Laizon

le Laizon
(le Laison[1], le ruisseau de Torp)
Illustration
Le Laizon au Vey d'Ifs
le Laizon sur OpenStreetMap.
Caractéristiques
Longueur 39 km [2]
Bassin 167 km2 [2]
Bassin collecteur la Dives
Débit moyen 0,73 m3/s (Croissanville) [1]
Nombre de Strahler 4
Organisme gestionnaire SMBD ou Syndicat Mixte du Bassin de la Dives[3]
Régime pluvial océanique
Cours
Source près de l'abbaye de Villers-Canivet
· Localisation Saint-Pierre-Canivet
· Altitude 158 m
· Coordonnées 48° 55′ 39″ N, 0° 15′ 32″ O
Confluence la Dives
· Localisation entre Cléville et Saint-Ouen-du-Mesnil-Oger
· Altitude m
· Coordonnées 49° 09′ 49″ N, 0° 05′ 52″ O
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Douet, Moussaye
· Rive droite Cassis
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Calvados
Arrondissement Caen, Lisieux
Cantons Falaise, Mézidon-Canon, Troarn
Régions traversées Normandie
Principales localités Mézidon Vallée d'Auge

Sources : SANDRE:« I1430600 », Géoportail, Banque Hydro, OpenStreetMap

Le Laizon ou le Laison[4] est une rivière du département du Calvados, en région Normandie, et un affluent gauche du fleuve la Dives.

Géographie

icône image Image externe
selon le Syndicat Mixte du Bassin de la Dives
Le Laizon dans le bassin de la Dives.

Le Laizon naît à 158 mètres d'altitude[5] sur la commune de Saint-Pierre-Canivet près de l'abbaye cistercienne. Sa source alimente l'étang de Villers situé dans le domaine de l'abbaye et il en sort sous le nom de ruisseau de Torp. Une source secondaire se trouve un kilomètre à l'ouest, à 190 mètres d'altitude, la fontaine de la Moussaye.

De 39 km de longueur[2], il coule globalement du sud vers le nord-est et passe sous la N158 à Bons-Tassilly[6]..

Il se jette dans la Dives entre Cléville et Saint-Ouen-du-Mesnil-Oger dans les marais, à 5 mètres d'altitude[7], juste après la confluence du Douet.

Communes et cantons traversés

La Brèche au diable de Soumont-Saint-Quentin dans le Calvados sur le Laizon.

Dans le seul département du Calvados, le Laizon traverse les seize communes[2] suivantes (de l'amont vers l'aval) : Villers-Canivet (source), Soulangy, Bons-Tassilly, Potigny, Soumont-Saint-Quentin, Ouilly-le-Tesson, Rouvres, Maizières, Ernes, Condé-sur-Ifs, Vieux-Fumé, Ouézy, Cesny-aux-Vignes, Mézidon Vallée d'Auge, Méry-Bissières-en-Auge, Cléville, Saint-Ouen-du-Mesnil-Oger (confluence).

En termes de cantons le Laizon prend source dans le canton de Falaise, traverse le canton de Mézidon-Canon, conflue dans le canton de Troarn, le tout dans les arrondissements de Caen et de Lisieux.

Bassin versant

Le Laizon traverse les trois zones hydrographiques suivantes : « La Dives du confluent de la Dorette (exclu) au confluent du Laizon (exclu) », « La Dives du confluent du Laizon (exclu) au siphon du canal du Domaine (bassin du Doigt exclu) », « Le Laizon de sa source au confluent de la Dives (exclu) »[2].

Organisme gestionnaire

L'organisme gestionnaire est le SMBD ou Syndicat Mixte du Bassin de la Dives, installé à Saint-Pierre-en-Auge[3].

Affluents

Le Laizon a six tronçons affluents référencés dont trois font plus de 1 km., le ruisseau de Cassis (6 km), le Douet (5 km) et le ruisseau de Moussaye (4,12 km).

Hydrologie

Son régime hydrologique est dit pluvial océanique. Le Laizon a été observé à deux stations hydrologique :

  • la station I2203810 à Croissanville, du au , à 16 m d'altitude et pour un bassin de 137 km2 avec un module de 0,76 m3/s[4];
  • la station I2203820 à Croissanville, depuis le (18 ans), à 15 m d'altitude et pour un bassin versant de 136 km2 avec un module de 0,73 m3/s[1].

Le Laizon à Croissanville

Le module ou moyenne annuelle de son débit est à Croissanville de 0,73 m3/s[1].

Débit moyen mensuel (en m3/s)
Station hydrologique : I2203820 - le Laison à Croissanville pour un bassin versant de 136 km2 et à 15 m d'altitude[1] 
(le 09-05-2020 - données calculées sur 11 ans de 2011 à 2020)
Source : Banque Hydro - MEDDE

Étiage ou basses eaux

À l'étiage, c'est-à-dire aux basses eaux, le VCN3, ou débit minimal du cours d'eau enregistré pendant trois jours consécutifs sur un mois, en cas de quinquennale sèche s'établit à 0,310 m3/s, ce qui reste très confortable[note 1],[4].

Crues

Sur cette courte période d'observation de 11 ans, le débit journalier maximal a été observé le pour 4,250 m3/s. Le débit instantané maximal a été observé le [note 2] avec 5,15 m3/s en même temps que la hauteur maximale instantanée de 940 mm soit 0,940 m[4].

Le QIX 2 est de 2,8 m3/s, le QIX 5 est 4,0 m3/s, le QIX 10 est de 4,8 m3/s et le QIX 20 est de 5,5 m3/s[4]. Les QIX 50 et QIX 100 n'ont pas pu être calculés vu la période d'observation de 11 ans.

Lame d'eau et débit spécifique

La lame d'eau écoulée dans cette partie du bassin versant de la rivière et le débit spécifique (Qsp) n'ont pas pu être calculé vu les deux périodes d'observation de 11 ans.

Aménagements et écologie

Vallée du Laizon

Galerie

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Voir aussi

Circle-icons-globe.svg

Les coordonnées de cet article :

Notes et références

Notes

  1. plus du tiers du module à 0,76 m3/s
  2. à h 0

Références

  1. a b c d et e Banque Hydro - MEDDE, « Synthèse de la Banque Hydro - le Laison à Croissanville (I2203820) » (consulté le 27 mai 2020)
  2. a b c d et e Sandre, « Fiche cours d'eau - le Laizon (I1430600) » (consulté le 26 mai 2020)
  3. a et b « Syndicat Mixte du Bassin de la Dives - le territoire », sur smbd.fr (consulté le 22 mai 2020)
  4. a b c d et e Banque Hydro - MEDDE, « Synthèse de la Banque Hydro - le Laison à Croissanville (I2203810) » (consulté le 27 mai 2020)
  5. « Source du Laizon » sur Géoportail (consulté le 27 mai 2020).
  6. Géoportail - IGN, « Géoportail » (consulté le 27 mai 2020)
  7. « Confluence du Laizon avec la Dives » sur Géoportail (consulté le 27 mai 2020).
Ressource relative à la géographie :