Jean Deprun

Jean Deprun
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Activité

Jean Deprun est un historien de la philosophie français né en 1923 et mort en 2006. Ancien élève de l'École normale supérieure (promotion 1943 Lettres) et reçu 1er à l'agrégation de philosophie en 1948[1], il a enseigné en classes préparatoires au lycée Thiers de Marseille, où il a eu notamment comme collègue Marc Soriano et comme étudiant Roger Duchêne.[2] Il a été ensuite nommé au lycée Louis-le-Grand, à Paris, avant d'être élu professeur à l'Université d'Aix-Marseille, puis à l'Université de Paris I Panthéon-Sorbonne[3].

Bibliographie sélective

Études

  • « Sade et le rationalisme des Lumières », Raison présente, 1967, 3, p. 75-90.
  • « Les anti-Lumières », in Histoire de la philosophie. 2, De la Renaissance à la révolution kantienne, sous la dir. d'Yvon Bélaval, coll. « Encyclopédie de la Pléiade », Gallimard, 1973, p. 717-727.
  • « La Mettrie et l'immoralisme sadien », Annales de Bretagne, 1976, 83, p. 745-750.
  • « Quand Sade récrit Fréret, Voltaire et d'Holbach », Obliques, 1977, 12-13, p. 263-266.
  • La philosophie de l'inquiétude en France au XVIIIe siècle, Paris, Vrin, 1979, 454 p.[4]
  • La passion de la raison : hommage à Ferdinand Alquié, publié sous la dir. de Jean-Luc Marion ; avec la collab. de Jean Deprun, Paris, Presses universitaires de France, coll. « Épiméthée », 1983, XXII-458 p.
  • De Descartes au romantisme : études historiques et thématiques, Paris, Vrin, coll. « Vrin reprise », 1987, 198 p. [recueil de textes parus entre 1965 et 1984].
  • « Comment l'Être suprême entra dans la Bible », in Le Grand Siècle et la Bible, sous la dir. de Jean-Robert Armogathe, Paris, Beauchesne, 1989, p. 315-323.
  • « Fontenelle, Rousseau et la casuistique du mensonge », in Fontenelle : actes du colloque tenu à Rouen du 6 au 10 octobre 1987, publiés par Alain Niderst, Paris, Presses universitaires de France, 1989, p. 423-431.

Éditions

  • Boris M. Teplov, Psychologie des aptitudes musicales, trad. par Jean Deprun, Paris, Presses universitaires de France, coll. « Bibliothèque scientifique internationale. Section Psychologie », 1966, 418 p.
  • Maurice Merleau-Ponty, L'union de l'âme et du corps chez Malebranche, Biran et Bergson : notes prises au cours de Maurice Merleau-Ponty à l'École normale supérieure (1947-1948), recueillies et rédigées par Jean Deprun, Paris, Vrin, coll. « Bibliothèque d'histoire de la philosophie », 1968, 131 p. [nouvelle éd. revue et augmentée d'un fragment inédit en 1978].
  • Jean Meslier, Œuvres complètes, sous la dir. de Roland Desné ; notes par Jean Deprun [et al.], Paris, Éd. Anthropos, 1970-1972, 3 vol.
  • Baron d'Holbach, Le bon sens ou Idées naturelles opposées aux idées surnaturelles, Paris, Éd. rationalistes, coll. « Lumières de tous les temps », 1971, XXXII-267 p.
  • Diderot, Œuvres complètes. 25, Essai sur les règnes de Claude et de Néron : idées VII, éd. critique et annotée présentée par Jean Deprun [et al.], Paris, Hermann, 1986, 510 p.
  • Jean-Jacques Rousseau, Discours sur l'origine de l'inégalité, présentation et commentaires de Jean-François Braunstein ; préf. de Jean Deprun, Paris, Nathan, coll. « Les intégrales de philo, 1990, 159 p.
  • Sade, Œuvres. 1, éd. établie par Michel Delon, Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », 1990, LXXXV-1 363 p. [introduction par J. Deprun : « Sade philosophe »].
  • Sade, Œuvres. 3, éd. établie par Michel Delon ; avec la collab. de Jean Deprun, Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », 1998, XXII-1 638 p.

Notes et références

  1. Fiche sur la BnF
  2. Correspondances : mélanges offerts à Roger Duchêne : études réunies par Wolfgang Leiner et Pierre Ronzeaud, Tübingen, G. Narr, (ISBN 9783823346036, lire en ligne).
  3. In memoriam Jean Deprun
  4. GoogleBooks

Liens externes