Prix Juteau-Duvigneaux

Le prix Juteau-Duvigneaux, de la fondation du même nom[1], est un ancien prix annuel de philosophie, créé en 1896 par l'Académie française et « décerné à l’auteur ou aux auteurs d'ouvrages de morale, surtout au point de vue catholique »[2].

Lauréats

De 1898 à 1919

  • 1898 :
  • 1899 :
    • Abbé Henri Boissonnot pour Le cardinal Meignan
    • Comtesse Roger de Courson pour Quatre portraits de femmes et La persécution des catholiques en Angleterre
    • Jean Guiraud pour Saint-Dominique
    • Henri Joly pour Psychologie des Saints
    • Joseph Lavergne pour Madame Julie Lavergne, sa vie et son œuvre
  • 1900 :
    • Félix Klein pour L’évêque de Metz. Vie de Mgr Dupont des Loges (1804-1886)
    • Abbé Ernest Ricard pour Joseph-Auguste Séguret, le jeune martyr du Laos
  • 1901 :
    • Marie-Blanche-Angeline d'Adhémar pour La femme catholique et la démocratie française
    • Henri Bremond pour L’inquiétude religieuse
    • Jean Guibert pour Histoire de Saint Jean-Baptiste de la Salle
    • Max Turmann pour L’Éducation populaire. Au sortir de l’école. Les Patronages
  • 1902 :
    • Antoine Bernard pour Le sermon au XVIIIe siècle
    • Abbé Eugène Griselle pour Bourdaloue
    • Émile Horn pour Sainte Élisabeth de Hongrie
    • Fernand Nicolaÿ pour Histoire des croyances
  • 1903 :
    • Abbé Édouard Lecanuet pour Montalembert
  • 1904 :
    • Charles Baille pour Le cardinal de Rohan-Chabot (1788-1833)
    • Dom Antoine du Bourg pour Le frère Gabriel (1835-1897)
    • Abbé Auguste-Pierre Laveille pour Jean-Marie de Lamennais (1780-1860)
    • Jean Lionnet pour Un évêque social : Ketteler
  • 1905 :
    • Joseph-Émile Fidao-Justiniani pour Le droit des humbles
    • George Fonsegrive pour Mariage et union libre
    • Alphonse Kannengieser pour Catholiques allemands
    • Georges Renouard pour L’ouest africain et les missions catholiques (Congo et Oubanghi)
  • 1906 :
    • Vicomte de Bourbon-Busset pour La science considérée comme force morale
    • Henri Bremond pour Newman
    • G. de Montgesty pour Jean-Gabriel Perboyre
  • 1907 :
  • 1908 :
    • Joseph Buche pour L’abbé Camille Rambaud de Lyon
    • Chanoine Léon-Adolphe Lenfant pour Le cœur et ses richesses
    • Adolphe Regnier pour Saint Martin (316-397)
  • 1909 :
    • Henriette Dacier pour Saint Jean Chrysostome et la femme chrétienne au IVe siècle de l’Église grecque
    • R.P. Daniel-Antonin Mortier pour Histoire des maîtres généraux de l’ordre des Frères prêcheurs
    • Abbé Jules Paquier pour Le Jansénisme
  • 1910 :
  • 1911 :
    • François Bournand pour Pages de la Charité
    • Henri Bremond pour L’inquiétude religieuse
    • Abbé J.-B. Chaillet pour L’abbé Béraud
    • Abbé Léon Jaud pour Saint Filibert
    • Jules Lebreton pour Les origines du dogme de la Trinité
    • Abbé Pierre Schoenher pour Histoire du séminaire de Saint-Nicolas du Chardonnet
    • Jacques Zeiller pour L’idée de l’État dans Saint-Thomas d’Aquin
  • 1912 :
    • Abbé Antoine Degert pour Histoire des séminaires français jusqu’à la Révolution
    • Henri-Marie Delsart pour Sainte Fare, sa vie et son culte
    • Abbé Léon Désers pour L’Éducation morale et ses conditions
    • Paul Dudon pour Lamennais et le Saint-Siège (1820-1834)
    • Abbé Léon Labauche pour Leçons de théologie dogmatique
    • Abbé Georges Michelet pour Dieu et l’agnosticisme contemporain
    • M. de Moussac pour Un prêtre d’autrefois, l’abbé de Moussac vicaire général de Poitiers (1753-1827)
  • 1913 :
  • 1914 :
    • Abbé Marius Chaillan pour Saint Césaire (470-543)
    • Marianne-Constance de Ganay pour Les bienheureuses dominicaines (1190-1577)
    • Chanoine Paul Fiel pour Gustave III et la rentrée du catholicisme en Suède
    • Abbé François Guéret pour Ite ad oves
    • Abbé Auguste-Pierre Laveille pour Chesnelong, sa vie, son action catholique et parlementaire
    • Henri Le Floch pour Claude-François Poullard des Places (1679-1709)
    • Abbé Jules Paquier pour Luther et le luthéranisme
    • Maurice Souriau pour Deux mystiques normands au XVIIe siècle
  • 1916 :
    • Abbé Pierre Lelièvre pour Leur âme est immortelle
    • Ambroise de Poulpiquet pour Le Dogme, source d’unité et de sainteté dans l'Église
    • Abbé Rivet pour Institutions du droit ecclésiastique
    • Pierre Rousselot pour L’intellectualisme de Saint-Thomas
  • 1917 :
    • Louis Arnould pour La Providence et le Bonheur
    • Émile Chénon pour L’Église et la Guerre
    • Abbé Pierre Jardet pour La Femme catholique, son apostolat, son action religieuse et sociale
    • R.P. Jean-Marie Lambert pour Une âme vaillante et rayonnante (Léon Asson)
    • Abbé Charles Sauvé pour Le prêtre intime, élévations
  • 1918 :
  • 1919 :
    • Pierre Batiffol pour Leçons sur la messe
    • Alphonse Kannengieser pour En Alsace après l’annexion. M. l’abbé J.-I. Simonis
    • Abbé Pierre Pourrat pour La spiritualité chrétienne des origines de l’Église au moyen âge

De 1920 à 1939

  • 1920 :
    • R.P. Frédégand d'Anvers pour Étude sur le P. Charles d’Arenberg
    • Abbé Joseph Castillon pour Nos douleurs fécondes
    • Abbé Jean-Amable de La Vallette-Monbrun pour Maine de Biran
    • Abbé Louis Prunel pour Cours supérieur de religion
  • 1921 :
    • P. Albert Bessières pour Âmes nouvelles
    • P. Joseph Bricout pour Monseigneur d’Hulst, apologiste
    • Augustin Fliche pour Saint Grégoire VII
    • Noël Hallé pour La guerre française et chrétienne
    • Joseph Martin et Edmée Vesco de Kereven pour La famille Aubert
  • 1922 :
    • Gustave Bardy pour En lisant les Pères
    • Bernard du Boisrouvray pour Monseigneur Gay, évêque d'Anthédon (1815-1892)
    • G. Du Bourg pour Sous l’uniforme et sous le froc. Dom Antoine du Bourg (1838-1918)
    • R.P. Georges Guitton pour Louis Lenoir, aumônier des Marsouins (1914-1917)
    • Dom Auguste-Marie-Pierre Ingold pour Général et trappiste. Le Père Marie-Joseph, baron de Céramb (1772-1848)
    • Abbé Pierre Lelièvre pour Histoire catholique de la France
    • Albert Lopez pour La lumière d’Israël
    • Jeanne Taillandier pour Sœur Marie Saint-Anselme
  • 1923 :
    • Abbé Paul Buysse pour Vers la croyance
    • Louis-Claude Fillion pour Vie de Notre Seigneur Jésus-Christ
    • Mme Ad. Goutay pour Les voix de la piété française
    • Gaston Sortais pour La philosophie moderne depuis Bacon jusqu’à Leibnitz
    • Abbé Charles Thellier de Poncheville pour La vie divinisée
  • 1924 :
    • Paul Cheneau pour Les saints d’Égypte
    • R.P. Victor Hostachy pour Joie et Sainteté
    • Alphonse Kannengieser pour Un sociologue alsacien, l’abbé Henri Cetty, curé de Mulhouse
    • Félix Klein pour Madeleine Sémer, convertie et mystique (1874-1921)
    • Gabriel Ledos pour Saint Pierre Claver (1585-1654)
  • 1925 :
    • Amédée Bouyssonie pour Batailles d’idées
    • Abbé Charles Comte pour Le cardinal Mermillod d’après sa correspondance
    • Abbé Jean Desgranges pour Vingt ans de conférences contradictoires
    • Robert Vallery-Radot pour La terre de vision
    • Jehan de Witte pour Monseigneur Augouard
  • 1926 :
    • R.P. Léon Buffet pour Vie du Père Tissot
    • Abbé L. Choppin pour La Trinité chez les pères apostoliques
    • Philippe Gobillot pour Un apôtre : A. Limagne
    • François Hébrard pour Les disciplines de l’action
    • Abbé Auguste-Pierre Laveille pour Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus (1873-1897)
    • Georges Rigault pour Le frère Joseph
    • Francis Trochu pour Le curé d’Ars : Saint Jean-Marie Baptiste Vianney (1786-1859)
  • 1927 :
    • Jeanne Ancelet-Hustache pour Mechtilde de Magdebourg (1207-1282)
    • Abbé Jules Blouet pour Pour sauver les âmes
    • Abbé Paul Buysse pour Vers la foi catholique
    • Abbé Marius Lepin pour L’idée du sacrifice de la messe
    • Henri Morice pour L’âme de Jésus
  • 1928 :
    • Abbé J. Chausson pour La prière dans l’expérience chrétienne
    • Maurice Collard pour Les martyrs de Tien-Sin
    • R.P. Marie André Dieux pour Pascal mis au service de ceux qui cherchent
    • Abbé Jean Gauthey pour Mgr François-Léon Gauthey
    • André Godard pour La Création
    • R.P. François-Xavier Jansen pour Baïus et le baïanisme
    • Pierre Lhande pour Le Christ dans la banlieue
  • 1929 :
    • Agnès de La Gorce pour Robert Hugh Benson
    • Pierre Pourrat pour La spiritualité chrétienne
  • 1930 :
    • R.P. Fr. Bruno pour Saint-Jean de la Croix
    • Abbé Louis Prunel pour Saint-Germain d’Auxerre
    • Madame Maurice Vaussard pour Le Carmel
  • 1931 :
    • Apolline de Gourlet pour Le Bienheureux Nicolas de Flüe
    • André Letousey pour L’Évangile règle de vie
    • Georges Rigault pour Le Bienheureux Louis-Marie Grignon de Montfort
  • 1932 :
    • R.P. Ambrosius de Boissieu-Béthanie pour Les Madeleines réhabilitées
    • Lucien Bouchon pour Le chirurgien Morlane
    • R.P. Vital Jourdan pour P. Damien de Veuster
    • R.P. Leseur pour Vie d'Élisabeth Leseur
    • Soeur Marie-Germaine pour Le Christ au Gabon
    • Claude Quinard pour Vie de la Vierge Marie
  • 1933 :
    • R.P. Charles Alleaume pour Mgr Julien
    • Joseph Angot pour O toi qui souffres tant mon frère !
    • R.P. Charles Boyer pour Saint Augustin
    • François Cuttaz pour Le Juste, l'Enfant de Dieu
    • Pierre Duchaussois pour Rose du Canada
    • Abbé Jean-Baptiste Favre pour La vénérable Marie-Céleste Crostarosa
    • Pierre d'Hérouville pour Le vénérable Julien Maunoir
    • R.P. Augustin-Marie Lépicier pour À la recherche des cloîtres perdus
    • Sœur Marie du Sacré-Cœur pour Madame Antoinette d'Orléans Longueville
  • 1934 :
    • Jules Angot des Rotours pour Françoise de Faudoas d'Averton
    • Marthe d'Aubigny pour Formation chrétienne de mes "Tout-petits"
    • Marius Besson pour Après quatre cents ans
    • Georges Coolen pour Histoire de l'Église d'Angleterre et L'Anglicanisme d'aujourd'hui
    • Abbé Jean Desgranges pour Controverses sur la religion
    • Geneviève Duhamelet pour Plus vous renoncerez
    • Albert Foucault pour La Société de Saint-Vincent de Paul
    • Chanoine Adrien Garnier pour L'Église et l'éducation du peuple
    • Raoul-Octave-Marie-Jean Harscouët pour Chartres
    • Abbé Louis Kerbiriou pour Les missions bretonnes
    • Ernestine Lecouturier pour Françoise-Madeleine de Changy
    • Abbé C-Antoine Maurin pour Les saluts d'amour
    • Armand Olichon pour Le prêtre André Ly
    • Marie René-Bazin pour Quelques-unes de mes sœurs
    • Francis Trochu pour La bienheureuse Jeanne Antide Touret
  • 1935 :
    • R.P. F. Célestin-Auguste pour Le très cher frère Constantin-Marie
    • Abbé Gustave Combès pour La charité d'après saint Augustin
    • Amélie de Pitteurs pour Un grand prêcheur, le R.P. Vallée
    • Victor Douceré pour Nouvelles Hébrides
    • R.P. Georges Guitton pour L’âme du bienheureux Pierre Favre
    • Marie Marteau de Langle de Cary pour Du paradis terrestre à Noël
    • Anatole Moulard pour Vie apostolique de la vénérable Marie Rivier
    • Marguerite Perroy pour Saint François Régis
    • Abbé Charles Thellier de Poncheville pour Tout l’Évangile dans toute la vie
  • 1936 :
    • R.P. Gaston Brillet pour Jésus parmi les hommes et La vie intérieure de Jésus
    • Myriam de G. pour Louyse de Ballon
    • R.P. Émile Georges pour La Congrégation de Jésus et Marie
    • Louise de Jésus pour La vénérable Madeleine de Saint-Joseph
    • Sœur Marie-Ange du Saint-Sauveur pour Le bon Père Guérin
    • Henri Pérennès pour Monseigneur Quéméner
  • 1937 :
    • Marguerite Aron pour Prêtres et religieuses de Notre-Dame de Sion
    • André Baudrillart pour Mœurs païennes, mœurs chrétiennes
    • Chanoine Edmond-Théodule Bouard pour Le Christ de Carency
    • Abbé Maurice Bouvet pour Année chrétienne
    • Abbé Paul Commauche pour Le père Édouard Épinette
    • Pierre Cras pour La fidèle histoire de saint Jean Bosco
    • R.P. Marie-Lucien Dané pour Le Très Révérend Père Raphaël Delarbre d'Aurillac
    • Omer Englebert pour Vie et conversion d'Ève Lavallière
    • Chanoine Jean-Baptiste Ériau pour Le chanoine Doussin, curé de Teillé
    • Abbé Pierre Fernessole pour Les Conférenciers de Notre-Dame
    • Chanoine François Gaquère pour Le saint Pauvre de Jésus-Christ, Benoît-Joseph Labre
    • Dr. Denys Gorce pour À l'école de saint Benoît
    • Francis Hermans pour Mystique
    • Suzanne Lainé pour Glanes eucharistiques
    • Anne Le Cour Grandmaison pour Saint J.-B. Cottolengo
    • R.P. Auguste-Marie Lépicier pour Les inexprimables lendemains
    • Blanche Morteveille pour Une parole de Dieu et Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus
    • Marie Georges-Ramain pour L'expérience maternelle et la vie
  • 1938 :
    • Mgr Albert Bros pour La démonstration chrétienne
    • Louis Chaigne pour Le bienheureux Louis-Marie Grignon de Montfort
    • Georges Chevrot pour Jésus et la Samaritaine et Simon-Pierre
    • Amédée d'Yvignac pour France, terre chrétienne
    • Abbé Louis Déplanque pour Saint Vincent de Paul
    • Yvonne Estienne pour Les Trappistines
    • René Fourrey pour Trois martyrs des Pontons de Rochefort
    • R.P. Georges Gorrée pour Sur les traces de Charles de Foucauld
    • Paul Guillaume pour Histoire de la commune d'Ardon
    • Fernand Hayward pour Léon XIII
    • Marie Marteau de Langle de Cary pour Jehanne, fille de Dieu
    • Jacques Morian ou Mathilde Maroni pour Les quarts d’heure du chrétien
    • Abbé Eugène Terrien pour Monseigneur Freppel
    • Maurice Zundel pour Le poème de la sainte Liturgie et L'Évangile intérieur
  • 1939 :
    • R.P. François Amiot pour L'enseignement de Saint Paul
    • Abbé Raoul Heurtevent pour L’œuvre spirituelle de Jean de Bernières

De 1940 à 1988

  • 1940 :
    • Noële M. Denis-Boulet pour La Carrière politique de Ste Catherine de Sienne
    • Marc Escholier pour Les Témoins du Christ
  • 1941 :
  • 1942 :
    • Robert de Loture pour Saint François Xavier
    • Elie Marty pour Le Témoignage de Pierre Rousselot
  • 1943 :
    • Abbé Maurice Bouvet pour Regards vers l'Eucharistie
    • André Pioger pour Saint Jean Eudes
  • 1944 :
    • R.P. Thomas Deman pour Socrate et Jésus
  • 1946 :
    • Hubert Du Manoir de Juaye pour Dogme et spiritualité chez saint Cyrille d'Alexandrie
  • 1947 :
    • Gabriel Bard pour Jean-Émile Anizan
    • René Biot pour Éducation de l'Amour
  • 1948 :
    • Francis Hermans pour Histoire doctrinale de l'humanisme chrétien
    • Madeleine-Louise de Sion pour La baronne de Barante
  • 1949 :
  • 1950 :
  • 1951 :
    • Louis Bro pour La Trinité et son quartier
  • 1952 :
    • Mme Claude Solhac pour Ste Jeanne de France, amie de la Vierge
  • 1953 :
  • 1954 :
    • Henry Aurenche pour La Passion du saint curé d’Ars
    • Roland Cluny pour Sous le froc et la bure
    • Geneviève Duhamelet pour Mère Marie-Xavier Voirin
    • Louis Estève pour Flûtes d’automne
    • Charles Ford pour Le cinéma au service de la foi
  • 1955 :
  • 1956 :
    • Jacques Andrieu pour La foi dans l’œuvre de Paul Claudel
  • 1957 :
  • 1958 :
    • Suzanne Cita-Malard pour Prisons du ciel
    • Abbé Jean Gautier pour Ces messieurs de Saint-Sulpice
  • 1959 :
    • Paul Renaudin pour Trois qui cherchaient Dieu, Benoît de Canfeld et Du doute à l’angoisse
  • 1960 :
  • 1961 :
    • Maurice Colinon pour Pionners en soutane
    • Marguerite Jardel pour Le Chevalier des cimes, saint Bernard de Menthon
    • André Merlaud pour Jean-Marie de La Mennais
  • 1962 :
    • Amédée d'Andigné pour Un apôtre de la Charité, Armand de Melun
    • Chanoine Jean-Baptiste Ériau pour L’ancien carmel du Faubourg Saint-Jacques
  • 1963 :
  • 1964 :
    • R.P. Olivier A. Rabut pour Valeur spirituelle du profane
  • 1966 :
    • Norbert Calmels pour Le Journal d’Élie Delpal, missionnaire en Chine et Histoire d’un conte : Elixir du père Gaucher
  • 1968 :
    • R.P. André Ravier pour Saint-Bruno
  • 1969 :
    • Marguerite et Jean Labbé pour Édition des Lettres de Marie-Jeanne de Monsabert
    • Georges Lacroix pour Charles de la Tour d’Auvergne
  • 1970 :
    • Jean Lestavel pour Les prophètes de l’Église contemporaine
  • 1972 :
    • Gilberte Vezin pour Saint François de Paule, fondateur des Minimes, et la France
  • 1973 :
    • Jean Barbier et R.P. Georges Gorrée pour Amour sans frontière
  • 1974 :
  • 1975 :
    • Chanoine Marcel Michelet pour Une voix m’a parlé plus fort
  • 1978 :
    • Christine Thouzellier pour Rituel cathare
  • 1980 :
    • Jean Barbier pour Gabriel Rosset, l’apôtre des sans-abri
    • Alain Lefranc pour Les mal heureux
  • 1983 :
    • R.P. Bernard Violle pour Paris, son Église et ses églises
  • 1987 :
    • Abbé Jean Prim pour Richelieu à Luçon
  • 1988 :
    • R.P. Jean Ladame pour Saint Benoît-Joseph Labre

Notes et références

  1. « Décret du 2 mai 1896, testament du 27 novembre 1891 », sur France Archives (consulté le 16 janvier 2021)
  2. « Prix Juteau-Duvigneaux », sur Académie française (consulté le 16 janvier 2021)

Liens externes

  • Anciens prix décernés par l'Académie française sur le site de l'Académie française.
  • Palmarès des prix de l'Académie française en 1915, « à la mémoire des écrivains tués à l'ennemi » sur Archives de l'Académie française.
  • Palmarès des prix de l'Académie française en 1916, « aux écrivains combattants, tués ou blessés à l'ennemi » sur Archives de l'Académie française.
  • Palmarès des prix de l'Académie française en 1942, « prix décernés aux prisonniers de guerre » sur Archives de l'Académie française.
  • Palmarès des prix de l'Académie française en 1943, « prix décernés aux prisonniers de guerre » sur Archives de l'Académie française.
  • Palmarès des prix de l'Académie française en 1944, « prix décernés aux prisonniers de guerre » sur Archives de l'Académie française.
  • Palmarès des prix de l'Académie française en 1945, « prix décernés aux prisonniers de guerre » sur Archives de l'Académie française.
  • Palmarès des prix de l'Académie française en 1946, « prix littéraires de la captivité » sur Archives de l'Académie française.