Luynes (rivière)

la Luynes
(Vallat de Cauvet)
Illustration
La Luynes au pavillon de chasse du Roi René, Gardanne (France).
Caractéristiques
Longueur 15,27 km
Bassin collecteur l'Arc
Organisme gestionnaire Syndicat d'Aménagement du Bassin de l'Arc (SABA)
Régime pluvial méditerranéen
Cours
Source versant nord de la Montagne du Bau Trauqua
· Localisation Mimet
· Altitude 350 m
· Coordonnées 43° 24′ 37″ N, 5° 30′ 09″ E
Confluence l'Arc
· Localisation Aix-en-Provence
· Altitude 110 m
· Coordonnées 43° 30′ 25″ N, 5° 23′ 55″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche -néant-
· Rive droite Payannet
Pays traversés Drapeau de la France France
Principales localités Aix-en-Provence, Gardanne

Sources : SANDRE et Géoportail

La Luynes est une rivière française dans le département des Bouches-du-Rhône, région Provence-Alpes-Côte d'Azur et un affluent de l'Arc, en rive gauche.

Toponymie

Selon A. de Coston, le nom « Luynes » provient de l'ancien français losne et a le sens de « rivière » ou de « cours d'eau[1] ».

Géographie

Source

Pour le SANDRE[2], la Luynes prend sa source au lieudit la Source, en bas de la commune de Mimet, à une altitude voisine de 350 mètres. Le bassin versant supérieur, alimenté de manière épisodique, commence sur les pentes nord du Baou Trauqua[3], dans le quartier Saint-Joseph, aux environs de 450 mètres d'altitude (la Tête du Grand Puech[4], sommet du Baou Trauqua, est à 778 mètres d'altitude).

Cours

La Luynes quitte Mimet en direction du nord-ouest, traverse Biver (commune de Gardanne), se dirige alors vers le nord, passe au pied du hameau de Luynes (commune d'Aix-en-Provence), et rejoint l'Arc, à l'altitude 110 mètres, entre la Pioline et les Milles (commune d'Aix-en-Provence).

La longueur de son cours est de 15,27 kilomètres à partir de la source telle que définie par le SANDRE[2], proche de 19 kilomètres à partir de Saint-Joseph.

Département, communes et cantons traversés

Dans le département des Bouches-du-Rhône, la Luynes traverse 3 communes[2] :

et 2 cantons :

Affluents

La Luynes a un affluent contributeur référencé[2] :

  • le ruisseau de Payannet ou Payennet selon SANDRE, 3,2 km (rd), prend sa source à Meyreuil et conflue sur Gardanne.

L'Institut national de l'information géographique et forestière et/ou Géoportail signale, malgré tout, d'autres ruisseaux affluents :

  • le Vallat de Cauvet (rd), sur les deux communes de Mimet et Gardanne,
  • le ruisseau de Capéou (rd), entièrement sur Gardanne[5].

Voir aussi

Notes et références

  1. Origine, étymologie & signification des noms propres et des armoiries, Adolphe de Coston, Paris, 1867, p. 83.
  2. a b c et d SANDRE, « Fiche rivière la luynes (Y4110500) » (consulté le 10 novembre 2008)
  3. Orthographe retenue par l'IGN, pour le provençal Bau trauca [graphie mistralienne] ou Bau traucat [graphie classique], signifiant « falaise trouée »
  4. Puech, terme occitan pour sommet, équivalent au français puy
  5. Géoportail - IGN, « Géoportail » (consulté le 29 septembre 2011)