Romain Bouteille

Romain Bouteille
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nationalité
Activités
Période d'activité

Romain Bouteille est un auteur de théâtre, acteur, humoriste et chanteur français né le à Paris et mort le à Corbeil-Essonnes[1],[2]. Il est l’un des précurseurs du café-théâtre et l'auteur de près de trente pièces de théâtre d'inspiration anarchiste.

Biographie

En 1966, Bouteille fait son premier one-man-show au Théâtre de la Vieille-Grille, après avoir croisé Jacques Higelin, Brigitte Fontaine, Rufus, Bernard Haller et beaucoup d'autres jeunes comédiens.

En 1968, Romain Bouteille rencontre Coluche. Ils « fondent » ensemble, avec Henri Guybet, Patrick Dewaere et Miou-Miou, la troupe du Café de la Gare. Mais, dans une interview au Monde en 1999, à la question des fondateurs, il répond : « C’est une façon de parler : l’intérêt et la force du Café de la Gare, c’est l’absence de fondateur. Un fondateur choisit ceux qui vont travailler avec lui ; il apporte une discipline précise. Coluche et moi, on n’a pas choisi. […] Je préfère penser que le Café de la Gare est une sorte d’accident[3]. »

Toujours en 1968, il se sépare de sa compagne Sotha qui épouse Patrick Dewaere, tous deux membres de la troupe du Café de la Gare.

Marié en 1988 à la comédienne Saïda Churchill, Romain Bouteille s'éloigne du Café de la Gare au début des années 1990[2]. Après avoir passé trois ans à Marseille où naît leur fils Shams, en 1997, ils s'installent à Étampes. En , ils y créent un théâtre de cinquante places, une sorte de cabaret « rive gauche » baptisé Les Grands Solistes[2]. Une cinquantaine d'artistes, dont François Rollin, Albert Meslay, Clair Jaz, Didier Porte, Marc Gélas, Fred Saurel, Paul Adam, Vincent Roca, Christophe Guybet, mais aussi, dans un autre registre, Jean Vocat, Frédéric Hulné, Prune Lichtlé, s'y sont déjà produits.

Il meurt le à l'âge de 84 ans d'insuffisance respiratoire[2] à l'hôpital de Corbeil-Essonnes. Ses obsèques ont lieu le à la collégiale de Notre-Dame-du-Fort d'Étampes (Essonne)[4], suivies de l'inhumation au cimetière Saint-Pierre de la même ville[5].

Commentaires

Concernant ses motivations, Romain Bouteille déclare en 2005 :

« Ma vocation artistique s’est dessinée vers 1955 sous l’angle : trouver un job qui permette de se lever à n’importe quelle heure et ne suppose ni diplôme, ni réel travail, ni obéissance[2]. »

Coluche a dit à son propos :

« Ce qu'il ne m'a pas appris, je le lui ai piqué[2]. »

Filmographie

Acteur

Cinéma

Courts-métrages

Télévision

Doublage

Discographie

Théâtre

Pièces de théâtre et one-man-show

  • 1962 : La Maison d'os de Roland Dubillard, mise en scène Arlette Reinerg, Théâtre de Lutèce
  • 1964 : L'Échappée belle de Romain Bouteille et Henri Garcin, théâtre La Bruyère, avec Henri Garcin et Monique Tarbès
  • 1965 : La Limande bout de Romain Bouteille - Jean-Pierre Dutour...
  • 1971 : Le Soir des diplomates de Romain Bouteille, mise en scène de l'auteur, Théâtre de Poche Montparnasse
  • 1971 : Robin des quoi ? de Romain Bouteille (Café de la Gare)
  • 1973 : La Manœuvre dilatoire de Romain Bouteille (Café de la Gare)
  • 1974 : Les Semelles de la nuit de Romain Bouteille (Café de la Gare)
  • 1977 : Une pitoyable mascarade de Romain Bouteille (Café de la Gare)
  • 1978 : La plus gentille de Romain Bouteille (duo avec Marie-Christine Descouard, Théâtre de l'Atelier)
  • 1979 : La Dame au slip rouge de Romain Bouteille (Café de la Gare)
  • 1980 : Je m’appelle Harry Dave (one-man-show au Théâtre Gramont)
  • 1981 : Le Grand Vide sanitaire de Romain Bouteille (Café de la Gare)
  • 1982 : Tragédies au Radar de Romain Bouteille (essais)
  • 1983 : Impasse des morts de Romain Bouteille (Café de la Gare)
  • 1984 : L’Esprit qui mord de Romain Bouteille (one-man-show)
  • 1985 : Le Chant d'épandage de Romain Bouteille (Café de la Gare)
  • 1986 : La Conscience nationale des faisans d’élevage de Romain Bouteille (Café de la Gare)
  • 1987 : Les Filles du sale Grec de Romain Bouteille (Café de la Gare)
  • 1988 : On achète bien les veaux de Romain Bouteille
  • 1989 : Les Femmes des gens de Romain Bouteille (Café de la Gare)
  • 1991 : Les Couloirs de la honte de Romain Bouteille (Café de la Gare)
  • 1992 : Coupeurs de virages de Romain Bouteille (avec Saïda Churchill, Café de la Gare)
  • 1995 : Votre Honneur de Romain Bouteille (Café de la Gare)
  • 1997 : Le Préféré (Romain Bouteille seul)
  • 1999 : Le Rire du Yeoman (Romain Bouteille seul)
  • 2002 : Misère intellectuelle (Romain Bouteille seul)
  • 2003 : Tout est bien qui finit bien de William Shakespeare, mise en scène Pierre Beffeyte
  • 2005 : Les Oreilles du chef (Romain Bouteille seul)
  • 2005 : Lancelot du Lac de Pierre Beffeyte
  • 2006 : Les Droits des hommes courbes (Romain Bouteille seul)
  • 2008 : Ode à un public malveillant (mise en scène par Saïda Churchill)
  • 2008 : Vacances au bord de la guerre (coécrit avec Saïda Churchill, qu'il met en scène)
  • 2009 : L'Ordinateur occidental (Romain Bouteille, 2009-2012)
  • 2011 : Tout est bien qui finit bien de William Shakespeare, mise en scène Pierre Beffeyte, Théâtre 14 Jean-Marie Serreau, théâtre La Bruyère
  • 2015 : Les Droits des hommes courbes

Metteur en scène

  • 1989 : Y en a pas que des belles de et par Saïda Churchill
  • 1996 : J’arrive de et par Saïda Churchill
  • 2005 : Sujet : Chomsky de et par Saïda Churchill
  • 2010 : Vacances au bord de la guerre de et par Saïda Churchill
  • 2014 : L'andouillette de Troyes n'aura pas lieu par Saïda Churchill co-écrit avec Stéphane Élias Pièce sélectionnée pour les Petits Molières 2016.
  • 2021 : Le Cadeau des Dieux par Shams Bouteille, co-écrit avec Anastasia Joux, compositions musicales de Shams Bouteille ; distribution : Anastasia Joux, Ilona Bachelier, Shams Bouteille et Adrien Parlant

Notes et références

  1. « Mort de Romain Bouteille, cofondateur avec Coluche du Café de la Gare » sur bfmtv.com.
  2. a b c d e et f Sandrine Blanchard, « “C’était un être humain impeccable” : Romain Bouteille, un comédien qui ne voulait dépendre de personne », Le Monde, no 23763,‎ , p. 28 (lire en ligne).
  3. « Je préfère penser que le Café de la Gare est une sorte d’accident » sur lemonde.fr du .
  4. « Obsèques de Romain Bouteille : son épouse Saïda Churchill et leur fils Shams unis dans la douleur », purepeople.com,‎ (lire en ligne)
  5. Philippe Landru, « 2021 - Cimetières de France et d'ailleurs », landrucimetieres.fr,‎ (lire en ligne)

Liens externes