Agriculture familiale

Agriculture familiale

Statistiques
 % du PIB 70 % de la production alimentaire (2014)
 % de la population active occupée premier employeur dans le domaine agricole au niveau mondial

L'agriculture familiale est une forme d'agriculture caractérisée par le lien entre la famille et l'exploitation agricole. Pour la FAO, elle « englobe toutes les activités agricoles reposant sur la famille, en relation avec de nombreux aspects du développement rural[1]. »

Définition

Dans un document de travail sur la définition de l'agriculture familiale[2], publié en 2014 par la FAO, 36 définitions de l'agriculture familiale ont été recensées et comparées. Les auteurs considèrent que "la définition de l'exploitation familiale varie selon les pays et les contextes". Selon eux, « la majorité des définitions reconnaissent le rôle du travail familial et le rôle de la famille dans la gestion de l'exploitation agricole. Cependant, la notion d'agriculture familiale semble dépasser la capacité, la taille et l'orientation agricoles. »

En France, le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement définit l'agriculture familiale comme une « des formes d’organisation de la production agricole regroupant des exploitations caractérisées par des liens organiques entre la famille et l’unité de production et par la mobilisation du travail familial excluant le salariat permanent[3]. »

Importance dans le monde

Le secteur agricole est le premier employeur au niveau mondial et les familles forment l’essentiel de cette force de travail. En 2014, l’agriculture familiale produisait plus de 70 % de la production alimentaire et gérait une proportion considérable des ressources naturelles.

Cette forme d'agriculture peut être qualifiée de vivrière ou de subsistance dans certaines parties du monde. Elle concerne des exploitations de petite taille, fait peu appel à la mécanisation ou aux intrants.
Dans les pays développés, l'expression « agriculture familiale » peut aussi s'appliquer à des exploitations de grande taille et/ou à forte mécanisation, si le statut juridique permet à des époux de travailler sur le même lieu.
En droit français, cette forme d'exploitation agricole correspond notamment au statut juridique d'une exploitation agricole à responsabilité limitée (EARL).

Références

  1. (en) « Home », sur Food and Agriculture Organization of the United Nations (consulté le 2 février 2021)
  2. (en) Elizabeth Garner, Ana Paula de la O Campos, Identifying the “family farm” - An informal discussion of the concepts and definitions, Food and agriculture organisation, , 31 p. (lire en ligne)
  3. Jean-Michel Sourisseau, Les agricultures familiales du monde. Définitions, contributions et politiques publiques, CIRAD

Voir aussi

Bibliographie

  • « L’urbanisation, facteur de développement ou d’exclusion de l’agriculture familiale en périphérie des villes : Le cas de la ville de Meknès, Maroc » Élodie Valette et Patrick Dugué, VertigO, volume 17, numéro 1, mai 2017, DOI:10.4000/vertigo.18413.
  • Hugues Lamarche, L'agriculture familiale : comparaison internationale, L'Harmattan, , 303 p. (ISBN 978-2-7384-2510-2, lire en ligne)

Articles liés

Liens externes