Grand Prix automobile de Russie 2020

Grand Prix de Russie 2020
Tracé de la course
Données de course
Nombre de tours 53
Longueur du circuit 5,872 km
Distance de course 309,745 km
Conditions de course
Affluence 30 000[1]
Résultats
Vainqueur Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas,
Mercedes,
h 34 min 0 s 364
(vitesse moyenne : 197,697 km/h)
Pole position Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton,
Mercedes,
min 31 s 304
(vitesse moyenne : 230,579 km/h)
Record du tour en course Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas,
Mercedes,
min 37 s 030
(vitesse moyenne : 216,972 km/h)

Le Grand Prix automobile de Russie 2020 (Formula 1 VTB Russian Grand Prix 2020) disputé le 27 septembre 2020 sur l'Autodrome de Sotchi, est la 1028e épreuve du championnat du monde de Formule 1 courue depuis 1950. Il s'agit de la septième édition du Grand Prix de Russie comptant pour le championnat du monde de Formule 1 et la dixième manche du championnat 2020. La pandémie de Covid-19 ayant totalement chamboulé le calendrier de la saison 2020, le Grand Prix de Russie devait initialement en constituer la dix-septième manche. Il conserve toutefois sa date initiale et est le premier Grand Prix de la saison à accueillir une jauge normale de spectateurs.

Lewis Hamilton réalise la 96e pole position de sa carrière, sa huitième cette saison en dix manches ainsi que sa cinquième consécutive dans des circonstances rocambolesques. En effet, lors de la deuxième phase des qualifications, son meilleur temps est annulé car il a dépassé les limites de la piste dans le dernier virage. Alors qu'il est sur le point de terminer sa nouvelle tentative, Sebastian Vettel tape violemment les protections à 2 minutes et 15 secondes du terme et provoque l'interruption de la séance sur drapeau rouge. Tous les pilotes se rangent à la queue leu-leu dans la voie des stands pour repartir, Hamilton se trouvant en fin de peloton. Il déclenche le chronomètre in-extremis (à moins d'une seconde du passage des feux au rouge), obtient le quatrième temps et se qualifie pour la Q3. Hamilton domine les débats lors de la dernière partie des qualifications et bat le record du circuit à la moyenne de 230,579 km/h lors de son dernier tour lancé. Max Verstappen réalise le deuxième temps, à une demi-seconde du Britannique tandis que Valtteri Bottas n'est sans doute pas mécontent d'occuper le troisième rang, juste derrière le poleman, car c'est en partant de cette position, avantageuse grâce une double aspiration dans la longue ligne droite, qu'il avait pris la tête au premier virage en 2017 puis remporté la première victoire de sa carrière. Sergio Pérez accompagne le Finlandais en deuxième ligne alors que Daniel Ricciardo, cinquième, occupe la troisième ligne avec Carlos Sainz Jr. Les autres Renault et McLaren sont en quatrième ligne, Esteban Ocon devançant Lando Norris. Pierre Gasly et Charles Leclerc, qui a été éliminé en Q2, partent de la cinquième ligne, car Alexander Albon, dixième temps, est pénalisé d'un recul de cinq places pour changement de la boite de vitesse de sa RB16.

En prenant la tête au seizième tour et en s'échappant pour faire cavalier seul, Valtteri Bottas remporte sa deuxième victoire de la saison, la neuvième de sa carrière, agrémentant son succès du point du meilleur tour en course réalisé à deux boucles du terme. Mercedes Grand Prix obtient sa septième victoire consécutive à Sotchi et reste invaincue depuis la première édition du Grand Prix de Russie organisée dans la foulée des Jeux olympiques d'hiver de 2014. Le Finlandais a su profiter de la double pénalité de 5 secondes observée par son coéquipier alors qu'il roulait à la première place (Hamilton ayant effectué avant la course deux essais de départ hors de la zone autorisée). Reparti au milieu du peloton, Hamilton remonte jusqu'à la troisième place sans pouvoir inquiéter Max Verstappen, qui a roulé tout du long isolé au deuxième rang. Ainsi s'envole pour Hamilton la possibilité d'égaler en Russie le record de 91 victoires de Michael Schumacher.

Au départ, Bottas applique à nouveau la stratégie qui l'a mené à sa première victoire, sur le même circuit, en 2017 : mieux parti que Verstappen, il prend l'aspiration d'Hamilton et aborde le premier virage en tête. Toutefois, il est repris par son coéquipier à la sortie de cette courbe alors que, dans le même temps, Carlos Sainz sort trop large du deuxième virage et commet une erreur de jugement en percutant le muret alors qu'il tente de suivre le parcours fléché de l'échappatoire permettant de reprendre la piste. Quelques secondes plus tard, Charles Leclerc envoie Lance Stroll en tête-à-queue dans le troisième virage ; pour permettre l'évacuation des deux monoplaces, la voiture de sécurité sort pour cinq tours. Hamilton gère parfaitement la relance et mène jusqu'à ce qu'il emprunte la voie des stands pour purger sa pénalité avant que ses mécaniciens changent ses pneus. Dès lors, Bottas mène une course tranquille et s'impose au terme des cinquante-trois tours. Quatrième sur la grille de départ, Sergio Pérez l'est également à l'arrivée après avoir bataillé avec les deux Renault. Malgré une pénalité de cinq secondes pour n'avoir pas respecté le parcours fléché pour regagner la piste après être sorti du tracé au deuxième virage, Daniel Ricciardo, conserve suffisamment d'avance pour devancer Charles Leclerc, qui a pris le meilleur sur Esteban Ocon. Au volant des AlphaTauri Daniil Kvyat devance Pierre Gasly, neuvième après un deuxième arrêt au stand à dix tours de l'arrivée.. Également pénalisé de 5 secondes, Alexander Albon prend le point en jeu. Sebastian Vettel, treizième, vit ses dernières courses avec Ferrari en voyant s'agiter des drapeaux bleus lui intimant de laisser passer les leaders qui lui prennent un tour.

Au championnat du monde, Bottas (161 points) réduit à 44 points son retard sur Hamilton (205 points) et augmente son avance sur Verstappen (128 points) qui devance Norris (65 points), Albon (64 points) et Ricciardo (63 points) groupés du quatrième au sixième rang. Leclerc remonte à la septième place, à égalité de points avec Stroll (57 points), juste devant Pérez (56 points), Gasly étant dixième avec 45 points. Chez les constructeurs, Mercedes (366 points) garde Red Bull (192 points) à bonne distance tandis que McLaren (106 points) et Racing Point (104 points) sont au coude à coude pour la troisième place, talonnés par Renault (99 points). Ferrari est sixième (74 points) devant AlphaTauri (59 points), Alfa Romeo (4 points), Haas (1 point) et Williams qui n'a toujours pas inscrit de point.

Contexte avant la course : interdiction des messages revendicatifs sur le podium

La FIA annonce avoir modifié sa procédure d'après-course après que Lewis Hamilton a revêtu, lors de son apparition sur le podium puis lors de son interview, un tee-shirt attirant l’attention sur l'affaire Breonna Taylor lors de la course précédente sur le Mugello. Ce tee-shirt portait le message Arrest the cops who killed Breonna Taylor (« Arrêtez les flics qui ont tué Breonna Taylor »). Cette affaire a été mise en évidence par des manifestations antiracistes dans le monde entier et par le mouvement Black Lives Matter dont Hamilton est un fervent partisan. Bien que la Formule 1 ait accepté de s'associer à la campagne contre le racisme et à la promotion de la diversité, elle juge qu'Hamilton a été trop loin dans ses revendications. Les nouvelles directives données aux pilotes par la FIA déclarent que les trois meilleurs pilotes de la course « doivent rester vêtus uniquement de leur combinaison, fermée jusqu'au cou et non ouverte à la taille tout au long de la cérémonie du podium et après la course lors des interviews. » La FIA interdit également les messages sur les masques sur le podium, seul un masque médical ou aux couleurs de l'équipe étant autorisés[2],[3].

Pneus disponibles

Pneus disponibles à Sotchi[4]
Pneus pour piste sèche Pneus pluie
Représentation des pneus durs
Durs (Type C3)
Représentation des pneus medium
Médiums (Type C4)
Représentation des pneus tendres
Tendres (Type C5)
    Représentation des pneus intermédiaires
Intermédiaires
   Représentation des pneus pluie
      Pluie

Essais libres

Première séance, le vendredi de 11 h à 12 h 30

Temps réalisés par les six premiers de la première séance d'essais libres[5]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 1 min 34 s 923
2 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Renault 1 min 35 s 430 + 0 s 507
3 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-Honda 1 min 35 s 577 + 0 s 654
4 Drapeau du Mexique Sergio Pérez Racing Point-BWT Mercedes 1 min 35 s 796 + 0 s 873
5 Drapeau du Canada Lance Stroll Racing Point-BWT Mercedes 1 min 35 s 965 + 1 s 042
6 Drapeau de la France Esteban Ocon Renault 1 min 36 s 061 + 1 s 138

Deuxième séance, le vendredi de 15 h à 16 h 30

Temps réalisés par les six premiers de la deuxième séance d'essais libres[6]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 1 min 33 s 519
2 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 1 min 33 s 786 + 0 s 267
3 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Renault 1 min 34 s 577 + 1 s 058
4 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. McLaren-Renault 1 min 34 s 723 + 1 s 204
5 Drapeau du Royaume-Uni Lando Norris McLaren-Renault 1 min 34 s 847 + 1 s 328
6 Drapeau du Mexique Sergio Pérez Racing Point-BWT Mercedes 1 min 34 s 89 + 1 s 371

Troisième séance, le samedi de 12 h à 13 h

Temps réalisés par les six premiers de la troisième séance d'essais libres[7]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 1 min 33 s 279
2 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 1 min 34 s 055 + 0 s 776
3 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. McLaren-Renault 1 min 34 s 096 + 0 s 817
4 Drapeau de la France Esteban Ocon Renault 1 min 34 s 239 + 0 s 960
5 Drapeau du Mexique Sergio Pérez Racing Point-BWT Mercedes 1 min 34 s 252 + 0 s 973
6 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-Honda 1 min 34 s 306 + 1 s 027

Séance de qualifications

Résultats des qualifications

Résultats des qualifications[8]
Pos. Pilote Écurie Qualifications 1 Qualifications 2 Qualifications 3
1 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 1 min 32 s 983 1 min 32 s 835 1 min 31 s 304
2 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-Honda 1 min 33 s 630 1 min 33 s 157 1 min 31 s 867
3 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 1 min 32 s 656 1 min 32 s 405 1 min 31 s 956
4 Drapeau du Mexique Sergio Pérez Racing Point-BWT Mercedes 1 min 33 s 704 1 min 33 s 038 1 min 32 s 317
5 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Renault 1 min 33 s 650 1 min 32 s 218 1 min 32 s 364
6 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. McLaren-Renault 1 min 33 s 697 1 min 32 s 757 1 min 32 s 550
7 Drapeau de la France Esteban Ocon Renault 1 min 33 s 557 1 min 33 s 196 1 min 32 s 624
8 Drapeau du Royaume-Uni Lando Norris McLaren-Renault 1 min 33 s 804 1 min 33 s 081 1 min 32 s 847
9 Drapeau de la France Pierre Gasly AlphaTauri-Honda 1 min 33 s 734 1 min 33 s 139 1 min 33 s 000
10 Drapeau de la Thaïlande Alexander Albon Red Bull-Honda 1 min 33 s 919 1 min 33 s 153 1 min 33 s 008
11 Drapeau de Monaco Charles Leclerc Ferrari 1 min 34 s 071 1 min 33 s 239
12 Drapeau de la Russie Daniil Kvyat AlphaTauri-Honda 1 min 33 s 511 1 min 33 s 249
13 Drapeau du Canada Lance Stroll Racing Point-BWT Mercedes 1 min 33 s 852 1 min 33 s 364
14 Drapeau du Royaume-Uni George Russell Williams-Mercedes 1 min 34 s 020 1 min 33 s 583
15 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 34 s 134 1 min 33 s 609
16 Drapeau de la France Romain Grosjean Haas-Ferrari 1 min 34 s 592
17 Drapeau de l'Italie Antonio Giovinazzi Alfa Romeo-Ferrari 1 min 34 s 594
18 Drapeau du Danemark Kevin Magnussen Haas-Ferrari 1 min 34 s 681
19 Drapeau du Canada Nicholas Latifi Williams-Mercedes 1 min 35 s 066
20 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Alfa Romeo-Ferrari 1 min 35 s 267
Temps minimal à réaliser pour la qualification : 1 min 39 s 142 (107 % de 1 min 32 s 656)

Grille de départ

  • Alexander Albon, auteur du dixième temps, est pénalisé d'un recul de cinq places sur la grille de départ pour le changement de sa boîte de vitesses. Jo Bauer, délégué technique de la FIA, confirme dans son rapport d'avant-course : « La boîte de vitesses a été remplacée avec l'approbation du délégué technique de la FIA à la suite d'une demande écrite de l'équipe concernée le 26 septembre 2020 à 19 h 25, en accord avec l'article 34.2 du règlement sportif de la Formule 1 2020. Ce changement de boîte de vitesses a eu lieu avant l'expiration des six épreuves consécutives. Cela n'est donc pas conforme à l'article 23.5a du règlement sportif. » Il s'élance de la quinzième place[9] ;
  • Nicholas Latifi, auteur du dix-neuvième temps, écope de cinq places de pénalité pour le changement de sa boîte de vitesses ; il s'élance de la vingtième place[10].
La grille de qualification du Grand Prix de Russie 2020.
Schéma de la grille de départ du Grand Prix de Russie 2020.
La grille de départ du Grand Prix de Russie 2020.

Course

Classement de la course

Classement de la course[11]
Pos. no  Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 77 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 53 1 h 34 min 0 s 364 (197,697 km/h) 3 25 + 1
2 33 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-Honda 53 + 7 s 729 2 18
3 44 Drapeau de la Grande-Bretagne Lewis Hamilton Mercedes 53 + 22 s 729 (dont 10 s de pénalités purgées en course) 1 15
4 11 Drapeau du Mexique Sergio Pérez Racing Point-BWT Mercedes 53 + 30 s 558 4 12
5 3 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Renault 53 + 52 s 065 (dont 5 s de pénalité) 5 10
6 16 Drapeau de Monaco Charles Leclerc Ferrari 53 + 1 min 02 s 186 10 8
7 31 Drapeau de la France Esteban Ocon Renault 53 + 1 min 08 s 006 7 6
8 26 Drapeau de la Russie Daniil Kvyat AlphaTauri-Honda 53 + 1 min 08 s 740 11 4
9 10 Drapeau de la France Pierre Gasly AlphaTauri-Honda 53 + 1 min 29 s 766 9 2
10 23 Drapeau de la Thaïlande Alexander Albon Red Bull-Honda 53 + 1 min 37 s 860 (dont 5 s de pénalité) 15 1
11 99 Drapeau de l'Italie Antonio Giovinazzi Alfa Romeo-Ferrari 52 + 1 tour 17
12 20 Drapeau du Danemark Kevin Magnussen Haas-Ferrari 52 + 1 tour 18
13 5 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 52 + 1 tour 14
14 7 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Alfa Romeo-Ferrari 52 + 1 tour 19
15 4 Drapeau de la Grande-Bretagne Lando Norris McLaren-Renault 52 + 1 tour 8
16 6 Drapeau du Canada Nicholas Latifi Williams-Mercedes 52 + 1 tour 20
17 8 Drapeau de la France Romain Grosjean Haas-Ferrari 52 + 1 tour 16
18 63 Drapeau de la Grande-Bretagne George Russell Williams-Mercedes 52 + 1 tour 13
Abd. 18 Drapeau du Canada Lance Stroll Racing Point-BWT Mercedes 0 Accrochage 12
Abd. 55 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. McLaren-Renault 0 Accident 6

Pole position et record du tour

Tours en tête

Classements généraux à l'issue de la course

Pilotes[15]
Pos. Pilote Écurie Points
1 Drapeau de la Grande-Bretagne Lewis Hamilton Mercedes 205
2 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 161
3 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-Honda 128
4 Drapeau du Royaume-Uni Lando Norris McLaren-Renault 65
5 Drapeau de la Thaïlande Alexander Albon Red Bull-Honda 64
6 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Renault 63
7 Drapeau de Monaco Charles Leclerc Ferrari 57
8 Drapeau du Canada Lance Stroll Racing Point-BWT Mercedes 57
9 Drapeau du Mexique Sergio Pérez Racing Point-BWT Mercedes 56
10 Drapeau de la France Pierre Gasly AlphaTauri-Honda 45
11 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. McLaren-Renault 41
12 Drapeau de la France Esteban Ocon Renault 36
13 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 17
14 Drapeau de la Russie Daniil Kvyat AlphaTauri-Honda 14
15 Drapeau de l'Allemagne Nico Hülkenberg Racing Point-BWT Mercedes 6
16 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Alfa Romeo-Ferrari 2
17 Drapeau de l'Italie Antonio Giovinazzi Alfa Romeo-Ferrari 2
18 Drapeau du Danemark Kevin Magnussen Haas-Ferrari 1
Constructeurs[15]
Pos. Écurie Points
1 Drapeau de l'Allemagne Mercedes 366
2 Drapeau de l'Autriche Red Bull-Honda 192
3 Drapeau du Royaume-Uni McLaren-Renault 106
4 Drapeau du Royaume-Uni Racing Point-BWT Mercedes 104[Note 1]
5 Drapeau de la France Renault 99
6 Drapeau de l'Italie Ferrari 74
7 Drapeau de l'Italie AlphaTauri-Honda 59
8 Drapeau de la Suisse Alfa Romeo-Ferrari 4
9 Drapeau des États-Unis Haas-Ferrari 1

Statistiques

Le Grand Prix de Russie 2020 représente :

  • la 96e pole position de Lewis Hamilton, sa huitième de la saison et sa cinquième consécutive[17] ;
  • la 9e victoire pour Valtteri Bottas, sa seconde de la saison et sa deuxième à Sotchi[18] ;
  • la 110e victoire de Mercedes en tant que constructeur[19] ;
  • la 196e victoire de Mercedes en tant que motoriste[20].

Au cours de ce Grand Prix :

Notes

  1. Le 7 août 2020, la FIA annonce que Racing Point écope d’une amende de 400 000 euros et perd 15 points au championnat du monde des constructeurs en raison d'écopes de freins illégales car conçues par Mercedes. Cette sanction s'applique uniquement en rapport avec le Grand Prix de Styrie et ne concerne pas les résultats des pilotes.[16]

Références

  1. (en) Luke Smith, « Small rise in F1 COVID cases not linked to fans attending Russian GP », sur autosport.com, (consulté le )
  2. Olivier Ferret, « Officiel : Les pilotes de F1 ne pourront plus porter de T-shirt sur le podium. », sur motorsport.nextgen-auto.com, (consulté le )
  3. Fabien Gaillard, « La FIA serre la vis après le t-shirt de Hamilton sur Breonna Taylor. », sur fr.motorsport.com, (consulté le )
  4. (en) « 2020 Tuscan and Russian Grands Prix - Tyre compound choices », sur press.pirelli.com, (consulté le )
  5. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 VTB RUSSIAN GRAND PRIX 2020 - PRACTICE 1 », sur formula1.com, (consulté le )
  6. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 VTB RUSSIAN GRAND PRIX 2020 - PRACTICE 2 », sur formula1.com, (consulté le )
  7. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 VTB RUSSIAN GRAND PRIX 2020 - PRACTICE 3 », sur formula1.com, (consulté le )
  8. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 VTB RUSSIAN GRAND PRIX 2020 - QUALIFYING », sur formula1.com, (consulté le )
  9. Fabien Gaillard, « Albon et Latifi pénalisés sur la grille de départ à Sotchi. », sur fr.motorsport.com, (consulté le )
  10. Emmanuel Touzot, « Albon et Latifi pénalisés de cinq places sur la grille en Russie. Un changement de boîte de vitesses pour les deux hommes. », sur motorsport.nextgen-auto.com, (consulté le )
  11. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 VTB RUSSIAN GRAND PRIX 2020 - RACE RESULT », sur formula1.com, (consulté le )
  12. « Russie 2020 - Qualifications », sur statsf1.com, (consulté le )
  13. « Russie 2020 - Meilleurs tours », sur statsf1.com, (consulté le )
  14. « Russie 2020 - Tours en tête », sur statsf1.com, (consulté le )
  15. a et b « Russie 2020 - Championnat Pilotes », sur statsf1.com, (consulté le )
  16. (en) FIA, « F1 - RENAULT PROTEST DECISION », sur fia.com, (consulté le )
  17. « Lewis Hamilton Pole positions », sur statsf1.com, (consulté le )
  18. « Valtteri Bottas Victoires », sur statsf1.com, (consulté le )
  19. « Mercedes Victoires », sur statsf1.com, (consulté le )
  20. « Moteur Mercedes Victoires », sur statsf1.com, (consulté le )
  21. a et b « Statistiques pilotes - Nombre de Grand Prix », sur statsf1.com, (consulté le )
  22. « Daniel Ricciardo points », sur statsf1.com, (consulté le )
  23. « Carlos Sainz points », sur statsf1.com, (consulté le )
  24. « Victoires constructeurs GP Russie », sur statsf1.com, (consulté le )
  25. Fabien Gaillard, « Max Verstappen élu "Pilote du Jour" du GP de Russie 2020 », sur fr.motorsport.com, (consulté le )
  26. Shinji, « GP RUSSIE 2020 : MERCEDES TOUJOURS INVINCIBLE SUR LA MER NOIRE ? », sur savf1.fr, (consulté le )

Lien externe