Joana Valls

Joana Valls
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités

Francisca Juana María del Pilar Giralt Miró, plus connue sous le nom de Joana Valls, née à Barcelone en 1855 et morte dans cette même ville en 1935, est une styliste catalane.

Biographie

Joana Valls grandit au sein d'une famille barcelonaise qui se consacre à la mode, tenant une affaire au no 1 du carrer d'Avinyó[1] dans le quartier gothique de Barcelone, célèbre pour le tableau Les Demoiselles d'Avignon de Pablo Picasso.

Sa carrière est importante dans le domaine de la mode à Barcelone où elle travaille de 1880 à 1919. Elle fait partie des grandes modistes qui travaillent pour la bourgeoisie catalane de l'époque[2], comme Caroline Montagne Roux et sa sœur Marie, fondatrices de la Maison Montagne[3], María de Mataró ou encore Ana Renaud dite «Madame Renaud»[4].

Elle est notamment connue pour ses chapeaux pour femmes[5], alors que le mouvement Las Sinsombrero (« Les Sans-Chapeau ») né à Madrid, encourage les femmes à abandonner les carcans traditionnels du vêtement.

En 1915, au plus haut de son succès, elle déménage sa maison de couture sur le passeig de Gràcia, dans le quartier du luxe[Quoi ?] barcelonais. Elle se retire du milieu de la mode en 1919[6].

Références

(es) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en espagnol intitulé « Joana Valls » (voir la liste des auteurs).
  1. « Joana Valls: el ressò de la modernitat », CENTRE DE DOCUMENTACIÓ I MUSEU TÈXTIL de Terrassa,‎ (lire en ligne [archive du ])
  2. (ca) « CDMT », sur CDMT
  3. Casal-Valls, Laura. "La figura de la modista i els inicis de l'alta costura a Barcelona: trajectòria professional i producció d'indumentària femenina (1880-1915)", Thèse de doctorat, Université de Barcelone, 2013.
  4. Casal-Valls, L. "La figura de la modista i els inicis de l'alta costura a Barcelona. Trajectòria professional i producció d'indumentària femenina 1880-1915", Thèse. Universitat de Barcelona (2013), p. 595. http://www.tdx.cat/bitstream/handle/10803/129559/04.LCV_4de6.pdf?sequence=4♙
  5. Soler, F. (Serafí Pitarra), Lo trinch de l'or: comedia en quatre actes. Barcelona: Imp. Salvador Bonavía, 1911, pág. 20.
  6. « El taller d'una modista embargat: Joana Valls, el tancament de caixes i l'obra de Ramon Casas », Butlletí de la Societat Catalana d’Estudis Històrics, XXVI, 2015, IEC.cat,‎ (lire en ligne, consulté le )

Liens externes