Gare de Pau

Pau
Image illustrative de l’article Gare de Pau
Vue d'ensemble de la gare et de ses environs.
Localisation
Pays France
Commune Pau
Quartier La Gare
Adresse Avenue Jean-Biray
64000 Pau
Coordonnées géographiques 43° 17′ 29″ nord, 0° 22′ 11″ ouest
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Services TGV inOui
Intercités
TER Nouvelle-Aquitaine
TER Occitanie
Caractéristiques
Ligne(s) Toulouse à Bayonne
Pau à Canfranc (frontière)
Voies 4 (+ voies de service)
Quais 3 (dont 2 centraux)
Transit annuel 800 448 voyageurs (2017)
Altitude 178 m
Historique
Mise en service
Correspondances
BHNS  
Bus        
Funiculaire  Funiculaire 

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Pau

Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Aquitaine

(Voir situation sur carte : Nouvelle-Aquitaine)
Pau

Géolocalisation sur la carte : Pyrénées-Atlantiques

(Voir situation sur carte : Pyrénées-Atlantiques)
Pau

La gare de Pau est une gare ferroviaire française des lignes de Toulouse à Bayonne, de Pau à Canfranc (frontière) exploitée entre Pau et Bedous. Elle est située entre le ruisseau de l'Ousse et le gave de Pau, au sud du centre de la ville de Pau, préfecture du département des Pyrénées-Atlantiques, en région Nouvelle-Aquitaine.

Elle est mise en service en 1864, par la Compagnie des chemins de fer du Midi et du Canal latéral à la Garonne.

C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), desservie par le TGV (relation de Paris-Montparnasse à Tarbes), des Intercités et des trains régionaux (réseaux TER Nouvelle-Aquitaine et TER Occitanie).

Situation ferroviaire

Établie à 178 mètres d'altitude, la gare de bifurcation de Pau est située au point kilométrique (PK) 215,735 de la ligne de Toulouse à Bayonne, entre les gares ouvertes aux voyageurs d'Assat et d'Artix[1].

Elle est également l'origine de la ligne de Pau à Canfranc (frontière) avant la gare de La Croix-du-Prince[2]. Cette ligne n'est exploitée que jusqu'à Bedous.

Histoire

La Compagnie des chemins de fer du Midi et du Canal latéral à la Garonne met en service 4 mars 1863[3] la gare de Pau avec la section de Pau à Puyoô, qu'elle prolonge le même jour par la ligne de Puyoô à Dax

La section[4] de Lourdes à Pau et l'intégralité de la ligne de Toulouse à Bayonne, sont mises en service le 20 juin 1867.

En 2007, la gare est fréquentée par 1 024 284 voyageurs[6].

En 2017, selon les estimations de la SNCF, la fréquentation annuelle de la gare était de 800 448 voyageurs après un chiffre de 727 758 en 2016[7].

Service des voyageurs

Accueil

Gare de la SNCF, elle dispose d'un bâtiment voyageurs, avec guichet, ouvert tous les jours. Elle est équipée d'automates pour l'achat de titres de transport. C'est une gare « Accès Plus » disposant d'aménagements, d'équipements et de services pour les personnes à la mobilité réduite[8].

Desserte

Pau est une gare nationale, desservie par des TGV inOui et des Intercités ; c'est également une gare régionale, desservie par des trains TER des réseaux TER Nouvelle-Aquitaine et TER Occitanie[8].

Intermodalité

Un parc pour les vélos et un parking pour les véhicules sont aménagés à ses abords[8].

Elle est desservie par les bus urbains du réseau Idelis (lignes : Fébus, T1, 5, 9, 15) et par le funiculaire de Pau.

Notes et références

  1. Reinhard Douté, 2011, p. 46-47.
  2. Reinhard Douté, 2011, p. 53.
  3. François Palau, Maguy Palau, Le rail en France : 1858-1863 F. et M. Palau, 2001, p. 184 extrait (consulté le 26 novembre 2011).
  4. France, comité des travaux historiques et scientifiques, Actes du Congrès national des sociétés savantes : Section d'histoire moderne et contemporaine, Volume 83, Impr. nationale, 1958, p. 394 extrait (consulté le 26 novembre 2011)
  5. Claude Liebermann (ingénieur) et Jean Louis Picquand (ingénieur), Conseil général de l'environnement et du développement durable, Les liaisons possibles entre Troyes et le réseau ferroviaire à grande vitesse (Rapport n° 006794-01), Ministère de l'écologie, de l'énergie, du développement durable et de la mer, chargé des technologies vertes et des négociations sur le climat, , 33 p. (lire en ligne), p. 11.
  6. « Fréquentation en gares », sur ressources.data.sncf.com (consulté le 1er août 2019)
  7. a b et c Site SNCF Ter Aquitaine, Informations pratiques sur les gares et arrêts : Gare de Pau lire (consulté le 16 mai 2015).

Voir aussi

Bibliographie

  • Reinhard Douté, Les 400 profils de lignes voyageurs du réseau français : lignes 601 à 990, vol. 2, La Vie du Rail, , 239 p. (ISBN 978-2-918758-44-0), « [650/2] Montrejeau - Pau, [650/3] Pau - Bayonne et [664/1] Pau - Bedous », p. 46-47 et 53.

Articles connexes

Liens externes


Origine Arrêt précédent Train Arrêt suivant Destination
Tarbes Lourdes TGV inOui Orthez
ou Dax
Paris-Montparnasse
Toulouse-Matabiau Lourdes Intercités Orthez Bayonne
Toulouse-Matabiau Coarraze - Nay TER Occitanie Terminus Terminus
Terminus Terminus TER Nouvelle-Aquitaine La Croix-du-Prince Oloron-Sainte-Marie
ou Bidos
ou Bedous
Tarbes
ou Terminus
Assat
ou Terminus
TER Nouvelle-Aquitaine Artix Bayonne
Tarbes
ou Terminus
Coarraze - Nay
ou Terminus
TER Nouvelle-Aquitaine Artix Dax
ou Bordeaux-Saint-Jean