André Ventura

André Ventura
Illustration.
André Ventura en 2022.
Fonctions
Président de Chega
En fonction depuis le
(3 ans, 5 mois et 6 jours)
Élection
Prédécesseur Création du parti
Député portugais
En fonction depuis le
(2 ans, 10 mois et 21 jours)
Élection 6 octobre 2019
Réélection 30 janvier 2022
Circonscription Lisbonne
Législature XIVe et XVe
Groupe politique CH
Biographie
Nom de naissance André Claro Amaral Ventura
Date de naissance (39 ans)
Lieu de naissance Sintra (Portugal)
Nationalité Portugais
Parti politique PSD (2001-2018)
Chega (depuis 2019)
Diplômé de Université nouvelle de Lisbonne
Profession Professeur des universités
Commentateur sportif
Religion Catholique
Résidence Sintra (Portugal)

André Claro Amaral Ventura né le à Sintra, (Lisbonne) est un professeur des universités, commentateur sportif et homme politique portugais.

En 2019, il fonde le parti Chega, qui est classé à droite voire à l’extrême droite de l’échiquier politique. Candidat à l’élection présidentielle de 2021, Ventura obtient 12 % des voix.

Biographie

Né à la périphérie de Lisbonne en 1983, Ventura est diplômé en droit de l'université nouvelle de Lisbonne et docteur en droit public de l'University College Cork d'Irlande[1].

Il a travaillé pour la chaine privée CMTV, un média avant tout « sensationnaliste », pour laquelle il était commentateur sportif puis commentateur de faits divers criminels[2]. Il tient également une chronique dans le journal conservateur Correio da Manhã, le quotidien le plus lu du pays[3].

D'abord membre du Parti social-démocrate, situé au cendre-droit, il est alors résolument pro-Union européenne mais se situe sur une ligne plus conservatrice que son parti[2].

Le 9 avril 2019, il fonde le parti Chega (« Ça suffit »), qui fait partie de la coalition « Basta! » pour les élections européennes de 2019, où il n'obtient aucun siège. En juin de la même année, la coalition Basta! est dissoute.

Candidat aux élections législatives d’octobre 2019, il obtient un siège pour la circonscription de Lisbonne, marquant ainsi le retour de l'extrême droite au Parlement portugais, 45 ans après la Révolution des Œillets[4].

Il se présente à l'élection présidentielle du 24 janvier 2021 et obtient 11,9 % des suffrages exprimés, derrière la socialiste Ana Gomes (13 %) et le président sortant, Marcelo Rebelo de Sousa, qui est réélu dès le premier tour avec 60,7 % des voix[5].

Le à la suite des élections législatives portugaises de 2022, il est réélu député à l'Assemblée de la République portugaise pour la XVe législature de la Troisième République portugaise[6].

Prises de position

Son parti, Chega, se présente comme « national, conservateur, libéral et personnaliste »[2]. Il souhaite également que le Portugal reste intégré à l'Union européenne[7].

André Ventura tient régulièrement des propos ciblant les Noirs et les Roms[8]. Il suggère pendant la pandémie de covid-19 d'interner ces derniers dans des camps, affirmant que leur hygiène de vie pourrait être vecteur de maladies[9].

En janvier 2020, alors que la députée Joacine Katar Moreira, née en Guinée-Bissau, défendait une proposition de loi visant à restituer aux anciennes colonies portugaises leur patrimoine[10], il provoque un tollé au Parlement en proposant qu'elle soit « rendue à son pays d'origine »[11].

Lors de la convention 2020 du parti Chega, il fait adopter une motion prônant le retrait des ovaires aux femmes qui avortent. Il demande ensuite son retrait, face aux protestations[12].

Publications

  • Introdução à Fiscalidade, e-book, Lisboa (2017)
  • Justiça, Corrupção e Jornalismo (co-auteur avec Miguel Fernandes), Vida Económica (2015)
  • A Nova Justiça Internacional, Chiado Editora, Lisboa (2015)
  • A Nova Administração Pública, Quid Juris, Lisboa (2014)
  • A Reforma do IRC (com António Carlos dos Santos), Vida Económica, Lisboa (2014)
  • Lições de Direito Fiscal, Chiado Editora, Lisboa (2014)
  • Lições de Direito Penal, Volume I, UAL / Instituto de Direito Público / Chiado Editora (2013), Montenegro, com 2.ª ed. revista, pela Chiado Editora, Lisboa (2008)
  • A Última Madrugada do Islão, Chiado Editora, Lisboa (2009)

Références

  1. Vincent Barros, « Populisme.Le député André Ventura, visage de l’extrême droite au Portugal », sur Courrier International, .
  2. a b et c « André Ventura et le CHEGA d'extrême-droite ⋆ Portugal en français », sur Portugal en français,
  3. « Populisme. Le député André Ventura, visage de l’extrême droite au Portugal », sur Courrier international,
  4. Marie-Line Darcy, « Animalistes, extrême droite : les surprises du Parlement portugais », sur La Croix, .
  5. Résultats du premier tour de l'élection présidentielle de 2021, Público, 25 janvier 2021.
  6. https://www.legislativas2022.mai.gov.pt/candidatos?party=CH&elected=1
  7. « Election au Portugal : le sulfureux populiste André Ventura progresse nettement dans les urnes », sur leparisien.fr,
  8. « L’extrême droite défile à Lisbonne contre les accusations de racisme au Portugal », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne)
  9. Julien Lecot, « Portugal : «André Ventura va devenir un faiseur de rois» », sur Libération.fr,
  10. Portugal : la députée Joacine Katar Moreira victime de racisme au Parlement
  11. Tristan Berteloot, « Marine Le Pen à Lisbonne pour relancer ses «alliances nationales» », sur Libération.fr,
  12. « Le Portugal secoué par une vague d’attaques xénophobes », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne)

Liens externes