Rebot

Le rebot *
Image illustrative de l’article Rebot
Match de Rebot le 4 juillet 2010 : Hasparren (rouge) - Anglet (vert) pour le championnat de la ligue
Domaines Jeux
Pratiques sportives
Lieu d'inventaire Nouvelle-Aquitaine
Pyrénées-Atlantiques
Pays basque
Pays basque français
Béarn
Salies-de-Béarn
Sauveterre-de-Béarn
* Descriptif officiel Ministère de la Culture (France)

Le rebot est une spécialité du jeu de pelote basque.

Règles du jeu

Comme à longue paume, le rebot se joue en plein air sur un fronton en place libre, plat d’environ 100 m de long et de 17 à 20 m de large. À une extrémité de l’aire de jeu se trouve le fronton, et parfois un petit mur peut se hisser à l’autre extrémité pour délimiter le terrain. Le sol est souvent en terre battue, seule la partie devant le fronton est cimentée ou goudronnée afin de permettre un bon rebond de la pelote. Il oppose deux équipes de cinq joueurs qui se font face de part et d’autre d’une ligne tracée à 35 m du mur de rebot (fronton), délimitant ainsi deux camps inégaux. Au cours de la partie, comme dans tous les jeux de gagne-terrain, on applique le système de chasses, qui permet de changer de camp.

Enfin, un butoir est également placé sur l’aire de jeu, il s’agit d’un plan incliné sur trépied. Il se situe sur la ligne de paso, à 32 mètres, orienté vers le fronton. Entre le fronton et la ligne se tiennent les défenseurs. Au-delà de la ligne, les attaquants prennent place dans le grand espace, limité parfois par un mur de fond. Les joueurs équipés d'un petit chistera (de joko garbi) ou d’un gant de cuir (de pasaka) doivent empêcher les adversaires de rattraper la pelote ou de la renvoyer dans les limites du terrain pour marquer des points. La partie se joue en 13 jeux et le décompte des points (15, 30, 40 et jeu) est issu du jeu de paume, proche de celui du tennis. L'engagement se fait au centre du terrain de jeu par le rebond de la pelote sur un guéridon en bois à 3 pieds, suivi d'une service à main nue.

Le jeu de rebot est inscrit à l'Inventaire du patrimoine culturel immatériel en France[1].

Références

  1. Fiche d’inventaire du « Rebot » au patrimoine culturel immatériel français, sur culturecommunication.gouv.fr (consultée le 27 mars 2015)
  • Cet article est partiellement ou en totalité issu de l'article intitulé « Pelote basque » (voir la liste des auteurs).

Voir aussi

Articles connexes