Raphaële Billetdoux

Raphaële Billetdoux
Biographie
Naissance
(71 ans)
Paris
Nationalité
Formation
Activités
Père
Fratrie
Conjoint
Autres informations
Distinctions
Œuvres principales

Raphaële Billetdoux, née le à Paris, est une écrivaine française. Elle est lauréate du prix Interallié en 1976 pour Prends garde à la douceur des choses et du prix Renaudot en 1985 pour Mes nuits sont plus belles que vos jours[1].

Biographie

Raphaële Billetdoux est la fille de François Billetdoux. Elle a débuté comme assistante-monteuse sur des films de cinéma et de télévision. Puis en 1975, elle est devenue journaliste dans un grand magazine féminin[Lequel ?]. Elle a écrit un roman intitulé Mes Nuits sont plus belles que vos Jours qui lui a valu le Prix Renaudot en 1985[1].

C'est en 2006 que Raphaële, devenue « Marie » Billetdoux, l'autre prénom qu'on lui avait donné à la naissance, publie Un peu de désir, sinon je meurs, un livre-document[2]. « C'est un livre que j'ai écrit en quatre mois, comme des lettres à mon éditeur, qui a décidé de les publier. C'est Marie qui a écrit ce livre, mais un jour elle ira chercher Raphaële, qui n'a pas été si mauvaise. », dit l'écrivain[3].

Raphaële Billetdoux a également réalisé un film long métrage, La Femme enfant.

Œuvre

  • Jeune Fille en silence, Seuil, 1971, 128 p. – Bourse de la Fondation del Duca.
  • L'Ouverture des bras de l'homme (roman), Éditions du Seuil, 1973, 126 p. Prix Louise de Vilmorin 1974.
  • Prends garde à la douceur des choses, Éditions du Seuil, 1976, 186 p. (ISBN 2-02-004491-9)
Prix Interallié 1976[1].
Prix Valentine-de-Wolmar de l’Académie française en 1982
Prix Renaudot 1985[1].
  • Entrez et fermez la porte, (roman), Grasset, 1991, 233 p. (ISBN 2-246-43551-X) – adaptation pour le théâtre parue chez Actes Sud, coll. « Papiers » , 2013, (ISBN 978-2-330-01665-4)
  • Mélanie dans un vent terrible (roman), Grasset, 1994, 199 p. (ISBN 2-246-47781-6)
  • Chère madame ma fille cadette, Grasset, 1997, 226 p. (ISBN 2-246-54781-4)
  • Je frémis en le racontant : horresco referens, Plon, 2000, 234 p. (ISBN 2-259-19219-X)
  • De l'air (roman), Albin Michel, 2001, 245 p. (ISBN 2-226-12654-6)
  • Un peu de désir sinon je meurs, Albin Michel, 2006, 269 p. (ISBN 2-226-17237-8)[1]
  • C'est fou, une fille..., Albin Michel, 2007, 120 p. (ISBN 978-2-226-18097-1)
Prix Anna-de-Noailles de l’Académie française en 2008
  • C'est encore moi qui vous écris, Stock, 2010, 1488 p. (ISBN 978-2-234-06314-3)[4],[5],[6]
  • En s'agenouillant, Stock, 2011, 368 p. (ISBN 978-2-2340-7093-6)[7]
  • Femme prenant plaisir à ses fureurs, Lattès, 2018[8]

Adaptations

Le roman Mes nuits sont plus belles que vos jours a été adapté au cinéma par le réalisateur Andrzej Żuławski dans le film homonyme sorti en 1989[1].

Entrez et fermez la porte est aussi une adaptation théâtrale du roman homonyme, parue chez Actes Sud en 2013.

Notes et références

  1. a b c d e et f « Biographie et actualités de Marie Billetdoux France Inter », sur www.franceinter.fr (consulté le )
  2. « Raphaëlle Billetdoux », sur Evene.fr (consulté le )
  3. Laurence Liban (L'Express), 13 avril 2006)
  4. « Le livre "monstre" de Marie Billetdoux », sur LExpress.fr, (consulté le )
  5. C'est encore moi qui vous écris, Marie Billetdoux (lire en ligne)
  6. « Marie Billetdoux à nu », sur Bibliobs (consulté le ).
  7. https://www.franceculture.fr/emissions/du-jour-au-lendemain/marie-billetdoux.
  8. https://bibliobs.nouvelobs.com/critique/20181113.OBS5315/marie-billetdoux-pleine-de-rage-raconte-sa-lutte-a-mort-avec-sa-mere.html.

Liens externes