Rizzoma

Rizzoma
Logo de Rizzoma

Adresse http://rizzoma.com
Description Gestion de projet, messagerie instantanée, wiki
Slogan Communiquez et collaborez en temps réel
Commercial non
Écrit en JavaScript, CoffeeScript
Type de site Logiciel en tant que service (SaaSS) / Protocole de communication
Langue anglais, russe
Inscription gratuite
Rédacteur en chef Tekliner
Lancement
Classement Alexa 62 859 [1] (Global, juillet 2015)
État actuel En activité

Rizzoma est un service de communication et de collaboration en ligne se substituant au logiciel libre[1] sur lequel il opère pour fournir des services de courrier électronique, de messagerie instantanée, de wiki et de réseautage social, le tout associé à de nombreuses autres possibilités développées par des éditeurs tiers[2].

Caractéristiques

Rizzoma fonctionne en grande partie comme le courrier électronique, mais au lieu de stocker ces messages dans les boîtes de réception de chaque utilisateur, les documents (dénommés « rhizomes ») qui contiennent l'ensemble des messages multimédias (dénommés « blips ») sont perpétuellement stockés sur un serveur central permettant des modifications instantanées et simultanées[3]. Les rhizomes sont partagés par l'ensemble des participants ou collaborateurs qui peuvent être ajoutés ou retirés du rhizome à tout moment ; tous sont informés en temps réel des modifications comme des réponses.

La possibilité de modifier un rhizome à n'importe quel endroit offre aux utilisateurs la possibilité de créer des documents en collaboration, tout comme les wikis tout en contextualisant progressivement chaque nouvelle information. Les rhizomes peuvent contenir des liens vers d'autres rhizomes ou vers des blips spécifiques au sein d'une même rhizome ou d'un autre rhizome. Un rhizome peut être lu et connu d'un seul participant (prises de notes), d'un petit groupe, ou de plusieurs centaines de participants. Les rhizomes peuvent également être publiques : ils sont alors accessibles référencés par les moteurs de recherche et sont accessibles à tous en lecture seule, ou en lecture et écriture aux titulaires d'un compte Google ou d'un compte Facebook.

Enfin Rizzoma permet de transformer automatiquement les rhizomes de discussion en carte heuristique[4],[5].

Origine du service

Rizzoma est devenu possible avec l'annonce de clôture du service Google Wave et la mise à disposition de son code source dans le projet Wave in a Box (WiaB). L'équipe au cœur de Rizzoma s'est isolée plusieurs semaines en Ukraine afin d'étudier la possibilité de reprendre et améliorer cette technologie[8] pour finir par lancer officiellement son service le en même temps que la fermeture de Wave. Rizzoma est considéré comme le meilleur successeur de la technologie wave[10],[11],[12] et compatible avec le protocole Apache Wave.

« Notre équipe adorait Wave. Nous l'utilisions pour le travail ou juste pour avoir des conversations marrantes. Il n'était pas question de revenir à l'e-mail. Quand Google a décidé d'arrêter le projet, nous n'avions qu'un objectif : ressusciter cette grande idée et poursuivre son développement. En ce moment, le projet est lancé et connaît un bon succès avec plus de 3 000 utilisateurs actifs. (22 juillet 2012)[13] » témoigne Daniil Kravtsov, concepteur de Rizzoma.

Rizzoma a été classée par le site La Russie d'Aujourd'hui comme faisant partie des 50 meilleures startups russes[14].

Concurrents

  • Apache Wave/Wave in a Box
  • Wiab.pro
  • Kune 
  • Co-meeting
  • Novell Vibe 

Notes et références

  1. Les dépôts de Rizzoma sur Github
  2. (en) « Wave Extensions Gallery Loader for Rizzoma », sur chrome.google.com/webstore (consulté le 26 septembre 2014)
  3. (en) Simon Sergeev, « Source Overview », sur blog.rizzoma.com, (consulté le 26 septembre 2014)
  4. (en) Richard Muscat Azzopardi et Vladimir Kobzev, « Rizzoma — Google Wave, Reloaded », sur www.eurotechies.eu (Archive),
  5. (en) « Wiki:interactive media resources », sur socialmediaclassroom.com Wiki universitaire de Stanford (consulté le 26 septembre 2014)
  6. (en) « Work and Travel in Ukraine », sur blog.rizzoma.com (consulté le 26 septembre 2014)
  7. (en) « Rizzoma: A Worthy Google Wave Replaceme », sur davidseah.com, (consulté le 26 septembre 2014)
  8. (en) « Save Google Wave », sur www.savegooglewave.com (consulté le 26 septembre 2014)
  9. (en) Marziah Karch, « Rizzoma Resumes Google Wave Features », sur google.about.com (consulté le 2 avril 2013)
  10. (en) Kevin Parrish, « Google Wave Lives on With Rizzoma, Only Better », sur www.tomsguide.com/us, (consulté le 26 septembre 2014)
  11. (en) Russia Behind The Headlines, rédaction, « The Top 50 Russian Start-Ups presented by RBTH », consulté le 5 avril 2013.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • (en) Site officiel
  • (en) Vidéo de présentation