Gaëlle Péneau

Gaëlle Péneau
Image illustrative de l'article Gaëlle Péneau
Crédit image :
Anthéa Ferreira
licence CC BY-SA 4.0 🛈
Présentation
Naissance (70 ans)
Nantes
Nationalité Drapeau de la France France
Diplôme 1979
Formation École nationale supérieure d'architecture de Nantes
École nationale supérieure d'architecture de Toulouse
Œuvre
Agence GPAA (Gaëlle Péneau Architectes et Associés)
Réalisations Théâtre de Cergy
Campus Universitaire Paris Dauphine

Gaëlle Péneau, née Gaëlle Hernot le à Nantes[1], est une architecte française.

Biographie

Gaëlle Péneau naît en 1952[2].

Elle obtient son baccalauréat scientifique au lycée Raymond Naves à Toulouse en 1970.

Elle commence ses études d’architecture à l'École nationale supérieure d'architecture de Toulouse en 1971[2], et les poursuit à l’École nationale supérieure d'architecture de Nantes. En 1972, elle intègre l’équipe de recherche du service de l’inventaire des Recherches Artistiques de la France au sein de la Direction régionale des Affaires culturelles (DRAC). Elle obtient son diplôme d’architecte DPLG en 1979.

De 1981 à 1982, elle enseigne à l’École d’Architecture de Nantes. De 1982 à 1983, elle est architecte au Conseil d'architecture, d'urbanisme et d'environnement (C.A.U.E). Durant ses études, elle rencontre Dominique Péneau avec qui elle se marie et fonde l'agence d'architecture Gaëlle et Dominique Péneau Architectes en 1982[3]. Ils ont deux enfants, Maud Péneau, styliste et designer textile, et Maël Péneau, musicien et DJ (Maelstrom). Ils se séparent en 1994 et elle crée de son côté GPAA (Gaëlle Péneau Architecte et associés), société d’architecture dont elle est gérante majoritaire[4],[5].

De 2001 à 2003, elle est de nouveau enseignante à l’École d’Architecture de Nantes. En 2004, elle est élue vice-présidente du Conseil régional de l’Ordre des Architectes des Pays de Loire jusqu’en 2009.

De 2004 à 2010, elle est présidente puis vice-présidente de la Maison régionale de l’architecture des Pays de la Loire[6]. En 2010, elle crée l’agence GPAA Paris. En 2015, elle devient membre correspondant national de l’Académie d’Architecture française[7],[8],[9] et elle est également nominée au prix ARVHA (Association pour la recherche sur la ville et l'habitat) des femmes architectes[10].

Depuis 2016, elle est architecte conseil de la MIQCP (Mission Interministérielle pour la Qualité des Constructions Publiques). Depuis , elle est également présidente du conseil d’administration de l’École nationale supérieure d'architecture de Nantes[11].

Son entreprise est mandatée dans le cadre d'Horizon Bianco, un projet d'envergure de construction à Nantes[12]. La galerie d'architecture lui consacre une exposition à Paris[13].

Principales réalisations

avec Dominique Péneau
avec GPAA

Publications

  • Gaëlle Péneau et Dominique Péneau, Étienne Coutan : régionalisme et modernité : 1875-1963, architecte de la ville de Nantes, Bureau de la recherche architecturale et urbaine, ministère de l'urbanisme et du logement, , 197 p. (BNF 36604711)
  • Récréation, chroniques et chronologie, 2006, édition Archibooks (ISBN 2-915639-32-9)[33],[34]
  • Le théâtre 95 à Cergy-Pontoise, Claire Guézengar, 2013, édition Archibooks (ISBN 978-2-35733-220-1)[35]
  • Le campus des métiers à Brest, Jean-Louis Violeau, 2015, édition Archibooks (ISBN 2357333634)[36]
  • Collectif, Les 101 mots de la lumière dans l'architecture : à l'usage de tous, Paris, Archibooks, coll. « 101 mots », , 68 p. (ISBN 978-2-35733-379-6)[37]

Références

  1. « Gaëlle Péneau - Who's Who », sur www.whoswho.fr (consulté le )
  2. a et b « Gaëlle Péneau », sur lejournaldesarts.fr
  3. « Projets – Femmes Architectes », sur www.femmes-archi.org (consulté le )
  4. Sébastien JULLIEN, « Les architectes qui font Rennes et Nantes : Gaëlle Péneau, la tentation de Paris », sur www.placepublique-rennes.com, (consulté le )
  5. « CARTE BLANCHE à GAELLE PENEAU le mercredi 30 novembre | Archinov », sur www.archinov.com (consulté le )
  6. « MAISON RÉGIONALE DE L'ARCHITECTURE DES PAYS DE LA LOIRE », sur www.ma-lereseau.org (consulté le )
  7. « Membre de l’Académie d’architecture - Collectivités territoriales », Le moniteur,‎ (lire en ligne, consulté le )
  8. « Mouvement », Le moniteur,‎
  9. « Académie d'Architecture », sur Académie d'Architecture (consulté le )
  10. « Résultats – Femmes Architectes », sur www.femmes-archi.org (consulté le )
  11. « Gaëlle Péneau, présidente du CA | École Nationale Supérieure d'Architecture nantes (ENSAN - ENSA nantes France) », sur www.nantes.archi.fr (consulté le )
  12. « « Horizon bianco » : pointes de diamant pour 86 logements : 05-02-2019 », sur Batiweb (consulté le )
  13. « Exposition de gpaa du 2012-12-07 au 2013-01-12 », sur www.galerie-architecture.fr (consulté le )
  14. « Historique du lycée | Lycée Nicolas Appert », sur appert.paysdelaloire.e-lyco.fr (consulté le )
  15. (en-US) « Pôle Femme Enfant de Chartres », sur Architizer (consulté le )
  16. « Bam! », sur app.bam.archi (consulté le )
  17. « ÉQUERRE D'ARGENT 2011 / NOMMÉ - GPAA - COLLÈGE FRÉDÉRIC MISTRAL », sur AMC Archi (consulté le )
  18. « Le Courrier de l'Architecte | Groupe scolaire R. Doisneau (Boulogne-Billancourt) : une école coiffée de logements », sur www.lecourrierdelarchitecte.com (consulté le )
  19. Batiactu, « Dorure et écailles pour le nouveau Théâtre 95 », sur Batiactu, (consulté le )
  20. « Gymnase et stade du Lycée Professionnel André Ampère à Vendôme par GPAA. », sur Kiiwan Projects, (consulté le )
  21. « Cité éducative Nelson Mandela », sur L'Observatoire des CAUE (consulté le )
  22. « L'agence GPAA redonne du peps à l'Université Paris IV-Sorbonne - Cyberarchi », sur www.cyberarchi.com (consulté le )
  23. « A la découverte du Campus des métiers de Brest », Le Moniteur,‎ (lire en ligne, consulté le )
  24. « Un campus des métiers sur pilotis pour mieux s'intégrer à l'environnement - Cyberarchi », sur www.cyberarchi.com (consulté le )
  25. « Ecole rive sud, centre de loisirs et complexe sportif », sur La Compagnie du Paysage (consulté le )
  26. « À Ferrié, un «EHPAD du futur» ouvert sur «la plaine de loisirs » », sur leglob-journal, (consulté le )
  27. « Construction d'un équipement sportif au Landas », Ouest France,‎ (lire en ligne)
  28. « GROUPE SCOLAIRE ET ENSEMBLE IMMOBILIER, Boulogne-Billancourt, GPAA / Gaëlle Péneau Architecte & Associés - Realisation », sur architopik.lemoniteur.fr (consulté le )
  29. « KEDGE BUSINESS SCHOOL », sur Barbanel (consulté le )
  30. « Gaëlle Péneau Architectes Associés (GPAA) Réhabilitera le Laboratoire Aimé Cotton », Communiqué de presse Université Paris Sud,‎ (lire en ligne)
  31. « Restructuration du CFA de Laval », sur Vérifica, (consulté le )
  32. « Gaëlle Péneau, première Dauphine 2025 », sur Chroniques d'architecture, (consulté le )
  33. Péneau, Gaëlle, 1952-..., Récréation : chroniques et chronologies : GPAA, Gaëlle Péneau architectes & associés, 1995-2005, Paris, Archibooks, dl 2006, 419 p. (ISBN 2-915639-32-9 et 9782915639322, OCLC 470752122, lire en ligne)
  34. « Livres : De Louis Kahn à Gaëlle Péneau en passant par Philippe Gazeau - Cyberarchi », sur www.cyberarchi.com (consulté le )
  35. Guézengar, Claire, 1972-..., Le Théatre 95 à Cergy-Pontoise : GPAA, Gaëlle Péneau architectes associés, Paris, Archibooks + Sautereau, dl 2012 (ISBN 978-2-35733-220-1 et 2357332204, OCLC 843375724, lire en ligne)
  36. Violeau, Jean-Louis, (1969-...)., Campus des métiers de Brest : GPAA, Paris, Archibooks, cop. 2015 (ISBN 978-2-35733-363-5 et 2357333634, OCLC 947584874, lire en ligne)
  37. « Archibooks dossier de présentation », archibooks,‎ (lire en ligne)

Liens externes