Gos

Gos
Crédit image:
licence CC BY-SA 4.0 🛈
Gos en 1994.
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Roland Goossens
Pseudonyme
Gos
Nationalité
Activités
Période d'activité
depuis
Enfant
Autres informations
A travaillé pour
Mouvement
Site web
Œuvres principales

Gos, de son vrai nom Roland Goossens, né le à Thy-le-Château (province de Namur), est un auteur de bande dessinée belge, connu pour sa série Le Scrameustache.

Biographie

Roland Goossens naît le à Thy-le-Château[1]. Successivement opérateur de cinéma puis apprenti imprimeur, il s'engage ensuite dans la force navale belge en 1954[2]. Sous-officier dans un service qui collabore — entre autres — avec l'OTAN, il répertorie les apparitions d'OVNI[3] observées par les pilotes. Il crée Quand on est dans les cols bleus, sa première bande dessinée en 1961, pour la revue militaire Nos forces. Il quitte l'armée en 1965[4].

Parallèlement, et après s'être perfectionné durant son temps libre, il collabore, dès 1964, à l'écriture de Jacky et Célestin, une série dessinée par François Walthéry, au sein du studio Peyo. Il collabore ensuite à plusieurs albums des Schtroumpfs et de Benoît Brisefer, en tant que scénariste et dessinateur[4].

En 1966, il publie pour la première fois un court récit dans Spirou[5] : Boubou le petit puma.

En 1967, il participe au scénario du dernier album de Spirou et Fantasio réalisé par André Franquin, Panade à Champignac[6]. Lorsque Franquin décide d'abandonner la série Spirou et Fantasio, Gos fait partie des dessinateurs pressentis pour reprendre la série. Il en dessine quelques planches mais finalement ne la reprend pas.

En 1969, il écrit pour François Walthéry le scénario d'une aventure de Benoît Brisefer, Le Cirque Bodoni, ainsi que le scénario de la première aventure de Natacha : Natacha hôtesse de l'air. Les aventures de ce personnage sont scénarisées par Gos jusqu'au deuxième album de la série : Natacha et le Maharadjah (1972)[4].

En 1969, il reprend le dessin de la série Gil Jourdan, de Maurice Tillieux[4], lequel continue d'en assurer le scénario jusqu'à sa mort, en 1978 ; Gos achèvera seul le scénario de la dernière aventure du détective, laissée inachevée par Maurice Tillieux.

C'est dans Spirou, le , qu'il crée enfin sa propre série, avec le personnage de science-fiction Le Scrameustache[4]. Devant l'ampleur du succès remporté par son extraterrestre et ses copains les Galaxiens, Yves Urbain l'assiste dans un premier temps sur cette série, puis Luc Warnant (tome 16 de la série Gil Jourdan). Son fils Walter Goossens, dit Walt, le rejoint comme co-auteur en 1982 (il a 16 ans) dès le douzième tome de la série, La Saga de Thorgull. Daniel Desorgher a collaboré à l'encrage des planches depuis le tome 36 Casse-tête olmèque, jusqu'au tome 41 Le Lauréat « K22 ».

La série Le Scrameustache a été éditée aux éditions Dupuis (les 34 premiers épisodes), puis aux éditions Glénat (les tomes 35 et suivants, puis les 34 premiers tomes rachetés à Dupuis).

En 2019, il se tient une triple exposition intitulée Mazel, Gos et Walt à la galerie Daniel Maghen à Paris[7].

Séries

Crédit image:
licence CC BY-SA 4.0 🛈

Collectifs

  • Catalogue imaginaire[8], Dupuis, Marcinelle, 1985
    Scénario et couleurs : collectif - Dessin : collectif dont Gos,
    Hors commerce. Tirage limité à 1000 exemplaires.
  • 2 Parodies 2 - ... par leurs vrais auteurs ![9], M.C. Productions, Toulon, novembre 1988
    Scénario : collectif - Dessin : collectif dont Gos - Couleurs : quadrichromie - (ISBN 2-87764-011-6)
    Participation : Le Scrameustache (2 planches).

Réception

Prix et distinctions

Postérité

Le , Gos et Walt ont inauguré une fresque de 50 m2 au 1314 Chaussée de Wavre[12], à Auderghem (région bruxelloise) chez Déco Ligot (dans le parking, à gauche, supprimée en 2020). Cette fresque fait partie du parcours BD de Bruxelles dans le cadre de l'année 2009 de la bande dessinée.

Notes et références

  1. Dictionnaire mondial de la bande dessinée 2010, p. 383.
  2. Nicolas Anspach, « Gos 1/2 : « J’ai repris le dessin de Gil Jourdan suite à un gag ! » », ActuaBD,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  3. Gos (interviewé par Nicolas Depraeter), « Gos : "À l’armée, je classais les rapports sur les ovnis. Le Scrameustache vient de là" », ActuaBD,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  4. a b c d et e Dictionnaire de la bande dessinée, p. 628.
  5. Bernard Coulange, « Goossens Roland (Gos) dans Spirou », sur bdoubliees.com (consulté le ).
  6. Henri Filippini, « Gos : péchés de jeunesse ! », BDzoom,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  7. VS, « Collectors : Gos, Walt et Mazel s’exposent à la Galerie Daniel Maghen », ActuaBD,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  8. « Catalogue imaginaire », sur BD Gest' (consulté le ).
  9. « Parodies (Collectif chez Soleil) » Accès limité, sur BD Gest' (consulté le ).
  10. « Les infos : Question de prix », La Lettre - L'officiel de la bande dessinée, Dargaud, no 37,‎ , p. 9.
  11. (nl) Jan Van Loon, « Stripprijs van de Noordzee », sur stripfestivalknokkeheist.be (consulté le ).
  12. « Vue Google Streetview de la fresque' ».

Annexes

Bibliographie

Livres

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Périodiques

  • M. Archive alias Thierry Martens, « Dossier Spirou : Qui est qui ? », Spirou (supplément), Dupuis, no 1652,‎ , p. 2 (lire en ligne)
  • Gos et Walt (interviewés par Christelle et Bertrand Pissavy-Yvernault), « Les invités : 30 ans de Scramustache », La Lettre - L'officiel de la bande dessinée, Dargaud, no 58,‎ mars - avril 2001, p. 31.
  • David Turgeon, « Les Mauvaises Lectures », dans Comix Club no 11, , p. 72-73.
  • Hugues Dayez, « Les Aventures d'un journal : Un certain Roland Labricole », Spirou, Dupuis, no 3953,‎ , p. 21.

Liens externes