drapeau : Russie Russie Stade Krestovski, Saint-Pétersbourg

    21h00 CEST
    (Passe décisive Mertens) Lukaku But inscrit après 10 minutes 10e
    Meunier But inscrit après 34 minutes 34e
    (Passe décisive Meunier) Lukaku But inscrit après 88 minutes 88e
    (2 - 0) Spectateurs : 26 264
    Arbitrage : Drapeau : Espagne Antonio Mateu Lahoz
    Arbitre vidéo : Drapeau : Espagne Alejandro Hernández Hernández
    Rapport

    Match 15 Finlande Drapeau : Finlande 0 - 0 Drapeau : Russie Russie Stade Krestovski, Saint-Pétersbourg

    15h00 CEST
    Arbitrage : Drapeau : Inconnu
    Arbitre vidéo : Drapeau : Inconnu

    Match 16 Danemark Drapeau : Danemark 0 - 0 Drapeau : Belgique Belgique Parken Stadium, Copenhague

    18h00 CEST
    Arbitrage : Drapeau : Inconnu
    Arbitre vidéo : Drapeau : Inconnu

    Match 27 Russie Drapeau : Russie 0 - 0 Drapeau : Danemark Danemark Parken Stadium, Copenhague

    21h00 CEST
    Arbitrage : Drapeau : Inconnu
    Arbitre vidéo : Drapeau : Inconnu

    Match 28 Finlande Drapeau : Finlande 0 - 0 Drapeau : Belgique Belgique Stade Krestovski, Saint-Pétersbourg

    21h00 CEST
    Arbitrage : Drapeau : Inconnu
    Arbitre vidéo : Drapeau : Inconnu

    Groupe C (Amsterdam et Bucarest)

    Au début de la compétition, les Pays-Bas font office de favoris du groupe C. Les Néerlandais ont l'avantage de jouer leurs trois matchs de poule à domicile à Amsterdam[38].

    La Macédoine du Nord, elle, participe à sa première compétition internationale et fait office de petit poucet[38].

    Lors du premier match du groupe, la Macédoine du Nord tient pendant longtemps la dragée haute aux Autrichiens mais doit finalement s'incliner 3-1 après avoir encaissé deux buts dans le dernier quart d'heure. L'Autriche remporte ainsi la première victoire de son histoire dans cette compétition et son premier match dans une grande compétition depuis 31 ans[39].

    De leur côté, les Pays-Bas battent difficilement l'Ukraine sur le score de 3-2 au terme d'un match riche en rebondissements. Après une première période cadenassée, les Pays-Bas enflamment le match en seconde période en marquant deux buts en quelques minutes par Georginio Wijnaldum et Wout Weghorst mais les Ukrainiens reviennent à 2-2 grâce à Andriy Yarmolenko et Roman Yaremchuk avant que Denzel Dumfries n'offre la victoire aux Néerlandais[40].

    Classement du Groupe C
      Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
    1 Drapeau : Autriche Autriche 3 1 1 0 0 3 1 +2
    2 Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas 3 1 1 0 0 3 2 +1
    3 Drapeau : Ukraine Ukraine 0 1 0 0 1 2 3 -1
    4 Drapeau : Macédoine du Nord Macédoine du Nord 0 1 0 0 1 1 3 -2

    Match 6 Autriche Drapeau : Autriche 3 - 1 Drapeau : Macédoine du Nord Macédoine du Nord Arena Națională, Bucarest

    18h00 CEST
    (Passe décisive Sabitzer) Lainer But inscrit après 18 minutes 18e
    (Passe décisive Alaba) Gregoritsch But inscrit après 78 minutes 78e
    (Passe décisive Laimer) Arnautović But inscrit après 89 minutes 89e
    (1 - 1) But inscrit après 28 minutes 28e Pandev Spectateurs : 9 082
    Arbitrage : Drapeau : Suède Andreas Ekberg
    Arbitre vidéo : Drapeau : Allemagne Bastian Dankert
    Rapport

    Match 7 Pays-Bas Drapeau : Pays-Bas 3 - 2 Drapeau : Ukraine Ukraine Johan Cruyff Arena, Amsterdam

    21h00 CEST
    Wijnaldum But inscrit après 52 minutes 52e
    Weghorst But inscrit après 58 minutes 58e
    (Passe décisive Aké) Dumfries But inscrit après 85 minutes 85e
    (0 - 0) But inscrit après 75 minutes 75e Yarmolenko (Yaremchuk Passe décisive)
    But inscrit après 79 minutes 79e Yaremchuk (Malinovskyi Passe décisive)
    Spectateurs : 15 837
    Arbitrage : Drapeau : Allemagne Felix Brych
    Arbitre vidéo : Drapeau : Allemagne Marco Fritz
    Rapport

    Match 17 Pays-Bas Drapeau : Pays-Bas - Drapeau : Autriche Autriche Johan Cruyff Arena, Amsterdam

    21h00 CEST
    Arbitrage : Drapeau : Inconnu
    Arbitre vidéo : Drapeau : Inconnu

    Match 18 Ukraine Drapeau : Ukraine - Drapeau : Macédoine du Nord Macédoine du Nord Arena Națională, Bucarest

    15h00 CEST
    Arbitrage : Drapeau : Inconnu
    Arbitre vidéo : Drapeau : Inconnu

    Match 29 Macédoine du Nord Drapeau : Macédoine du Nord - Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas Johan Cruyff Arena, Amsterdam

    18h00 CEST
    Arbitrage : Drapeau : Inconnu
    Arbitre vidéo : Drapeau : Inconnu

    Match 30 Ukraine Drapeau : Ukraine - Drapeau : Autriche Autriche Arena Națională, Bucarest

    18h00 CEST
    Arbitrage : Drapeau : Inconnu
    Arbitre vidéo : Drapeau : Inconnu

    Groupe D (Londres et Glasgow)

    Au début de la compétition, la Croatie, vice-championne du monde, et l'Angleterre, demi-finaliste de la Coupe du Monde en 2018, font office de favorites du groupe D. Les Anglais ont l'avantage de jouer leurs trois matchs de poule à domicile à Londres et ont l'ambition d'atteindre au moins les demi-finales[41].

    L'Ecosse, elle, participe à nouveau au Championnat d'Europe, 25 ans après sa dernière participation lors du Championnat d'Europe 1996[41]. Son équipe a l'avantage de jouer deux matchs de poule à domicile, dans le stade Hampden Park de Glasgow.

    Lors du premier match, l’Angleterre bat la Croatie 1-0 grâce à un but de Raheem Sterling sur un service de Kalvin Phillips. Dominateurs mais parfois maladroits dans le dernier geste[42], les Anglais prennent ainsi leur revanche sur les Croates qui les avaient battus en demi-finale de la Coupe de Monde 2018 et remportent pour la première fois de leur histoire leur match d’ouverture d’un Championnat d'Europe[43].

    Classement du Groupe D
      Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
    1 Drapeau : Angleterre Angleterre 3 1 1 0 0 1 0 +1
    2 Drapeau : Écosse Écosse 0 0 0 0 0 0 0 0
    3 Drapeau : Tchéquie Tchéquie 0 0 0 0 0 0 0 0
    4 Drapeau : Croatie Croatie 0 1 0 0 1 0 1 -1

    Match 5 Angleterre Drapeau : Angleterre 1 - 0 Drapeau : Croatie Croatie Stade de Wembley, Londres

    15h00 CEST
    (Passe décisive Phillips) Sterling But inscrit après 57 minutes 57e (0 - 0) Spectateurs : 18 497
    Arbitrage : Drapeau : Italie Daniele Orsato
    Arbitre vidéo : Drapeau : Italie Massimiliano Irrati
    Rapport

    Match 8 Écosse Drapeau : Écosse 0 - 0 Drapeau : Tchéquie Tchéquie Hampden Park, Glasgow

    15h00 CEST
    Arbitrage : Drapeau : Allemagne Daniel Siebert
    Arbitre vidéo : Drapeau : Allemagne Marco Fritz

    Match 19 Croatie Drapeau : Croatie 0 - 0 Drapeau : Tchéquie Tchéquie Hampden Park, Glasgow

    18h00 CEST
    Arbitrage : Drapeau : Inconnu
    Arbitre vidéo : Drapeau : Inconnu

    Match 20 Angleterre Drapeau : Angleterre 0 - 0 Drapeau : Écosse Écosse Stade de Wembley, Londres

    21h00 CEST
    Arbitrage : Drapeau : Inconnu
    Arbitre vidéo : Drapeau : Inconnu

    Match 31 Croatie Drapeau : Croatie 0 - 0 Drapeau : Écosse Écosse Hampden Park, Glasgow

    21h00 CEST
    Arbitrage : Drapeau : Inconnu
    Arbitre vidéo : Drapeau : Inconnu

    Match 32 Tchéquie Drapeau : Tchéquie 0 - 0 Drapeau : Angleterre Angleterre Stade de Wembley, Londres

    21h00 CEST
    Arbitrage : Drapeau : Inconnu
    Arbitre vidéo : Drapeau : Inconnu

    Groupe E (Séville et Saint-Pétersbourg)

    Dans le groupe E, l'Espagne fait office de grande favorite. Les Espagnols ont l'avantage de jouer leurs trois matchs de poule à domicile à Séville[44].

    Après avoir atteint les quarts de finale lors la Coupe du Monde en 2018, la Suède a le statut d'outsider du groupe[45], tout comme la Pologne qui a l'ambition de se qualifier au moins pour les huitièmes de finale après une participation ratée lors de la dernière Coupe du Monde (élimination dès la phase de poule)[46].

    Classement du Groupe E
      Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
    1 Drapeau : Espagne Espagne 0 0 0 0 0 0 0 0
    2 Drapeau : Suède Suède 0 0 0 0 0 0 0 0
    3 Drapeau : Pologne Pologne 0 0 0 0 0 0 0 0
    4 Drapeau : Slovaquie Slovaquie 0 0 0 0 0 0 0 0

    Match 9 Pologne Drapeau : Pologne 0 - 0 Drapeau : Slovaquie Slovaquie Stade Krestovski, Saint-Pétersbourg

    18h00 CEST
    Arbitrage : Drapeau : Roumanie Ovidiu Haţegan
    Arbitre vidéo : Drapeau : Italie Marco Di Bello

    Match 10 Espagne Drapeau : Espagne 0 - 0 Drapeau : Suède Suède Stade La Cartuja, Séville

    21h00 CEST
    Arbitrage : Drapeau : Slovénie Slavko Vinčić
    Arbitre vidéo : Drapeau : Allemagne Bastian Dankert

    Match 21 Suède Drapeau : Suède 0 - 0 Drapeau : Slovaquie Slovaquie Stade Krestovski, Saint-Pétersbourg

    15h00 CEST
    Arbitrage : Drapeau : Inconnu
    Arbitre vidéo : Drapeau : Inconnu

    Match 22 Espagne Drapeau : Espagne 0 - 0 Drapeau : Pologne Pologne Stade La Cartuja, Séville

    21h00 CEST
    Arbitrage : Drapeau : Inconnu
    Arbitre vidéo : Drapeau : Inconnu

    Match 33 Slovaquie Drapeau : Slovaquie 0 - 0 Drapeau : Espagne Espagne Stade La Cartuja, Séville

    18h00 CEST
    Arbitrage : Drapeau : Inconnu
    Arbitre vidéo : Drapeau : Inconnu

    Match 34 Suède Drapeau : Suède 0 - 0 Drapeau : Pologne Pologne Stade Krestovski, Saint-Pétersbourg

    18h00 CEST
    Arbitrage : Drapeau : Inconnu
    Arbitre vidéo : Drapeau : Inconnu

    Groupe F (Munich et Budapest)

    Avec l'Allemagne (vainqueur de la Coupe du monde 2014), la France (vainqueur de la Coupe du monde 2018) et le Portugal (vainqueur de l'Euro 2016), le groupe F apparaît comme le groupe le plus relevé de la compétition et a été qualifié de « groupe de la mort »[47].

    Classement du Groupe F
      Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
    1 Drapeau : Hongrie Hongrie 0 0 0 0 0 0 0 0
    2 Drapeau : Portugal Portugal 0 0 0 0 0 0 0 0
    3 Drapeau : France France 0 0 0 0 0 0 0 0
    4 Drapeau : Allemagne Allemagne 0 0 0 0 0 0 0 0

    Match 11 Hongrie Drapeau : Hongrie 0 - 0 Drapeau : Portugal Portugal Stade Ferenc-Puskás, Budapest

    18h00 CEST
    Arbitrage : Drapeau : Turquie Cüneyt Çakır
    Arbitre vidéo : Drapeau : Italie Massimiliano Irrati

    Match 12 France Drapeau : France 0 - 0 Drapeau : Allemagne Allemagne Allianz Arena, Munich

    21h00 CEST
    Arbitrage : Drapeau : Espagne Carlos del Cerro Grande
    Arbitre vidéo : Drapeau : Espagne Juan Martínez Munuera

    Match 23 Hongrie Drapeau : Hongrie 0 - 0 Drapeau : France France Stade Ferenc-Puskás, Budapest

    15h00 CEST
    Arbitrage : Drapeau : Inconnu
    Arbitre vidéo : Drapeau : Inconnu

    Match 24 Portugal Drapeau : Portugal 0 - 0 Drapeau : Allemagne Allemagne Allianz Arena, Munich

    18h00 CEST
    Arbitrage : Drapeau : Inconnu
    Arbitre vidéo : Drapeau : Inconnu

    Match 35 Portugal Drapeau : Portugal 0 - 0 Drapeau : France France Stade Ferenc-Puskás, Budapest

    21h00 CEST
    Arbitrage : Drapeau : Inconnu
    Arbitre vidéo : Drapeau : Inconnu

    Match 36 Allemagne Drapeau : Allemagne 0 - 0 Drapeau : Hongrie Hongrie Allianz Arena, Munich

    21h00 CEST
    Arbitrage : Drapeau : Inconnu
    Arbitre vidéo : Drapeau : Inconnu

    Meilleurs troisièmes

    Classement

    Quatre équipes classées troisièmes de leur poule sont repêchées pour compléter le tableau des huitièmes de finale. Pour désigner les 4 meilleurs troisièmes (parmi les 6 au total), un classement est effectué en comparant les résultats dans leur groupe respectif de chacune des équipes :

    Règles de départage :

    1. Plus grand nombre de points obtenus ;
    2. Meilleure différence de buts ;
    3. Plus grand nombre de buts marqués ;
    4. Classement du fair-play (deux cartons jaunes dans le même match ou un carton rouge direct équivalent à -3 points, et un carton jaune à -1 point) ;
    5. Position dans le classement général des éliminatoires.
    Classement
    Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
    1 Pays inconnu 0 0 0 0 0 0 0 0
    2 Pays inconnu 0 0 0 0 0 0 0 0
    3 Pays inconnu 0 0 0 0 0 0 0 0
    4 Pays inconnu 0 0 0 0 0 0 0 0
    5 Pays inconnu 0 0 0 0 0 0 0 0
    6 Pays inconnu 0 0 0 0 0 0 0 0

         Équipe qualifiée en tant que meilleure 3e.

    Appariements en huitièmes de finale

    Puisque quatre des six groupes placent une troisième équipe dans le tableau final, les différentes combinaisons formées par les groupes de provenance des équipes qualifiées servent à les répartir contre les premiers des groupes B,C,E et F (voir tableau final ci-dessus), comme suit[48] :

    Appariements des huitièmes de finale en fonction des groupes d'origine des repêchés du premier tour
    Groupes d'origine
    des meilleurs 3e
    Adversaires de
    [1B] [1C] [1E] [1F]
    A B C D [3A] [3D] [3B] [3C]
    A B C E [3A] [3E] [3B] [3C]
    A B C F [3A] [3F] [3B] [3C]
    A B D E [3D] [3E] [3A] [3B]
    A B D F [3D] [3F] [3A] [3B]
    A B E F [3E] [3F] [3B] [3A]
    A C D E [3E] [3D] [3C] [3A]
    A C D F [3F] [3D] [3C] [3A]
    A C E F [3E] [3F] [3C] [3A]
    A D E F [3E] [3F] [3D] [3A]
    B C D E [3E] [3D] [3B] [3C]
    B C D F [3F] [3D] [3C] [3B]
    B C E F [3F] [3E] [3C] [3B]
    B D E F [3F] [3E] [3D] [3B]
    C D E F [3F] [3E] [3D] [3C]
    • Combinaison réalisée

    Phase à élimination directe

    Tableau final

      Huitièmes de finale   Quarts de finale   Demi-finales   Finale
                                 
      - Arena Națională, Bucarest     - Stade Krestovski, St-Pétersbourg     - Stade de Wembley, Londres     - Stade de Wembley, Londres
     
      1er du Groupe F
     
      3e du Groupe A / B / C  
      Vainqueur du Match 41
      - Parken Stadium, Copenhague
        Vainqueur du Match 42  
      2e du Groupe D
      - Allianz Arena, Munich
      2e du Groupe E  
      Vainqueur du Match 45
      - Stade La Cartuja, Séville
        Vainqueur du Match 46  
      1er du Groupe B
      - Stade de Wembley, Londres
      3e du Groupe A / D / E / F  
      Vainqueur du Match 39
      - Stade de Wembley, Londres
        Vainqueur du Match 37  
      1er du Groupe A
      - Stadio Olimpico, Rome
      2e du Groupe C  
      Vainqueur du Match 49
      - Hampden Park, Glasgow
        Vainqueur du Match 50
      1er du Groupe E
       
      3e du Groupe A / B / C / D  
      Vainqueur du Match 43
      - Stade de Wembley, Londres
        Vainqueur du Match 44  
      1er du Groupe D
      - Stade olympique, Bakou
      2e du Groupe F  
      Vainqueur du Match 48
      - Stade Ferenc-Puskás, Budapest
        Vainqueur du Match 47  
      1er du Groupe C
       
      3e du Groupe D / E / F  
      Vainqueur du Match 40
      - Johan Cruyff Arena, Amsterdam
        Vainqueur du Match 38  
      2e du Groupe A
       
      2e du Groupe B  
     

    Huitièmes de finale

    Match 37 1er du Groupe A Pays inconnu - Pays inconnu 2e du Groupe C Stade de Wembley, Londres

    21h00 CEST
    Arbitrage : Drapeau : Inconnu
    Arbitre vidéo : Drapeau : Inconnu

    Match 38 2e du Groupe A Pays inconnu - Pays inconnu 2e du Groupe B Johan Cruyff Arena, Amsterdam

    18h00 CEST
    Arbitrage : Drapeau : Inconnu
    Arbitre vidéo : Drapeau : Inconnu

    Match 39 1er du Groupe B Pays inconnu - Pays inconnu 3e du Groupe A, D, E ou F Stade La Cartuja, Séville

    21h00 CEST
    Arbitrage : Drapeau : Inconnu
    Arbitre vidéo : Drapeau : Inconnu

    Match 40 1er du Groupe C Pays inconnu - Pays inconnu 3e du Groupe D, E ou F Stade Ferenc-Puskás, Budapest

    18h00 CEST
    Arbitrage : Drapeau : Inconnu
    Arbitre vidéo : Drapeau : Inconnu

    Match 41 1er du Groupe F Pays inconnu - Pays inconnu 3e du Groupe A, B ou C Arena Națională, Bucarest

    21h00 CEST
    Arbitrage : Drapeau : Inconnu
    Arbitre vidéo : Drapeau : Inconnu

    Match 42 2e du Groupe D Pays inconnu - Pays inconnu 2e du Groupe E Parken Stadium, Copenhague

    18h00 CEST
    Arbitrage : Drapeau : Inconnu
    Arbitre vidéo : Drapeau : Inconnu

    Match 43 1er du Groupe E Pays inconnu - Pays inconnu 3e du Groupe A, B, C ou D Hampden Park, Glasgow

    21h00 CEST
    Arbitrage : Drapeau : Inconnu
    Arbitre vidéo : Drapeau : Inconnu

    Match 44 1er du Groupe D Pays inconnu - Pays inconnu 2e du Groupe F Stade de Wembley, Londres

    18h00 CEST
    Arbitrage : Drapeau : Inconnu
    Arbitre vidéo : Drapeau : Inconnu

    Quarts de finale

    Match 45 Vainqueur du Match 41 Pays inconnu - Pays inconnu Vainqueur du Match 42 Stade Krestovski, Saint-Pétersbourg

    18h00 CEST
    Arbitrage : Drapeau : Inconnu
    Arbitre vidéo : Drapeau : Inconnu

    Match 46 Vainqueur du Match 39 Pays inconnu - Pays inconnu Vainqueur du Match 37 Allianz Arena, Munich

    21h00 CEST
    Arbitrage : Drapeau : Inconnu
    Arbitre vidéo : Drapeau : Inconnu

    Match 47 Vainqueur du Match 40 Pays inconnu - Pays inconnu Vainqueur du Match 38 Stade olympique, Bakou

    18h00 CEST
    Arbitrage : Drapeau : Inconnu
    Arbitre vidéo : Drapeau : Inconnu

    Match 48 Vainqueur du Match 43 Pays inconnu - Pays inconnu Vainqueur du Match 44 Stadio Olimpico, Rome

    21h00 CEST
    Arbitrage : Drapeau : Inconnu
    Arbitre vidéo : Drapeau : Inconnu

    Demi-finales

    Match 49 Vainqueur du Match 45 Pays inconnu - Pays inconnu Vainqueur du Match 46 Stade de Wembley, Londres

    21h00 CEST
    Arbitrage : Drapeau : Inconnu
    Arbitre vidéo : Drapeau : Inconnu

    Match 50 Vainqueur du Match 48 Pays inconnu - Pays inconnu Vainqueur du Match 47 Stade de Wembley, Londres

    21h00 CEST
    Arbitrage : Drapeau : Inconnu
    Arbitre vidéo : Drapeau : Inconnu

    Finale

    Match 51 Vainqueur du Match 49 Pays inconnu - Pays inconnu Vainqueur du Match 50 Stade de Wembley, Londres

    21h00 CEST
    Arbitrage : Drapeau : Inconnu
    Arbitre vidéo : Drapeau : Inconnu

    Statistiques et récompenses

    Statistiques générales

    Classement des buteurs

    2 buts
    1 but
    1 but contre son camp

    Classement des passeurs

    1 passe décisive

    Joueurs élus Homme du Match

    Le trophée d'Homme du Match est attribué par les observateurs techniques de l'UEFA, qui élisent le joueur considéré comme le plus performant durant un match[49].

    1 fois

    Discipline

    Bilan par joueur

    1 carton jaune

    Meilleur joueur

    Le meilleur joueur est désigné à la fin de la compétition.

    Équipe type

    L'équipe type est désignée à la fin de la compétition.

    Aspects socio-économiques

    Sponsors

    Liste des diffuseurs

    Europe (initialements prévus mais sujets à modification en raison du report)

    • En Allemagne, les chaînes du service public ARD (parfois aussi appelée Das Erste), et ZDF retransmettront gratuitement l’Euro 2020 en intégralité.
    • En Autriche, le groupe public ORF retransmettra gratuitement l'Euro 2020 en intégralité.
    • En Belgique, du côté néerlandophone, le groupe public VRT retransmettra gratuitement l’Euro 2020 en intégralité. Et du côté francophone, c’est la RTBF qui retransmettra gratuitement l’Euro 2020 en intégralité.
    • En France métropolitaine, côté gratuit, TF1 et M6 se partageront la diffusion de 23 des 51 matchs de la compétition. Dans le détail : TF1, 12 rencontres, c'est-à-dire 6 matchs de groupes (dont match d'ouverture, Turquie/Italie, France/Hongrie, France/Portugal...), 3 huitièmes de finale (dont celui de l'équipe de France si elle est qualifiée), 2 quarts de finale, 1 demi-finale (de l'équipe de France si elle est qualifiée) ; M6, 11 rencontres, c'est-à-dire 6 matchs de groupes (dont Allemagne/France), 2 huitièmes de finale, 1 quart de finale (celui de l'équipe de France si elle est qualifiée), 1 demi-finale, la finale. Si l'équipe de France est en finale, le tarif d'un spot de 30 secondes diffusé à la mi-temps du match sur M6 s'élèverait à 330 000 euros[50]. Côté payant, beIN Sports retransmettra l'intégralité de la compétition dont les 28 autres rencontres en exclusivité, aussi bien en France métropolitaine, qu'en Outre-mer.
    • En Italie, à Saint-Marin et au Vatican, côté gratuit, le groupe public RAI diffusera 27 matchs parmi les 51 que comporte la compétition (dont le match d’ouverture, tous les matchs de l’Italie, les plus belles affiches du premier tour, les demi-finales et la finale).
      • Côté payant, Sky Italia diffusera l’intégralité de la compétition (donc les 51 matchs) dont les 24 autres matchs en exclusivité.
    • En Lituanie, le groupe public LNK diffusera gratuitement l'Euro 2020 en intégralité.
    • Aux Pays-Bas, le groupe public NOS retransmettra gratuitement l'Euro 2020 en intégralité.
    • En Pologne, le groupe public TVP diffusera gratuitement l'Euro 2020 en intégralité.
    • En Espagne, le groupe privé Mediaset España retransmettra gratuitement l’Euro 2020 en intégralité et en exclusivité.
    • Au Royaume-Uni, le groupe public BBC et le groupe privé ITV retransmettront ensemble gratuitement l’Euro 2020 en intégralité.
    • En Slovaquie, le groupe public RTVS diffusera gratuitement l'Euro 2020 en intégralité.
    • En Suède, le groupe public SVT ainsi que la chaîne privée TV4 (Suède) retransmettront ensemble gratuitement l'Euro 2020 en intégralité.
    • En Suisse, le groupe public suisse SRG SSR retransmettra gratuitement l'Euro 2020 en intégralité. Elle sera diffusée par la SRF en Suisse alémanique (Suisse germanophone), la RTS en Suisse romande (Suisse francophone) et la RSI en Suisse italienne (Suisse italophone)
    • Au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, beIN Sports (Mena) diffusera l’intégralité de la compétition.
    • En Turquie le groupe public TRT diffusera gratuitement l'Euro 2020 en intégralité.

    Notes et références

    Notes

    1. Initialement 13 villes avaient été retenues, dont Bruxelles, finalement éliminée le 7 décembre 2017, en raison de l'incertitude entourant le projet de nouveau stade, qui sera finalement abandonné. Dublin doit également renoncé à la compétition, en raison des restrictions sanitaires dues à la pandémie de Covid-19.
    2. L'Islande est la seule équipe de Ligue A de ce groupe. La Bulgarie, la Hongrie et la Roumanie qui complètent le groupe sont toutes issues de la Ligue C.
    3. De 1960 à 1976 le pays hôte de la phase finale (dernier carré) était choisi parmi les quatre derniers encore en course dans la compétition.
    4. a et b + 6 participations en tant que Union soviétique (devenue CEI à la fin en 1992) dont la Russie (héritière principale) et l'Ukraine étaient membres : 1960 ( Médaille d'or, Europe V), 1964, 1968, 1972, 1988, 1992
    5. a et b + 3 participations avec la Tchécoslovaquie dont la Tchéquie et la Slovaquie étaient membres jusqu'en 1993 : 1960, 1976 (Médaille d'or, Europe V), 1980.
    6. Le match est interrompu à la 43e minute sur le score de 0 - 0 à cause d'un malaise cardiaque de l'attaquant danois Christian Eriksen. Quelques minutes plus tard, l'UEFA décide de suspendre le match, puis annonce que l'état du joueur est stable. Le match reprend finalement à 20h30 CEST[37].

    Références

    1. « L'Euro 2020 de football aura lieu dans toute l'Europe, annonce l'UEFA », sur lexpress.fr.
    2. « UEFA : L'Euro 2020 se jouera dans toute l'Europe », sur le10sport.com.
    3. « Euro-2020 : Michel Platini propose le Big Bang », sur lemonde.fr.
    4. « Euro 2020: Lyon parmi les 32 villes candidates pour accueillir un match », sur 20minutes.fr, (consulté le 18 novembre 2017).
    5. Benoist Pasteau, « Euro 2020 : la France écarte la candidature de Lyon », sur Europe 1, (consulté le 10 juin 2021)
    6. : Hôtes de l'UEFA 2020, les réactions, UEFA, 19 septembre 2014
    7. Munich a retiré sa candidature pour la finale juste avant le vote, dépêche Belga, 19 septembre 2014
    8. « L’Euro-2020 et Roland-Garros reportés… le monde du sport à l’arrêt », sur ladepeche.fr (consulté le 23 mars 2020)
    9. UEFA.com, « L'UEFA EURO 2020 conservera son nom », sur UEFA.com, (consulté le 27 avril 2020)
    10. sport24.lefigaro.fr, « ISRAËL PROPOSE À L'UEFA D'ACCUEILLIR L'EURO 2020 ET DES MATCHES EUROPÉENS »
    11. lequipe.fr, « Euro 2020 : Séville remplace officiellement Bilbao, Saint-Pétersbourg récupère les matches de Dublin »
    12. « Tous les matchs de l’Euro 2020 se dérouleront en présence de supporters », sur Sport Strtatégies (consulté le 25 avril 2021)
    13. DH Les Sports+, « Euro 2020: la Bavière approuve la présence de spectateurs à Munich », sur DH Les Sports +, (consulté le 25 avril 2021)
    14. UEFA.com, « Le tirage de la phase finale de l'UEFA EURO 2020 à Bucarest », sur UEFA.com (consulté le 24 mars 2019)
    15. UEFA.com, « Volontaires pendant l'UEFA EURO 2020 », sur UEFA.com (consulté le 12 juillet 2018)
    16. DH Les Sports+, « Euro 2020: La demande de tickets a doublé par rapport à l'édition 2016 », sur www.dhnet.be, (consulté le 14 février 2020)
    17. « L'identité visuelle de l'EURO 2020 dévoilée », sur www.uefa.com, UEFA, (consulté le 20 novembre 2018)
    18. UEFA.com, « 'Fans First' : la stratégie de l'UEFA EURO 2020 », sur UEFA.com, (consulté le 28 novembre 2019)
    19. « Martin Garrix, le son de l’UEFA EURO 2020 », sur fr.uefa.com, UEFA, (consulté le 14 mai 2021)
    20. « La chanson officielle de l'UEFA EURO 2020, « We Are The People » présentée par Martin Garrix, avec Bono et The Edge », sur fr.uefa.com, UEFA, (consulté le 14 mai 2021)
    21. « "We Are The People" : Martin Garrix et U2 dévoilent l'hymne de l'Euro 2020 », sur www.chartsinfrance.net, Pure Charts, (consulté le 14 mai 2021)
    22. « Le coup d'envoi de l'UEFA EURO 2020 donné par une performance virtuelle de We Are The People », sur fr.uefa.com, UEFA, (consulté le 10 juin 2021)
    23. UEFA.com, « La mascotte de l'EURO 2020 dévoilée... Maintenant, à vous de jouer », sur UEFA.com (consulté le 22 mars 2018)
    24. « ADIDAS PRÉSENTE UNIFORIA, LE BALLON OFFICIEL DE L’EURO 2020 », sur www.footpack.fr, (consulté le 7 novembre 2019)
    25. « Classement masculin », sur fr.fifa.com, FIFA, (consulté le 4 juin 2021)
    26. a et b « EURO 2020 : les camps de base de toutes les équipes », sur fr.uefa.com, UEFA, (consulté le 14 mai 2021)
    27. « Augmentation des effectifs pour l’UEFA EURO 2020 à 26 joueurs », sur fr.uefa.com, UEFA, (consulté le 14 mai 2021)
    28. « Le tirage de la phase finale de l'UEFA EURO 2020 à Bucarest », sur fr.uefa.com, (consulté le 16 mars 2019)
    29. « UEFA EURO 2020 : les chapeaux du tirage », sur fr.uefa.com, (consulté le 20 novembre 2019)
    30. Angélique de la Bretesche et Gnamé Diarra, « Euro 2021 : dans le groupe A, l’Italie favorite, mais attention à la Turquie », sur Le Parisien, (consulté le 10 juin 2021)
    31. « Euro 2021 : l’Italie s’impose largement contre la Turquie en match d’ouverture de la compétition », sur Le Monde,
    32. « Euro : la Suisse accrochée par le pays de Galles », sur Lequipe,
    33. a et b Gauthier Delomez, « Euro 2020 : la Belgique grande favorite du groupe B », sur Europe 1, (consulté le 10 juin 2021)
    34. Damien Dorso, « La Belgique écrase la Russie avec un doublé de Romelu Lukaku », sur Eurosport,
    35. Marie Mahé, « La Finlande bat le Danemark dans un match marqué par le malaise de Christian Eriksen », sur Eurosport,
    36. « Après les nouvelles rassurantes de Christian Eriksen, le match entre le Danemark et la Finlande va reprendre à 20h30 », sur lequipe.fr, (consulté le 12 juin 2021)
    37. a et b Gauthier Delomez, « Euro 2020 : dans le groupe C, le grand retour des Pays-Bas », sur Europe 1, (consulté le 11 juin 2021)
    38. Maxime Claudel, « L'Autriche de David Alaba s'impose face à la Macédoine du Nord dans le groupe C », sur Eurosport,
    39. Damien Dorso, « Après un scénario fou, les Pays-Bas arrachent le succès face à l'Ukraine », sur Eurosport,
    40. a et b Gauthier Delomez, « Euro 2020 : Angleterre-Croatie, le choc du groupe D », sur Europe 1, (consulté le 11 juin 2021)
    41. « L'Angleterre s'impose face à la Croatie grâce à Raheem Sterling », sur Eurosport,
    42. Guillaume Paret, « Euro 2020 - L’Angleterre réussit ses débuts », sur Le Point,
    43. « Euro 2021. Espagne – Groupe E, présentation, effectif, calendrier… », sur Ouest-France, (consulté le 11 juin 2021)
    44. « Euro 2021. Suède – Groupe E, présentation, effectif, calendrier… », sur Ouest France, (consulté le 11 juin 2021)
    45. « Euro 2021. Pologne – Groupe E, présentation, effectif, calendrier… », sur Ouest France, (consulté le 11 juin 2021)
    46. « Euro 2020 : les Bleus dans le « groupe de la mort » avec l’Allemagne et le Portugal », sur Le Monde, (consulté le 11 juin 2021)
    47. UEFA, « Règlement du Championnat d'Europe de football de l'UEFA 2018-2020 », sur uefa.org, (consulté le 11 avril 2019), p. 21 (Chap. II Système de la compétition, art. 21 Formule des matches à élimination directe de la phase finale)
    48. « Top EURO 2020 performers compete to be Heineken Star of the Match » (consulté le 11 juin 2021).
    49. « Combien coûtera une publicité en finale de l’Euro 2020 sur M6 ? », sur SportBusiness.Club, (consulté le 23 février 2020)
    50. « UEFA Euro 2020: Diffusion en direct des matchs de l'équipe de France sur les chaînes La 1ère », sur megazap.fr, (consulté le 1er juin 2021)
    51. « EURO 2020 : A suivre en direct et gratuitement sur ViàATV du 11 juin au 11 juillet 2021 », sur megazap.fr, (consulté le 20 mai 2021)
    52. « Euro 2020: Les matchs en exclusivité sur TNTV », sur megazap.fr, (consulté le 17 mai 2021)
    53. « Football: Antenne Réunion déroule le tapis rouge à l'UEFA EURO 2020 », sur megazap.fr, (consulté le 23 avril 2021)