McLaren MP4/6

McLaren MP4/6
McLaren MP4/6B
McLaren MP4/6
Ayrton Senna au volant de la MP4/6-Honda lors du Grand Prix de Monaco 1991
Présentation
Équipe Drapeau : Royaume-Uni Honda Marlboro McLaren
Constructeur McLaren Racing
Année du modèle 1991 (MP4/6)
1992 (MP4/6B)
Concepteurs Neil Oatley
Henri Durand
Spécifications techniques
Châssis Monocoque moulée en fibre de carbone
Suspension avant Poussoirs, amortisseurs Showa
Suspension arrière Poussoirs, amortisseurs Showa
Nom du moteur Honda RA121E
Cylindrée 3493 cm³
710 ch à 13 000 tr/min
Configuration V12 à 60°
Position du moteur centrale-arrière
Boîte de vitesses manuelle transversale à 6 rapports
Système de freinage Carbone Industrie / Brembo
Dimensions et poids Empattement : 2960 mm
Voie avant : 1803 mm
Voie arrière : 1676 mm
Poids : 505 kg
Carburant Shell
Pneumatiques Goodyear
Histoire en compétition
Pilotes 1. Drapeau du Brésil Ayrton Senna
2. Drapeau de l'Autriche Gerhard Berger
Début Grand Prix automobile des États-Unis 1991
CoursesVictoiresPoleMeilleur tour
18
(16 + 2)
8
(en 1991)
10
(en 1991)
5
(en 1991)
Championnat constructeur Champion en 1991
Championnat pilote Ayrton Senna : Champion en 1991
Gerhard Berger : 4e en 1991

Chronologie des modèles (1991-1992)

La McLaren MP4/6 est la monoplace de Formule 1 engagée par l'écurie McLaren Racing et conçue par le designer anglais Neil Oatley pour la saison 1991 de Formule 1. C'est la première McLaren propulsée par un V12 Honda. La MP4/6 a une boîte de vitesses manuelle en « H », seulement Ferrari et Williams utilisèrent des boîtes de vitesses semi-automatiques en 1991.

Les MP4/6 et MP4/6B ont remporté 8 Grands Prix, obtenu 10 pole positions, 5 meilleurs tours en course et inscrit 148 points.

Historique

1991

Senna remporte les quatre premières courses de la saison, aux États-Unis, au Brésil, à Saint Marin et à Monaco avant que Williams et Nigel Mansell trouvent les bons réglages de leur Williams FW14, qui commence à dominer à partir de la mi-saison.

Si un grand nombre de podiums durant toute l'année récompensent les efforts de McLaren, Senna insiste constamment pour que Honda intensifie son programme de développement moteur et exige de nouvelles améliorations sur la voiture. Honda réagit avec une mise à jour du moteur V12 tandis qu'Oatley redessine les pontons et les ailerons de la monoplace.

Une électronique peu fiable et un arrêt au stand raté ruinent les espoirs de victoire en Belgique et au Portugal de Mansell et permettent à McLaren de remporter son quatrième titre de champion des constructeurs consécutif et à Senna, son troisième et dernier championnat du monde pilote. Le Brésilien est, comme en 1988 à bord de la très dominatrice MP4/4, sacré lors du Grand Prix du Japon, à Suzuka, fief de Honda.

1992

Pour les premières courses de 1992, McLaren utilise une version évoluée de sa monoplace, la MP4/6B avec laquelle Senna obtient une troisième place au Grand Prix d'Afrique du Sud avant qu'elle soit remplacée par la MP4/7A pour le Grand Prix du Brésil.

Résultats détaillés en championnat du monde

Gerhard Berger sur la MP4/6 lors du Grand Prix de États-Unis 1991 à Phoenix.
La McLaren MP4/6 et les moteurs Honda RA121E au Honda Collection Hall de Motegi
Le moteur V12 Honda RA121E.
Saison Écurie Moteur Pneus Pilotes 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 Points inscrits Classement
1991 Honda Marlboro McLaren Honda RA121-E
V12
G USA BRÉ SMR MON CAN MEX FRA GBR ALL HON BEL ITA POR ESP JAP AUS 139 Champion
Ayrton Senna 1 1 1 1 Abd. 3 3 4 7 1 1 2 2 5 2 1
Gerhard Berger Abd. 3 2 Abd Abd. Abd. Abd. 2 4 4 2 4 Abd. Abd. 1 3
1992 Honda Marlboro McLaren Honda RA121-E
V12
G RSA MEX BRA ESP SMR MON CAN FRA GBR GER HUN BEL ITA POR JPN AUS 99* 2e
Ayrton Senna 3 Abd.
Gerhard Berger 5 4

Légende : ici

  • * Seulement 9 points ont été marqués avec la MP4/6B. Le reste des points ont été marqués avec la MP4/7A.