Amaya Arzuaga

Amaya Arzuaga
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Site web
Distinctions
Médaille d'or du mérite des beaux-arts ()
Prix national de Mode () ()

Amaya Arzuaga est une créatrice espagnole née en 1970.

Biographie

En 1992, elle finit ses études supérieures de stylisme à l'UPM et elle intègre l'entreprise de ses parents, Elipse. Plus tard, en 1994, elle crée sa propre société.

En 1996, Amaya Arzuaga décide de présenter sa collection lors de la fashion week de Londres, ce qui fait d'elle la première créatrice Espagnole à participer à cet événement. Par la suite, elle fera partie de la sélection de créateurs pendant six ans.

Le , elle ouvre sa première boutique à Madrid.

Puis, elle est invitée par l'Italian Camera Nazionale Della Moda afin de présenter sa collection printemps/été à Milan. Par la suite, elle participera à la fashion week de Milan pendant deux ans.

Amaya Arzuaga est présente dans 27 pays.

En 2008, Amaya présente sa première collection de sacs à main.

En 2009, Amaya crée sa propre marque de vin : Ribera del Duero Amaya Arzuaga.

En 2010, Amaya est sélectionnée avec d'autres créateurs espagnols (Davidelfin, Devota&Lomba, Duyos, Francis Montesinos, Miriam Ocariz, Lydia Delgado et Roberto Verino) afin de créer une édition limitée de bouteilles de Coca-Cola pour les 25 ans de la marque.

Elle vend et présente ses collections dans plusieurs salons internationaux comme Atmosphère (Paris), Fashion Cotterie (New York), Camera nazionale della moda italiana (Milan), Pasarela Cibeles (Madrid), Passarel•la Gaudí (Barcelone) ou London Fashion Week. Amaya Arzuaga possède plus de 200 boutiques en Espagne.

Mardi , Amaya Arzuaga présente pour la première fois sa collection printemps/été 2011 au sein de la galerie de la Minéralogie du Musée d’Histoire Naturelle lors de la Semaine du prêt-à-porter parisienne.

Ensuite, le vendredi , elle y participe pour la deuxième saison avec sa collection automne/hiver au Grand Palais

Prix

Notes et références

  1. (es) « Relación de premiados del año 2004 », sur Ministère de la Culture, (consulté le ) [PDF].

Liens externes