Pascal Lorot

Pascal Lorot
Fonction
Président
Institut Choiseul
depuis
inconnu
Biographie
Naissance
(61 ans)
Clichy
Nationalité
Activités
Autres informations
Parti politique
Membre de
Directeur de thèse
Distinctions

Pascal Lorot, né le à Clichy (Hauts-de-Seine), est un économiste et géopolitologue français. Il est le président de l’Institut Choiseul.

Biographie

Jeunesse et études

Pascal Lorot grandit à Paris. Il est fils unique, et ses parents sont artisans[1][source insuffisante]. Il suit des études d'économie. Il étudie le russe en URSS en 1982, à l'université d'État de Moscou[1][source insuffisante].

En 1987, il obtient un doctorat en économie à l'Institut d'études politiques de Paris. Réalisée sous la direction de Jean-Claude Casanova, la thèse s'intitule « Objectifs et impact économique des zones franches industrielles dans les pays industrialisés et en développement »[2]. Il est également titulaire d'un doctorat en sciences politiques de l'Université Paris II[3].

De 1995 à 1996 il est auditeur de la 48e session nationale de l'Institut des hautes études de défense nationale [4].

Parcours politique

En 1986, il est responsable de la commission Économie du Club de l'horloge[5]. Trois ans plus tard, il participe à ce titre à l'ouvrage collectif édité conjointement avec le Club 89[6]. On le retrouve en 2000 comme secrétaire du Rassemblement pour la République pour la 4e circonscription de Paris[7].

Carrière professionnelle

Pascal Lorot commence sa carrière chez BNP Paribas comme économiste en 1984. En 1986, il devient directeur du bureau de cette banque à Moscou en Russie[8]. Il rejoint en 1988 l'Institut français des relations internationales (IFRI) en tant que chercheur[3],[9].

En 1990, il est nommé conseiller de Jacques Attali, président de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement à Londres[10]. Il devient en 1993 conseiller du ministre de l'Économie et des Finances Edmond Alphandéry[11].

De 1995 à 2002, Pascal Lorot rejoint le groupe pétrolier Total où il occupe les fonctions de directeur des études économiques puis de directeur des relations institutionnelles[11],[12]. En , il est nommé par Jacques Dermagne, alors président du Conseil Economique et Social, membre du Collège de la Commission de régulation de l’énergie[13],[3].

Au terme de son mandat, en mai 2010, il prend la présidence de l’Institut Choiseul, think tank voué à l’analyse des grands enjeux économiques, politiques et sociétaux, qu’il avait créé en 1999[14][12][source insuffisante].

Action diplomatique

En 2015, parallèlement à ses fonctions à la tête de l’Institut Choiseul, Pascal Lorot est nommé par le président François Hollande Commissaire général de la France pour l’Exposition Internationale de 2017 à Astana, capitale du Kazakhstan[15].

En avril 2019, il est nommé par Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Représentant spécial de la France pour la diplomatie économique en Asie Centrale[16],[17].

Publications

  • Pascal Lorot, Les Zones franches, Paris, Institut économique,
  • Pascal Lorot, Les zones franches dans le monde, Paris, La Documentation française,
  • Pascal Lorot avec Thierry Schwob, Singapour, Taiwan, Hong-Kong, Corée du Sud : les nouveaux conquérants, Paris, Hatier, (ISBN 9782218077135, lire en ligne)
  • Pascal Lorot, Les pays baltes: Estorie, Lettonie, Lituanie, Paris, Presses Universitaires de France (PUF), coll. « Que sais-je ? », , 127 p. (ISBN 9782130435990)
  • Pascal Lorot, Le reveil balte, Paris, Hachette, (ISBN 9782010183676)
  • Pascal Lorot avec Georges Ayache, La Conquête de l'est: Les atouts de la France dans le nouvel ordre mondial, Paris, Calmann-Lévy, , 272 p. (ISBN 978-2702119457)
  • Pascal Lorot, Histoire de la Perestroïka, Paris, Presses Universitaires de France - PUF, coll. « Que sais-je ? », 128 p. (ISBN 978-2130453444)
  • Pascal Lorot (dir.), Les nouvelles frontières de l'Europe, Paris, Economica GF, (ISBN 978-2-7178-2435-3)
  • Pascal Lorot, Histoire de la géopolitique, Paris, Economica, , 112 p. (ISBN 978-2717828146)
  • Pascal Lorot, Introduction à la Géoéconomie, Paris, Economica, , 244 p. (ISBN 9782717839623)
  • Pascal Lorot (dir.), Dictionnaire de la mondialisation, Paris, Ellipses, , 496 p. (ISBN 978-2729807986)
  • Pascal Lorot et François Thual, La géopolitique. 2ème édition, Paris, Montchrestien, , 160 p. (ISBN 9782707611437)
  • Pascal Lorot, A qui profite la guerre ?, Paris, Editions 1, , 200 p. (ISBN 978-2846121354)
  • Pascal Lorot et Jean-François Daguzan, Guerre et économie, Paris, Ellipses, , 224 p. (ISBN 978-2729814038)
  • Pascal Lorot et Jean-François Daguzan, L'Asie Centrale après "la guerre contre la terreur", Paris, L'Harmattan, , 290 p. (ISBN 9782747571883)
  • Pascal Lorot et Jean Guellec (dir.), Planète Océane : L'essentiel de la Mer, Paris, Institut Choiseul, , 528 p. (ISBN 978-2916722009)
  • Pascal Lorot, Le siècle de la Chine : Essai sur la nouvelle puissance, Paris, Choiseul, , 258 p. (ISBN 978-2916722016)
  • Yves Lacoste et Pascal Lorot, La Géopolitique et le Géographe. Entretiens avec Pascal Lorot, Paris, Choiseul, 270 p. (ISBN 978-2361590017, lire en ligne)
  • Pascal Lorot, Fragments géopolitiques, Paris, Choiseul, , 248 p. (ISBN 978-2361590079)
  • Pascal Lorot, Chroniques d’un monde nouveau, Paris, Alpharès,

Distinctions

Décorations

Autres

Pascal Lorot est membre du conseil d'administration de la Chancellerie des universités de Paris[21].

Références

  1. a et b Par marcdobler, « Pascal Lorot : « La vie, ça tient parfois à deux mots sur un CV – Russe : notions » », sur Le Courrier de Russie, (consulté le )
  2. Pascal Lorot, « Objectifs et impact économique des zones franches industrielles dans les pays industrialisés et en développement », theses.fr, Paris, Institut d'études politiques,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. a b et c « Pascal Lorot », Les Echos,‎ (lire en ligne)
  4. « Arrêté du 17 juillet 1995 », sur Légifrance
  5. Philippe Lamy (sous la dir. de Claude Dargent), Le Club de l'horloge (1974-2002) : évolution et mutation d'un laboratoire idéologique (thèse de doctorat en sociologie), Paris, université Paris-VIII, (SUDOC 197696295, lire en ligne).
  6. Lamy 2016, p. 537, n. 5.
  7. https://www.lemonde.fr/archives/article/2000/04/02/six-secretaires-rpr-de-circonscription-parisiens-soutiennent-philippe-seguin_3618962_1819218.html.
  8. Jean-Félix de La Ville Baugé, « Pascal Lorot : « La vie, ça tient parfois à deux mots sur un CV – Russe : notions » », Le Courrier de Russie,‎ (lire en ligne)
  9. « Lorot, Pascal (1960-) », sur Persée (consulté le )
  10. Hedwige Chevillon, « On en parlera demain », L'Expansion - L'Express,‎
  11. a et b « Total Philippe BOUTEILLE Pascal LOROT Alain CHAMPEAUX », Les Echos,‎ (lire en ligne)
  12. a et b « JF. Fiorina : s’entretient avec Pascal Lorot », sur Conférence des grandes écoles, (consulté le )
  13. « Décision du 30 octobre 2003 portant nomination », sur Légifrance (consulté le )
  14. « Pascal Lorot », sur Data BNF (consulté le )
  15. Frédéric de Monicault, « Pascal Lorot, un été au Kazakhstan », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  16. Héloïse Dross, « « La France ressort comme un des principaux investisseurs internationaux en Asie centrale » », Novastan,‎ (lire en ligne)
  17. « Diplomatie économique : Pascal Lorot missionné par Jean-Yves Le Drian sur l'Asie centrale », La Lettre A,‎ (lire en ligne)
  18. « Décret du 31 décembre 2009 portant promotion et nomination », sur Légifrance, (consulté le )
  19. « Décret du 14 mai 2001 »
  20. « Entretien avec Pascal Lorot - Biographie », Communication & Influence,‎ , p. 6 (lire en ligne)
  21. « Organisation et Missions », sur La chancellerie des Universités de Paris (consulté le )

Voir aussi

Liens externes

Articles connexes