Pauline Ramart

Pauline Ramart
Fonction
Membre ()
Assemblée consultative provisoire
-
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Marie Pauline Lucas
Nationalité
Formation
Activités
Enfant
Autres informations
A travaillé pour
Distinction

Pauline Ramart-Lucas, née Marie Pauline Lucas le dans le 14e arrondissement de Paris, ville où elle est morte le dans le 15e arrondissement[1], est une chimiste, universitaire et femme politique française.

Biographie

Elle est la fille d'un forgeron.

Membre du Comité de vigilance des intellectuels antifascistes (CVIA) en 1934[2], elle est révoquée de son poste à la faculté des sciences en 1941, par le régime de Vichy. Réintégrée en 1944, elle est désignée en novembre de cette année 1944 par l'Union des femmes françaises pour siéger à l'Assemblée consultative provisoire.

Elle occupe la chaire de chimie organique à la faculté des sciences de Paris de 1935 à 1941 et de 1944 à sa mort en 1953. Charles Prévost la remplace à cette date. Elle fut la seconde femme après Marie Curie à être nommée professeur de chimie organique à la Sorbonne.

Elle est la mère du physicien René Lucas.

Hommages

Une rue de Montpellier porte son nom.

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes