Ligne Soleure – Moutier

Ligne Soleure – Moutier
Ligne de Soleure à Moutier
Image illustrative de l’article Ligne Soleure – Moutier
La gare d'Oberdorf SO
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Villes desservies Soleure, Moutier
Historique
Mise en service 1908
Électrification 1932
Concessionnaires SMB (1908 – 1997)
RM (1997 – 2006)
BLS (depuis 2006)
Caractéristiques techniques
Numéro officiel 411
Longueur 23,05 km
Écartement standard (1,435 m)
Électrification 15 kV – 16,7 Hz
Pente maximale 28 
Nombre de voies Voie unique
Signalisation Extérieure contrôlée par ETCS L1 LS, Euro-Signum et Euro-ZUB
Trafic
Propriétaire BLS SA
Exploitant(s) CFF
Trafic Regio

La ligne SoleureMoutier, dite ligne du Weissenstein[1] est une des lignes ferroviaires appartenant au groupe BLS SA. Le trafic voyageurs est actuellement assuré par des rames Stadler GTW RABe 526 des Chemins de fer fédéraux suisses (CFF).

Historique

La ligne a été construite par la compagnie du chemin de fer de Soleure à Moutier ((de) SolothurnMünster-Bahn, SMB) et mise en service le . De par les fusions des entreprises suisses de chemins de fer, elle fait partie de nos jours du groupe BLS.

Dès l'origine, le recours à la traction électrique a été envisagé, et seules trois locomotives à vapeur ont été fabriquées pour la compagnie par SLM Winterthur. Celles-ci ont cédé la place aux locomotives électriques dès 1932, après moins d'un quart de siècle d'exploitation.

Chronologie

Le tunnel de Weissenstein devait être rénové de à . Ces travaux devaient comprendre également une modernisation de l'infrastructure sur l'ensemble du parcours, à savoir la transformation des gares pour les rendre accessibles aux personnes à mobilité ainsi que le renouvellement de la voie et des caténaires. En raison d'un recours déposé au tribunal administratif fédéral pour attaquer l'attribution du contrat des travaux à l'entreprise Implenia Suisse SA, la date de début des travaux est repoussée sine die et ne devraient pas pouvoir démarrer avant . Le tribunal a annulé le contrat pour Implenia Suisse SA et l'a remis au consortium EWT[7],[8].

Ouvrages d'art

Le portail nord du tunnel du Weissenstein en .

Le principal ouvrage d'art de la ligne est le tunnel du Weissenstein. D'une longueur de 3 700 mètres, il a été percé sous le Weissenstein et permet de relier la vallée de Moutier au plateau suisse. Deux viaducs ont été réalisés de part et d'autre de la montagne, l'un d'une longueur de 96 mètres en maçonnerie à Corcelles, l'autre en métal (186 mètres) sur le territoire de la commune de Bellach. Le dernier pont de la ligne, sur l'Aar à Soleure, a été bâti par les CFF.

Tunnelkino

Dans les 3 700 mètres du tunnel du Weissenstein se trouve le « plus long cinéma du monde » : le Tunnelkino[9]. L'ancienne automotrice ABe 4/4 11 du Südostbahn (aujourd'hui ABe 526 290-2) datant de a été rachetée et rénovée pour tracter le train cinéma, composé deux wagons ouverts protégés par un toit, convertis l'un en salle de cinéma avec écran et l'autre en tribune de 40 places. Le film se regarde alors que le train parcourt le tube à une vitesse de 21 à 29 km/h ; avec arrêt-apéro au milieu du tunnel. La première a eu lieu le .

Galerie d'images

message galerie Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Références et liens

Références

  • Réseau ferré suisse, Secrétariat général CFF, Berne 1997

Liens externes