Université internationale de Rabat

Université Internationale de Rabat
LOGO UIR.jpg
Histoire et statut
Fondation
Type
Université semi-public - Premier partenariat public-privé dans le domaine de l'enseignement supérieur
Régime linguistique
Président
Noureddine Mouaddib
Devise
L'université innovante
Site web
Chiffres-clés
Étudiants
5 500 (année académique 2018-2019)
Localisation
Campus
Ville
Pays

L’Université Internationale de Rabat ou UIR est une université privée fondée en 2010 sous contrat avec l’État marocain.[1] L'UIR concrétise ainsi le 1er partenariat public-privé dans le domaine de l'enseignement supérieur au Maroc.

L'UIR est une université reconnue par l'Etat (Décret 2.16.244 - Bulletin officiel 6485 du ).

Poursuivant l'objectif d'accompagner le Royaume du Maroc dans son développement, l'UIR a développé un catalogue de formation de haut niveau en adéquation avec les différentes stratégies impulsées par le Maroc (Plan solaire marocain, plan d'accélération industrielle, etc.)

L’Université Internationale de Rabat propose ainsi une offre de formation pluridisciplinaire qui couvre de nombreux domaines de formation. Ses 14 pôles de formation et de recherche délivrent des enseignements de haut niveau, nourris par les activités de recherche et par les étroites relations tissées avec le monde industriel et professionnel.

Tournée vers l'international, l'UIR délivre pour certaines formations en double-diplôme avec des écoles et universités étrangères prestigieuses : ESC Rennes, Mississippi State University, Sciences Po Grenoble, Université de Nantes, Université Cheikh-Anta-Diop, etc

Leader national de la recherche scientifique, l'UIR a déposé depuis 2010, plus de 170 brevets, dont 30 à l'international, ce qui lui a permis de recevoir le Prix National de l'Innovation (OMPIC 2013).

Adossée à l'UIR, la Fondation Nour Education, est créée pour la récolte des dons qui serviront à la fois à attribuer des bourses et à financer des projets de recherche.

Bâtiment d'enseignement 1 - Campus de l'UIR

Histoire

Initié dès 2005 par son fondateur, M. Noureddine Mouaddib, universitaire, le projet de l'UIR a enregistré dès 2007 l'adhésion des gouvernements marocains et français.

Le , le Président de la République Française, Nicolas Sarkozy, soutient le projet de l'UIR devant le parlement marocain, dans le cadre de l'Union Pour la Méditerranée. Sur Instructions Royales, l'UIR se voit attribuée, le même jour, un terrain de 20 hectares sur le site de la technopole de Salé pour l'édification de son campus.

En 2009, le projet de l'UIR est validé par le ministère de tutelle marocain. La même année, la Caisse de Dépôt et de Gestion (CDG) devient actionnaire dans l'UIR.

En , la pose de la première pierre est réalisé par Sa Majesté Le Roi Mohammed VI[2] et l'UIR démarre ses activités de formation et de recherche.

Pôles de formation

Poursuivant l'objectif premier de former l’élite et le leadership méditerranéen et africain, en partenariat avec des universités étrangères de renom et des groupes industriels internationaux, l'UIR ambitionne de participer à l'émergence des conditions de développement socio-économique, via la promotion du capital humain. Ceci se concrétise par la mise en place dès 2010, de 12 pôles de formation et de recherche :

Programmes spéciaux

Campus

Déployé sur 27 hectares et situé au niveau du Parc Technopolis Rabat-shore, le campus de l'UIR a été certifié Haute Qualité Environnementale (HQE), ce qui en fait l'unique campus en Afrique à disposer de cette certification.

Avec 5 bâtiments dédiés à l’enseignement (à terme), 6 résidences universitaires (à terme), une bibliothèque, un restaurant universitaire, des laboratoires de recherche et un complexe sportif, le campus de l’UIR permet aux étudiants de bénéficier d’un cadre de vie stimulant qui les aide à combiner leurs études avec une vie personnelle et sociale épanouie.

Le campus de l'UIR est doté d'une ferme solaire, une centrale photovoltaïque, d’une superficie de 2.500 m2 pouvant produire une puissance de l’ordre de 320 kWc permettant ainsi d’alimenter en énergie électrique plusieurs bâtiments du campus de l’UIR. Composée d’un assemblage de 1320 panneaux solaires d’une surface totale de 2165 m², la centrale photovoltaïque assure la couverture de l’allée centrale du campus, sur une longueur de 270 m. Le courant électrique produit est directement injecté au niveau des bâtiments pour réduire leur consommation globale d’environ 20%. Le coût global d’investissement est d’environ 8 millions de Dirhams. La ferme solaire sert également comme plate-forme de R&D et de plateforme didactique à dimension réelle pour les élèves ingénieurs de l’école d’ingénierie en énergies renouvelables.

Financement

L’investissement global de l'UIR est de 1,7 milliard de dirhams, porté par les actionnaires  :

- Caisse de dépôt et de Gestion

- Banque Centrale Populaire

- MAMDA - MCMA

- État marocain

- Ynna HOLDING

Recherche et Développement

Outre sa vocation d’université pluridisciplinaire et ouverte à l’international par ses nombreux partenariats académiques et institutionnels[12], l’université internationale de Rabat est également un centre d’excellence en recherche-développement, et leader national dans le domaine de l'innovation [13] et récompensée le par la remise du premier prix national de l’innovation par le chef du gouvernement, prix décerné par l’Office Marocain de la Propriété Industrielle et Commerciale[1](OMPIC).

Depuis sa création, l’UIR a enregistré des brevets dans les domaines des énergies renouvelables et sécurité routière, et s’en sert notamment  pour la réalisation de :

En matière de dépôts de brevets, l'UIR se positionne comme leader au niveau national avec le dépôt de plus de 170 brevets, dont 30 à l'international

Voir aussi

Article connexe

Liens externes

Notes et références