Colors (film)

Colors
Réalisation Dennis Hopper
Scénario Michael Schiffer
Acteurs principaux
Sociétés de production Orion Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Policier
Drame
Durée 120 min
Sortie 1988

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Colors est un film américain réalisé par Dennis Hopper, sorti en 1988.

Synopsis

L'action débute à Los Angeles en plein cœur d'une lutte sans merci opposant la police et les hommes du shérif aux gangs locaux, en particulier les bandes afro-américaines Crips et Bloods. Dans ce contexte, les deux forces de l'ordre disposent chacune d'une section spéciale: le CRASH (Community Resources Against Street Hoodlums "programme de lutte contre les voyous des rues") et l'OSS (Operation Safe Streets "opération rues sûres"). Alors que le chef du "CRASH" Melindez rappelle les consignes d'usage à ses hommes, Danny McGavin, une nouvelle recrue, est contraint de faire des rondes dans les rues en compagnie de Bob Hodges, un vétéran.

Cette nuit même, Rocket, redoutable caid des Crips du quartier, assassine Robert Craig, un jeune Noir engagé récemment parmi les Bloods. Le lendemain, au cours d'une ronde, Bob et Danny, chargés de l'enquête, appréhendent Clarence Brown, dit "la Taupe", un membre des Bloods pour détention de stupéfiants mais le relâchent par décision de Bob qui révèle son caractère négociateur et au grand dam de Danny qui, depuis la découverte du cadavre du jeune Craig, a juré de se montrer radical envers les gangsters. Lorsque les deux policiers s'arrêtent à une cafétéria, Danny tombe amoureux de la serveuse, Louisa Gomez. Puis le jeune flic fait la connaissance du gang "de la 21e Rue" du Mexicain Leo Lopez dit Frog bien connu de Bob, composé de Bird, jeune Latino sans scrupule, Larry Sylvester, un Noir cultivé, ainsi que Felipe, le petit frère de Frog.

Pendant les obsèques de Robert Craig, trois membres des Crips en voiture déclenchent une fusillade dans l'église. Bob et Danny, en planque, se lancent à leur poursuite, au terme de laquelle le véhicule des malfaiteurs dérape et explose. La voiture de Bob, conduite par Danny, fait elle aussi un tonneau, sans les blesser. La femme de Bob invite Danny chez eux, impatiente de rencontrer celui qui a esquinté leur voiture. Le jeune policier, en compagnie de Luisa, fait la connaissance de l'épouse de Bob et de deux de leurs enfants. Pendant ce temps, Ron Delaney, ami et ancien complice de Frog, rend visite au gang de la 21e Rue et leur conseille de cesser leurs activités, étant donnée la vigilance de la police. Ce soir-là, Danny et Louisa se retrouvent chez cette dernière et couchent ensemble.

Le lendemain, Bob, Danny et le sergent Bailey de l'OSS procèdent à l'arrestation d'un dealer portoricain complice des Bloods. Interrogé, l'homme affirme ne connaître que « la Taupe » parmi les Bloods. Puis « la Taupe » est repéré par Bob et Danny et interpellé difficilement. Entre-temps, Frog est incarcéré pour contraventions non payées et un de ses complices est surpris en train de taguer sur un mur par Danny qui lui barbouille la figure avec sa bombe de peinture. Ce geste lui attire la désapprobation de Louisa qui se révèle être sa cousine. En prison, « la Taupe » est roué de coups par plusieurs détenus, puis, interrogé par le shérif, il avoue avoir assisté au meurtre de Robert Craig et dénonce Rocket, le chef des Crips. Cette nuit-là, Bob, Danny et leurs collègues repèrent la camionnette utilisée par le voyou lors de l'assassinat. L'interrogatoire des occupants conduit la police au domicile du malfrat où elle trouve sa petite amie en train de faire l'amour. Mais son partenaire n'est pas Rocket, mais « l'Abeille », un de ses complices. Le voyant faire un mouvement et pensant qu'il voulait pour prendre une arme, le sergent Baines lui tire mortellement dessus. Sa compagne, sous le choc, croit que c'est Danny qui a tiré. Alors que le policier est auditionné, le Cowboy, un membre des Crips, est emprisonné dans la même cellule que Frog et révèle à voix haute l'endroit où Rocket se cache, sachant qu'il est recherché. Frog communique l'information à la police qui décide d'utiliser Danny comme appât pour capturer Rocket . Se doutant que le Cowboy était détenu avec uniquement des Crips, excepté Frog, Rocket se rend compte que ce dernier l'a dénoncé. Cette nuit-là, alors que Frog, tout juste libéré de prison, organise une fête, Rocket se rend à son domicile et y tire une rafale de mitraillette tuant une invitée. Frog et ses complices, drogués, sont incapables de répliquer.

À la suite de cet acte criminel, le gang de la 21e Rue jure de se venger des Crips. Contre l'avis de son frère, Felipe décide de se joindre à la bande. Cette nuit-là, Frog et ses complices parviennent à la planque de Rocket et ouvrent le feu sur les Crips qui sont descendus un à un. Rocket trouve la mort en tuant Larry. Arrivant sur place après le départ des truands, les policiers constatent le massacre et interpellent Frog et ses complices. Bird, resté à l'écart tire sur Bob. Danny réplique, tuant le malfaiteur sur le coup. Bob, grièvement atteint, agonise devant son jeune équipier.

Peu après, Danny est à nouveau en patrouille dans les banlieues avec un nouveau coéquipier, un Noir aussi jeune, mais encore plus sûr de lui que Danny dans son métier, étant originaire d'un ghetto. Comme il le dit lui-même: "J'ai pas de leçon à recevoir d'un Blanc, surtout à propos du ghetto".

Fiche technique

Distribution

OST

Colors, 1988 (Warner Bros. Records)

Récompenses

Autour du film

  • Robert H. Solo, le producteur, prit des vrais membres de gangs comme gardes du corps des acteurs mais ils se firent tirer dessus durant le tournage.
  • Sean Penn a fait un mois de prison pour avoir frappé un assistant qui tentait de le photographier sans sa permission durant le tournage.
  • La scène de la fusillade au cimetière fut considérée comme irréaliste par les critiques. D'après l'équipe de tournage, une scène similaire s'est réellement déroulée peu après le tournage de cette scène, non loin du lieu de tournage.
  • Le script original, par Richard Di Lello, se déroulait à Chicago et concernait plus le trafic de drogue que la guerre des gangs.

Voir aussi

Liens externes

    Notes et références