Portail Droit

Portail Droit
Projet
Discussions
Arborescence
Notifications
Suivi
017-Scale.jpg
Bandeau portail droit (cropped).png

Droit
25 515 articles de Wikipédia sont actuellement consacrés à Droit.

logo d'une balance Ce portail (ou un de ses articles) ne donne pas d'avis juridique.

Présentation

Un avocat français en train de plaider

Le droit (du latin directum) est un ensemble de règles régissant la vie en société dont le non-respect peut être sanctionné par la puissance publique, c'est-à-dire l'ensemble des moyens dont dispose l'État pour maintenir ou rétablir l'ordre public, par le biais de la force publique, de la justice et de ses composantes.

Le texte droit est un polysème. Il faut en effet distinguer :

  • la science juridique, qui est l'objet de ce portail : elle étudie les règles de droit prises dans leur ensemble, ou dans une de ses branches seulement ;
  • le droit objectif, qui est un ensemble des règles de droit destinées à organiser, dans une société donnée, les rapports entre les personnes, et sanctionnables par l'autorité publique ;
  • les droits subjectifs, qui rassemblent les avantages reconnus à un individu, ou à un groupe d’individus, leur permettant de jouir d'une chose ou d'exiger d'autrui une prestation.

Citations

« En 2011, notre étude sur l’impartialité de la justice a montré que les libérations conditionnelles accordées par les tribunaux varient de 65% (après une restauration) à pratiquement zéro relaxe[Information douteuse] obtenue avant la pause déjeuner. » — Shai Danziger, chercheur au sein de l’Université de Ben Gurion (Israël), publication originale (en anglais), article en français

Lumière sur...

Les meurtres rituels de Toa Payoh sont une affaire criminelle survenue à Singapour en 1981. Le 25 janvier, le corps d'une fillette de neuf ans fut découvert près de l'ascenseur d'un immeuble d'habitations dans le district de Toa Payoh et, deux semaines plus tard, un garçon de dix ans fut retrouvé mort à proximité de cet endroit. Les deux enfants avaient été tués lors d'un rituel en l'honneur de la déesse hindoue Kâlî, dont le rôle traditionnel consiste à protéger les fidèles contre les démons et les calamités. Or, en temps normal, l'adoration de cette déesse ne s'accompagne pas de sacrifices. Les meurtres avaient été planifiés par Adrian Lim, un « médium » auto-proclamé qui avait convaincu plusieurs femmes qu'il détenait des pouvoirs surnaturels. Ses victimes lui offraient de l'argent et des services sexuels en échange de cures, de promesses de beauté et de chance. Deux de ces femmes devinrent des assistantes fidèles : Tan Mui Choo, que Lim épousa, et Hoe Kah Hong, qui devint l'une de ses « femmes saintes ». Lorsque la police enquêta sur une accusation de viol déposée par l'une des victimes de Lim, celui-ci devint furieux et décida de tuer des enfants pour faire échouer l'enquête. À chaque fois, Hoe attirait un enfant dans la résidence de Lim, puis le trio le droguait avant de le tuer. Lim a aussi abusé sexuellement d'une petite fille avant sa mort. Le trio fut arrêté lorsque la police découvrit une trace de sang qui menait à la résidence.

Le procès de 41 jours fut le plus long jamais tenu devant une cour de Singapour à l'époque. Aucun avocat de la défense n'a rejeté la culpabilité de Lim et de ses comparses, mais ils tentèrent de leur éviter la peine capitale en affirmant qu'ils souffraient de capacités diminuées, et en plaidant qu'ils étaient mentalement malades, afin qu'ils ne puissent être entièrement tenus responsables des meurtres. Pour étayer leur défense, les avocats firent venir des médecins, des psychologues et des psychiatres, qui conclurent que les accusés montraient des symptômes de schizophrénie, de dépression psychotique et d'hypomanie. Cependant, l'expert du procureur réfuta ces conclusions et affirma que les accusés avaient le plein contrôle de leurs facultés mentales lorsqu'ils avaient planifié et effectué les meurtres. Les juges penchèrent en faveur du procureur et le trio fut condamné à la pendaison. Installées dans le couloir de la mort, les femmes firent appel au Conseil privé à Londres et demandèrent grâce au président de Singapour, en vain. Les trois accusés furent pendus le 25 novembre 1988. Lim, qui n'avait pas demandé de grâce, se dirigea vers la potence en souriant.

Ces meurtres choquèrent le public de Singapour : les gens furent surpris que de tels gestes puissent survenir dans leur société. Les rapports sur les activités du trio et les procédures judiciaires furent suivis avec attention et les actions du trio furent régulièrement mentionnées dans le public pendant plusieurs années. À deux reprises, des studios de cinéma tentèrent de profiter de l'engouement causé par les meurtriers. Cependant, les critiques furent sévères, affirmant que les films comportaient des scènes de violence et de relations sexuelles superflues, et ils firent piètre figure au box-office. Les actions et le comportement des trois tueurs furent étudiés par des spécialistes en criminologie, et les jugements rendus servirent de jurisprudence en cas de capacités diminuées.

Autres articles sélectionnés au sein du portail Droit

Le saviez-vous ?

Épitoge d'un avocat
Épitoge
d'un avocat

Les avocats du Barreau de Paris ont une épitoge noire sans hermine (on la dit "veuve"). L'épitoge est la pièce de tissu attachée à l’épaule de la robe des avocats et magistrats. Elle est noire et herminée pour les avocats et la plupart des magistrats. Elle est rouge pour les magistrats les plus importants, mais n'est principalement portée que dans les audiences solennelles.

Articles récents

  1. Peine de mort en Chine
  2. Jalila Khamis Koko
  3. Justice reproductive
  4. Ligue française pour le droit des femmes
  5. Jean-Claude Beaujour
  6. Grand livre du Sceau
  7. Giuseppe De Nava
  8. Kathleen Folbigg
  9. Condition des femmes au Mali
  10. Cotisation sur les boissons alcooliques
  11. Elmer E. Barlow
  12. Giulio Alessio
  13. Loi sur la Saskatchewan
  14. Foulard vert
  15. Bortolo Belotti
  16. Charles Pierre Fradin
  17. Charlotte Caubel
  18. Ana Maria Guerra Martins
  19. Droit bourgeois
  20. Henry Taudière
  21. Avances de la Banque de France
  22. Martha Mosse
  23. James Whiteside
  24. Eduard Böcking
  25. Vijaya Gadde
  26. Soviet suprême de l'Union soviétique
  27. Soviet de l'Union
  28. Soviet des nationalités
  29. Vainqueur de Condorcet
  30. William Brett (1er vicomte Esher)
  31. Loi électorale du 3 mars 1831
  32. Loi du 29 décembre 1899 relative à l'application de la représentation proportionnelle aux élections législatives
  33. Signalisation routière
  34. Ministère public du Brésil
  35. Loi générale des compagnies du Delaware
  36. Décret impérial sur les sépultures
  37. Urvashi Vaid
  38. Lois sur l'emploi des langues en matière administrative
  39. Loi belge du 13 décembre 1889 sur le travail des femmes et des enfants
  40. Sexualité et handicap
  41. Droit au travail en France
  42. Loi du 27 mars 1948 relative au droit de vote des femmes aux chambres législatives
  43. Un fils du Sud
  44. Complot des panoplies
  45. Charte d'entreprise
  46. Loi du 16 août 1887 sur le paiement des salaires
  47. Arrêté du régent du 11 février 1946 portant approbation aux titres I et II du règlement pour la protection du travail
  48. Centre pénitentiaire de Poitiers-Vivonne
  49. Loi d'Égalité du 18 avril 1898
  50. Loi du 22 mai 1878 sur l'emploi de la langue flamande en matière administrative
  51. Loi du 15 juin 1896 sur les règlements d'atelier
  52. Mariage d'amitié
  53. Loi du 30 juillet 1963 relative à l'emploi des langues dans l'enseignement
  54. Administration nationale anti-crise
  55. Intérêt de l'enfant en droit canadien
  56. Sensibilisation juridique
  57. Cadre d'entreprise en droit québécois
  58. Cadre d'entreprise
  59. Cour suprême d'État des États-Unis
  60. Mange-mille
  61. Loi sur l’Alberta
  62. Ukraine c. Fédération de Russie (2022)
  63. Marie Christina Kolo
  64. Droits des femmes au Népal
  65. Unia (institution)
  66. Procureur général du Québec c. Blaikie et autres (1981)
  67. Jean-Pierre Manau
  68. Massacre de Haximu
  69. Marathon de la vitesse
  70. Drame de Montreux
  71. The Law in These Parts
  72. Tribunal de camarades
  73. Permis de séjour dans le domaine de l'asile en Suisse
  74. Gerri Santoro
  75. Hempstead Washburne
  76. Ferdinand Neigebaur
  77. Paix de Constance
  78. Pièce d'identité
  79. Centre pénitentiaire d'Alençon-Condé-sur-Sarthe
  80. Philippe Fabry (historien du droit)
  81. Loi Blaise Diagne du 29 septembre 1916
  82. Moshe Bejski
  83. Benito Ramón Hermida Maldonado
  84. Norma McCorvey
  85. Bataille judiciaire entre Johnny Depp et Amber Heard
  86. Code Savary
  87. Ordonnance de Saint-Germain-en-Laye
  88. Affaire Paul-André Harvey et diocèse de Chicoutimi
  89. Mouvement pour l'accès libre au droit
  90. Accès à la Justice
  91. Liste d'associations d'aide aux migrants en Suisse
  92. Catarina de Albuquerque
  93. Convention sur l'imprescriptibilité des crimes de guerre et des crimes contre l'humanité
  94. Jacques Rançon
  95. Aboubacar Sidiki Mara
  96. Harcèlement sexuel au travail
  97. Jan Schröder (juriste)
  98. René Hostiou
  99. Loi sur les droits parentaux en matière d'éducation (Floride)
  100. Emilio Prud'Homme

Articles de qualité

Ces articles ont été sélectionnés comme faisant honneur de façon exceptionnelle à Wikipédia, l'encyclopédie libre et gratuite. Ces articles satisfont à des critères stricts, mais vous pouvez encore les améliorer !

Article de qualité 29 Articles juridiques de qualité

Bon article 50 Bons articles juridiques

Le droit en image

Index thématique

Pour découvrir les critères de cette classification, voir l'article Branches du droit
Un monde de droit

 Systèmes juridiques

Carte des principaux systèmes juridiques
 Droit par pays (voir aussi : pays disparus)
Afrique
Amériques
Asie
Europe
Océanie
Domaines du droit
Sources du droit


Les acteurs de la justice

Sur Wikimédia

Wikimedia-logo.svg
Commons
Commons
Médiathèque
Wikiquote
Wikiquote
Citations

Base de données
Wikivoyage
Wikivoyage
Guide de voyage
Wiktionnaire
Dictionnaire
Wikisource
Wikisource
Bibliothèque
Wikinews
Wikinews
Site d'actualités