Tournoi des Six Nations 2023

Tournoi des Six Nations 2023
Description de l'image Guinness Six Nations.png.
Marque déposée 🛈
Généralités
Sport Rugby à XV
Organisateur(s) Six Nations Rugby Limited
Édition 129e
(24e des Six Nations)
Date au
Nations Angleterre
Écosse
France
Pays de Galles
Drapeau : Irlande Irlande
Italie
Participants 6 équipes
Matchs joués 15
Site web officiel sixnationsrugby.com

Palmarès
Tenant du titre France
Vainqueur Drapeau : Irlande Irlande
Meilleur joueur Antoine Dupont
Meilleur(s) marqueur(s) Damian Penaud (5 essais)
Meilleur(s) réalisateur(s) Thomas Ramos (84 points)

Navigation

Le Tournoi des Six Nations 2023 est une compétition de rugby à XV qui a eu lieu du au . Chacune des six nations participantes affronte toutes les autres lors de cinq journées réparties sur cinq semaines, avec des pauses avant et après la troisième journée.

Les trois équipes qui ont, en 2023, l'avantage de jouer un match de plus à domicile que les autres sont l'Angleterre, l'Écosse et l'Italie.

Invaincue durant la compétition, l'Irlande remporte ce tournoi pour la quinzième fois de son histoire en réalisant le Grand Chelem pour la quatrième fois. Elle remporte par la même occasion la Triple couronne. L'Italie quant à elle obtient la cuillère de bois après avoir concédé cinq défaites en cinq matchs.

Durant cette édition, 91 essais sont marqués, battant ainsi le record d'essais marqués dans un tournoi, datant de 2019 où 84 essais avaient été marqués[1].

Le meilleur marqueur d'essais de cette édition est le Français Damian Penaud, qui en a marqué cinq au total. Le meilleur réalisateur est Thomas Ramos avec 84 points inscrits, s'approchant du record de points marqués en une édition détenu par l'Anglais Jonny Wilkinson : 89 points en 2001[2]. Avec ses 26 points inscrits, l'Irlandais Jonathan Sexton devient le meilleur réalisateur de l’histoire du Tournoi des Six Nations avec 560 points marqués dans cette compétition[3],[4].

Villes et stades

Rome (Italie) Londres (Angleterre) Saint-Denis (France)
Stade olympique
72 698 places
Stade de Twickenham
82 000 places
Stade de France
81 338 places
Stade olympique, Rome
Crédit image:
licence CC BY-SA 3.0 🛈
Stade olympique, Rome
Stade de Twickenham, Londres
Crédit image:
Mandy Barry-Cades
licence CC BY-SA 2.0 🛈
Stade de France, Saint-Denis
Crédit image:
licence FAL 🛈
Dublin (Irlande) Cardiff (pays de Galles) Édimbourg (Écosse)
Aviva Stadium
51 700 places
Millennium Stadium
73 931 places
Murrayfield Stadium
67 130 places
Aviva Stadium, Dublin
Crédit image:
licence CC BY 2.0 🛈
Millennium Stadium, Cardiff
Crédit image:
L’auteur n’a pas pu être identifié automatiquement. Il est supposé qu'il s'agit de : Epaunov72 (étant donné la revendication de droit d’auteur).
licence CC BY-SA 2.5 🛈
Murrayfield Stadium, Édimbourg
Crédit image:
licence CC BY-SA 3.0 🛈

Acteurs du Tournoi des Six Nations 2023

Crédit image:
historicair 21:04, 10 December 2006 (UTC)
licence CC BY-SA 3.0 🛈
Participants au Tournoi des Six Nations.

Joueurs

Angleterre

Le , Eddie Jones est licencié par la RFU, à la suite de résultats décevants pendant l'année 2022[5]. Le , Steve Borthwick, ex-entraineur des Leicester Tigers et également ex-entraîneur des avants du XV d’Angleterre (2015-2019), est nommé nouveau sélectionneur[6]. Le Tournoi 2023 marque donc ses débuts.

Steve Borthwick annonce sa première liste comme sélectionneur du XV anglais le [7] (36 joueurs).

Cependant, après de nombreuses blessures dans l'effectif initial, George McGuigan, Courtney Lawes, Henry Slade et Elliot Daly déclarent forfait, ils sont remplacés par Tom Dunn, David Ribbans, Ollie Lawrence et Anthony Watson[8]. Le , c'est le centre Dan Kelly qui déclare forfait à son tour, il est remplacé par son coéquipier en club Guy Porter[9].

Le , Henry Arundell et Henry Slade font leur retour pour préparer le match contre l'Italie[10].

Le , Tom Curry, Fraser Dingwall, George Ford et Courtney Lawes sont appelés par le sélectionneur pour préparer la rencontre contre le Pays de Galles. Ollie Hassell-Collins est forfait à la suite d'une blessure au genou[11].

Le , Max Malins est forfait pour s'entrainer pour la semaine à venir, il est remplacé par Jonny May[12].

Le , Ollie Lawrence déclarent forfait pour la dernière rencontre, Will Collier est appelé[13]. George Martin est appelé après le forfait d'Ollie Chessum[14].

Effectif de l'équipe d'Angleterre
Entraîneur Steve Borthwick
Avants Pilier Dan Cole, Will Collier, Ellis Genge, Joe Heyes, Bevan Rodd, Kyle Sinckler, Mako Vunipola
Talonneur Tom Dunn, Jamie George, George McGuigan Blessure, Jack Walker
Deuxième ligne Ollie Chessum Blessure, Jonny Hill, Nick Isiekwe, Maro Itoje, George Martin, David Ribbans
Troisième ligne aile Ben Curry, Tom Curry Blessure, Ben Earl, Courtney Lawes Blessure, Lewis Ludlam, Jack Willis
Troisième ligne centre Alex Dombrandt, Sam Simmonds
Arrières Demi de mêlée Alex Mitchell, Jack van Poortvliet, Ben Youngs
Demi d'ouverture Owen Farrell Capitaine, George Ford, Fin Smith, Marcus Smith
Centre Fraser Dingwall, Dan Kelly Blessure, Ollie Lawrence Blessure, Joe Marchant, Guy Porter, Henry Slade Blessure, Manu Tuilagi
Ailier Henry Arundell, Ollie Hassell-Collins Blessure, Max Malins, Cadan Murley, Anthony Watson
Arrière Elliot Daly Blessure, Tommy Freeman, Freddie Steward

Écosse

Le , le sélectionneur Gregor Townsend convoque 40 joueurs pour le Tournoi[15].

Le , Andy Christie déclare forfait pour la deuxième rencontre, Scott Cummings est appelé à sa place[16].

Le , Rory Darge est convoqué pour préparer le match contre l'Irlande[17].

Le , Stuart Hogg et Finn Russell sont forfaits pour la dernière journée, Charlie Savala est appelé en remplacement[18].

Effectif de l'équipe d'Écosse
Entraîneur Gregor Townsend
Avants Pilier Simon Berghan, Jamie Bhatti, Zander Fagerson, WP Nel, Pierre Schoeman, Javan Sebastian, Rory Sutherland
Talonneur Ewan Ashman, Fraser Brown, David Cherry, George Turner
Deuxième ligne Scott Cummings, Grant Gilchrist, Jonny Gray, Richie Gray Blessure, Cameron Henderson
Troisième ligne aile Andy Christie Blessure, Luke Crosbie, Rory Darge, Jamie Ritchie Capitaine, Sam Skinner, Hamish Watson
Troisième ligne centre Josh Bayliss, Jack Dempsey, Matt Fagerson
Arrières Demi de mêlée Ali Price, George Horne, Ben White
Demi d'ouverture Ben Healy, Blair Kinghorn, Finn Russell Blessure, Charlie Savala
Centre Chris Harris, Huw Jones, Stafford McDowall, Cameron Redpath, Sione Tuipulotu
Ailier Sean Maitland, Ruaridh McConnochie, Kyle Steyn, Duhan van der Merwe
Arrière Stuart Hogg Blessure, Ollie Smith

France

Le , le sélectionneur Fabien Galthié annonce sa liste des 42 joueurs retenus pour préparer le Tournoi[19].

Régulièrement convoqués, les principaux absents pour cause de blessure de cette première liste sont le pilier Jean-Baptiste Gros, les talonneurs Peato Mauvaka et Pierre Bourgarit, le deuxième ligne Cameron Woki, les demi de mêlée Maxime Lucu et Baptiste Couilloud, et les centres Arthur Vincent et Jonathan Danty[20].

Le , la liste définitive pour le Tournoi est annoncée. Gabin Villière fait son retour à la place de Thomas Jolmès, Clément Castets est préféré à Dany Priso et Baptiste Couilloud remplace Léo Coly qui s'est blessé[21]. Cependant, Paul Boudehent et Yacouba Camara se blessent peu de temps après l'annonce de la liste, ils sont respectivement remplacés par Alexandre Roumat et Thomas Jolmès qui fait donc son retour[22],[23].

Après la suspension de Uini Atonio survenue après le match contre l'Irlande, Thomas Laclayat est appelé pour le remplacer[24]. Jonathan Danty fait également son retour pour préparer le match contre l'Écosse[25]. Comme Ibrahim Diallo et Yoan Tanga Mangene[26]. Le , Nolann Le Garrec déclare forfait pour la 3e journée, il est remplacé par Baptiste Serin[27].

Lors de la quatrième journée du Tournoi, contre l'Angleterre, Peato Mauvaka fait son retour après avoir été immobilisé par des blessures et Dorian Aldegheri remplace Mohamed Haouas, suspendu après avoir écopé d'un carton rouge contre l'Écosse[28]. Léo Berdeu, Thomas Darmon, Maxime Lucu, Enzo Reybier et Bastien Vergnes-Taillefer sont également sélectionnés pour cette avant-dernière rencontre[29]. Sacha Zegueur fait également son apparition dans le groupe[30].

Le , Anthony Bouthier, Baptiste Heguy et Emmanuel Meafou sont convoqués pour préparer la dernière journée[31].

Effectif de l'équipe de France
Entraîneur Fabien Galthié
Avants Pilier Dorian Aldegheri, Uini Atonio, Cyril Baille, Clément Castets, Sipili Falatea, Mohamed Haouas, Thomas Laclayat, Reda Wardi
Talonneur Gaëtan Barlot, Teddy Baubigny, Julien Marchand, Peato Mauvaka
Deuxième ligne Bastien Chalureau, Thibaud Flament, Thomas Jolmès, Thomas Lavault, Emmanuel Meafou, Romain Taofifénua, Paul Willemse
Troisième ligne aile Alexandre Bécognée, Paul Boudehent Blessure, Yacouba Camara Blessure, Dylan Cretin, François Cros, Ibrahim Diallo, Baptiste Heguy, Anthony Jelonch, Sekou Macalou, Charles Ollivon, Sacha Zegueur
Troisième ligne centre Grégory Alldritt, Alexandre Roumat, Yoan Tanga Mangene, Bastien Vergnes-Taillefer
Arrières Demi de mêlée Léo Coly Blessure, Baptiste Couilloud, Antoine Dupont Capitaine, Nolann Le Garrec Blessure, Maxime Lucu, Baptiste Serin
Demi d'ouverture Léo Berdeu, Antoine Hastoy, Matthieu Jalibert, Romain Ntamack
Centre Pierre-Louis Barassi, Jonathan Danty, Thomas Darmon, Julien Delbouis, Gaël Fickou, Émilien Gailleton, Yoram Moefana
Ailier Louis Bielle-Biarrey, Ethan Dumortier, Matthis Lebel, Damian Penaud, Enzo Reybier, Gabin Villière Blessure
Arrière Anthony Bouthier, Romain Buros, Melvyn Jaminet, Thomas Ramos

Galles

Le , Wayne Pivac est démis de ses fonctions de sélectionneur du pays de Galles c'est alors l'ancien sélectionneur Warren Gatland (2007-2019) qui fait son retour à la tête de la sélection avec un contrat signé jusqu'en 2027[32]. Il annonce le sa première liste de 37 joueurs. Ken Owens est nommé capitaine[33].

Le , Dewi Lake quitte le groupe après une blessure au genou, il est remplacé par Scott Baldwin qui fait son retour cinq ans après sa dernière sélection[34].

Le , Alex Cuthbert est forfait jusqu'à la fin du Tournoi, aucun remplaçant n'est appelé[35].

Le , avant d'affronter la France lors de la dernière journée, Scott Baldwin et Liam Williams sont absents du groupe pour cause de blessures, seul Sam Parry est appelé en remplacement. Keiran Williams est laissé au repos également à la suite d'une blessure avec son club[36].

Effectif de l'équipe du pays de Galles
Entraîneur Warren Gatland
Avants Pilier Leon Brown, Rhys Carré, Tomas Francis, Wyn Jones, Dillon Lewis, Gareth Thomas
Talonneur Scott Baldwin Blessure, Dewi Lake Blessure, Ken Owens Capitaine, Sam Parry, Bradley Roberts
Deuxième ligne Adam Beard, Rhys Davies, Dafydd Jenkins, Alun Wyn Jones, Teddy Williams
Troisième ligne aile Jac Morgan, Tommy Reffell, Justin Tipuric, Christ Tshiunza, Aaron Wainwright
Troisième ligne centre Taulupe Faletau
Arrières Demi de mêlée Kieran Hardy, Rhys Webb, Tomos Williams
Demi d'ouverture Dan Biggar, Rhys Patchell, Owen Williams
Centre Mason Grady, Joe Hawkins, Nick Tompkins, Keiran Williams Blessure
Ailier Josh Adams, Alex Cuthbert Blessure, Rio Dyer, George North, Louis Rees-Zammit
Arrière Leigh Halfpenny Blessure, Liam Williams Blessure

Irlande

Le , Andy Farrell convoque 37 joueurs[37].

Le , Rónan Kelleher déclare forfait, il est remplacé par Tom Stewart[38].

Le , Caolin Blade, Michael Milne et Roman Salanoa sont appelés dans le groupe pour remplacer respectivement Jamison Gibson-Park, Cian Healy et Tadhg Furlong forfaits sur blessure[39].

Le , Scott Penny, Kieran Treadwell et Joey Carbery sont appelés pour compenser les blessures de Tadhg Beirne, Joe McCarthy et Jonathan Sexton[40].

Le , Ciarán Frawley, Robbie Henshaw et Nick Timoney sont retenus pour préparer la quatrième journée[41].

Après la blessure d'Iain Henderson, Ross Molony est appelé[42].

Effectif de l'équipe d'Irlande
Entraîneur Andy Farrell
Avants Pilier Finlay Bealham, Tadhg Furlong Blessure, Cian Healy Blessure, David Kilcoyne, Michael Milne, Tom O'Toole, Andrew Porter, Roman Salanoa
Talonneur Rob Herring Blessure, Rónan Kelleher Blessure, Dan Sheehan Blessure, Tom Stewart
Deuxième ligne Tadhg Beirne Blessure, Iain Henderson Blessure, Joe McCarthy Blessure, Ross Molony, James Ryan, Kieran Treadwell
Troisième ligne aile Ryan Baird, Peter O'Mahony, Scott Penny, Cian Prendergast, Nick Timoney, Josh van der Flier
Troisième ligne centre Jack Conan, Gavin Coombes, Caelan Doris
Arrières Demi de mêlée Caolin Blade, Craig Casey, Jamison Gibson-Park Blessure, Conor Murray
Demi d'ouverture Ross Byrne, Joey Carbery, Jack Crowley, Ciarán Frawley, Jonathan Sexton Blessure Capitaine
Centre Bundee Aki, Robbie Henshaw, Stuart McCloskey, Jamie Osborne, Garry Ringrose
Ailier Keith Earls, Mack Hansen, James Lowe, Jacob Stockdale
Arrière Hugo Keenan, Jordan Larmour, Jimmy O'Brien

Italie

L'Italie, entraînée par Kieran Crowley, dévoile le son effectif final de 30 joueurs pour préparer le Tournoi 2023[43].

Le principal absent est l'ailier Monty Ioane (indisponible)[44].

Le , Paolo Buonfiglio, Giovanni Montemauri et Andrea Zambonin sont convoqués[45].

Le , Simone Gesi, Martin Page-Relo et Marco Zanon sont appelés pour préparer le match de la quatrième journée[46],[47].

Effectif de l'équipe d'Italie
Entraîneur Kieran Crowley
Avants Pilier Paolo Buonfiglio, Pietro Ceccarelli, Simone Ferrari, Danilo Fischetti, Marco Riccioni, Luca Rizzoli, Federico Zani
Talonneur Luca Bigi, Marco Manfredi, Giacomo Nicotera
Deuxième ligne Niccolò Cannone, Riccardo Favretto, Edoardo Iachizzi, Federico Ruzza, Andrea Zambonin
Troisième ligne aile Michele Lamaro Capitaine, Sebastian Negri, Giovanni Pettinelli, Jake Polledri Blessure, Manuel Zuliani
Troisième ligne centre Lorenzo Cannone
Arrières Demi de mêlée Alessandro Fusco, Alessandro Garbisi, Martin Page-Relo, Stephen Varney
Demi d'ouverture Tommaso Allan, Giacomo Da Re, Paolo Garbisi, Giovanni Montemauri
Centre Juan Ignacio Brex, Enrico Lucchin, Tommaso Menoncello, Luca Morisi, Marco Zanon
Ailier Pierre Bruno, Simone Gesi, Matteo Minozzi
Arrière Ange Capuozzo Blessure, Edoardo Padovani

Arbitres

Les arbitres de champ du Tournoi 2023 sont les suivants[48] :

Rugby Europe Rugby Afrique Oceania Rugby

Matchs

Le programme pour le Tournoi 2023 est le suivant[49] :

Les heures sont les heures françaises et italiennes, soit dans le fuseau horaire CET (UTC+1).

Première journée
à 15 h 15 Millennium Stadium, Cardiff Pays de Galles 10 - 34 Irlande Drapeau : Irlande
à 17 h 45 (Calcutta Cup) Stade de Twickenham, Londres Angleterre 23 - 29 Écosse
à 16 h (Trophée Garibaldi) Stade olympique, Rome Italie 24 - 29 France
Deuxième journée
à 15 h 15 Aviva Stadium, Dublin Drapeau : Irlande Irlande 32 - 19 France
à 17 h 45 (Doddie Weir Cup) Murrayfield Stadium, Édimbourg Écosse 35 - 7 Pays de Galles
à 16 h Stade de Twickenham, Londres Angleterre 31 - 14 Italie
Troisième journée
à 15 h 15 Stade olympique, Rome Italie 20 - 34 Irlande Drapeau : Irlande
à 17 h 45 Millennium Stadium, Cardiff Pays de Galles 10 - 20 Angleterre
à 16 h (Trophée Auld Alliance) Stade de France, Saint-Denis France 32 - 21 Écosse
Quatrième journée
à 15 h 15 Stade olympique de Rome, Rome Italie 17 - 29 Pays de Galles
à 17 h 45 (Trophée Eurostar) Stade de Twickenham, Londres Angleterre 10 - 53 France
à 16 h (Centenary Quaich) Murrayfield Stadium, Édimbourg Écosse 7 - 22 Irlande Drapeau : Irlande
Cinquième journée
à 13 h 30 (Cuttitta Cup) Murrayfield Stadium, Édimbourg Écosse 26 - 14 Italie
à 15 h 45 Stade de France, Saint-Denis France 41 - 28 Pays de Galles
à 18 h (Millennium Trophy) Aviva Stadium, Dublin Drapeau : Irlande Irlande 29 - 16 Angleterre

Classement

Classement
Rang Nation J V N D Em Ee Bo Bd Pm Pe Diff Pts
1 Drapeau : Irlande Irlande 5 5 0 0 20 6 4 0 151 72 +79 27
2 France T 5 4 0 1 21 14 4 0 174 115 +59 20
3 Écosse 5 3 0 2 17 12 3 0 118 98 +20 15
4 Angleterre 5 2 0 3 13 18 1 1 100 135 -35 10
5 Pays de Galles 5 1 0 4 11 19 2 0 84 147 -63 6
6 Italie 5 0 0 5 9 22 0 1 89 149 -60 1
  • Vainqueur du Tournoi
  • T : tenant du titre 2022
  • Règles d’attribution des points[50] :
    Victoire : 4 points
    Match nul : 2 points
    Défaite : 0 point
    Bonus offensif : 1 point si au moins 4 essais marqués
    Bonus défensif : 1 point en cas de défaite avec strictement moins de 8 points d'écart
    Grand Chelem (5 victoires) : 3 points
  • Règles de classement[51] :
    1 : nombre de points attribués
    2 : différence de points générale
    3 : nombre d'essais marqués
    4 : ex æquo

Récompenses et statistiques individuelles

Meilleur joueur du Tournoi

À l'issue de la dernière journée, six joueurs sont proposées au vote pour succéder à Antoine Dupont en tant que meilleur joueur du Tournoi. Dans ces six joueurs, trois Irlandais vainqueurs du Grand Chelem sont nommés : le troisième ligne centre Caelan Doris, l'ailier Mack Hansen et l'arrière Hugo Keenan ; les trois autres joueurs sont trois Français, deuxièmes du Tournoi, parmi eux : le demi de mêlée Antoine Dupont candidat à sa propre succession, l'ailier Damian Penaud et l'arrière Thomas Ramos[52].

Le , le résultat des votes rend son verdict. C'est le capitaine français Antoine Dupont qui est élu meilleur joueur du Tournoi pour la troisième fois de sa carrière. Avec cette nouvelle récompense, il égale le record de l'Irlandais Brian O'Driscoll, triple vainqueur du trophée entre 2006 et 2009[53].

Meilleur joueur par journée

Pour cette édition du Tournoi, comme les années précédentes, un titre de meilleur joueur est décerné pour chaque journée à la suite d'un vote du public à partir du joueur qui est le plus plébiscité pour l'équipe de la journée par les organisateurs du tournoi[54].

Journée Joueur Nation Poste Actions individuelles Réf.
Première journée Duhan van der Merwe Écosse Ailier Auteur d'un doublé, dont l'essai du bonus et de la victoire contre l'Angleterre [55]
Deuxième journée Finn Russell Écosse Demi d'ouverture Auteur de trois passes décisives lors de la victoire contre le pays de Galles [56]
Troisième journée Huw Jones Écosse Centre Auteur d'un doublé contre la France [57]
Quatrième journée Thibaud Flament France Deuxième ligne Auteur d'un doublé et de deux franchissements contre l'Angleterre [58]
Cinquième journée Non décerné

Équipe-type de la compétition

À l'issue de la compétition, une sélection de plusieurs joueurs ayant réalisés de bonnes performances dans le Tournoi sont proposés pour composer l'équipe-type de ce dernier[59].

Le , le résultat de cette équipe-type est rendu. Cette dernière est composée de dix Irlandais, vainqueurs du Tournoi, trois Français et deux Écossais[60].

Équipe-type
Poste Joueurs
Arrière [15] Drapeau : Irlande Hugo Keenan
Trois quarts ailes [14] Damian Penaud [11] Drapeau : Irlande James Lowe
Trois quarts centres [13] Huw Jones [12] Sione Tuipulotu
Charnière [10] Drapeau : Irlande Jonathan Sexton [9] Antoine Dupont
Troisième ligne centre [8] Drapeau : Irlande Caelan Doris
Troisième ligne aile [7] Drapeau : Irlande Josh van der Flier [6] Drapeau : Irlande Peter O'Mahony
Deuxième ligne [5] Drapeau : Irlande James Ryan [4] Thibaud Flament
Piliers [3] Drapeau : Irlande Finlay Bealham [1] Drapeau : Irlande Andrew Porter
Talonneur [2] Drapeau : Irlande Dan Sheehan

Meilleurs marqueurs

Rang Joueur Équipe Essais
1 Damian Penaud France 5
2 Huw Jones Écosse 4
Blair Kinghorn Écosse
4 Thibaud Flament France 3
Mack Hansen Drapeau : Irlande Irlande
James Lowe Drapeau : Irlande Irlande
Thomas Ramos France
Duhan van der Merwe Écosse
9 Ethan Dumortier France 2
Hugo Keenan Drapeau : Irlande Irlande
Max Malins Angleterre
Charles Ollivon France
James Ryan Drapeau : Irlande Irlande
Kyle Steyn Écosse
Liam Williams Pays de Galles

Meilleurs réalisateurs

Thomas Ramos a inscrit 84 points, faisant ainsi de lui meilleur réalisateur de ce tournoi et le meilleur marqueur de points français sur une édition du Tournoi des Six Nations, dépassant Gérald Merceron qui avait marqué 80 points lors de l'édition de 2002[61],[62].

Rang Joueur Équipe Points Essais Transf. Pén. Drops
1 Thomas Ramos France 84 3 18 10 1
2 Jonathan Sexton Drapeau : Irlande Irlande 35 0 10 5 0
3 Tommaso Allan Italie 34 1 4 7 0
4 Finn Russell Écosse 30 1 8 3 0
5 Blair Kinghorn Écosse 26 4 3 0 0
6 Damian Penaud France 25 5 0 0 0
7 Huw Jones Écosse 20 4 0 0 0
8 Owen Farrell Angleterre 17 0 4 3 0
9 Ross Byrne Drapeau : Irlande Irlande 16 0 5 2 0
10 Thibaud Flament France 15 3 0 0 0
Mack Hansen Drapeau : Irlande Irlande 15 3 0 0 0
James Lowe Drapeau : Irlande Irlande 15 3 0 0 0


Première journée

Pays de Galles - Irlande

Feuille de match
Pays de Galles 10 - 34 Drapeau : Irlande Irlande (bo)

(mt 3 - 27)

au Millennium Stadium, Cardiff

Homme du match : Drapeau : Irlande Hugo Keenan

Points marqués :

Pays de Galles :

  • 1 essai de L.Williams (46e)
  • 1 transformation de Biggar (46e)
  • 1 pénalité de Biggar (14e)

Irlande :

Évolution du score : 0-7, 0-14, 3-14, 3-17, 3-24, 3-27, m-t, 10-27, 10-34

Arbitre : Karl Dickson

L'arrière gallois Leigh Halfpenny devait au départ être titulaire pour cette rencontre, mais doit être remplacé au dernier moment par Liam Williams, après une blessure à l'entraînement deux jours avant le match[63]. De même côté irlandais, le demi de mêlée Jamison Gibson-Park qui est contraint de déclarer forfait à cause d'une blessure. Il est remplacé par Conor Murray dans le XV de départ et Craig Casey entre sur le banc des remplaçants[64]. Cian Healy, qui devait être sur le banc est quant à lui remplacé par David Kilcoyne, pour cause de blessure également[64].

L'Irlande remporte ce match sur le score de 10 à 34 et obtient une victoire bonifiée grâce notamment à trois essais marqués dans les vingt premières minutes[65].

Composition des équipes
Pays de Galles

Titulaires
Exclu temporairement de 64e à 74e 64e à 74e Liam Williams 15
Josh Adams 14
George North 13
Joe Hawkins 12
Remplacé après 69 minutes 69e Rio Dyer 11
Remplacé après 68 minutes 68e Dan Biggar 10
Remplacé après 64 minutes 64e Tomos Williams 9
Taulupe Faletau 8
Remplacé après 54 minutes 54e Justin Tipuric 7
Jac Morgan 6
Remplacé après 61 minutes 61e Alun Wyn Jones 5
Adam Beard 4
Remplacé après 40 minutes 40e Tomas Francis 3
Remplacé après 61 minutes 61e Capitaine Ken Owens 2
Remplacé après 54 minutes 54e Gareth Thomas 1
Remplaçants
Entré après 61 minutes 61e  Scott Baldwin 16
Entré après 54 minutes 54e  Rhys Carré 17
Entré après 40 minutes 40e  Dillon Lewis 18
Entré après 61 minutes 61e  Dafydd Jenkins 19
Entré après 54 minutes 54e  Tommy Reffell 20
Entré après 64 minutes 64e  Rhys Webb 21
Entré après 68 minutes 68e  Owen Williams 22
Entré après 69 minutes 69e  Alex Cuthbert 23
Entraîneur
Warren Gatland

Crédit image:
licence CC BY-SA 4.0 🛈

Drapeau : Irlande Irlande

Titulaires
15 Hugo Keenan
14 Mack Hansen
13 Garry Ringrose
12 Stuart McCloskey Remplacé après 60 minutes 60e
11 James Lowe
10 Jonathan Sexton Capitaine Remplacé après 69 minutes 69e
9 Conor Murray Remplacé après 64 minutes 64e
8 Caelan Doris
7 Josh van der Flier
6 Peter O'Mahony Remplacé après 60 minutes 60e
5 James Ryan
4 Tadhg Beirne Remplacé après 54 minutes 54e
3 Finlay Bealham Remplacé après 60 minutes 60e
2 Dan Sheehan Remplacé après 74 minutes 74e
1 Andrew Porter Remplacé après 74 minutes 74e
Remplaçants
16 Rob Herring Entré après 74 minutes 74e 
17 David Kilcoyne Entré après 74 minutes 74e 
18 Tom O'Toole Entré après 60 minutes 60e 
19 Iain Henderson Entré après 60 minutes 60e 
20 Jack Conan Entré après 60 minutes 60e 
21 Craig Casey Entré après 64 minutes 64e 
22 Ross Byrne Entré après 69 minutes 69e 
23 Bundee Aki Entré après 60 minutes 60e 
Entraîneur
Andy Farrell


Angleterre - Écosse

Feuille de match
(bd) Angleterre 23 - 29 Écosse (bo)

(mt 13 - 12)

au Twickenham Stadium, Londres

Homme du match : Duhan van der Merwe

Points marqués :

Angleterre :

  • 3 essais de Malins (24e, 38e) et Genge (48e)
  • 1 transformation de Farrell (49e)
  • 2 pénalités de Farrell (43e, 65e)

Écosse :

Évolution du score : 0-7, 5-7, 5-12, 10-12, 13-12, m-t, 20-12, 20-19, 23-19, 23-22, 23-29

Arbitre : Paul Williams

Durant ce match, l'ailier anglais Ollie Hassell-Collins connaît sa première cape avec le XV de la Rose[66].

Portés par Duhan van der Merwe qui réalise un très bon match et marque un doublé, dont l'essai de la victoire à cinq minutes de la fin du match, les Écossais gagnent ce match 23 à 29 et remportent ainsi la Calcutta Cup pour la troisième année consécutive[67]. L'Écosse remporte ainsi trois matchs consécutifs contre l'Angleterre pour la première fois depuis 1972, et enregistre des victoires successives à l'extérieur contre l'Angleterre pour la première fois depuis 1909[68].

Grâce à cette victoire l'Écosse remonte à la cinquième place du classement World Rugby, égalant leur meilleure position établie pour la dernière fois en mai 2018[69].

Avec son excellente performance qui permet à son pays de s'imposer, Duhan van der Merwe est élu meilleur joueur de la première journée du tournoi[55].

Composition des équipes
Angleterre

Titulaires
Freddie Steward 15
Max Malins 14
Remplacé après 76 minutes 76e Joe Marchant 13
Capitaine Owen Farrell 12
Remplacé après 65 minutes 65e Ollie Hassell-Collins 11
Marcus Smith 10
Remplacé après 59 minutes 59e Jack van Poortvliet 9
Remplacé après 56 minutes 56e Alex Dombrandt 8
Ben Curry 7
Lewis Ludlam 6
Ollie Chessum 5
Maro Itoje 4
Remplacé après 61 minutes 61e Kyle Sinckler 3
Jamie George 2
Remplacé après 61 minutes 61e Ellis Genge 1
Remplaçants
Jack Walker 16
Entré après 61 minutes 61e  Mako Vunipola 17
Entré après 61 minutes 61e  Dan Cole 18
Entré après 61 minutes 61e  Nick Isiekwe 19
Entré après 56 minutes 56e  Ben Earl 20
Entré après 59 minutes 59e  Ben Youngs 21
Entré après 76 minutes 76e  Ollie Lawrence 22
Entré après 65 minutes 65e  Anthony Watson 23
Entraîneur
Steve Borthwick

Crédit image:
licence CC BY-SA 4.0 🛈

Écosse

Titulaires
15 Stuart Hogg Remplacé après 66 minutes 66e
14 Kyle Steyn
13 Huw Jones Remplacé après 76 minutes 76e
12 Sione Tuipulotu
11 Duhan van der Merwe
10 Finn Russell
9 Ben White Remplacé après 70 minutes 70e
8 Matt Fagerson
7 Luke Crosbie Remplacé après 59 minutes 59e
6 Jamie Ritchie Capitaine
5 Grant Gilchrist Remplacé après 66 minutes 66e
4 Richie Gray
3 WP Nel Remplacé après 59 minutes 59e
2 George Turner Remplacé après 59 minutes 59e
1 Pierre Schoeman Remplacé après 66 minutes 66e
Remplaçants
16 Fraser Brown Entré après 59 minutes 59e 
17 Jamie Bhatti Entré après 66 minutes 66e 
18 Simon Berghan Entré après 59 minutes 59e 
19 Jonny Gray Entré après 66 minutes 66e 
20 Jack Dempsey Entré après 59 minutes 59e 
21 George Horne Entré après 70 minutes 70e 
22 Blair Kinghorn Entré après 66 minutes 66e 
23 Chris Harris Entré après 76 minutes 76e 
Entraîneur
Gregor Townsend


Italie - France

Feuille de match
(bd) Italie 24 - 29 France (bo)

(mt 14 - 19)

au Stade olympique, Rome

Homme du match : Antoine Dupont

Points marqués :

Italie :

  • 2 essais de Capuozzo (32e), de pénalité (51e)
  • 4 pénalités de Allan (14e, 23e, 40e+2, 62e)

France :

Évolution du score : 0-7, 3-7, 3-12, 6-12, 6-19, 11-19, 14-19, m-t, 14-22, 21-22, 24-22, 24-29

Arbitre : Matthew Carley

À l'occasion de cette première journée du tournoi, l'Italien Edoardo Iachizzi et le Français Ethan Dumortier connaissent leur première cape[70].

Dans un match très serré, les Français prennent pourtant l'avantage très rapidement grâce à Thibaud Flament dès la cinquième minute. Puis, Thomas Ramos marque un deuxième essai avant que Dumortier marque son premier essai international pour sa première cape à la 27e minute. Les Français marquent ainsi trois essais en moins de 30 minutes mais sont vite rejoints au score grâce à un essai d'Ange Capuozzo et des pénalités de Tommaso Allan qui permettent aux Italiens d'être toujours en mesure de remporter ce match à la mi-temps (14-19).

En seconde période, l'Italie obtient un essai de pénalité et revient au score. Cependant, à la 67e l'ouvreur français Matthieu Jalibert inscrit l'essai de la victoire. Malgré une très grande indiscipline après avoir été pénalisés à 18 reprises, les Français s'imposent tout de même avec le bonus offensif face à l'Italie qui repart avec un point de bonus défensif[71],[72],[73].

Composition des équipes
Italie

Titulaires
Ange Capuozzo 15
Remplacé après 58 minutes 58e Pierre Bruno 14
Juan Ignacio Brex 13
Luca Morisi 12
Tommaso Menoncello 11
Tommaso Allan 10
Remplacé après 75 minutes 75e Stephen Varney 9
Remplacé après 69 minutes 69e Lorenzo Cannone 8
Capitaine Michele Lamaro 7
Remplacé après 66 minutes 66e Sebastian Negri 6
Federico Ruzza 5
Remplacé après 69 minutes 69e Niccolò Cannone 4
Remplacé après 57 minutes 57e Simone Ferrari 3
Remplacé après 69 minutes 69e Giacomo Nicotera 2
Remplacé après 69 minutes 69e Danilo Fischetti 1
Remplaçants
Entré après 69 minutes 69e  Luca Bigi 16
Entré après 69 minutes 69e  Federico Zani 17
Entré après 57 minutes 57e  Pietro Ceccarelli 18
Entré après 69 minutes 69e  Edoardo Iachizzi 19
Entré après 69 minutes 69e  Giovanni Pettinelli 20
Entré après 66 minutes 66e  Manuel Zuliani 21
Entré après 75 minutes 75e  Alessandro Fusco 22
Entré après 67 minutes 67e  Edoardo Padovani 23
Entraîneur
Kieran Crowley

Crédit image:
licence CC BY-SA 4.0 🛈

France

Titulaires
15 Thomas Ramos
14 Damian Penaud
13 Gaël Fickou
12 Yoram Moefana
11 Ethan Dumortier
10 Romain Ntamack Remplacé après 65 minutes 65e
9 Antoine Dupont Capitaine
8 Grégory Alldritt Remplacé après 62 minutes 62e
7 Charles Ollivon Exclu temporairement de 52e à 62e 52e à 62e
6 Anthony Jelonch
5 Paul Willemse Remplacé après 54 minutes 54e
4 Thibaud Flament
3 Uini Atonio Remplacé après 52 minutes 52e
2 Julien Marchand Remplacé après 62 minutes 62e
1 Cyril Baille Remplacé après 52 minutes 52e
Remplaçants
16 Gaëtan Barlot Entré après 62 minutes 62e 
17 Reda Wardi Entré après 52 minutes 52e 
18 Sipili Falatea Entré après 52 minutes 52e 
19 Romain Taofifénua Entré après 54 minutes 54e 
20 Thomas Lavault
21 Sekou Macalou Entré après 62 minutes 62e 
22 Nolann Le Garrec
23 Matthieu Jalibert Entré après 65 minutes 65e 
Entraîneur
Fabien Galthié


Deuxième journée

Irlande - France

Feuille de match
(bo) Irlande Drapeau : Irlande 32 - 19 France

(mt 22 - 16)

au Aviva Stadium, Dublin

Homme du match : Drapeau : Irlande Caelan Doris

Points marqués :

Irlande :

France :

  • 1 essai de Penaud (17e)
  • 1 transformation de Ramos (18e)
  • 3 pénalités de Ramos (4e, 14e, 32e)
  • 1 drop de Ramos (61e)

Évolution du score : 0-3, 7-3, 7-6, 7-13, 12-13, 19-13, 19-16, 22-16, m-t, 25-16, 25-19, 32-19

Arbitre : Wayne Barnes

Les deux équipes ont remporté leur premier match et s'affirment toutes deux comme les favoris de la compétition. L'Irlande est la première nation au classement mondial World Rugby, tandis que la France est deuxième[74]. La France cumule 14 victoires de rang avant ce match et est la tenante du titre de l'édition 2022 du Tournoi[75].

L'équipe de France ouvre la marque grâce à une pénalité de Ramos : 0-3, mais l'Irlande réplique avec le premier essai du match. Après un premier premier temps de jeu, le pilier droit Bealham donne à l'intérieur pour son arrière Hugo Keenan qui perce et marque le premier essai. Ce dernier est transformé, puis l'Irlande voit son avance se réduire quelques minutes plus tard après une pénalité de Ramos : 7-6. Dans le désordre, Penaud récupère un ballon dans ses 22 mètres et, sur un crochet intérieur, trouve l'intervalle. Il sert Jelonch qui remonte 40 mètres balle en main et retrouve Damian Penaud qui a suivi l'action coté intérieur. L'ailier Français marque un essai de 80m, que Ramos transforme. La France reprend l'avantage : 7-13. L'Irlande réplique immédiatement, et James Lowe parfaitement décalé à l'aile inscrit le deuxième essai de son équipe. Après une longue analyse vidéo l'essai est validé mais ne sera pas transformé. Cet essai sera suivi après le match d'une polémique, Lowe aurait mis le pied en touche, après visionnage d'un angle de caméra qui n'a pas été proposé à l'arbitre Wayne Barnes sur le moment. L'Irlande revient à un point de l'équipe de France 12-13. Toutefois, l'Irlande domine et marque quelques minutes plus tard son troisième essai de la partie par Andrew Porter. Les Irlandais pilonnent la ligne d'en-but française et trouvent la faille au ras des poteaux grâce à leur pilier gauche. L'essai, transformé, permet à l'Irlande de reprendre l'avantage 19-13. Après deux pénalités de chaque côté, les deux équipes regagnent les vestiaires avec un avantage pour l'Irlande : 22 à 16.

Juste avant cette pause, le match est marqué par une action défensive exceptionnelle du capitaine Français Antoine Dupont. Sur une interception, l'Irlande remonte 50m, et Keenan tape au pied pour lui même. Fickou est le premier sur le ballon, mais le cuir lui échappe au sol, et Mack Hansen, récupère le ballon. Sans vis à vis et à deux mètres de l'en-but, l'ailier Irlandais s'apprête à se jeter pour marquer, mais est retenu dans le dos par Antoine Dupont qui, durant près de trois secondes, empêche son vis-à-vis de plonger dans l'en-but et finit par repousser l'Irlandais[76].

La seconde période voit le score évoluer grâce à une pénalité de Sexton et un drop de Ramos, amenant la marque à 25-19. Si le XV de France se défend dignement, l'Irlande, plus forte sur ce match, finit par sceller l'issue de la rencontre, à sept minutes de la fin. La France repousse une série d'attaques irlandaises à l'entrée de ses 22 mètres, mais sur l'aile le centre Garry Ringrose casse deux plaquages et part marquer l'essai de la victoire, synonyme de bonus offensif pour les Irlandais. Le score final est de 32-19 après transformation de cet ultime essai[77],[78].

L'Irlande remporte ainsi sa treizième victoire consécutive à domicile, un record pour l'équipe[79]. Elle met également fin à la série de 14 victoires d'affilée de la France[75].

Composition des équipes
Irlande Drapeau : Irlande

Titulaires
Hugo Keenan 15
Mack Hansen 14
Garry Ringrose 13
Remplacé après 65 minutes 65e Stuart McCloskey 12
James Lowe 11
Remplacé après 47 minutes 47e Capitaine Jonathan Sexton 10
Remplacé après 51 minutes 51e Conor Murray 9
Caelan Doris 8
Josh van der Flier 7
Remplacé après 51 minutes 51e Peter O'Mahony 6
James Ryan 5
Remplacé après 45 minutes 45e Tadhg Beirne 4
Remplacé après 61 minutes 61e Finlay Bealham 3
Remplacé après 25 minutes 25e Rob Herring 2
Remplacé après 69 minutes 69e Andrew Porter 1
Remplaçants
Entré après 25 minutes 25e  Rónan Kelleher 16
Entré après 69 minutes 69e  David Kilcoyne 17
Entré après 61 minutes 61e  Tom O'Toole 18
Entré après 45 minutes 45e  Iain Henderson 19
Entré après 56 minutes 56e  Jack Conan 20
Entré après 56 minutes 56e  Craig Casey 21
Entré après 47 minutes 47e  Ross Byrne 22
Entré après 65 minutes 65e  Bundee Aki 23
Entraîneur
Andy Farrell

Crédit image:
licence CC BY-SA 4.0 🛈

France

Titulaires
15 Thomas Ramos Remplacé après 61 minutes 61e
14 Damian Penaud
13 Gaël Fickou
12 Yoram Moefana Remplacé après 25 minutes 25e Entré après 37 minutes 37e 
11 Ethan Dumortier
10 Romain Ntamack
9 Antoine Dupont Capitaine
8 Grégory Alldritt Remplacé après 51 minutes 51e
7 Charles Ollivon Remplacé après 69 minutes 69e
6 Anthony Jelonch
5 Paul Willemse Remplacé après 45 minutes 45e
4 Thibaud Flament
3 Uini Atonio Exclu temporairement de 24e à 34e 24e à 34e Remplacé après 51 minutes 51e
2 Julien Marchand Remplacé après 73 minutes 73e
1 Cyril Baille Remplacé après 51 minutes 51e
Remplaçants
16 Gaëtan Barlot Entré après 73 minutes 73e 
17 Reda Wardi Entré après 51 minutes 51e 
18 Sipili Falatea Entré après 25 minutes 25e  Remplacé après 37 minutes 37e Entré après 51 minutes 51e 
19 Romain Taofifénua Entré après 45 minutes 45e 
20 François Cros Entré après 69 minutes 69e 
21 Sekou Macalou Entré après 51 minutes 51e 
22 Baptiste Couilloud
23 Matthieu Jalibert Entré après 61 minutes 61e 
Entraîneur
Fabien Galthié


Écosse - Pays de Galles

Feuille de match
(bo) Écosse 35 - 7 Pays de Galles

(mt 13 - 7)

au Murrayfield Stadium, Édimbourg

Homme du match : Finn Russell

Points marqués :

Écosse :

Pays de Galles :

  • 1 essai de Owens (33e)
  • 1 transformation de Biggar (35e)

Évolution du score : 3-0, 6-0, 13-0, 13-7, m-t, 20-7, 25-7, 30-7, 35-7

Arbitre : Drapeau : Irlande Andrew Brace

Lors de ce match, le Gallois Rhys Davies fait ses débuts internationaux, lorsqu'il remplace Dafydd Jenkins à la 65e minute de jeu[80]. L'Écossais Stuart Hogg connaît quant à lui sa centième cape internationale (98 avec l'Écosse et 2 avec les Lions britanniques et irlandais)[81].

Après une victoire inattendue face à l'Angleterre, l'Écosse souhaite confirmer son bon début de tournoi face aux Gallois qui viennent d'être battus par l'Irlande. Dès la 8ede jeu, l'Écosse ouvre le score grâce à une pénalité de inscrite par Finn Russell. Puis, après une grosse période de domination, les Écossais marquent le premier essai de la rencontre après que George Turner aplatisse le ballon dans l'en-but à la 29e minute. Les Gallois répondent quatre minutes plus tard par un essai de leur capitaine, Ken Owens. Le score à la mi-temps est de 13 à 7 pour l'Écosse.

En seconde période, les Écossais dominent largement grâce à l'ailier d'origine sud-africaine, Kyle Steyn qui inscrit un doublé en sept minutes, puis des essais de Blair Kinghorn et Matt Fagerson, et surtout un excellent Finn Russell qui porte son pays. Grâce à ces essais, l'Écosse s'impose largement, avec le bonus offensif : 35-7[82]. Il s'agit de la plus large victoire des Écossais face aux Gallois, dépassant le record datant de 1924 où ils s'étaient imposé par 25 points d'écart[83]. Le Pays de Galles perd ses deux premiers matchs dans le tournoi pour la première fois depuis 2007[84].

Composition des équipes
Écosse

Titulaires
Remplacé après 13 minutes 13e Stuart Hogg 15
Kyle Steyn 14
Huw Jones 13
Sione Tuipulotu 12
Duhan van der Merwe 11
Finn Russell 10
Remplacé après 58 minutes 58e Ben White 9
Matt Fagerson 8
Remplacé après 36 minutes 36e Entré après 42 minutes 42e  Remplacé après 44 minutes 44e Luke Crosbie 7
Capitaine Jamie Ritchie 6
Remplacé après 64 minutes 64e Grant Gilchrist 5
Richie Gray 4
Remplacé après 64 minutes 64e Zander Fagerson 3
Remplacé après 58 minutes 58e Exclu temporairement de 32e à 42e 32e à 42e George Turner 2
Remplacé après 64 minutes 64e Pierre Schoeman 1
Remplaçants
Entré après 36 minutes 36e  Remplacé après 42 minutes 42e Entré après 58 minutes 58e  Fraser Brown 16
Entré après 64 minutes 64e  Jamie Bhatti 17
Entré après 64 minutes 64e  Willem Petrus Nel 18
Entré après 64 minutes 64e  Jonny Gray 19
Entré après 44 minutes 44e  Jack Dempsey 20
Entré après 58 minutes 58e  George Horne 21
Entré après 13 minutes 13e  Blair Kinghorn 22
Entré après 71 minutes 71e  Chris Harris 23
Entraîneur
Gregor Townsend

Crédit image:
licence CC BY-SA 4.0 🛈

Pays de Galles

Titulaires
15 Liam Williams Exclu temporairement de 56e à 66e 56e à 66e
14 Josh Adams Remplacé après 58 minutes 58e
13 George North Remplacé après 33 minutes 33e Entré après 40 minutes 40e 
12 Joe Hawkins
11 Rio Dyer
10 Dan Biggar Remplacé après 56 minutes 56e
9 Tomos Williams Remplacé après 56 minutes 56e
8 Jac Morgan Remplacé après 52 minutes 52e
7 Tommy Reffell
6 Christ Tshiunza
5 Adam Beard
4 Dafydd Jenkins Remplacé après 65 minutes 65e
3 Dillon Lewis Remplacé après 64 minutes 64e
2 Ken Owens Capitaine Remplacé après 64 minutes 64e
1 Wyn Jones Remplacé après 52 minutes 52e
Remplaçants
16 Scott Baldwin Entré après 64 minutes 64e 
17 Rhys Carré Entré après 52 minutes 52e 
18 Leon Brown Entré après 64 minutes 64e 
19 Rhys Davies Entré après 65 minutes 65e 
20 Taulupe Faletau Entré après 52 minutes 52e 
21 Rhys Webb Entré après 56 minutes 56e  Averti après 82 minutes 82e
22 Rhys Patchell Entré après 56 minutes 56e 
23 Alex Cuthbert Entré après 33 minutes 33e  Remplacé après 40 minutes 40e Entré après 58 minutes 58e 
Entraîneur
Warren Gatland


Angleterre - Italie

Feuille de match
(bo) Angleterre 31 - 14 Italie

(mt 19 - 0)

au Stade de Twickenham, Londres

Homme du match : Ollie Lawrence

Points marqués :

Angleterre :

Italie :

Évolution du score : 7-0, 14-0, 19-0, m-t, 19-7, 24-7, 24-14, 31-14

Arbitre : James Doleman 

Durant ce match, Jack Walker fait ses débuts internationaux avec le XV de la Rose[85].

Sans briller, les Anglais marquent les premier grâce à des essais de Jack Willis, puis Ollie Chessum et Jamie George permettant à leur équipe de mener 19 à 0 à la mi-temps.

Malgré un jeu séduisant, les Italiens sont trop pénalisés ce qui gène considérablement leur remonté au score. En effet, ils concèdent 14 pénalités et deux catons jaunes. Ils arrivent tout de même à inscrire deux essais en seconde période, mais cela est insuffisant. Malgré un très bon match de Federico Ruzza, Tommaso Allan et Ange Capuozzo, l'Italie est battue par une équipe anglaise qui a su profiter des erreurs de leur adversaire avec un paquet d’avants efficace et une très bonne conquête en touche[86].

L'Angleterre s'impose donc 31-14 et repart avec le bonus offensif. Cette victoire leur permet de remonter à la troisième place du classement et d'éjecter la France du podium, après sa défaite face à l'Irlande[87].

Composition des équipes
Angleterre

Titulaires
Freddie Steward 15
Max Malins 14
Remplacé après 72 minutes 72e Henry Slade 13
Ollie Lawrence 12
Remplacé après 54 minutes 54e Ollie Hassell-Collins 11
Capitaine Owen Farrell 10
Remplacé après 59 minutes 59e Jack van Poortvliet 9
Remplacé après 65 minutes 65e Alex Dombrandt 8
Remplacé après 52 minutes 52e Jack Willis 7
Lewis Ludlam 6
Ollie Chessum 5
Maro Itoje 4
Remplacé après 49 minutes 49e Kyle Sinckler 3
Remplacé après 73 minutes 73e Jamie George 2
Remplacé après 54 minutes 54e Ellis Genge 1
Remplaçants
Entré après 73 minutes 73e  Jack Walker 16
Entré après 54 minutes 54e  Mako Vunipola 17
Entré après 49 minutes 49e  Dan Cole 18
Entré après 65 minutes 65e  Nick Isiekwe 19
Entré après 52 minutes 52e  Ben Earl 20
Entré après 59 minutes 59e  Alex Mitchell 21
Entré après 72 minutes 72e Marcus Smith 22
Entré après 54 minutes 54e  Henry Arundell 23
Entraîneur
Steve Borthwick

Crédit image:
licence CC BY-SA 4.0 🛈

Italie

Titulaires
15 Ange Capuozzo
14 Edoardo Padovani
13 Juan Ignacio Brex
12 Luca Morisi Remplacé après 46 minutes 46e
11 Tommaso Menoncello
10 Tommaso Allan
9 Stephen Varney Remplacé après 62 minutes 62e
8 Lorenzo Cannone Exclu temporairement de 26e à 36e 26e à 36e Remplacé après 56 minutes 56e Entré après 78 minutes 78e 
7 Michele Lamaro Capitaine Remplacé après 23 minutes 23e
6 Sebastian Negri Remplacé après 54 minutes 54e Entré après 60 minutes 60e 
5 Federico Ruzza
4 Niccolò Cannone Remplacé après 74 minutes 74e Entré après 80 minutes 80e 
3 Marco Riccioni Remplacé après 47 minutes 47e Entré après 54 minutes 54e  Remplacé après 60 minutes 60e
2 Giacomo Nicotera Remplacé après 60 minutes 60e
1 Danilo Fischetti Remplacé après 54 minutes 54e
Remplaçants
16 Luca Bigi Entré après 60 minutes 60e 
17 Federico Zani Entré après 54 minutes 54e 
18 Simone Ferrari Entré après 47 minutes 47e  Exclu temporairement de 49e à 59e 49e à 59e
19 Edoardo Iachizzi Entré après 74 minutes 74e 
20 Jake Polledri Entré après 56 minutes 56e  Remplacé après 80 minutes 80e
21 Manuel Zuliani Entré après 23 minutes 23e  Remplacé après 78 minutes 78e
22 Alessandro Fusco Entré après 62 minutes 62e 
23 Pierre Bruno Entré après 46 minutes 46e 
Entraîneur
Kieran Crowley


Troisième journée

Italie - Irlande

Feuille de match
Italie 20 - 34 Drapeau : Irlande Irlande (bo)

(mt 17 - 24)

au Stade olympique, Rome

Homme du match : Drapeau : Irlande Mack Hansen

Points marqués :

Italie :

  • 2 essais de Varney (6e), Bruno (40e)
  • 2 transformations de Garbisi (7e, 40e)
  • 2 pénalités de Garbisi (18e, 55e)

Irlande :

Évolution du score : 0-5, 7-5, 7-12, 10-12, 10-19, 10-24, 17-24, m-t, 20-24, 20-27, 20-34

Arbitre : Mike Adamson 

L'Irlandais Garry Ringrose devait initialement débuter la rencontre au poste de centre, mais déclare forfait la veille du match en raison d'une blessure. Il est remplacé dans l'équipe de départ par Stuart McCloskey. Jimmy O'Brien entre sur le banc des remplaçants[88].

Dès la 5e minute de jeu, l'Irlande aplatit le premier essai du match, grâce à son capitaine James Ryan. Dans la foulée, les Italiens répondent en marquant un essai par l'intermédiaire de Stephen Varney. Ensuite, les hommes d’Andy Farrell valident le bonus offensif avant la pause grâce à des essais de Hugo Keenan (12e), Bundee Aki (21e) et Mack Hansen (36e). Cependant, juste avant la pause l'Italie revient au score après une interception de Pierre Bruno qui marque un essai après la sirène. Le score à la mi-temps est de 17-24.

Au retour des vestiaires, l'Italie revient à seulement quatre points de son adversaire après une pénalité de Paolo Garbisi. Ils vont toutefois céder en fin de match et encaisser un second essai de Mack Hansen 70e qui va sceller la victoire Irlandaise 20 à 34[89],[90].

Composition des équipes
Italie

Titulaires
Ange Capuozzo 15
Edoardo Padovani 14
Juan Ignacio Brex 13
Remplacé après 77 minutes 77e Tommaso Menoncello 12
Pierre Bruno 11
Remplacé après 72 minutes 72e Paolo Garbisi 10
Remplacé après 67 minutes 67e Stephen Varney 9
Remplacé après 64 minutes 64e Lorenzo Cannone 8
Capitaine Michele Lamaro 7
Sebastian Negri 6
Federico Ruzza 5
Remplacé après 64 minutes 64e Niccolò Cannone 4
Remplacé après 46 minutes 46e Simone Ferrari 3
Remplacé après 30 minutes 30e Entré après 40 minutes 40e  Remplacé après 60 minutes 60e Giacomo Nicotera 2
Remplacé après 60 minutes 60e Danilo Fischetti 1
Remplaçants
Entré après 30 minutes 30e  Remplacé après 40 minutes 40e Entré après 60 minutes 60e  Luca Bigi 16
Entré après 60 minutes 60e  Federico Zani 17
Entré après 46 minutes 46e  Marco Riccioni 18
Entré après 64 minutes 64e  Edoardo Iachizzi 19
Entré après 64 minutes 64e  Giovanni Pettinelli 20
Entré après 67 minutes 67e  Alessandro Fusco 21
Entré après 77 minutes 77e  Luca Morisi 22
Entré après 72 minutes 72e  Tommaso Allan 23
Entraîneur
Kieran Crowley

Crédit image:
licence CC BY-SA 4.0 🛈

Drapeau : Irlande Irlande

Titulaires
15 Hugo Keenan
14 Mack Hansen
13 Bundee Aki
12 Stuart McCloskey Remplacé après 72 minutes 72e
11 James Lowe
10 Ross Byrne Remplacé après 77 minutes 77e
9 Craig Casey Remplacé après 64 minutes 64e
8 Jack Conan Remplacé après 56 minutes 56e
7 Josh van der Flier
6 Caelan Doris
5 James Ryan Capitaine
4 Iain Henderson Remplacé après 52 minutes 52e
3 Finlay Bealham Remplacé après 36 minutes 36e
2 Rónan Kelleher Remplacé après 56 minutes 56e
1 Andrew Porter Remplacé après 64 minutes 64e
Remplaçants
16 Dan Sheehan Entré après 56 minutes 56e 
17 David Kilcoyne Entré après 64 minutes 64e 
18 Tom O'Toole Entré après 36 minutes 36e 
19 Ryan Baird Entré après 52 minutes 52e 
20 Peter O'Mahony Remplacé après 56 minutes 56e
21 Conor Murray Entré après 64 minutes 64e 
22 Jack Crowley Remplacé après 77 minutes 77e
23 Jimmy O'Brien Entré après 72 minutes 72e 
Entraîneur
Andy Farrell


Pays de Galles - Angleterre

Feuille de match
Pays de Galles 10 - 20 Angleterre

(mt 3 - 8)

au Millennium Stadium, Cardiff

Homme du match : Freddie Steward

Points marqués :

Pays de Galles :

Angleterre :

Évolution du score : 0-3, 0-8, 3-8, m-t, 10-8, 10-15, 10-20

Arbitre : Mathieu Raynal

Le Gallois Mason Grady connaît sa première cape durant ce match[91].

Sans briller, une fois de plus, les Anglais sont plus réalistes que leurs adversaires gallois et marque trois essais par l'intermédiaire d'Anthony Watson, Kyle Sinckler et Ollie Lawrence. Le pays de Galles n'en marque qu'un (Ress-Zammit). Au terme d'un match haché, durant lequel Owen Farrell, le buteur anglais, ne fut pas en réussite (2/5 au pied), l'Angleterre s'impose 10 à 20 et reste en course pour gagner le tournoi, même si elle ne peut pas réaliser le Grand Chelem. Il s'agit de la première victoire anglaise à Cardiff depuis 2017[92],[93].

Le Pays de Galles quant à lui descend à la dixième place du classement World Rugby, égalant la plus mauvaise position de son histoire[94].

Composition des équipes
Pays de Galles

Titulaires
Leigh Halfpenny 15
Josh Adams 14
Mason Grady 13
Joe Hawkins 12
Louis Rees-Zammit 11
Remplacé après 54 minutes 54e Owen Williams 10
Remplacé après 68 minutes 68e Tomos Williams 9
Taulupe Faletau 8
Justin Tipuric 7
Remplacé après 63 minutes 63e Christ Tshiunza 6
Remplacé après 63 minutes 63e Alun Wyn Jones 5
Adam Beard 4
Remplacé après 55 minutes 55e Tomas Francis 3
Remplacé après 68 minutes 68e Capitaine Ken Owens 2
Remplacé après 55 minutes 55e Gareth Thomas 1
Remplaçants
Entré après 68 minutes 68e  Bradley Roberts 16
Entré après 55 minutes 55e  Rhys Carré 17
Entré après 55 minutes 55e  Dillon Lewis 18
Entré après 63 minutes 63e  Dafydd Jenkins 19
Entré après 63 minutes 63e  Tommy Reffell 20
Entré après 68 minutes 68e  Kieran Hardy 21
Entré après 54 minutes 54e  Dan Biggar 22
Entré après 54 minutes 54e  Nick Tompkins 23
Entraîneur
Warren Gatland

Crédit image:
licence CC BY-SA 4.0 🛈

Angleterre

Titulaires
15 Freddie Steward
14 Max Malins Remplacé après 79 minutes 79e
13 Henry Slade
12 Ollie Lawrence
11 Anthony Watson
10 Owen Farrell Capitaine Remplacé après 79 minutes 79e
9 Jack van Poortvliet Remplacé après 72 minutes 72e
8 Alex Dombrandt
7 Jack Willis Remplacé après 59 minutes 59e
6 Lewis Ludlam
5 Ollie Chessum
4 Maro Itoje
3 Kyle Sinckler Remplacé après 64 minutes 64e
2 Jamie George Remplacé après 79 minutes 79e
1 Ellis Genge Remplacé après 54 minutes 54e
Remplaçants
16 Jack Walker Entré après 79 minutes 79e 
17 Mako Vunipola Entré après 54 minutes 54e 
18 Dan Cole Entré après 64 minutes 64e 
19 Courtney Lawes Entré après 68 minutes 68e 
20 Ben Curry Entré après 59 minutes 59e 
21 Alex Mitchell Entré après 72 minutes 72e 
22 Marcus Smith Entré après 79 minutes 79e 
23 Henry Arundell Entré après 79 minutes 79e 
Entraîneur
Steve Borthwick


France - Écosse

Feuille de match
(bo) France 32 - 21 Écosse

(mt 22 - 7)

au Stade de France, Saint-Denis

Homme du match : Gaël Fickou

Points marqués :

France :

  • 4 essais de Ntamack (4e), Dumortier (7e), Ramos (18e) et Fickou (79e)
  • 3 transformations de Ramos (5e, 20e, 80e)
  • 2 pénalités de Ramos (35e, 57e)

Écosse :

  • 3 essais de Jones (25e, 47e) et Finn Russell (67e)
  • 3 transformations de Russell (25e, 48e, 68e)

Évolution du score : 7-0, 12-0, 19-0, 19-7, 22-7, m-t, 22-14, 25-14, 25-21, 32-21

Arbitre : Nika Amashukeli

La France doit se relancer après le revers en Irlande deux semaines plus tôt. L'Écosse, quant à elle, est convaincante et reste sur deux succès de rang dans le Tournoi. Il s'agit de la 100e confrontation de l'histoire entre ces deux nations[95].

Le début de match est à l'avantage des bleus qui marquent le premier essai du match après un jeu de percussion frontal. Après plusieurs percussions, Romain Ntamack échappe au plaquage et aplatit le ballon dans l'en-but. Ramos transforme et la France mène 7-0.

L'Écosse prend un carton rouge, Grant Gilchrist se rendant coupable d'un plaquage haut, percutant le visage de Jelonch. Les Bleus profitent de cet avantage numérique en marquant un essai en bout de ligne par Ethan Dumortier : 12-0. Cependant, leur avantage numérique est annulé après que Mohamed Haouas, au ras d'un regroupement, déblaye le demi de mêlée écossais en le percutant au visage. La France est à son tour réduite à 14. L'Écosse tente de revenir, mais sur une longue passe de Finn Russell, Thomas Ramos intercepte le ballon. Il termine sa course soixante mètres plus loin et transforme son propre essai : 19-0. L'Écosse réagit et marque son premier essai du match par l'intermédiaire de Huw Jones. L'essai est transformé et l'Écosse revient à 19-7. Avant la mi-temps, les français marquent trois points de plus sur pénalité : 22-7 à la mi-temps.

Au retour des vestiaires, l'Écosse fait parler son jeu et Huw Jones marque un doublé, après une succession de temps de jeu. Après une nouvelle transformation, le XV du Chardon est de retour dans la partie 22-14. La France reprend un peu d'air avec une pénalité de Ramos, mais à dix minutes de la fin, l'Écosse marque un troisième essai. Emportant la mêlée française, le pack celte permet une organisation de jeu au large. Tuipulotu est d'abord arrêté au ras de l'en-but français, mais Finn Russell parvient à franchir la ligne pour marquer, l'ouvreur transforme lui même et l'Écosse revient à 25-21, et peut, à dix minutes de la fin du match, encore s'imposer à Saint-Denis. La fin de match est à l'avantage des bleus qui, sur une belle inspiration de Jalibert, pilonnent la ligne d'en-but. Gaël Fickou hérite du ballon et feinte la passe, pour marquer sur la gauche.

La France marque son quatrième essai synonyme de bonus offensif, et s'impose 32-21[96],[97]. Elle se relance ainsi dans la course à la victoire finale et se rassure après sa défaite à Dublin. L'Écosse est définitivement privée de Grand Chelem, mais peut elle aussi se relancer dans la course au titre, en espérant un faux pas des Irlandais. Auteur d'un doublé, Huw Jones est élu meilleur joueur de la troisième journée du tournoi[57].

Composition des équipes
France

Titulaires
Thomas Ramos 15
Damian Penaud 14
Gaël Fickou 13
Yoram Moefana 12
Ethan Dumortier 11
Remplacé après 68 minutes 68e Romain Ntamack 10
Capitaine Antoine Dupont 9
Remplacé après 12 minutes 12e Grégory Alldritt 8
Charles Ollivon 7
Remplacé après 6 minutes 6e Entré après 13 minutes 13e  Remplacé après 24 minutes 24e Anthony Jelonch 6
Remplacé après 53 minutes 53e Paul Willemse 5
Thibaud Flament 4
Carton rouge 10e Mohamed Haouas 3
Remplacé après 68 minutes 68e Julien Marchand 2
Remplacé après 62 minutes 62e Cyril Baille 1
Remplaçants
Remplacé après 68 minutes 68e Gaëtan Barlot 16
Entré après 62 minutes 62e  Reda Wardi 17
Entré après 12 minutes 12e  Sipili Falatea 18
Entré après 53 minutes 53e  Romain Taofifénua 19
Entré après 6 minutes 6e  Remplacé après 13 minutes 13e Entré après 24 minutes 24e  François Cros 20
Sekou Macalou 21
Baptiste Couilloud 22
Entré après 68 minutes 68e  Matthieu Jalibert 23
Entraîneur
Fabien Galthié

Crédit image:
licence CC BY-SA 4.0 🛈

Écosse

Titulaires
15 Stuart Hogg
14 Kyle Steyn Remplacé après 68 minutes 68e
13 Huw Jones
12 Sione Tuipulotu
11 Duhan van der Merwe
10 Finn Russell
9 Ben White Remplacé après 57 minutes 57e
8 Matt Fagerson Remplacé après 57 minutes 57e
7 Hamish Watson Remplacé après 10 minutes 10e
6 Jamie Ritchie Capitaine
5 Grant Gilchrist Carton rouge 6e
4 Richie Gray Remplacé après 70 minutes 70e
3 Zander Fagerson Remplacé après 63 minutes 63e
2 George Turner Remplacé après 63 minutes 63e
1 Pierre Schoeman Remplacé après 63 minutes 63e
Remplaçants
16 Fraser Brown Entré après 63 minutes 63e 
17 Jamie Bhatti Entré après 63 minutes 63e 
18 WP Nel Entré après 63 minutes 63e 
19 Jonny Gray Entré après 10 minutes 10e 
20 Sam Skinner Entré après 59 minutes 59e 
21 Jack Dempsey Entré après 57 minutes 57e 
22 Ali Price Entré après 57 minutes 57e 
23 Blair Kinghorn Entré après 68 minutes 68e 
Entraîneur
Gregor Townsend


Quatrième journée

Italie - Galles

Feuille de match
Italie 17 - 29 Pays de Galles (bo)

(mt 3 - 22)

au Stade olympique, Rome

Homme du match : Rhys Webb

Points marqués :

Italie :

  • 2 essais de Negri (43e), Brex (68e)
  • 2 transformations de Allan (43e, 68e)
  • 1 pénalité de Allan (16e)

Pays de Galles :

Évolution du score : 0-3, 0-10, 3-10, 3-15, 3-22, m-t, 10-22, 10-29, 17-29

Arbitre : Damon Murphy 

Avant la rencontre, les deux équipes sont les seules à n'avoir pas remportée de rencontres durant cette édition et à pouvoir potentiellement recevoir la Cuillère de bois[98]. L'année précédente, l'Italie l'a emportée au pays de Galles pour la première fois de son histoire et a mis fin à sa série de 36 défaites de suite dans le Tournoi[99].

Les Gallois dominent la première mi-temps en inscrivant trois essais notamment et mènent 22 à 3. De retour de la mi-temps, les Italiens inscrivent un essai d'entrée mais reçoivent un carton jaune peu de temps après. Rhys Webb profite de cette supériorité numérique pour percer et offrir l'essai du bonus offensif à Taulupe Faletau pour punir les Italiens. Dans les quinze dernières minutes, l'Italie inscrit un second essai mais gâche plusieurs occasions ensuite. Le pays de Galles s'impose finalement 29-17, glane cinq points au classement et évite la cuillère de bois[100].

Rhys Webb, qui a fêté sa première titularisation depuis six ans dans la compétition, est élu homme du match après sa bonne performance[101],[102].

Composition des équipes
Italie

Titulaires
Tommaso Allan 15
Edoardo Padovani 14
Juan Ignacio Brex 13
Remplacé après 59 minutes 59e Tommaso Menoncello 12
Exclu temporairement de 44e à 54e 44e à 54e Pierre Bruno 11
Paolo Garbisi 10
Remplacé après 56 minutes 56e Stephen Varney 9
Exclu temporairement de 33e à 43e 33e à 43e Lorenzo Cannone 8
Remplacé après 76 minutes 76e Capitaine Michele Lamaro 7
Remplacé après 52 minutes 52e Sebastian Negri 6
Federico Ruzza 5
Remplacé après 60 minutes 60e Niccolò Cannone 4
Remplacé après 32 minutes 32e Entré après 38 minutes 38e  Remplacé après 48 minutes 48e Simone Ferrari 3
Remplacé après 52 minutes 52e Giacomo Nicotera 2
Remplacé après 61 minutes 61e Danilo Fischetti 1
Remplaçants
Entré après 52 minutes 52e  Luca Bigi 16
Entré après 61 minutes 61e  Federico Zani 17
Entré après 32 minutes 32e  Remplacé après 38 minutes 38e Entré après 48 minutes 48e  Marco Riccioni 18
Entré après 60 minutes 60e  Edoardo Iachizzi 19
Entré après 76 minutes 76e  Giovanni Pettinelli 20
Entré après 52 minutes 52e  Manuel Zuliani 21
Entré après 56 minutes 56e  Alessandro Fusco 22
Entré après 59 minutes 59e  Luca Morisi 23
Entraîneur
Kieran Crowley

Crédit image:
licence CC BY-SA 4.0 🛈

Pays de Galles

Titulaires
15 Liam Williams Remplacé après 61 minutes 61e
14 Josh Adams Remplacé après 51 minutes 51e
13 Mason Grady
12 Joe Hawkins
11 Rio Dyer
10 Owen Williams
9 Rhys Webb Remplacé après 53 minutes 53e
8 Taulupe Faletau
7 Justin Tipuric
6 Jac Morgan Remplacé après 59 minutes 59e
5 Dafydd Jenkins Remplacé après 68 minutes 68e
4 Adam Beard
3 Tomas Francis Remplacé après 52 minutes 52e
2 Ken Owens Capitaine Remplacé après 68 minutes 68e Entré après 73 minutes 73e 
1 Wyn Jones Remplacé après 45 minutes 45e
Remplaçants
16 Scott Baldwin Entré après 68 minutes 68e  Remplacé après 73 minutes 73e
17 Gareth Thomas Entré après 45 minutes 45e 
18 Dillon Lewis Entré après 52 minutes 52e 
19 Rhys Davies Entré après 68 minutes 68e 
20 Tommy Reffell Entré après 59 minutes 59e 
21 Tomos Williams Entré après 53 minutes 53e 
22 George North Entré après 61 minutes 61e 
23 Louis Rees-Zammit Entré après 51 minutes 51e 
Entraîneur
Warren Gatland


Angleterre - France

Feuille de match
Angleterre 10 - 53 France (bo)

(mt 3 - 27)

au Stade de Twickenham, Londres

Homme du match : Thomas Ramos

Points marqués :

Angleterre :

France :

Évolution du score : 0-7, 0-10, 0-17, 3-17, 3-20, 3-27, m-t 10-27, 10-34, 10-41, 10-48, 10-53

Arbitre : Ben O'Keeffe

Alors que la France s'est imposée avec le bonus offensif à domicile contre l'Écosse lors de la dernière journée, l'Angleterre est en plein doute après un début de Tournoi très mitigé.

Le début de match est complètement à l'avantage des Bleus qui marquent un premier essai après seulement 106 secondes de jeu. Ollivon percute deux joueurs puis distribue après contact à Flament qui lui aussi passe après contact à Dumortier. L'ailier accélère et joue le deux contre un avec Ramos qui aplatit. L'essai est transformé et la France mène 7-0, puis 10-0 après une pénalité de l'arrière du XV de France. Supérieur dans tous les domaines, le XV de France domine et marque un second essai en force signé Thibaut Flament à la 25ème minute. Ce dernier est transformé, la France mène 20-3 après une pénalité de part et d'autre. Les Bleus enfoncent le clou juste avant la mi-temps, par l'ex-capitaine Charles Ollivon qui reçoit le ballon intérieur, à la suite d'un départ de Grégory Alldritt, au ras de la mêlée. À la mi-temps, la France mène 27-3, un record à Twickenham[103].

Le début de seconde mi temps est à l'avantage du XV de la Rose, qui marque un essai par l'intermédiaire de Freddie Steward. L'arrière anglais est servi en pleine course et casse le plaquage de Ramos pour aplatir. L'essai est transformé et l'Angleterre réduit l'écart : 10-27. Cependant, l'Angleterre est dominée dans le jeu, le demi de mêlée français Antoine Dupont, envoie coup de pied par-dessus la défense, puis le ballon est volleyé par Ntamack, Flament le récupère et marque son deuxième essai du match. Après la transformation, la France mène 10-34.

Peu avant l'heure de jeu, Ramos use de son jeu au pied pour forcer Smith à se coucher sur un ballon dangereux. L'ouvreur anglais est pris par trois joueurs français et repoussé dans son propre en-but. Protégé par ses coéquipiers, le jeune anglais relâche le ballon dans le regroupement, ce que constate Charles Ollivon. Le troisième ligne français, en restant sur ses appuis, tend son bras par dessus le regroupement et marque ainsi le cinquième essai des bleus. Ramos transforme, et la France passe la barre des 40 points : 10-41.

Même en jouant dans le désordre, la France trouve des solutions. Ntamack, repoussé par Farrell se libère d'un double raffut et donne un ballon en chistera à Fickou à l'entrée de ses propre 22m. Le centre français tape au pied sur l'aile où Damian Penaud récupère le ballon et dépose Dombrandt à la course pour aller marquer. La nouvelle transformation de Ramos permet à la France de mener 10 à 48. En fin de match, la France marque un ultime essai : Après une belle combinaison en sortie de touche, Lucu profite de leurres lancés pour jouer dans le dos avec Moefana qui décale Jaminet. À nouveau en surnombre, l'arrière toulousain décale idéalement sur l'aile pour le doublé de Damian Penaud. Il s'agit du seul et unique échec de Ramos au pied, portant la marque définitive à 10-53[104],[105].

La France signe son premier succès sur le sol anglais depuis 2005 et reste en course pour une victoire finale en espérant un ultime faux pas de l'Irlande lors de la dernière journée. L'Angleterre quant à elle signe une défaite historique : le plus lourd revers de son histoire à Twickenham. C'est également la première fois que les Anglais encaissent plus de 50 points à domicile. De plus, il s'agit de la troisième plus lourde défaite du XV de la Rose de toute son histoire[106],[107].

Composition des équipes
Angleterre

Titulaires
Freddie Steward 15
Remplacé après 58 minutes 58e Max Malins 14
Remplacé après 45 minutes 45e Henry Slade 13
Ollie Lawrence 12
Anthony Watson 11
Marcus Smith 10
Remplacé après 45 minutes 45e Jack van Poortvliet 9
Remplacé après 75 minutes 75e Alex Dombrandt 8
Remplacé après 52 minutes 52e Jack Willis 7
Lewis Ludlam 6
Ollie Chessum 5
Maro Itoje 4
Remplacé après 64 minutes 64e Kyle Sinckler 3
Remplacé après 60 minutes 60e Jamie George 2
Remplacé après 64 minutes 64e Capitaine Ellis Genge 1
Remplaçants
Entré après 60 minutes 60e  Jack Walker 16
Entré après 64 minutes 64e  Mako Vunipola 17
Entré après 64 minutes 64e  Dan Cole 18
Entré après 75 minutes 75e  David Ribbans 19
Entré après 52 minutes 52e  Ben Curry 20
Entré après 45 minutes 45e  Alex Mitchell 21
Entré après 45 minutes 45e  Owen Farrell 22
Entré après 58 minutes 58e  Henry Arundell 23
Entraîneur
Steve Borthwick

Crédit image:
licence CC BY-SA 4.0 🛈

France

Titulaires
15 Thomas Ramos
14 Damian Penaud
13 Gaël Fickou
12 Jonathan Danty Remplacé après 64 minutes 64e
11 Ethan Dumortier
10 Romain Ntamack Remplacé après 73 minutes 73e
9 Antoine Dupont Capitaine Remplacé après 68 minutes 68e
8 Grégory Alldritt
7 Charles Ollivon Remplacé après 62 minutes 62e
6 François Cros
5 Paul Willemse Remplacé après 49 minutes 49e
4 Thibaud Flament
3 Dorian Aldegheri Remplacé après 49 minutes 49e
2 Julien Marchand Remplacé après 60 minutes 60e
1 Cyril Baille Remplacé après 60 minutes 60e
Remplaçants
16 Peato Mauvaka Entré après 60 minutes 60e 
17 Reda Wardi Entré après 60 minutes 60e 
18 Sipili Falatea Entré après 49 minutes 49e 
19 Romain Taofifénua Entré après 49 minutes 49e 
20 Sekou Macalou Entré après 62 minutes 62e 
21 Maxime Lucu Entré après 73 minutes 73e 
22 Yoram Moefana Entré après 64 minutes 64e 
23 Melvyn Jaminet Entré après 68 minutes 68e 
Entraîneur
Fabien Galthié


Écosse - Irlande

Feuille de match
Écosse 7 - 22 Drapeau : Irlande Irlande

(mt 7 - 8)

au Murrayfield Stadium, Édimbourg

Homme du match : Drapeau : Irlande Mack Hansen

Points marqués :

Écosse :

Irlande :

  • 3 essais de Hansen (27e), Lowe (56e) et Conan (61e)
  • 2 transformations de Sexton (57e, 62e)
  • 1 pénalité de Sexton (12e)

Évolution du score : 0-3, 7-3, 7-8, m-t, 7-15, 7-22

Arbitre : Luke Pearce

Après un bon début de Tournoi, l'Écosse a subi sa première défaite lors de la journée précédente face à la France. L'Irlande, quant à elle, est en quête de Grand Chelem et doit s'imposer pour pouvoir le réaliser[108].

Durant les vingt-cinq premières minutes de la rencontre, l'Écosse inscrit le premier essai du match par l'intermédiaire de Huw Jones et voir l'Irlande subir trois sorties sur blessure de Caelan Doris, Dan Sheehan et Iain Henderson. Cependant, les Irlandais ne baissent pas les bras et inscrivent trois essais par la suite et n'encaissent plus aucun point écossais. Ils s'imposent alors 22 à 7 et maintiennent leurs chances de Grand Chelem. Mack Hansen est élu homme du match[109].

Durant la rencontre, Stuart Hogg honore sa centième sélection[110]. Jonathan Sexton égale le record de points inscrits dans la compétition par Ronan O'Gara avec 557 points[111].

Composition des équipes
Écosse

Titulaires
Remplacé après 64 minutes 64e Stuart Hogg 15
Kyle Steyn 14
Huw Jones 13
Sione Tuipulotu 12
Duhan van der Merwe 11
Remplacé après 80 minutes 80e Finn Russell 10
Remplacé après 58 minutes 58e Ben White 9
Jack Dempsey 8
Capitaine Jamie Ritchie 7
Remplacé après 66 minutes 66e Matt Fagerson 6
Jonny Gray 5
Remplacé après 5 minutes 5e Richie Gray 4
Remplacé après 53 minutes 53e Zander Fagerson 3
Remplacé après 58 minutes 58e George Turner 2
Remplacé après 53 minutes 53e Pierre Schoeman 1
Remplaçants
Entré après 58 minutes 58e  Fraser Brown 16
Entré après 53 minutes 53e  Jamie Bhatti 17
Entré après 53 minutes 53e  Simon Berghan 18
Entré après 5 minutes 5e  Scott Cummings 19
Entré après 66 minutes 66e  Hamish Watson 20
Entré après 58 minutes 58e  Ali Price 21
Entré après 64 minutes 64e  Blair Kinghorn 22
Entré après 80 minutes 80e  Chris Harris 23
Entraîneur
Gregor Townsend

Crédit image:
licence CC BY-SA 4.0 🛈

Drapeau : Irlande Irlande

Titulaires
15 Hugo Keenan
14 Mack Hansen
13 Garry Ringrose Remplacé après 72 minutes 72e
12 Bundee Aki Remplacé après 66 minutes 66e
11 James Lowe
10 Jonathan Sexton Capitaine Remplacé après 70 minutes 70e
9 Conor Murray Remplacé après 53 minutes 53e
8 Caelan Doris Remplacé après 12 minutes 12e
7 Josh van der Flier
6 Peter O'Mahony
5 James Ryan
4 Iain Henderson Remplacé après 23 minutes 23e
3 Tadhg Furlong Remplacé après 64 minutes 64e
2 Dan Sheehan Remplacé après 18 minutes 18e
1 Andrew Porter
Remplaçants
16 Rónan Kelleher Entré après 18 minutes 18e  Remplacé après 48 minutes 48e
17 Cian Healy Entré après 48 minutes 48e 
18 Tom O'Toole Entré après 64 minutes 64e 
19 Ryan Baird Entré après 23 minutes 23e 
20 Jack Conan Entré après 12 minutes 12e 
21 Jamison Gibson-Park Entré après 53 minutes 53e 
22 Ross Byrne Entré après 70 minutes 70e 
23 Robbie Henshaw Entré après 66 minutes 66e 
Entraîneur
Andy Farrell


Cinquième journée

Écosse - Italie

Feuille de match
(bo) Écosse 26 - 14 Italie

(mt 12 - 6)

au Murrayfield Stadium, Édimbourg

Homme du match : Jack Dempsey

Points marqués :

Écosse :

  • 4 essais de van der Merwe (13e) et Kinghorn (30e, 44e, 80e)
  • 3 transformations de Kinghorn (31e, 46e, 80e)

Italie :

  • 1 essai de Allan (62e)
  • 3 pénalités de Allan (8e, 16e) et P. Garbisi (66e)

Évolution du score : 0-3, 5-3, 5-6, 12-6, m-t, 19-6, 19-11, 19-14, 26-14

Arbitres : Angus Gardner

Pour cette rencontre, l'Écosse doit se remettre de deux défaites consécutives et l'Italie n'a gagné aucune rencontre[112]. Initiallement titularisé, Tommaso Menoncello est finalement forfait et remplacé par Luca Morisi, Marco Zanon prend place sur le banc[113].

Finalement, les Écossais s'imposent 26 à 14 avec le bonus offensif durant cette rencontre avec notamment un triplé de Blair Kinghorn. L'Italie connait sa douzième Cuillère de bois[112].

Durant la rencontre, Ben Healy, Simone Gesi et Marco Manfredi fêtent leur première sélection internationale[114].

Composition des équipes
Écosse

Titulaires
Remplacé après 67 minutes 67e Ollie Smith 15
Kyle Steyn 14
Huw Jones 13
Remplacé après 67 minutes 67e Sione Tuipulotu 12
Duhan van der Merwe 11
Blair Kinghorn 10
Remplacé après 59 minutes 59e Ben White 9
Jack Dempsey 8
Hamish Watson 7
Capitaine Jamie Ritchie 6
Remplacé après 59 minutes 59e Jonny Gray 5
Sam Skinner 4
Remplacé après 70 minutes 70e Zander Fagerson 3
Remplacé après 50 minutes 50e George Turner 2
Remplacé après 59 minutes 59e Pierre Schoeman 1
Remplaçants
Entré après 50 minutes 50e  Ewan Ashman 16
Entré après 59 minutes 59e  Rory Sutherland 17
Entré après 70 minutes 70e  WP Nel 18
Entré après 59 minutes 59e  Scott Cummings 19
Entré après 50 minutes 50e  Matt Fagerson 20
Entré après 59 minutes 59e  Ali Price 21
Entré après 67 minutes 67e  Ben Healy 22
Entré après 67 minutes 67e  Cameron Redpath 23
Entraîneur
Gregor Townsend

Crédit image:
licence CC BY-SA 4.0 🛈

Italie

Titulaires
15 Tommaso Allan
14 Pierre Bruno
13 Juan Ignacio Brex
12 Luca Morisi Remplacé après 70 minutes 70e
11 Simone Gesi Remplacé après 28 minutes 28e Entré après 39 minutes 39e 
10 Paolo Garbisi
9 Alessandro Fusco Remplacé après 50 minutes 50e
8 Lorenzo Cannone Remplacé après 59 minutes 59e
7 Michele Lamaro Capitaine
6 Sebastian Negri Remplacé après 45 minutes 45e
5 Federico Ruzza
4 Edoardo Iachizzi Remplacé après 22 minutes 22e Entré après 32 minutes 32e  Remplacé après 45 minutes 45e
3 Marco Riccioni Exclu temporairement de 28e à 38e 28e à 38e Remplacé après 56 minutes 56e Entré après 78 minutes 78e 
2 Giacomo Nicotera Remplacé après 72 minutes 72e
1 Danilo Fischetti Remplacé après 56 minutes 56e
Remplaçants
16 Marco Manfredi Entré après 72 minutes 72e 
17 Federico Zani Remplacé après 56 minutes 56e
18 Pietro Ceccarelli Entré après 28 minutes 28e  Remplacé après 39 minutes 39e Entré après 56 minutes 56e  Remplacé après 78 minutes 78e
19 Niccolò Cannone Entré après 22 minutes 22e  Remplacé après 32 minutes 32e Entré après 45 minutes 45e 
20 Giovanni Pettinelli Entré après 59 minutes 59e 
21 Manuel Zuliani Entré après 45 minutes 45e 
22 Alessandro Garbisi Entré après 50 minutes 50e 
23 Marco Zanon Entré après 70 minutes 70e 
Entraîneur
Kieran Crowley


France - Pays de Galles

Feuille de match
(bo) France 41 - 28 Pays de Galles (bo)

(mt 20 - 7)

au Stade de France, Saint-Denis

Homme du match : Romain Ntamack

Points marqués :

France :

  • 5 essais de Penaud (10e, 77e), Danty (34e), Atonio (44e) et Fickou (49e)
  • 5 transformations de Ramos (10e, 34e, 44e, 78e)
  • 2 pénalités de Ramos (26e, 30e)

Pays de Galles :

Évolution du score : 0-7, 7-7, 10-7, 13-7, 20-7, m-t, 27-7, 34-7, 34-14, 34-21, 41-21, 41-28

Arbitre : Nic Berry

Pour cette rencontre, la France se doit de gagner avec bonus offensif pour espérer mettre la pression sur l'Irlande, dans le but de pouvoir potentiellement remporter la compétition en cas de défaite sans bonus de cette dernière[115]. La France fait figure de favorite pour cette rencontre après avoir largement remporté son dernier match en Angleterre et le pays de Galles a gagné son seul match du Tournoi lors de la journée précédente face à l'Italie[116],[117].

En début de match, les Gallois sont les premiers à marquer par l'intermédiaire de George North, qui inscrit son vingt-troisième essai dans la compétition pour battre le record gallois de Shane Williams[118]. Damian Penaud lui répond rapidement en inscrivant lui aussi un essai. La France fait ensuite le break et mène 34 à 7 en deuxième période. Cependant les Gallois se révolte en inscrivant trois essais par la suite mais cela ne suffit pas et les Français s'imposent finalement 41 à 28 avec bonus offensif. Ces derniers sont alors encore en lice pour remporter la compétition en attendant le dernier match[119].

Durant la rencontre, Taulupe Faletau connaît sa centième sélection et devient le huitième gallois à connaître cet honneur[120].

Composition des équipes
France

Titulaires
Thomas Ramos 15
Damian Penaud 14
Gaël Fickou 13
Jonathan Danty 12
Remplacé après 74 minutes 74e Ethan Dumortier 11
Romain Ntamack 10
Remplacé après 74 minutes 74e Capitaine Antoine Dupont 9
Grégory Alldritt 8
Remplacé après 74 minutes 74e Charles Ollivon 7
François Cros 6
Remplacé après 59 minutes 59e Romain Taofifénua 5
Thibaud Flament 4
Remplacé après 47 minutes 47e Uini Atonio 3
Remplacé après 49 minutes 49e Julien Marchand 2
Remplacé après 49 minutes 49e Cyril Baille 1
Remplaçants
Entré après 49 minutes 49e  Peato Mauvaka 16
Entré après 49 minutes 49e  Reda Wardi 17
Entré après 47 minutes 47e  Sipili Falatea 18
Entré après 59 minutes 59e  Bastien Chalureau 19
Entré après 74 minutes 74e  Sekou Macalou 20
Entré après 74 minutes 74e  Maxime Lucu 21
Entré après 74 minutes 74e  Yoram Moefana 22
Melvyn Jaminet 23
Entraîneur
Fabien Galthié

Crédit image:
licence CC BY-SA 4.0 🛈

Pays de Galles

Titulaires
15 Louis Rees-Zammit Remplacé après 74 minutes 74e
14 Josh Adams
13 George North
12 Nick Tompkins
11 Rio Dyer
10 Dan Biggar Remplacé après 74 minutes 74e
9 Rhys Webb Remplacé après 54 minutes 54e
8 Taulupe Faletau Remplacé après 62 minutes 62e
7 Justin Tipuric
6 Aaron Wainwright
5 Alun Wyn Jones Remplacé après 24 minutes 24e Entré après 37 minutes 37e  Remplacé après 44 minutes 44e
4 Adam Beard
3 Tomas Francis Remplacé après 57 minutes 57e
2 Ken Owens Capitaine Remplacé après 44 minutes 44e
1 Wyn Jones Remplacé après 44 minutes 44e
Remplaçants
16 Bradley Roberts Entré après 44 minutes 44e 
17 Gareth Thomas Entré après 44 minutes 44e 
18 Dillon Lewis Entré après 57 minutes 57e 
19 Dafydd Jenkins Entré après 24 minutes 24e  Remplacé après 37 minutes 37e Entré après 44 minutes 44e 
20 Tommy Reffell Entré après 62 minutes 62e 
21 Tomos Williams Entré après 54 minutes 54e 
22 Owen Williams Entré après 74 minutes 74e 
23 Leigh Halfpenny Entré après 74 minutes 74e 
Entraîneur
Warren Gatland


Irlande - Angleterre

Feuille de match
(bo) Irlande Drapeau : Irlande 29 - 16 Angleterre

(mt 10 - 6)

au Aviva Stadium, Dublin

Homme du match : Drapeau : Irlande Dan Sheehan

Points marqués :

Irlande :

  • 4 essais de Sheehan (32e, 67e), Henshaw (61e) et Herring (76e)
  • 3 transformations de Sexton (34e, 62e, 69e)
  • 1 pénalité de Sexton (18e)

Angleterre :

  • 1 essai de George (72e)
  • 1 transformation de Farrell (72e)
  • 3 pénalités de Farrell (7e, 14e, 50e)

Évolution du score : 0-3, 0-6, 3-6, 10-6, m-t, 10-9, 17-9, 24-9, 24-16, 29-16

Arbitre : Jaco Peyper

Lors de la dernière journée, l'Angleterre subit la plus grande défaite de son histoire à domicile face aux Français[107]. L'Irlande, quant à elle, peut remporter le Grand Chelem en cas de victoire.

L'Angleterre réalise une première période de qualité et fait douter les Irlandais, cependant un essai de Dan Sheehan, puis un sévère carton rouge à l'encontre de Freddie Steward, carton qui est finalement annulé après la rencontre[121], pour une charge irrégulière viennent anéantir les espoirs anglais de victoire. En deuxième période, Robbie Henshaw marque un essais puis Dan Sheehan inscrit son deuxième essai et Rob Herring vient clore la victoire avec bonus offensif de l'Irlande sur le score de 29 à 16. Ces derniers remportent alors la compétition en réalisant le Grand Chelem, leur premier depuis 2018[122]. C'est leur quinzième victoire dans la compétition et leur quatrième Grand Chelem[123].

Durant la rencontre, Dan Cole devient le quatrième joueur anglais à honorer sa centième sélection[124]. Jonathan Sexton surpasse le record de points de Ronan O'Gara et devient le meilleur réalisateur de l'histoire du Tournoi des Six Nations[125].

Composition des équipes
Irlande Drapeau : Irlande

Titulaires
Remplacé après 42 minutes 42e Hugo Keenan 15
Mack Hansen 14
Robbie Henshaw 13
Bundee Aki 12
James Lowe 11
Remplacé après 73 minutes 73e Capitaine Jonathan Sexton 10
Remplacé après 73 minutes 73e Jamison Gibson-Park 9
Remplacé après 78 minutes 78e Caelan Doris 8
Josh van der Flier 7
Remplacé après 55 minutes 55e Entré après 78 minutes 78e  Peter O'Mahony 6
James Ryan 5
Remplacé après 73 minutes 73e Ryan Baird 4
Remplacé après 58 minutes 58e Tadhg Furlong 3
Remplacé après 69 minutes 69e Dan Sheehan 2
Remplacé après 75 minutes 75e Andrew Porter 1
Remplaçants
Entré après 69 minutes 69e  Rob Herring 16
Entré après 75 minutes 75e  Cian Healy 17
Entré après 58 minutes 58e  Tom O'Toole 18
Entré après 73 minutes 73e  Kieran Treadwell 19
Entré après 55 minutes 55e  Jack Conan 20
Entré après 73 minutes 73e  Conor Murray 21
Entré après 73 minutes 73e  Ross Byrne 22
Entré après 42 minutes 42e  Jimmy O'Brien 23
Entraîneur
Andy Farrell

Crédit image:
licence CC BY-SA 4.0 🛈

Angleterre

Titulaires
15 Freddie Steward Carton rouge 40e
14 Anthony Watson
13 Henry Slade
12 Manu Tuilagi
11 Henry Arundell Remplacé après 58 minutes 58e
10 Owen Farrell Capitaine
9 Jack van Poortvliet Remplacé après 69 minutes 69e
8 Alex Dombrandt Remplacé après 64 minutes 64e
7 Jack Willis Remplacé après 52 minutes 52e Exclu temporairement de 75e à 80e 75e à 80e
6 Lewis Ludlam
5 David Ribbans Remplacé après 69 minutes 69e
4 Maro Itoje
3 Kyle Sinckler Remplacé après 67 minutes 67e
2 Jamie George
1 Ellis Genge Remplacé après 63 minutes 63e
Remplaçants
16 Jack Walker
17 Mako Vunipola Entré après 63 minutes 63e 
18 Dan Cole Entré après 67 minutes 67e 
19 Nick Isiekwe Entré après 69 minutes 69e 
20 Ben Curry Entré après 52 minutes 52e 
21 Alex Mitchell Entré après 69 minutes 69e 
22 Marcus Smith
23 Joe Marchant Entré après 58 minutes 58e 
Entraîneur
Steve Borthwick


Notes et références

  1. (en) Tom White, « Ireland hold off France to win Grand Slam – Six Nations in numbers », sur news.yahoo.com,
  2. Kévin Guisnel, « 6 Nations. Thomas Ramos devient le meilleur marqueur de l’histoire du XV de France sur un Tournoi », sur www.ouest-france.fr,
  3. « Johnny Sexton (Irlande) bat le record de points dans le Tournoi des Six Nations », sur www.lequipe.fr,
  4. Clément Mazella, « 6 Nations. Avec une énième pénalité, Jonathan Sexton entre dans l'histoire du Tournoi », sur actu.fr,
  5. Olivier François, « Rugby : le XV d’Angleterre vire son sélectionneur Eddie Jones », sur leparisien.fr, (consulté le )
  6. « Steve Borthwick officialisé comme sélectionneur de l'Angleterre », sur L'Équipe (consulté le )
  7. « Steve Borthwick opte pour l'expérience et Owen Farrell comme capitaine pour sa première liste de sélectionneur », sur L'Équipe (consulté le )
  8. (en-GB) Gavin Mairs et Charles Richardson, « England Six Nations squad 2023: Full line-up of players as Henry Slade is ruled out », The Telegraph,‎ (ISSN 0307-1235, lire en ligne, consulté le )
  9. « Dan Kelly forfait pour Angleterre-Écosse », sur L'Équipe (consulté le )
  10. « RFU », sur www.englandrugby.com (consulté le )
  11. « RFU », sur www.englandrugby.com (consulté le )
  12. « RFU », sur www.englandrugby.com (consulté le )
  13. « RFU », sur www.englandrugby.com (consulté le )
  14. « Angleterre : les 30 joueurs pour préparer l'Irlande », sur Quinze Mondial, (consulté le )
  15. « Le sélectionneur écossais Greg Townsend convoque l'Irlandais Ben Healy pour le Tournoi », sur L'Équipe (consulté le )
  16. « Changement dans le groupe de l'Écosse : Cummings remplace Christie », sur rugbyrama.fr (consulté le )
  17. (en) Jared Wright, « Six Nations: Rory Darge returns to Scotland squad », sur PlanetRugby, (consulté le )
  18. (en) Mark Atkinson, « Six Nations: Scotland duo Finn Russell and Stuart Hogg out of Italy match as Charlie Savala called into squad », sur www.scotsman.com, (consulté le )
  19. « François Cros et Paul Willemse de retour dans le groupe des 42 Bleus pour préparer le Tournoi des Six Nations », sur L'Équipe (consulté le )
  20. « XV de France. Cameron Woki forfait pour le Tournoi des Six Nations » Accès libre, sur ouest-france.fr, (consulté le )
  21. « Gabin Villière rejoint l'équipe de France pour préparer le match contre l'Italie », sur L'Équipe (consulté le )
  22. « Alexandre Roumat remplace Paul Boudehent en équipe de France », sur L'Équipe (consulté le )
  23. « XV de France : Thomas Jolmes remplace Yacouba Camara blessé », sur L'Équipe (consulté le )
  24. « Suspension d'Atonio : Thomas Laclayat, et si c'était lui la relève ? », sur rugbyrama.fr (consulté le )
  25. « Tournoi des VI Nations : vers un retour de Jonathan Danty avec les Bleus face à l'Écosse ? », sur Europe 1 (consulté le )
  26. « Tournoi des Six Nations : Les 42 joueurs du XV de France pour le match contre l’Ecosse », sur Fédération Française de Rugby, (consulté le )
  27. « Le Garrec forfait, Serin appelé avec les Bleus », sur rugbyrama.fr (consulté le )
  28. Alexandre Vau, « XV de France : Mauvaka de retour, Aldegheri convoqué pour suppléer Atonio et Haouas », sur France Bleu Occitanie,
  29. « Tournoi des Six Nations 2023 : Avec Thomas Darmon et Paul Boudehent pour préparer le match de l’Angleterre », sur Fédération Française de Rugby, (consulté le )
  30. « Tournoi des Six Nations 2023  : Avec Thomas Jolmes et Alexandre Roumat pour préparer le match de l’Angleterre », sur Fédération Française de Rugby, (consulté le )
  31. « Tournoi des Six Nations : La liste des 14 joueurs du XV de France pour préparer le Pays de Galles », sur Fédération Française de Rugby, (consulté le )
  32. « Pays de Galles : Warren Gatland de retour, Wayne Pivac écarté », sur L'Équipe (consulté le )
  33. (en-GB) « Owens captains new 37-man Wales squad - Welsh Rugby Union », sur Welsh Rugby Union | Wales & Regions, (consulté le )
  34. « Pays de Galles : Scott Baldwin remplace Dewi Lake pour la préparation du Tournoi », sur L'Équipe (consulté le )
  35. (en-GB) « Wales senior men's squad update - Welsh Rugby Union », sur Welsh Rugby Union | Wales & Regions, (consulté le )
  36. (en-GB) « Wales senior men’s squad update - Welsh Rugby Union », sur Welsh Rugby Union | Wales & Regions, (consulté le )
  37. (en-US) « Irish Rugby | Ireland Squad Named For 2023 Guinness Six Nations Championship » (consulté le )
  38. (en-GB) « Ulster hooker Stewart called into Ireland squad », BBC Sport,‎ (lire en ligne, consulté le )
  39. (en) Murray Kinsella, « Furlong, Gibson-Park, and Healy all ruled out of Ireland's clash with France », sur The42, (consulté le )
  40. (en) Murray Kinsella, « Carbery recalled to Ireland squad with Sexton a doubt for Italy game », sur The42, (consulté le )
  41. (en) Ciarán Kennedy, « Frawley and Timoney called into Ireland squad ahead of Scotland clash », sur The42, (consulté le )
  42. (en-US) « Irish Rugby | Ireland Squad in Recovery Mode After Murrayfield Mayhem » (consulté le )
  43. « Paolo Garbisi de retour avec l'Italie pour préparer le Tournoi des Six Nations », sur L'Équipe (consulté le )
  44. « Au moment de quitter l'Italie, Monty Ioane évoque "des problèmes de santé mentale" », sur rugbyrama.fr (consulté le )
  45. « ITALRUGBY, CONVOCATO BUONFIGLIO IN PREPARAZIONE DEL MATCH CONTRO L'IRLANDA », sur www.federugby.it (consulté le )
  46. (it) « Rugby: Sei Nazioni, Gesi convocato per le ultime due partite degli azzurri contro Galles e Scozia », sur Gazzetta di Reggio (consulté le )
  47. « ITALRUGBY, CONVOCATO SIMONE GESI PER LE ULTIME GARE DEL GUINNESS SEI NAZIONI 2023 », sur www.federugby.it (consulté le )
  48. worldrugby.org, « Match Officials Appointments | World Rugby », sur www.worldrugby.org (consulté le )
  49. (en) « Six Nations Championship Fixtures & Results », sur sixnationsrugby.com (consulté le ).
  50. « Les points de bonus intégrés au Tournoi des 6 Nations », sur rugbyrama.fr, .
  51. (en) « Règles du Tournoi RBS des 6 Nations », sur sixnationsrugby.com (consulté le ).
  52. « Dupont, Penaud et Ramos nommés pour le titre de meilleur joueur du Tournoi », sur rugbyrama.fr (consulté le )
  53. « Dupont élu meilleur joueur du Tournoi pour la troisième fois », sur rugbyrama.fr (consulté le )
  54. (en-GB) « Votez pour votre équipe et votre joueur de la première journée du tournoi des Six Nations », sur Six Nations Rugby, (consulté le )
  55. a et b (en-GB) « Retrouvez votre équipe-type de la première journée du Tournoi des Six Nations », sur Six Nations Rugby, (consulté le )
  56. (en-GB) « Finn Russell désigné Joueur de la deuxième journée », sur Six Nations Rugby, (consulté le )
  57. a et b « Huw Jones désigné meilleur joueur de la troisième journée », sur Six Nations Rugby, (consulté le )
  58. (en-GB) « Flament élu Joueur de la Journée après la victoire des Bleus », sur Six Nations Rugby, (consulté le )
  59. (en-GB) « Vote for your Guinness Six Nations Team of the Championship », sur Six Nations Rugby, (consulté le )
  60. (en-GB) « Ten Irish players in 2023 Team of the Championship », sur Six Nations Rugby, (consulté le )
  61. Simon Valzer, « XV de France : Thomas Ramos entre dans la légende du rugby français », sur Midi olympique,
  62. Léo Faure, « 6 Nations - Plusieurs records sont tombés lors de match France - Galles », sur Rugbyrama,
  63. (en) Ben James, « Leigh Halfpenny out of Wales v Ireland as replacement named », sur www.walesonline.co.uk,
  64. a et b (en) Ruaidhri O'Connor, « Conor Murray starts against Wales as Jamison Gibson-Park ruled out and Dave Kilcoyne replaces Cian Healy », sur www.independent.ie,
  65. Quentin Burban, « 6 Nations 2023. L’Irlande réussit son entrée avec une victoire bonifiée contre les Gallois », sur www.ouest-france.fr,
  66. (en) Becky Grey, « Six Nations 2023: Ollie Hassell-Collins to make England debut against Scotland », sur www.bbc.com,
  67. « L'Écosse fait tomber l'Angleterre à Twickenham dans le Tournoi des Six Nations », sur www.lequipe.fr,
  68. (en) Mitch Phillips, « UPDATE 2-Rugby-Scotland stun England at Twickenham again », sur www.reuters.com,
  69. « L'Écosse égale son record historique au classement mondial masculin World Rugby présenté par Capgemini », sur www.world.rugby,
  70. (en) « Six Nations 2023: Italy v France - Ethan Dumortier to make debut for champions », sur www.bbc.com,
  71. Clément Mazella, « 6 Nations 2023. 18 pénalités face à l'Italie : le XV de France dépité par son indiscipline », sur actu.fr,
  72. « La France l'emporte de justesse mais avec le bonus en Italie dans le Tournoi des Six Nations », sur www.lequipe.fr,
  73. « Feuille de match : Italie - France », sur www.ffr.fr,
  74. (en) « Six Nations: Ireland put their number one World Rugby ranking on the line against France », sur www.planetrugby.com,
  75. a et b David Reyrat, « Six nations : le XV de France tombe à Dublin avec les honneurs », sur www.lefigaro.fr,
  76. Thibault Perrin, « RUGBY. VIDEO. Antoine Dupont a-t-il réalisé le plus beau sauvetage de l'histoire ? », sur Le Rugbynistère, (consulté le )
  77. Rémy Rugiero, « 6 Nations 2023 - Face à une Irlande chirurgicale, les Bleus s'inclinent et tombent au bout de 14 victoires consécutives », sur Rugbyrama,
  78. « Feuille de match : Irlande - France », sur www.ffr.fr,
  79. (en) « 'Unbelievably proud' – Ireland coach Farrell celebrates record-setting win over France », sur uk.style.yahoo.com,
  80. (en) Verity Williams, « Wales XV to play Scotland », sur www.wru.wales,
  81. (en) « SUPER SCOTLAND MAKE CHAMPIONSHIP HISTORY IN RECORD WALES WIN », sur www.sixnationsrugby.com,
  82. Charline Martin-Méfort, « 6 Nations 2023. L’Écosse renverse le pays de Galles et reste invaincue dans le tournoi », sur www.ouest-france.fr,
  83. (en) Alan Dymock, « It’s a Scotland record victory over Wales », sur www.rugbyworld.com,
  84. (en) « Scotland annihilate Wales to leave threat of wooden spoon hanging over Warren Gatland », sur www.telegraph.co.uk,
  85. (en) Nick Purewal, « England player ratings vs Italy: Jack Willis and Ollie Lawrence superb but Ollie Hassell-Collins awaits impact », sur www.standard.co.uk,
  86. Erwan Harzic, « En Angleterre, la jeune Italie de Capuozzo perd mais continue d’impressionner », sur Le Rugbynistère,
  87. Pierre Guyon, « 6 Nations 2023. L’Angleterre s’impose facilement contre l’Italie et monte sur le podium », sur www.ouest-france.fr,
  88. (en) « Italy v Ireland: Mike Catt expects Garry Ringrose to return for Six Nations final stages », sur www.irishtimes.com,
  89. Ewen Renou, « 6 Nations. L’Irlande s’impose en Italie et poursuit son objectif de Grand Chelem dans le Tournoi », sur www.ouest-france.fr,
  90. Rémi Rugerio, « 6 Nations 2023 - L'Irlande s'impose difficilement en Italie et reste invaincue dans le Tournoi », sur www.rugbyrama.fr,
  91. (en) Steve James, « Wales v England: Mason Grady gets debut as Wales go back to the old faces », sur www.thetimes.co.uk,
  92. (en) « England secure Six Nations win in Cardiff for the first time since 2017 », sur nation.cymru,
  93. Chloé Ripert, « 6 Nations. L’Angleterre s’impose sans briller face au pays de Galles, qui s’enlise dans la crise », sur www.ouest-france.fr,
  94. (en) John Jones, « New World Rugby rankings see Wales equal worst ever as defeat in Italy will confirm unprecedented demise », sur www.walesonline.co.uk,
  95. (en) Graham Bean, « Scotland suffer first Six Nations defeat in France despite valiant effort after early red cards », sur www.scotsman.com,
  96. Richard Escot, « Les Bleus l'emportent avec bonus offensif sur l'Écosse dans le Tournoi », sur www.lequipe.fr,
  97. « Feuille de match : France - Ecosse », sur www.ffr.fr,
  98. « Italie - pays de Galles : malheur aux vaincus ! », sur rugbyrama.fr (consulté le )
  99. « L'Italie crée l'exploit au pays de Galles et stoppe une série de 36 défaites dans le Tournoi ! », sur rugbyrama.fr (consulté le )
  100. « Le pays de Galles s'impose en Italie et retrouve le sourire », sur rugbyrama.fr (consulté le )
  101. « Le retour fracassant de Rhys Webb avec le pays de Galles face à l'Italie », sur rugbyrama.fr (consulté le )
  102. « Italie-pays de Galles : le retour éclatant de Webb, l'Italie vers la cuillère de bois », sur LEFIGARO, (consulté le )
  103. Simon Galinier, « 6 Nations 2023. Le XV de France a pulvérisé plusieurs records en Angleterre : Voici lesquels », sur actu.fr,
  104. « Feuille de match : Angleterre - France », sur www.ffr.fr,
  105. Rémy Rugiero, « 6 Nations 2023 - Angleterre - France : Les Bleus atomisent l'Angleterre à Twickenham ! », sur Rugbyrama,
  106. « Six nations : à Twickenham, le XV de France a signé la plus large victoire de son histoire contre l'Angleterre », sur www.lefigaro.fr,
  107. a et b Léo Faure, « 6 Nations 2023 - Angleterre - France : tous les records qui sont tombés pendant ce "crunch" », sur Rugbyrama,
  108. « L’Irlande en terre hostile en Écosse », sur rugbyrama.fr (consulté le )
  109. « L'Irlande s'impose en Écosse et consolide sa première place dans le Tournoi », sur rugbyrama.fr (consulté le )
  110. (en-GB) « Ireland one win from Grand Slam after beating Scots », BBC Sport,‎ (lire en ligne, consulté le )
  111. « Jonathan Sexton égale le record de points dans le Tournoi des Six Nations », sur L'Équipe (consulté le )
  112. a et b « L'Ecosse résiste au retour de l'Italie et finit son Tournoi en beauté, s'assurant quasiment le podium », sur rugbyrama.fr (consulté le )
  113. « Italie : forfait de dernière minute contre l'Ecosse », sur Quinze Mondial, (consulté le )
  114. (en) Graham Bean, « Six Nations: Scotland set to turn to Ben Healy after Finn Russell is ruled out of Italy match », sur scotsman.com, (consulté le )
  115. « Comment la France peut-elle encore gagner le Tournoi ? », sur rugbyrama.fr (consulté le )
  116. « Le pays de Galles, une formalité pour le XV de France ? Vraiment ? », sur rugbyrama.fr (consulté le )
  117. « Le pays de Galles sera le prochain adversaire du XV de France, le 18 mars au stade de France », sur rugbyrama.fr (consulté le )
  118. (en) Jared Wright, « George North: Wales veteran 'proud' of breaking Shane Williams' record », sur PlanetRugby, (consulté le )
  119. « La France boucle son Tournoi 2023 par une victoire devant le pays de Galles », sur rugbyrama.fr (consulté le )
  120. (en-GB) « Faletau to win 100th Wales cap against France », BBC Sport,‎ (lire en ligne, consulté le )
  121. « Le carton rouge de Steward requalifié en jaune », sur rugbyrama.fr (consulté le )
  122. « L'Irlande réalise le grand chelem avec sa victoire face à l'Angleterre ! », sur rugbyrama.fr (consulté le )
  123. (en) « Irish cast aside weight of history to find escape in Grand Slam success », sur Independent.ie, (consulté le )
  124. (en) « Dan Cole: Missing magnums, playing in jeans, packing down with girls », sur www.rugbypass.com, (consulté le )
  125. (en) « Ireland 29-16 England: Hosts claim historic Six Nations Grand Slam in Dublin after Freddie Steward red card », sur Sky Sports (consulté le )

Annexes

Articles connexes

Lien externe